Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Senior Experts Group of the Global Alliance for Resilience (SEG-AGIR), presentation by Mali

88 views

Published on

Presentation by Mali at the meeting of the Senior Experts Group of the Global Alliance for Resilience (SEG-AGIR)
32nd RPCA annual meeting/32e réunion annuelle du RPCA
12-14 December 2016, Abuja, Nigeria

Published in: Government & Nonprofit
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Senior Experts Group of the Global Alliance for Resilience (SEG-AGIR), presentation by Mali

  1. 1. RÉUNION DU RÉSEAU DE PRÉVENTION DES CRISES ALIMENTAIRES(RPCA) ALLIANCE GLOBALE POUR LA RÉSILIENCE (AGIR) SAHEL ET AFRIQUE DE L’OUEST ABUJA (NIGERIA) 12 – 14 DÉCEMBRE 2016. COMMUNICATION DU MALI SUR LA MISE EN OEUVRE DE L'ALLIANCE GLOBALE SUR LA RESILIENCE SAHEL-AFRIQUE DE L'OUEST. A- Brève Introduction générale sur le processus de validation & adoption. Amorcé en janvier 2014, le processus d'élaboration et de validation des "Priorités Résilience Pays" du Mali, a suivi un long cheminement qui aura, 22 mois durant, appelé à des travaux de commissions thématiques, des foras et ateliers, ayant regroupé toutes les parties prenantes à l'Alliance Globale pour la Résilience au Sahel et en Afrique de l'Ouest (AGIR). En fin octobre 2015, le Mali a validé ses "Priorités Résilience Pays" à l'issue d'un atelier national qui a donné son quitus sur le choix d'axes prioritaires retenus par un groupe technique d'experts, comme pouvant suppléer le gap révélé à l'occasion du passage en revue et de l'analyse des politiques sectorielles, plans d'actions et de leurs stratégies de mise en œuvre dans les domaines de protection sociale, de nutrition, d'accroissement de la production et de la productivité agricoles, ainsi que la gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. B- Informations sur l'état de mobilisation politique pour la mise en œuvre des priorités identifiées La mobilisation politique est effective. Elle s’est traduite par l’implication active des Départements ministériels dans tout le processus AGIR. Leur participation aux différentes rencontres et la contribution de leurs représentants aux assisses. Ainsi les actions concrètes suivantes peuvent être relevées :  la désignation d’un point focal en attendant la création de la Cellule de coordination ;  l’actualisation de la feuille de route  la relecture de la décision ministérielle de création du Groupe restreint  le dialogue inclusif  les concertations régionales A la suite de la validation des "Priorités Résilience Pays", le Mali a bénéficié en fin 2015 d'un appui du PNUD, en termes de facilité, pour conduire deux études portant sur les mécanismes de coordination et de suivi-évaluation et le plan de financement du Plan opérationnel. Ainsi, pilier par pilier, le gouvernement aussi bien que les institutions dans le cadre de la coopération bi et multilatérale, sont en train de mobiliser des fonds pour l'atteinte de l'objectif "Faim zéro dans les vingt prochaines années". Le document PRP-AGIR est présentement utilisé par des partenaires comme le document de référence pour l’appel à candidature pour le financement de projets de renforcement de la résilience entre autre le PRORESA de l’UE à hauteur de 23 millions d’Euros. Des programmes majeurs comme le PRIA, le P2RS, le PRAPS et PARIS (SIIP), en plus des Programmes Résilience de l'Union Européenne, de l'USAID, ont été bâtis autour des quatre piliers
  2. 2. 2 indispensables au renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables et régulièrement exposées aux risques de dégradation totale ou partielle de leurs moyens d'existence. Le Mali bénéficie d’un bon accompagnement des partenaires techniques et financiers, aussi bien dans le cadre de la coopération bilatérale que multilatérale. En ce qui concerne la pérennisation de la plateforme multiacteurs et multisectorielle de dialogue, les efforts sont illustrés par l’existence d’un mailing list mis au point pour la tenue des réunions régulières et le partage d’information et de documents. Le groupe restreint se réunit régulièrement pour faire avancer le dossier AGIR. C’est grâce à cette dynamique instaurée au sein du groupe, que le contact avec les trois récentes missions de consultants internationaux a pu être facilité. C- Perspectives. Pour le Mali, l'urgence est de faire adopter le document Priorités Résilience Pays (déjà dans le circuit administratif) par le Conseil des Ministres puis par l’Assemblée nationale pour lui donner l’envergure souhaitée au niveau national et permettre à tous les partenaires de s’investir aisément. De créer la Cellule multisectorielle de coordination, suivi-évaluation et nommer, en lieu et place du Point focal AGIR, un Coordinateur qui sera exclusivement porteur du dossier résilience et qui, avec l'appui d'experts pourra concevoir tous les textes législatifs et réglementaires, préparer la table ronde des partenaires en vue de centraliser toutes ces initiatives de résilience dans un cadre de collaboration entre tous les acteurs pour l'atteinte de l’objectif "Faim zéro d'ici 2035". Le Mali a noté avec beaucoup de satisfaction le fort engagement de La délégation de l'Union Européenne à Bamako, à soutenir et à accompagner ce processus. La fonctionnalité de ce mécanisme devra se traduire jusqu'au niveau communal. En fin une révision budgétaire s’impose pour une actualisation, en vue de prendre en charge les nouvelles dispositions. Aussi, un état des lieux sera fourni en 2018, des réalisations menées pour renforcer la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle à travers des mécanismes inclusifs et transparents de suivi- évaluation. La mission d’appui effectuée par la Coordination Technique AGIR à Bamako en octobre dernier, pour la mise en place du système de suivi- évaluation AGIR-M&E et pour le suivi des résultats doit aider à satisfaire ce besoin. Pour conclure, je dirai que le processus au Mali évolue lentement mais sûrement. Il vient de solliciter la Coordination Technique Agir pour la tenue d’un atelier d’actualisation qui regroupera toutes les parties prenantes (Société Civile, GTE, GTR et les PTF) Merci de votre très aimable attention.

×