SlideShare a Scribd company logo
1 of 57
Download to read offline
Les salariés jugent leurs bureaux Baromètre 2019
Et si on
se parlait ?
Comment les interactions au bureau créent de la performance
6e
édition – 1 600 salariés interrogés
MéthodologieÉchantillon Mode de recueil
Méthodologie
L’enquête a été menée auprès
d’un échantillon de 1 619 salariés
représentatifs de l’ensemble des salariés
franciliens (Paris et petite couronne),
travaillant dans un bureau au sein
d’entreprises comptant plus de 10 salariés.
La représentativité de l’échantillon
a été assurée par la méthode des quotas
(sexe, âge, profession de la personne
interrogée, taille de l’entreprise,
secteur d’activité).
Les interviews ont été réalisées
par questionnaire auto-administré
en ligne du 6 février au 4 mars 2019.
L’isolement,
la maladie
du siècle ?
01
Au bureau, on n’est
(presque) jamais seul...
68%
des des salariés interrogés ont des interactions
avec plus de 10 personnes au cours d’une journée de travail
(face à face, mail, messagerie, téléphone...)
82%
sont en open space ou en bureaux partagés
(2 à 6 personnes).
Et pourtant,
on se sent souvent seul...
6 salariés sur 10
disent qu’il leur arrive de se sentir isolés
au sein de leur entreprise.
Et 1 sur 4 se sent même souvent isolé.
L’isolement génère une série d’effets négatifs
pour le salarié comme pour l’entreprise.
Car, quand un salarié se sent isolé...
Son niveau de performance baisse significativement
Évaluation de sa performance sur 10
8,4/10
« Je me sens rarement
ou jamais isolé »
6,9 /10
7,4 /10
« Je me sens souvent isolé »
« Je me sens parfois isolé »
Il craint 20 fois plus souvent d’être licencié
40%
10%
2 %
de ceux qui se sentent
« souvent isolés »
de ceux qui se sentent
« parfois isolés »
de ceux qui se sentent
« rarement ou jamais isolés »
Souvent peur d’être licencié
Et, par conséquent, il se projette (beaucoup)
moins dans son entreprise
70%
64%
48%
de ceux qui se sentent
« souvent isolés »
de ceux qui se sentent
« parfois isolés »
de ceux qui se sentent
« rarement ou jamais isolés »
« Je pense rester moins de 5 ans
dans mon entreprise actuelle. »
Comment les entreprises peuvent-elles rompre l’isolement
et améliorer la performance globale des équipes ?
Pour être bien au travail, il faut se voir et se parler en « vrai »
1
2
3
Trop de relations tue la relation
La qualité des relations est LE facteur le plus décisif pour générer du
bien-être et de la performance
L’étude apporte 3 enseignements majeurs :
Pour être bien au travail,
il faut se voir « en vrai »
02
... par téléphone ... par messagerie
ou mail
... en face-à-face
Les salariés préfèrent (et de loin) échanger en face-à-face
« De manière générale, je préfère échanger avec mes collègues de bureaux... »
10%
13%
77%
Les salariés qui échangent en face à face avec
plus de 3 collègues par jour sont presque
deux fois moins nombreux
à souffrir souvent de solitude (21 % vs 36 %).
A contrario, les autres modes de communication
(téléphone ou mail) ont très peu d’impact sur le sentiment d’isolement
Moins de 3 relations 3 à 10 relations
« Je me sens souvent seul ou isolé au sein de mon entreprise. »
36 %
21 %
Relations
en face à face
Relations
par messagerie
Relations
par téléphone
28 %
25 %
24 %
22 %
Ceux qui ont moins l’occasion de voir leurs
collègues se sentent plus souvent isolés...
Alors quid des télétravailleurs ?
Télétravail : loin des yeux,
loin du cœur
59%
23%
Jamais
Un jour par semaine
18%
Plus de deux jours
par semaine
4 Franciliens sur 1O télétravaillent
au moins une fois par semaine
« En moyenne, à quelle fréquence télétravaillez-vous chaque semaine
(en dehors de votre lieu de travail, dans vos horaires de bureau) ? »
Le télétravail multiplie par deux
le sentiment d’isolement
« Je me sens souvent seul ou isolé au sein de mon entreprise. »
Ne télétravaille pas
19%
36%
Télétravaille au moins un jour
par semaine
Cela a des conséquences très concrètes (et néfastes)
pour les télétravailleurs
Ils sont 1,5 fois plus nombreux à se dire souvent stressés
(47% vs 33% pour ceux qui ne télétravaillent pas).1
2
3
Ils sont 2 fois plus nombreux à estimer s’ennuyer souvent
(34% vs 16%).
Et ils sont 3 fois plus nombreux à craindre souvent d’être licenciés
(24% vs 8%).
Au bureau Chez moi Dans un tiers lieu
31%
Contrairement aux idées reçues,
on ne se concentre pas mieux chez soi qu’au bureau
« Il m’arrive souvent d’avoir des difficultés à me concentrer dans mon travail... »
31% 35%
Trop de relations
tue la relation
03
On constate toutefois qu’il existe un seuil
limite d’interactions au travail.
Au-delà de 20 relations par jour et en face
à face, leur qualité et la performance des
collaborateurs baissent significativement.
12 %
33 %
29 %
11 %
7 %
23 %
24 %
9 %
1 à 2
Nombre de relations
avec des collègues / jour
en face à face
Mon supérieur
hiérarchique
Mes collègues
3 à 10 11 à 20 + de 20
« Il m’arrive souvent d’avoir des tensions avec... »
1 à 2 collègues / jour
3 à 10 collègues / jour
11 à 20 collègues / jour
« Il m’arrive souvent d’avoir des difficultés
à me concentrer au bureau. »
20 + collègues / jour
36 %
34 %
50 % 51 %
La qualité des relations
est LE facteur le plus décisif
pour générer du bien-être
et de la performance
04
Plus que la quantité, c’est la qualité
des relations avec les collègues qui prime.
Parmi une cinquantaine de critères testés
(rémunération, taille de l’entreprise,
temps de trajet, temps de travail...),
c’est celui qui a le plus fort impact
sur le bien-être et la performance des salariés.
7,5/10
Très bonnes relations
2,9 /10
5,2 /10
6,7/10
« J’ai de mauvaises relations
avec mes collègues »
Moyennes relations
Bonnes relations
La qualité des relations est le critère qui
a le plus fort impact sur le bien-être
Note de bien-être au travail sur 10
-20 000 € / an Entre 20 000 € et
40 000 € / an
6,6 6,5
Par comparaison, le niveau de rémunération
a un impact beaucoup plus faible
Note de bien-être au travail sur 10
6,7
Entre 40 000 € et
60 000 € / an
Entre 60 000 € et
80 000 € / an
+ 80 000 € / an
6,8 6,8
80%
36%
22%
de ceux qui ont des relations moyennes.
de ceux qui ont de bonnes relations.
de ceux qui ont de très bonnes relations.
Souvent stressé
76%
de ceux qui ont de mauvaises
relations avec leur collègues.
La qualité de la relation est aussi
le facteur qui influe le plus sur le stress au travail
7,6 /10
6,1 /10
6,5 /10« J’ai de mauvaises relations
avec mes collègues »
8,1 /10
Bonnes relations
Moyennes relations
Très bonnes relations
Et sur l’estimation de sa performance
Évaluation de sa performance sur 10
Les interactions, lorsqu’elles sont de qualité,
facilitent la circulation de l’information, la
transmission des savoirs et l’adhésion des
collaborateurs.
Ce faisant, elles deviennent un véritable levier
de performance et d’attachement des
salariés à leur entreprise.
Le bureau, premier
réseau social
05
Pourquoi se lève t-on le matin ?
Top 5 des raisons de se rendre au travail
42%
La vie sociale avec vos collègues
1
2
3
5
40%
Faire pleinement partie
d’une équipe
39%Travailler plus
efficacement
39%
Travailler en commun
sur des projets
24%
Être reconnu par ses
supérieurs hiérarchiques et
ses collaborateurs
4
Sur 5 raisons, 4 ont trait au collectif.
Le bureau est réellement une « place de village »,
le lieu physique par excellence où se nouent les
relations et où l’individu est socialement reconnu.
2017
2018
2019
30%
39%
De fait, les bureaux sont devenus un critère décisif
au moment de choisir son futur travail
« Les bureaux ont été un élément important dans le choix de mon entreprise. »
43%
Cette tendance résulte d’un fait générationel,
la proportion risque donc d’augmenter
au cours des prochaines années
« Il existe, en dehors des salles de réunion, d’autres types d’espace
pour travailler collectivement au sein de mon entreprise. »
37%
+ 35 ans
- 35 ans
53%
Les bureaux ont le pouvoir
de favoriser les échanges
« vertueux »
Parmi les différentes configurations de bureaux
existantes, celle qui favorise le plus les échanges,
tant en termes de quantité que de qualité,
est le bureau partagé (2 à 6 personnes).
70%
Open space
77%
Bureau partagé
(2 à 6)
2
3
1
72%
Bureau individuel
fermé
« J’échange fréquemment avec mes voisins de bureau »
Types d’espaces occupés au travail
Types d’espaces occupés au travail
Note de la qualité des relations avec ses collègues sur 10
7,3Open space
7,5Bureau partagé
(2 à 6)
6,9Bureau individuel
fermé
2
3
1
Lorsqu’on analyse les caractéristiques
des salariés qui échangent le plus ET qui
entretiennent de bonnes relations avec leurs
collègues (salariés « hyper-relationnels »),
on voit émerger les choix gagnants
en matière de bureaux.
Les bureaux des hyper-relationnels
sont nativement pensés pour le travail collaboratif
« Mon entreprise possède des espaces autres que des salles de réunion
pour se réunir et travailler collectivement. »
Population générale
47%
62%
Hyper relationnels
Leurs entreprises ont massivement investi
dans des lieux de convialité
« Mon entreprise possède des lieux de détente et de convivialité
(canapés, cafétérias d’étage...). »
Population générale
66%
84%
Hyper relationnels
Les hyper-relationnels privilégient
des quartiers centraux qui leur permettent
de rester en contact avec leurs réseaux
« Je rencontre, tous les jours ou presque, et par hasard,
des connaissances professionnelles dans mon quartier de travail. »
Population générale
19%
32 %
Hyper relationnels
Des relations professionnelles (clients, partenaires)
Des relations personnelles (amis, famille)
Population générale
Population générale
Hyper-relationnels
Hyper-relationnels
57%
54%
69%
« Je déjeune fréquemment à l’extérieur
de mon lieu de travail avec... »
65%
Mon entreprise possède une culture qui lui est propre
Population générale
65%
79 %
Hyper relationnels
Fun facts
06
2 signes pour détecter
un salarié isolé
Signe n° 1 : Il écoute plus souvent de la musique
« J’écoute souvent de la musique au travail. »
« Je me sens souvent seul ou isolé
au sein de mon entreprise. »
52%
31%
« Je me sens rarement / jamais
seul ou isolé au sein de mon
entreprise. »
Nota Bene :
Les jeunes sont deux fois plus nombreux que leurs ainés à écouter souvent de la musique
(-35 ans : 49 % vs +35 ans : 23 %)
Signe n° 2 : Il tutoie (beaucoup) moins ses collègues
56 % des salariés
qui se sentent « souvent isolés »
tutoient leurs collègues...
contre 80 %
de ceux qui se sentent
« rarement isolés ».
Les jeunes changent
les règles du jeu
Les jeunes générations sont davantage sensibles
à l’empiètement du travail sur leur vie privée
« Le fait de recevoir des messages ou d’échanger avec des contacts professionnels
en dehors des horaires de bureau me stresse. »
- 35 ans
68%
52%
+ 35 ans
Dans le même temps, sortir du bureau pendant une journée
de travail est devenu pour eux une nouvelle norme
« Il m’arrive de m’absenter du bureau au cours de ma journée de travail, pour... »
(Paris Workplace 2018)
18-24 ans
Une course
dans le quartier
Un rendez-vous
médical
Un aller-retour
à domicile
25-34 ans 35-49 ans +50 ans
42 %
40 % 38 %
35 %
35 %
29 %
18 %
9 %
63 %
56 %
53 %
45 %
- 35 ans 35-49 ans + 50 ans
34%
20%
L’ennui est-il le nouveau mal des jeunes générations ?
« Au cours d’une journée de travail, j’ai souvent le sentiment de m’ennuyer. »
12%
Les salariés jugent leurs bureaux Baromètre 2019
Retrouvez tous les résultats sur
parisworkplace.fr
Et notre actualité du Paris Workplace sur twitter
@ParisWorkplace
Contenus & contact presse
Grégoire Silly
25, rue Chateaubriand - 75008 Paris
06 99 10 78 99
Création & production

More Related Content

What's hot

Rebondir à l'ouest diaporama analyse forum
Rebondir à l'ouest diaporama analyse forumRebondir à l'ouest diaporama analyse forum
Rebondir à l'ouest diaporama analyse forumFrederic DANSETTE
 
Quel avenir pour le télétravail après le déconfinement ?
Quel avenir pour le télétravail après le déconfinement ?Quel avenir pour le télétravail après le déconfinement ?
Quel avenir pour le télétravail après le déconfinement ?Ipsos France
 
Baromètre de perception de l’égalité des chances en entreprise - 2014
Baromètre de perception de l’égalité des chances en entreprise - 2014Baromètre de perception de l’égalité des chances en entreprise - 2014
Baromètre de perception de l’égalité des chances en entreprise - 2014Kantar
 
Loic sarton arnaud
Loic sarton  arnaudLoic sarton  arnaud
Loic sarton arnaudLoic Sarton
 
LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010
LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010
LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010LBMG Worklabs
 
Business@Dreux : "spécial Télétravail" le 13 décembre 2013
Business@Dreux : "spécial Télétravail" le 13 décembre 2013Business@Dreux : "spécial Télétravail" le 13 décembre 2013
Business@Dreux : "spécial Télétravail" le 13 décembre 2013S'implanter à Dreux
 
Le fait religieux en entreprise - Etude pour l'IST, le Crif et Le Figaro
Le fait religieux en entreprise - Etude pour l'IST, le Crif et Le FigaroLe fait religieux en entreprise - Etude pour l'IST, le Crif et Le Figaro
Le fait religieux en entreprise - Etude pour l'IST, le Crif et Le FigaroHarris Interactive France
 
Dossier de production final Groupe 138
Dossier de production final Groupe 138Dossier de production final Groupe 138
Dossier de production final Groupe 138sabrinawiki
 
Enquête télétravail PME Hauts-de-Seine
Enquête télétravail PME Hauts-de-SeineEnquête télétravail PME Hauts-de-Seine
Enquête télétravail PME Hauts-de-SeineNicole Turbé-Suetens
 
Entreprise préférées des étudiants et jeunes diplômés - Palmarès 2019
Entreprise préférées des étudiants et jeunes diplômés - Palmarès 2019Entreprise préférées des étudiants et jeunes diplômés - Palmarès 2019
Entreprise préférées des étudiants et jeunes diplômés - Palmarès 2019Harris Interactive France
 
Perception du climat au travail pendant la crise sanitaire
Perception du climat au travail pendant la crise sanitairePerception du climat au travail pendant la crise sanitaire
Perception du climat au travail pendant la crise sanitaireKantar
 
Le pouvoir en entreprise en 2017 : être ou avoir ?
Le pouvoir en entreprise en 2017 : être ou avoir ? Le pouvoir en entreprise en 2017 : être ou avoir ?
Le pouvoir en entreprise en 2017 : être ou avoir ? Ipsos France
 
Comisis - Opinionway - Baromètre SNC - Le chômage et ses impacts / Septembre ...
Comisis - Opinionway - Baromètre SNC - Le chômage et ses impacts / Septembre ...Comisis - Opinionway - Baromètre SNC - Le chômage et ses impacts / Septembre ...
Comisis - Opinionway - Baromètre SNC - Le chômage et ses impacts / Septembre ...contactOpinionWay
 
Les Nouvelles formes d'organisation du travail en question - Lisa Lombardi (A...
Les Nouvelles formes d'organisation du travail en question - Lisa Lombardi (A...Les Nouvelles formes d'organisation du travail en question - Lisa Lombardi (A...
Les Nouvelles formes d'organisation du travail en question - Lisa Lombardi (A...Lisa Lombardi
 
Perception de l'emploi associatif
Perception de l'emploi associatifPerception de l'emploi associatif
Perception de l'emploi associatifKantar
 
Petit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" - David Büchel
Petit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" -  David BüchelPetit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" -  David Büchel
Petit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" - David BüchelFlupa
 

What's hot (20)

Rebondir à l'ouest diaporama analyse forum
Rebondir à l'ouest diaporama analyse forumRebondir à l'ouest diaporama analyse forum
Rebondir à l'ouest diaporama analyse forum
 
Quel avenir pour le télétravail après le déconfinement ?
Quel avenir pour le télétravail après le déconfinement ?Quel avenir pour le télétravail après le déconfinement ?
Quel avenir pour le télétravail après le déconfinement ?
 
Loic sarton
Loic sartonLoic sarton
Loic sarton
 
Baromètre de perception de l’égalité des chances en entreprise - 2014
Baromètre de perception de l’égalité des chances en entreprise - 2014Baromètre de perception de l’égalité des chances en entreprise - 2014
Baromètre de perception de l’égalité des chances en entreprise - 2014
 
Loic sarton arnaud
Loic sarton  arnaudLoic sarton  arnaud
Loic sarton arnaud
 
LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010
LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010
LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010
 
Business@Dreux : "spécial Télétravail" le 13 décembre 2013
Business@Dreux : "spécial Télétravail" le 13 décembre 2013Business@Dreux : "spécial Télétravail" le 13 décembre 2013
Business@Dreux : "spécial Télétravail" le 13 décembre 2013
 
14 fevrier2016
14 fevrier201614 fevrier2016
14 fevrier2016
 
Le fait religieux en entreprise - Etude pour l'IST, le Crif et Le Figaro
Le fait religieux en entreprise - Etude pour l'IST, le Crif et Le FigaroLe fait religieux en entreprise - Etude pour l'IST, le Crif et Le Figaro
Le fait religieux en entreprise - Etude pour l'IST, le Crif et Le Figaro
 
11 juin2015
11 juin201511 juin2015
11 juin2015
 
Dossier de production final Groupe 138
Dossier de production final Groupe 138Dossier de production final Groupe 138
Dossier de production final Groupe 138
 
Enquête télétravail PME Hauts-de-Seine
Enquête télétravail PME Hauts-de-SeineEnquête télétravail PME Hauts-de-Seine
Enquête télétravail PME Hauts-de-Seine
 
Entreprise préférées des étudiants et jeunes diplômés - Palmarès 2019
Entreprise préférées des étudiants et jeunes diplômés - Palmarès 2019Entreprise préférées des étudiants et jeunes diplômés - Palmarès 2019
Entreprise préférées des étudiants et jeunes diplômés - Palmarès 2019
 
Perception du climat au travail pendant la crise sanitaire
Perception du climat au travail pendant la crise sanitairePerception du climat au travail pendant la crise sanitaire
Perception du climat au travail pendant la crise sanitaire
 
Le pouvoir en entreprise en 2017 : être ou avoir ?
Le pouvoir en entreprise en 2017 : être ou avoir ? Le pouvoir en entreprise en 2017 : être ou avoir ?
Le pouvoir en entreprise en 2017 : être ou avoir ?
 
12 aout2015
12 aout201512 aout2015
12 aout2015
 
Comisis - Opinionway - Baromètre SNC - Le chômage et ses impacts / Septembre ...
Comisis - Opinionway - Baromètre SNC - Le chômage et ses impacts / Septembre ...Comisis - Opinionway - Baromètre SNC - Le chômage et ses impacts / Septembre ...
Comisis - Opinionway - Baromètre SNC - Le chômage et ses impacts / Septembre ...
 
Les Nouvelles formes d'organisation du travail en question - Lisa Lombardi (A...
Les Nouvelles formes d'organisation du travail en question - Lisa Lombardi (A...Les Nouvelles formes d'organisation du travail en question - Lisa Lombardi (A...
Les Nouvelles formes d'organisation du travail en question - Lisa Lombardi (A...
 
Perception de l'emploi associatif
Perception de l'emploi associatifPerception de l'emploi associatif
Perception de l'emploi associatif
 
Petit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" - David Büchel
Petit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" -  David BüchelPetit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" -  David Büchel
Petit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" - David Büchel
 

Similar to Paris Workplace 2019 - Et si on se parlait ?

Décrocher son job sans annonce
Décrocher son job sans annonceDécrocher son job sans annonce
Décrocher son job sans annonceSandra Lignais
 
Les Français et l'entreprise - Enquête Elabe pour l'Institut de l'Entreprise ...
Les Français et l'entreprise - Enquête Elabe pour l'Institut de l'Entreprise ...Les Français et l'entreprise - Enquête Elabe pour l'Institut de l'Entreprise ...
Les Français et l'entreprise - Enquête Elabe pour l'Institut de l'Entreprise ...contact Elabe
 
JLL et le social workplace
JLL et le social workplaceJLL et le social workplace
JLL et le social workplaceJean-Yves Huwart
 
1000 CE : Vision des secrétaires de CE sur le dialogue social
1000 CE : Vision des secrétaires de CE sur le dialogue social 1000 CE : Vision des secrétaires de CE sur le dialogue social
1000 CE : Vision des secrétaires de CE sur le dialogue social SalonsCE
 
No Com - Le baromètre de la raison d'être
No Com - Le baromètre de la raison d'être No Com - Le baromètre de la raison d'être
No Com - Le baromètre de la raison d'être CabinetNoCom
 
Les cadres des grandes entreprises et la digitalisation des Ressources Humaines
Les cadres des grandes entreprises et la digitalisation des Ressources Humaines Les cadres des grandes entreprises et la digitalisation des Ressources Humaines
Les cadres des grandes entreprises et la digitalisation des Ressources Humaines Harris Interactive France
 
Les cadres perdent en moyenne 10 jours par an en réunion inefficaces - Sondag...
Les cadres perdent en moyenne 10 jours par an en réunion inefficaces - Sondag...Les cadres perdent en moyenne 10 jours par an en réunion inefficaces - Sondag...
Les cadres perdent en moyenne 10 jours par an en réunion inefficaces - Sondag...Wisembly
 
JAM - Etude sur les jeunes et le travail
JAM - Etude sur les jeunes et le travailJAM - Etude sur les jeunes et le travail
JAM - Etude sur les jeunes et le travailRomain Spinazzé
 
Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences
Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences
Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences Ipsos France
 
Livre blanc bienveillance et performance c.lerate
Livre blanc bienveillance et performance c.lerateLivre blanc bienveillance et performance c.lerate
Livre blanc bienveillance et performance c.lerateCarol Lerate
 
Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeunes"
Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeunes"Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeunes"
Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeunes"LinkedIn France Presse
 
MooD - Stimulate your work team's empathy
MooD - Stimulate your work team's empathyMooD - Stimulate your work team's empathy
MooD - Stimulate your work team's empathyJérôme Prax
 
Baromètre social dans l'entreprise
Baromètre social dans l'entrepriseBaromètre social dans l'entreprise
Baromètre social dans l'entrepriseAbdelEssoufi
 
Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences
Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergencesLes réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences
Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergencesHEC Alumni
 
Portrait robot entrepreneur - etude BNP Paribas TNS Sofres - dec 2013
Portrait robot entrepreneur - etude BNP Paribas TNS Sofres - dec 2013Portrait robot entrepreneur - etude BNP Paribas TNS Sofres - dec 2013
Portrait robot entrepreneur - etude BNP Paribas TNS Sofres - dec 2013Didier Roux
 
Les Nouveaux Visages du Startuper - Etude l'Atelier BNP-Paribas
Les Nouveaux Visages du Startuper - Etude l'Atelier BNP-ParibasLes Nouveaux Visages du Startuper - Etude l'Atelier BNP-Paribas
Les Nouveaux Visages du Startuper - Etude l'Atelier BNP-ParibasPXNetwork
 
Decrocher son job sans annonce
Decrocher son job sans annonceDecrocher son job sans annonce
Decrocher son job sans annonceTransmission RH
 

Similar to Paris Workplace 2019 - Et si on se parlait ? (20)

Décrocher son job sans annonce
Décrocher son job sans annonceDécrocher son job sans annonce
Décrocher son job sans annonce
 
Les Français et l'entreprise - Enquête Elabe pour l'Institut de l'Entreprise ...
Les Français et l'entreprise - Enquête Elabe pour l'Institut de l'Entreprise ...Les Français et l'entreprise - Enquête Elabe pour l'Institut de l'Entreprise ...
Les Français et l'entreprise - Enquête Elabe pour l'Institut de l'Entreprise ...
 
JLL et le social workplace
JLL et le social workplaceJLL et le social workplace
JLL et le social workplace
 
1000 CE : Vision des secrétaires de CE sur le dialogue social
1000 CE : Vision des secrétaires de CE sur le dialogue social 1000 CE : Vision des secrétaires de CE sur le dialogue social
1000 CE : Vision des secrétaires de CE sur le dialogue social
 
No Com - Le baromètre de la raison d'être
No Com - Le baromètre de la raison d'être No Com - Le baromètre de la raison d'être
No Com - Le baromètre de la raison d'être
 
Les cadres des grandes entreprises et la digitalisation des Ressources Humaines
Les cadres des grandes entreprises et la digitalisation des Ressources Humaines Les cadres des grandes entreprises et la digitalisation des Ressources Humaines
Les cadres des grandes entreprises et la digitalisation des Ressources Humaines
 
Les cadres perdent en moyenne 10 jours par an en réunion inefficaces - Sondag...
Les cadres perdent en moyenne 10 jours par an en réunion inefficaces - Sondag...Les cadres perdent en moyenne 10 jours par an en réunion inefficaces - Sondag...
Les cadres perdent en moyenne 10 jours par an en réunion inefficaces - Sondag...
 
JAM - Etude sur les jeunes et le travail
JAM - Etude sur les jeunes et le travailJAM - Etude sur les jeunes et le travail
JAM - Etude sur les jeunes et le travail
 
Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences
Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences
Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences
 
Livre blanc bienveillance et performance c.lerate
Livre blanc bienveillance et performance c.lerateLivre blanc bienveillance et performance c.lerate
Livre blanc bienveillance et performance c.lerate
 
Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeunes"
Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeunes"Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeunes"
Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeunes"
 
MooD - Stimulate your work team's empathy
MooD - Stimulate your work team's empathyMooD - Stimulate your work team's empathy
MooD - Stimulate your work team's empathy
 
Baromètre social dans l'entreprise
Baromètre social dans l'entrepriseBaromètre social dans l'entreprise
Baromètre social dans l'entreprise
 
Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences
Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergencesLes réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences
Les réseaux professionnels comme facteur de réussite : paradoxes et divergences
 
Manager= human Sense maker
Manager= human Sense makerManager= human Sense maker
Manager= human Sense maker
 
Observatoire de la créativité 2016
Observatoire de la créativité 2016Observatoire de la créativité 2016
Observatoire de la créativité 2016
 
03 avril2014
03 avril201403 avril2014
03 avril2014
 
Portrait robot entrepreneur - etude BNP Paribas TNS Sofres - dec 2013
Portrait robot entrepreneur - etude BNP Paribas TNS Sofres - dec 2013Portrait robot entrepreneur - etude BNP Paribas TNS Sofres - dec 2013
Portrait robot entrepreneur - etude BNP Paribas TNS Sofres - dec 2013
 
Les Nouveaux Visages du Startuper - Etude l'Atelier BNP-Paribas
Les Nouveaux Visages du Startuper - Etude l'Atelier BNP-ParibasLes Nouveaux Visages du Startuper - Etude l'Atelier BNP-Paribas
Les Nouveaux Visages du Startuper - Etude l'Atelier BNP-Paribas
 
Decrocher son job sans annonce
Decrocher son job sans annonceDecrocher son job sans annonce
Decrocher son job sans annonce
 

Paris Workplace 2019 - Et si on se parlait ?

  • 1. Les salariés jugent leurs bureaux Baromètre 2019 Et si on se parlait ? Comment les interactions au bureau créent de la performance 6e édition – 1 600 salariés interrogés
  • 2. MéthodologieÉchantillon Mode de recueil Méthodologie L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 619 salariés représentatifs de l’ensemble des salariés franciliens (Paris et petite couronne), travaillant dans un bureau au sein d’entreprises comptant plus de 10 salariés. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée, taille de l’entreprise, secteur d’activité). Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 6 février au 4 mars 2019.
  • 4. Au bureau, on n’est (presque) jamais seul...
  • 5. 68% des des salariés interrogés ont des interactions avec plus de 10 personnes au cours d’une journée de travail (face à face, mail, messagerie, téléphone...) 82% sont en open space ou en bureaux partagés (2 à 6 personnes).
  • 6. Et pourtant, on se sent souvent seul...
  • 7. 6 salariés sur 10 disent qu’il leur arrive de se sentir isolés au sein de leur entreprise. Et 1 sur 4 se sent même souvent isolé.
  • 8. L’isolement génère une série d’effets négatifs pour le salarié comme pour l’entreprise. Car, quand un salarié se sent isolé...
  • 9. Son niveau de performance baisse significativement Évaluation de sa performance sur 10 8,4/10 « Je me sens rarement ou jamais isolé » 6,9 /10 7,4 /10 « Je me sens souvent isolé » « Je me sens parfois isolé »
  • 10. Il craint 20 fois plus souvent d’être licencié 40% 10% 2 % de ceux qui se sentent « souvent isolés » de ceux qui se sentent « parfois isolés » de ceux qui se sentent « rarement ou jamais isolés » Souvent peur d’être licencié
  • 11. Et, par conséquent, il se projette (beaucoup) moins dans son entreprise 70% 64% 48% de ceux qui se sentent « souvent isolés » de ceux qui se sentent « parfois isolés » de ceux qui se sentent « rarement ou jamais isolés » « Je pense rester moins de 5 ans dans mon entreprise actuelle. »
  • 12. Comment les entreprises peuvent-elles rompre l’isolement et améliorer la performance globale des équipes ? Pour être bien au travail, il faut se voir et se parler en « vrai » 1 2 3 Trop de relations tue la relation La qualité des relations est LE facteur le plus décisif pour générer du bien-être et de la performance L’étude apporte 3 enseignements majeurs :
  • 13. Pour être bien au travail, il faut se voir « en vrai » 02
  • 14. ... par téléphone ... par messagerie ou mail ... en face-à-face Les salariés préfèrent (et de loin) échanger en face-à-face « De manière générale, je préfère échanger avec mes collègues de bureaux... » 10% 13% 77%
  • 15. Les salariés qui échangent en face à face avec plus de 3 collègues par jour sont presque deux fois moins nombreux à souffrir souvent de solitude (21 % vs 36 %).
  • 16. A contrario, les autres modes de communication (téléphone ou mail) ont très peu d’impact sur le sentiment d’isolement Moins de 3 relations 3 à 10 relations « Je me sens souvent seul ou isolé au sein de mon entreprise. » 36 % 21 % Relations en face à face Relations par messagerie Relations par téléphone 28 % 25 % 24 % 22 %
  • 17. Ceux qui ont moins l’occasion de voir leurs collègues se sentent plus souvent isolés... Alors quid des télétravailleurs ?
  • 18. Télétravail : loin des yeux, loin du cœur
  • 19. 59% 23% Jamais Un jour par semaine 18% Plus de deux jours par semaine 4 Franciliens sur 1O télétravaillent au moins une fois par semaine « En moyenne, à quelle fréquence télétravaillez-vous chaque semaine (en dehors de votre lieu de travail, dans vos horaires de bureau) ? »
  • 20. Le télétravail multiplie par deux le sentiment d’isolement « Je me sens souvent seul ou isolé au sein de mon entreprise. » Ne télétravaille pas 19% 36% Télétravaille au moins un jour par semaine
  • 21. Cela a des conséquences très concrètes (et néfastes) pour les télétravailleurs Ils sont 1,5 fois plus nombreux à se dire souvent stressés (47% vs 33% pour ceux qui ne télétravaillent pas).1 2 3 Ils sont 2 fois plus nombreux à estimer s’ennuyer souvent (34% vs 16%). Et ils sont 3 fois plus nombreux à craindre souvent d’être licenciés (24% vs 8%).
  • 22. Au bureau Chez moi Dans un tiers lieu 31% Contrairement aux idées reçues, on ne se concentre pas mieux chez soi qu’au bureau « Il m’arrive souvent d’avoir des difficultés à me concentrer dans mon travail... » 31% 35%
  • 23. Trop de relations tue la relation 03
  • 24. On constate toutefois qu’il existe un seuil limite d’interactions au travail. Au-delà de 20 relations par jour et en face à face, leur qualité et la performance des collaborateurs baissent significativement.
  • 25. 12 % 33 % 29 % 11 % 7 % 23 % 24 % 9 % 1 à 2 Nombre de relations avec des collègues / jour en face à face Mon supérieur hiérarchique Mes collègues 3 à 10 11 à 20 + de 20 « Il m’arrive souvent d’avoir des tensions avec... »
  • 26. 1 à 2 collègues / jour 3 à 10 collègues / jour 11 à 20 collègues / jour « Il m’arrive souvent d’avoir des difficultés à me concentrer au bureau. » 20 + collègues / jour 36 % 34 % 50 % 51 %
  • 27. La qualité des relations est LE facteur le plus décisif pour générer du bien-être et de la performance 04
  • 28. Plus que la quantité, c’est la qualité des relations avec les collègues qui prime. Parmi une cinquantaine de critères testés (rémunération, taille de l’entreprise, temps de trajet, temps de travail...), c’est celui qui a le plus fort impact sur le bien-être et la performance des salariés.
  • 29. 7,5/10 Très bonnes relations 2,9 /10 5,2 /10 6,7/10 « J’ai de mauvaises relations avec mes collègues » Moyennes relations Bonnes relations La qualité des relations est le critère qui a le plus fort impact sur le bien-être Note de bien-être au travail sur 10
  • 30. -20 000 € / an Entre 20 000 € et 40 000 € / an 6,6 6,5 Par comparaison, le niveau de rémunération a un impact beaucoup plus faible Note de bien-être au travail sur 10 6,7 Entre 40 000 € et 60 000 € / an Entre 60 000 € et 80 000 € / an + 80 000 € / an 6,8 6,8
  • 31. 80% 36% 22% de ceux qui ont des relations moyennes. de ceux qui ont de bonnes relations. de ceux qui ont de très bonnes relations. Souvent stressé 76% de ceux qui ont de mauvaises relations avec leur collègues. La qualité de la relation est aussi le facteur qui influe le plus sur le stress au travail
  • 32. 7,6 /10 6,1 /10 6,5 /10« J’ai de mauvaises relations avec mes collègues » 8,1 /10 Bonnes relations Moyennes relations Très bonnes relations Et sur l’estimation de sa performance Évaluation de sa performance sur 10
  • 33. Les interactions, lorsqu’elles sont de qualité, facilitent la circulation de l’information, la transmission des savoirs et l’adhésion des collaborateurs. Ce faisant, elles deviennent un véritable levier de performance et d’attachement des salariés à leur entreprise.
  • 35. Pourquoi se lève t-on le matin ? Top 5 des raisons de se rendre au travail 42% La vie sociale avec vos collègues 1 2 3 5 40% Faire pleinement partie d’une équipe 39%Travailler plus efficacement 39% Travailler en commun sur des projets 24% Être reconnu par ses supérieurs hiérarchiques et ses collaborateurs 4
  • 36. Sur 5 raisons, 4 ont trait au collectif. Le bureau est réellement une « place de village », le lieu physique par excellence où se nouent les relations et où l’individu est socialement reconnu.
  • 37. 2017 2018 2019 30% 39% De fait, les bureaux sont devenus un critère décisif au moment de choisir son futur travail « Les bureaux ont été un élément important dans le choix de mon entreprise. » 43%
  • 38. Cette tendance résulte d’un fait générationel, la proportion risque donc d’augmenter au cours des prochaines années « Il existe, en dehors des salles de réunion, d’autres types d’espace pour travailler collectivement au sein de mon entreprise. » 37% + 35 ans - 35 ans 53%
  • 39. Les bureaux ont le pouvoir de favoriser les échanges « vertueux »
  • 40. Parmi les différentes configurations de bureaux existantes, celle qui favorise le plus les échanges, tant en termes de quantité que de qualité, est le bureau partagé (2 à 6 personnes).
  • 41. 70% Open space 77% Bureau partagé (2 à 6) 2 3 1 72% Bureau individuel fermé « J’échange fréquemment avec mes voisins de bureau » Types d’espaces occupés au travail
  • 42. Types d’espaces occupés au travail Note de la qualité des relations avec ses collègues sur 10 7,3Open space 7,5Bureau partagé (2 à 6) 6,9Bureau individuel fermé 2 3 1
  • 43. Lorsqu’on analyse les caractéristiques des salariés qui échangent le plus ET qui entretiennent de bonnes relations avec leurs collègues (salariés « hyper-relationnels »), on voit émerger les choix gagnants en matière de bureaux.
  • 44. Les bureaux des hyper-relationnels sont nativement pensés pour le travail collaboratif « Mon entreprise possède des espaces autres que des salles de réunion pour se réunir et travailler collectivement. » Population générale 47% 62% Hyper relationnels
  • 45. Leurs entreprises ont massivement investi dans des lieux de convialité « Mon entreprise possède des lieux de détente et de convivialité (canapés, cafétérias d’étage...). » Population générale 66% 84% Hyper relationnels
  • 46. Les hyper-relationnels privilégient des quartiers centraux qui leur permettent de rester en contact avec leurs réseaux « Je rencontre, tous les jours ou presque, et par hasard, des connaissances professionnelles dans mon quartier de travail. » Population générale 19% 32 % Hyper relationnels
  • 47. Des relations professionnelles (clients, partenaires) Des relations personnelles (amis, famille) Population générale Population générale Hyper-relationnels Hyper-relationnels 57% 54% 69% « Je déjeune fréquemment à l’extérieur de mon lieu de travail avec... » 65%
  • 48. Mon entreprise possède une culture qui lui est propre Population générale 65% 79 % Hyper relationnels
  • 50. 2 signes pour détecter un salarié isolé
  • 51. Signe n° 1 : Il écoute plus souvent de la musique « J’écoute souvent de la musique au travail. » « Je me sens souvent seul ou isolé au sein de mon entreprise. » 52% 31% « Je me sens rarement / jamais seul ou isolé au sein de mon entreprise. » Nota Bene : Les jeunes sont deux fois plus nombreux que leurs ainés à écouter souvent de la musique (-35 ans : 49 % vs +35 ans : 23 %)
  • 52. Signe n° 2 : Il tutoie (beaucoup) moins ses collègues 56 % des salariés qui se sentent « souvent isolés » tutoient leurs collègues... contre 80 % de ceux qui se sentent « rarement isolés ».
  • 53. Les jeunes changent les règles du jeu
  • 54. Les jeunes générations sont davantage sensibles à l’empiètement du travail sur leur vie privée « Le fait de recevoir des messages ou d’échanger avec des contacts professionnels en dehors des horaires de bureau me stresse. » - 35 ans 68% 52% + 35 ans
  • 55. Dans le même temps, sortir du bureau pendant une journée de travail est devenu pour eux une nouvelle norme « Il m’arrive de m’absenter du bureau au cours de ma journée de travail, pour... » (Paris Workplace 2018) 18-24 ans Une course dans le quartier Un rendez-vous médical Un aller-retour à domicile 25-34 ans 35-49 ans +50 ans 42 % 40 % 38 % 35 % 35 % 29 % 18 % 9 % 63 % 56 % 53 % 45 %
  • 56. - 35 ans 35-49 ans + 50 ans 34% 20% L’ennui est-il le nouveau mal des jeunes générations ? « Au cours d’une journée de travail, j’ai souvent le sentiment de m’ennuyer. » 12%
  • 57. Les salariés jugent leurs bureaux Baromètre 2019 Retrouvez tous les résultats sur parisworkplace.fr Et notre actualité du Paris Workplace sur twitter @ParisWorkplace Contenus & contact presse Grégoire Silly 25, rue Chateaubriand - 75008 Paris 06 99 10 78 99 Création & production