Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Suivi écologique et translocation des gazelles dorcas dans la Réserve Totale de Faune de Gadabedji

310 views

Published on

Conférence présentée dans le cadre de la 17ème Rencontre Annuelle du Groupe d'Intérêt Sahélo-Saharien, organisé par l'ONG Sahara Conservation Fund au Sénégal du 4 au 6 mai 2017. Chaque année, le Sahara Conservation Fund réunit près d’une centaine d’experts engagés dans la préservation de la biodiversité sahélienne-saharienne en Afrique.

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Suivi écologique et translocation des gazelles dorcas dans la Réserve Totale de Faune de Gadabedji

  1. 1. 17ème Rencontre Annuelle du Groupe d’Intérêt Sahélo-Saharien 2 jours de conférences sur la conservation de la biodiversité au Sahara et au Sahel Suivi écologique et translocation des gazelles dorcas la Réserve Totale de Faune de Gadabeji Ali Laouel ABBAGANA, Coordonnateur - Projet Niger Fauna Corridor 4 – 6 mai 2017
  2. 2. FONDS POUR L’ENVIRONNEMENT MONDIAL (FEM) SUIVI ECOLOGIQUE ET TRANSLOCATION DE LA GAZELLE DORCAS DANS LA RESERVE TOTALE DE FAUNE DE GADABEDJI (RTFG) Présentation : Mr Ali Laouel ABBAGANA Coordonnateur du Projet Niger Fauna Corridor
  3. 3. PLAN DE L’EXPOSE qPrésentation de la Réserve q Système de suivi écologique q Méthodologie q La translocation de la gazelle dorcas
  4. 4. Présentation de la Réserve • Création, 25 Novembre 1954, comme forêt classée de Gadabedji • Superficie de 76.000 hectares • Présence d’importantes formations végétales (des bas- fonds à fourrés, à épineux, à allure d’une galerie dans les vallées ; des pénéplaines à tapis graminées parsemés des arbrisseaux et arbustes ; des dunes à végétation herbacée sans arbres). • En 1955, on dénombrait vingt deux (22) espèces de mammifères, en mars 2010, neuf (09) espèces de mammifères seulement ont été observées (Wacher & Al., 2010) • Disparition de treize (13) espèces en 55 ans, ce qui est très inquiétant en terme de perte de la biodiversité.
  5. 5. Système de suivi écologique • Les transects mis en place par Timothy Wacher en mars 2010 dans le cadre du programme Pan Sahara Wildlife Survey - PSWS de SCF, constituent la référence en matière de SE • Il s'agit de 8 transects principaux espacés de 5 km traversant l’AP dans sa coupe longitudinale, ainsi que de 5 transects intermédiaires totalement inclus dans la réserve.
  6. 6. Méthodologie • Les transects ainsi que les points habitats, tous les 2,5km sur chaque tronçon est-ouest, sont introduits au préalable sur GPS. Le véhicule de tête suit l’itinéraire indiqué par l’écran GPS; • A chaque point habitat, une inspection rapide sur un transect de 500m à pied est menée afin de collecter des traces ou des signes de présence de faune; Illustration . Répartition des points habitats chaque 2.5 km.
  7. 7. Méthodologie • Enregistrement de données: A chaque point habitat, tous les 2,5km le long de chaque transect, des notes sur l’aspect du terrain, sur la végétation (couverture de la strate pâturée, pression de pâturage, niveau de développement de la strate pâturée, arbres et arbustes dominants) ont été introduites sur Cybertracker sous des catégories préétablies; • Deux équipes de trois personnes (un navigateur, un observateur et un preneur de notes) s’aidaient d’un GPS parcourent respectivement 250m vers le nord et 250m vers le sud et notent toute trace ou signe de faune rencontrés (contribution des écogardes); Illustration . Saisies de données sur CyberTracker.
  8. 8. Méthodologie • Ces informations sont ensuite transférées sur Cybertracker sous « observations indirectes » et vont figurer sur les cartes sous forme de simple indication de présence/absence; • Ce procédé permet de cartographier les distributions à partir d’une évaluation rapide de la présence d’espèces dominantes; • Il faut aussi noter qu’une photographie est prise pour chaque point habitat à travers la séquence Photo note, installée dans le CyberTracker; Illustration . Photographie correspondant à un point habitat
  9. 9. Illustration . Pose caméra piège pour 1 nuit • Ces données sont complétées par celle prises par les caméras pièges ( 1 nuit pendant le suivi, et /10 jours au niveau du point d’eau non loin du poste avancé au cœur de la réserve ); • Il faut noter qu’au niveau du poste avancé les caméras sont installées par les agents et les données sont déchargées à chaque relève.
  10. 10. Translocation Gazelle dorcas • Loi N° 98-07 du 29 avril 1998 fixant le Régime de la Chasse et de la Protection de la Faune (en révision); • Financement de la LAB au niveau des deux AP et le corridor; • Moratoire sur les permis de capture et de détention de la faune sauvage (gazelle dorcas, grande outarde arabe et l’outarde de Nubie); Illustration . Gazelle dorcas saisies par une mission LAB
  11. 11. Translocation Gazelle dorcas • Enclos d’acclimatation au cœur de la réserve (0,75 ha) ; • 11 espèces ligneuses répertoriées dans l’enclos ; • Transformation de l’enclos en arboretum (objectif pédagogique, herbier électronique déjà disponible). Illustration . Enclos d’acclimatation
  12. 12. Matériel de transport • 7 individus ( 4 femelles et 3 mâles); • 31 minutes, trajet 10 heures) • Températures (32°C/23°C)
  13. 13. Translocation Gazelle dorcas Mensurations Libération dans l’enclos
  14. 14. Thank you For Your Attention

×