Successfully reported this slideshow.
Your SlideShare is downloading. ×

Nutrition et protection sociale: réussites et expériences innovantes

Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad

Check these out next

1 of 15 Ad
Advertisement

More Related Content

Slideshows for you (20)

Viewers also liked (13)

Advertisement

Similar to Nutrition et protection sociale: réussites et expériences innovantes (20)

More from Sahel and West Africa Club (20)

Advertisement

Recently uploaded (20)

Nutrition et protection sociale: réussites et expériences innovantes

  1. 1. Panel 2 : « Réussites et Expériences innovantes » Contribution de Mme Simone ZOUNDI, Commandeur de l’Ordre National, Présidente de la FIAB 32ième REUNION ANNUELLE PANEL: NUTRITION ET PROTECTION SOCIALE Abuja, le 12 Décembre 2016
  2. 2. I. Quels sont les enjeux de la protection sociale en lien avec la nutrition , la gestion des crises et la construction de la résilience ? • Le nombre des personnes qui souffrent de faim et de malnutrition dans le monde est aujourd’hui très élevé . • En Afrique Subsaharienne la croissance accélérée de la population et les incertitudes des changements climatiques , les conflits, ont suscité une préoccupation majeure pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle des populations . • La protection sociale comprend 3 composantes : l’assistance sociale (filets sociaux): l’assurance sociale (transferts contributifs comme les assurances) et les programmes visant le marché du travail (versement d’allocation de chômage). La protection sociale s’interfère dans plusieurs secteurs: le Développement économique, social, les programmes humanitaires
  3. 3. I. Quels sont les enjeux de la protection sociale en lien avec la nutrition , la gestion des crises et la construction de la résilience ? • Vu le caractère chronique et structurel des facteurs des crises alimentaires et nutritionnelles qui affectent la résilience des ménages et des familles les plus vulnérables , les décideurs politiques et leurs partenaires ont décidé le 18 Juin 2012 de construire ensemble l’Alliance Globale pour l’initiative résilience au Sahel et en Afrique de l’Ouest .La finalité étant de mettre fin , le cycle de la Faim et de la malnutrition dans le long terme . • L’initiative AGIR s’adresse aux 15 Pays membres de la CEDEAO et de l’UEMOA , avec la Mauritanie et le Tchad membres du CILSS
  4. 4. I. Quels sont les enjeux de la protection sociale en lien avec la nutrition , la gestion des crises et la construction de la résilience ? Les Politiques et Programmes de Protection Sociale élaborés dans les pays ,Couvrent deux facteurs essentiels • La Gestion des risques sociaux : concernant les populations vulnérables dont les revenus ne permettent pas de supporter les chocs économiques ainsi que les populations vivant dans la pauvreté chronique représentant environ 41%de la population. • La Gestion par anticipation : qui intègre l’Alphabétisation, le renforcement des capacités pour limiter les risques : covariants locaux, les risques de gouvernance.
  5. 5. I. Quels sont les enjeux de la protection sociale en lien avec la nutrition , la gestion des crises et la construction de la résilience ? Dans le cadre de la prise en compte des risques covariants, les Politiques et Programmes de Protection sociale contribuent à lutter contre les causes immédiates, sous jacentes et fondamentales de la malnutrition chez les personnes vulnérables de tout âge. Ainsi vu , les concepts de nutrition et de protection sociale , qui lient les approches d’urgence et de développement , permettent de renforcer la résilience des populations. La protection sociale contribue à la réduction de la pauvreté, de la faim et de la malnutrition, du fait qu’elle permet d’améliorer la sécurité du revenu et l’accès à une meilleure nutrition, à de meilleurs soins de santé et à une meilleure éducation
  6. 6. II. Quelles sont les expériences innovantes de protection sociales à visée nutritionnelle disposant d’un fort potentiel ? Les Politiques et programmes de Nutrition et de Protection Sociale impliquent une approche multisectorielle ainsi que différents acteurs pour améliorer la situation nutritionnelle des populations vulnérables: • l’accès à la santé pour les enfants ,à travers le développement des centres de santé et de protection maternelle , les centres de récupération Nutritionnelle pour la lutte conte la malnutrition chronique et sévère des enfants ; • l’accès à l’eau potable, à travers la multiplication des forages villageois
  7. 7. II. Quelles sont les expériences innovantes de protection sociales à visée nutritionnelle disposant d’un fort potentiel ? • L’éducation intégrée à l’Alphabétisation fonctionnelle, • La formation aux Bonnes Pratiques d’Hygiène ,avec installation des latrines • La création de filets sociaux dans les situations saisonnières et les situations d’urgence (exemple de la SONAGESS au Burkina Faso) • Les constructions de magasins de stockages de céréales dans les villages • La création du Stock Régional de Céréales en cours • Les Plans d’Action Priorités Résilience Pays de AGIR
  8. 8. III. Quels enseignements tirer des expériences au Sahel et en Afrique de l’Ouest en matière de : 3.1. mesures d’accompagnements des transferts monétaires: Pour le renforcement de la sécurité nutritionnelle , les transferts monétaires sont aujourd’hui largement effectués par le téléphone mobile via Airtel Money, et permettent de répondre aux crises alimentaires et nutritionnelles du Sahel. - Toute fois le transfert non conditionné ne garantie pas nécessairement l’état nutritionnel de l’individu . 3.2 S’agissant des politiques nationales de protection sociale : - Les Gouvernements et les Partenaires Techniques et Financiers, à travers AGIR, les Priorités Résilience Pays , mettent l’effort sur les catégories de ménages ciblés: -
  9. 9. III. Quels enseignements tirer des expériences au Sahel et en Afrique de l’Ouest en matière de : • Agriculteurs vulnérables • Agro-pasteurs ou pasteurs, les pêcheurs artisanaux • Les Travailleurs pauvres Avec un accent particulier sur les franges des personnes les plus vulnérables : Enfants de moins de cinq ans , - Femmes enceintes et mères allaitantes - Femmes de ménage - Personnes âgées - Personnes vivant avec le VIH - Personnes handicapées - Personnes réfugiées, déplacées ou de retour
  10. 10. III. Quels enseignements tirer des expériences au Sahel et en Afrique de l’Ouest en matière de : • 3.3 s’agissant des modalités de collaboration et de coordination entre secteurs et entre acteurs de l’urgence et du développement: - Suivant l’expérience du dispositif de AGIR, on peut établir des comités interinstitutionnels de pilotage, comprenant , les ministères sectoriels concernés et les acteurs non étatiques. Ce dispositif pourrait avoir comme ancrage , une Autorité de très haut niveau : le Premier Ministre ou le Président de la République . - On pourrait aussi mettre en place un Conseil d’Administration ,ou un - Comité de pilotage, ou toutes les parties sont représentées. - Toutefois , il importe d’améliorer la Gouvernance en agissant sur la communication horizontale et verticale - La présence des Femmes dans tout le dispositif est fondamental
  11. 11. IV. Existe-t-il des mesures de protection sociale et de nutrition ayant fait leur preuve dans la région ? - Certaines expériences faites par les ONG existent : Plan International pour les enfants de 0à 5ans , CRS , CARE . Malheureusement ces expériences sont souvent restées à l’étape pilote. - Quelques expériences qui ont eu un effet dans la transformation des habitudes alimentaires avec le concept de « consommons ce que nous produisons » qui intègre le concept de la souveraineté alimentaire et la rigueur de l’assurance qualité par l’application des Normes : - En 1996 , le Programme de ROCAFREMI au Niger, dont l’objectif portait sur la Productivité des céréales mil et sorgho et les techniques de valorisation de ces céréales - En 1997 , le PROCELOS au Sénégal pour la transformation des céréales
  12. 12. IV. Existe-t-il des mesures de protection sociale et de nutrition ayant fait leur preuve dans la région ? - Au Burkina Faso, développement de la semaine de l’art culinaire - Les foires régionales pour présenter les potentialités des régions - En 2000 Les Journées Agro-Alimentaires qui offre un espace de promotion des produitspour que les acteurs se connaissent , découvrent les potentialités des pays et surtout développent leur esprit d’innovation - Au Sénégal ,le SIA , la FIARA , l’ITA , PPAAO (volet incorporation farine de mil dans le pain) ect. L’expérience des 3 N « Les Nigériens Nourrissent les Nigériens» . Toutes ces initiatives ont contribué à développer les activités en aval :Transformation, commercialisation, Recherche et Développement qui contribuent à tirer davantage la production agricole.
  13. 13. V. Dans quelles mesures (ou sous quelles conditions) pourraient-elles être mises en œuvre à grande échelle ? • Investir dans la nutrition ,est essentiel au développement humain et économique. • Pour venir à bout de la faim et l’insécurité alimentaire qui constituent une menace pour la paix dans le monde, la démarche inclusive de l’initiative AGIR, pour déterminer les Priorités Résilience Pays, avec ciblage des personnes vulnérables , et qui établit un lien entre la nutrition et le développement , est essentielle. • Aider les Pays en Développement, à relever ce défi constitue une responsabilité majeure et urgente de la communauté internationale. • Il importe que Les initiatives soient accompagnées d’une appropriation nationale • A travers les plans de développement et les budgets aussi bien au niveau national qu’au niveau local.
  14. 14. V. Dans quelles mesures (ou sous quelles conditions) pourraient-elles être mises en œuvre à grande échelle ? • Afin d’assurer une assistance efficience des Politiques et Programmes, Il est nécessaire que des mécanismes de financements innovants soient développés, dans le domaine agricole, sur les chaînes des valeurs , le renforcement des ressources humaines , dans l’éducation, la santé, la croissance démographique, l’assainissement de l’eau , l’hygiène , l’autonomisation économique des femmes , des jeunes pour assurer un impact durable et positif sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle.
  15. 15. CONCLUSION • La faim et l’insécurité alimentaire sont chroniques et affectent plus les vulnérables et notamment les femmes • Les ménages vulnérables pauvres dépendent plus du marché pour se nourrir et par manque d’argent ont du mal à satisfaire leurs besoins primaires. L’assistance humanitaire ne traite que les symptômes visibles de la faim et de la malnutrition • Il importe de passer des réponses d’urgence (traitant les symptômes) à des politiques qui s’attaquent aux causes structurelles Je vous remercie pour votre attention portée sur le développement du secteur de l’Agroalimentaire qui est vital pour nos économies. Il est Pourvoyeur d’emplois, créateur de richesses, permet de lutter contre le chômage des jeunes et des femmes , la malnutrition un fléau dans la zone sahalienne ,la faim, en un mot la pauvreté.

×