Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Suppléments nutritionnels : Comment les utiliser pour rendre l'appui aux pauvres plus efficace? Etudes de cas au Niger et Mali

903 views

Published on

Presentation by ECHO/EU.
32nd RPCA annual meeting/32e réunion annuelle du RPCA
12-14 December 2016, Abuja, Nigeria

Published in: Government & Nonprofit
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Suppléments nutritionnels : Comment les utiliser pour rendre l'appui aux pauvres plus efficace? Etudes de cas au Niger et Mali

  1. 1. Aide humanitaire et protection civile Suppléments nutritionnels : Comment les utiliser pour rendre l'appui aux pauvres plus efficace ? Etudes de cas au Niger et Mali
  2. 2. Ce que les évidences nous disent La pauvreté a un impact déterminant sur la malnutrition. Un enfant de moins de 5 ans d’un ménage très pauvre a presque trois fois plus de risque d’être sévèrement malnutris que les enfants des ménages aisés.
  3. 3. Ce que les évidences nous disent La prévention de la MAS et de la MAG chez les enfants de 6 à 23 mois est plus efficace en période de soudure quand un complément alimentaire destiné aux jeunes enfants est distribué en association avec une ration alimentaire (cash ou vivres) en comparaison à des distributions de compléments alimentaires seuls ou d’argent seul. Ce que les évidences nous disent
  4. 4. Le paquet assistance alimentaire et/ou et/ou ou ou 1 2 3 2 à 4 mois (soudure ou pré- soudure) Ménage Très Pauvre Enfants 6-23 mois Dépistage de la malnutrition aigüe La stratégie ECHO: Assistance alimentaire et prévention de la malnutrition aigüe Campagnes de sensibilisation
  5. 5. L’assistance alimentaire ECHO dans le cadre de la prévention de la malnutrition aigüe au Mali et Niger Huit départements sont couverts par des activités d’assistance alimentaire au Niger (2015), 45% des communes de Tombouctou et 75% des communes de Gao au Mali (2014).
  6. 6. L’assistance alimentaire ECHO dans le cadre de la prévention de la malnutrition aigüe au Mali et Niger Chiffres clés Mali (2014) Niger (2015) Budget total AA (M EUR) 9,86 10,13 Nombre bénéficiaires 329 409 268 432 Coût par bénéficiaire (EUR/p.) 30 37 Valeur transfert (XOF/mois/ménage) 35 000 32 500 Nombre de transferts mensuels/an 3 4 Complément alimentaire Supercereal+ (PAM) Supercereal+ (PAM) Quantité farine (g/enfant/j) 200 200
  7. 7. Les effets documentés:  Aucune dégradation du statut nutritionnel des enfants suivis  Dans les deux pays, score de consommation alimentaire moyen en hausse significative (20%)  Au Mali, score de diversité alimentaire en nette hausse (+69%)  Au Niger, indice de stratégie de survie réduit de 50%. L’assistance alimentaire ECHO dans le cadre de la prévention de la malnutrition aigüe au Mali et Niger
  8. 8. Les évidences disponibles confirment les bénéfices des compléments alimentaires associés aux distributions de vivres et cash.  Intégrer ce paquet préventif dans la réflexion sur la mise en place des filets sociaux au niveau national et le mettre à l’échelle quand pertinent (BM, CFS)  Innover en assurant la disponibilité de compléments alimentaires locaux à moindre couts  Encourager la mise en place effective d’autres mesures sociales contribuant à la réduction de la mortalité infantile: gratuité des soins, CPS, "WASH in Nut", etc. Conclusion et recommandations

×