Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Les bonnes pratiques SEO avec les frameworks javascript - SEO CAMPUS 9 mars 2017

5,429 views

Published on

Les bonnes pratiques SEO avec les frameworks javascript - SEO CAMPUS 9 mars 2017

Intervenants : Philippe Yonnet - Directeur Général et Cédric Rambaud, Consultant SEO, Search Foresight

Published in: Internet
  • Hey guys! Who wants to chat with me? More photos with me here 👉 http://www.bit.ly/katekoxx
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here

Les bonnes pratiques SEO avec les frameworks javascript - SEO CAMPUS 9 mars 2017

  1. 1. SEO & Frameworks JS
  2. 2. Cedric Rambaud Consultant SEO Senior – Search Foresight
  3. 3. Philippe Yonnet DG et fondateur – Search Foresight 3
  4. 4. Confiez-nous vos projets ambitieux Plateforme e-commerce, Accompagnement SEA international, Migration & Refonte… Nos experts maîtrisent les problématiques les plus avancées. 4 PROJETS COMPLEXES PROBLEMATIQUES TECHNIQUES, CMS, MIGRATIONS, ORGANISATION PROJETS EXTREMES SITES A FORT TRAFIC, LEADERS, GRANDS COMPTES, FORTES VOLUMETRIES INTERNATIONAL SITES MULTILINGUES, SEO LOCAL, GESTION DES LANGUES
  5. 5. SF vous partage sa passion du Search Chaque semaine, de nouvelles ressources à votre disposition en exclusivité 5 Des prises de parole chaque semaine Un accès en avant première aux web-conférences Search Foresight et aux contenus de nos prises de parole pour vous transmettre notre expérience Des contenus de référence Des contenus exclusifs chaque semaine : Newsletter, Articles, Case study, Etudes… Une communauté de passionnés Partagez avec une communauté d’experts du Digital, du Search, du Webmarketing… Des évènements pointus Echangez et networkez lors de nos évènements exclusifs : Meet-up, Barcamp, Petits-déjeuners…
  6. 6. SF recrute https://www.search-foresight.com/agence-seo/nos-jobs/ Retrouvez-nous au job dating organisé à l’occasion du SEO Campus à 17h30 6
  7. 7. Agence conseil en stratégie digitale | SEO • SEM • CRO • Inbound Marketing • Analytics La problématique 7
  8. 8. Oups j’ai fait mon site en full Angular JS ! Et je le regrette déjà 8 Javascript activé Javascript désactivé <body ng-controller="appController as app" id="appController"> <a href="{{pathMap._home._hash}}"> </a> <a id="triggerAutoRefreshTag" onclick='angular.element("#appController").scope().autoRe fresh(location.hash);'></a> <app-head></app-head> <app-head-mini></app-head-mini> <div class="container main {{app.isCurrentContext(pathMap._phoneDetails._formated Hash) || app.isCurrentContext(pathMap._hotspotDetails._formated Hash) ? 'phonedetails' : ''}}"> <app-navigator></app-navigator> <app-title></app-title> <banner></banner> <app-container></app-container> <store-container></store-container> <phone-container></phone-container> <support-container></support-container> <plan-container></plan-container> <as-container ng-if="appName=='spp'"></as-container> <familyplans-container ng- if="appName=='spp'"></familyplans-container> <checkout-container></checkout-container> <page></page> Euh … où est le contenu ?
  9. 9. Un site full angular indexé Angular JS c’est compliqué, cela ne renvoie pas le même code qu’un site « standard » et les bots ne semblent pas comprendre ce qu’ils voient. Et pourtant…. 9 … un site full angular JS peut être indexé !
  10. 10. Par contre, côté visibilité, c’est plus vraiment ça 10
  11. 11. Ce que voit l’utilisateur Tout le contenu est accessible avec une navigation dans la sidebar de gauche. 11
  12. 12. Ce que voit Googlebot Et pourtant le code téléchargé ressemble à ça : </head> <body itemscope itemtype="http://schema.org/WebPage"> <div class="wrapper"> <div ng-include="'app/layout/shell.html'"></div> <div id="splash-page" ng-show="showSplash"> <div class="page-splash"> <div class="page-splash-message"> </div> <div class="progress progress-striped active page-progress-bar"> <div class="bar"></div> </div> </div> </div> </div> <script src="rsc/js/lib-adc3d5f6d9.js"></script> <script src="rsc/js/app-f84e7b0c4f.js"></script> </body> </html> La rendition est parfaite sur fetch as Googlebot 12
  13. 13. Ce que voit un bot ‘normal’ Le contenu n’est pas visible. Là où se trouvaient les contenus se trouvent maintenant des variables. Simulation via Browseo 13
  14. 14. Agence conseil en stratégie digitale | SEO • SEM • CRO • Inbound Marketing • Analytics Google et le javascript 14
  15. 15. Une histoire d’amour En 2008 google nous dit : je peux crawler le flash et le javascript ! Cependant entre le discours et la réalité des faits il y avait alors un fossé ! Dès lors, les webmasters et SEO partaient tout de même du principe que Google ne crawlait pas le javascript. Depuis 2015 la question se repose de plus en plus : Google crawl-t-il le javascript ? Et depuis 2015 la réponse penche plutôt vers le « Oui mais… » En 2016 Google met à jour ses guidelines concernant le javascript en indiquant qu’il supporte l’utilisation du javascript pour les titles, description et robots meta tags. 15 + = ?
  16. 16. Google sait rendre le JS et CSS Google peut comprendre et rendre le CSS et le JS. En témoigne un exemple très simple : les sites responsives. Google doit avoir accès au CSS d’un site (à minima) pour comprendre qu’un site responsive est mobile friendly. Aussi, un ‘explorer comme Google’ dans la search console nous montre très clairement que Google « voit » ce que le navigateur « voit ». 16
  17. 17. Et les liens brouillés alors ? Cela a bien évidemment pour conséquence que les liens « brouillés » en javascript ne le sont plus vraiment *à priori* ! Google peut lire par exemple : Les liens avec la fonction Onclick Les liens avec la fonction Onclick qui génère le lien (via l’appel à un script dans le header de la page) Les liens jquery faisant appel à un script dans le header de la page Les liens onclick avec un appel à un script externe 17 Exemple de liens lus par Googlebot
  18. 18. S’il peut suivre les liens… Il peut aussi lire le contenu ! Cela impact donc également la lecture des contenus encapsulés dans du javascript et leur indexation. Google pourra indexer des pages avec du contenu généré dynamiquement en javascript ce qui peut être soit : Une bonne nouvelle : mon texte est intéressant et enrichit la page  peut-être un meilleur positionnement. Une mauvaise nouvelle : le contenu généré en javascript n’est pas intéressant et ne va pas dans le sens de ce que je voulais faire. 18
  19. 19. Google peut tout lire ? NON. Google ne peut pas, ne sait pas tout lire : c’est le cas de l’AJAX par exemple. POURQUOI ? Parce que l’ajax ne nécessite aucune action pour être chargé  aucun moyen pour le moteur de « deviner » ce qu’il doit faire pour déclencher l’ajax ! En 2009 Google mettait en avant la technique des hash bang pour aider le crawl et l’indexation des contenus chargés en AJAX. En 2015 Google ne recommande plus cette technique parce qu’il nous dit pouvoir lire les contenus générés en AJAX. Malheureusement, dans les faits c’est loin d’être concluant. 19
  20. 20. La méthode (obsolète) du hash bang En 2009, Google propose l’utilisation du hashbang (escaped fragment) pour mieux gérer l’AJAX. Principe : Utilisation habituelle du # (hash) pour afficher un élément d’une page côté client. Ajout du ! (bang) pour le rendre compréhensible par le moteur. Lorsqu’il rencontre une URL avec un hashbang (#!) le moteur va la crawler en remplaçant cet élément par un _escaped_fragment_ Puis il va indexer la page sous sa forme originale. 20
  21. 21. La méthode HTML 5 (sympa) du pushstate() Il s’agit d’une fonction javascript directement incluse dans le HTML5. Concrètement, pushState() change le chemin de l’url qui apparait dans la barre d’adresse de l’utilisateur. Quel intérêt pour le SEO ? Les moteurs seront capables de lire ces URL et de les différencier des autres. Quand l’utiliser ? À chaque fois que l’on identifie un état qui correspond : - À l’équivalent d’une page HTML complète (90% / 100% différente dans son contenu de l’état précédent) - À une page suffisamment différente pour justifier « son bookmarkage » dans un favori, dans un lien externe, dans un retour en arrière dans l’historique Alors, on pousse l’url correspondant à cet état via la méthode pushstate après déclenchant de l’évènement ou de l’action conduisant à ce changement d’état. 21 window.history.pushState('','','t est/url/that-does-not-really- exist') Démonstration
  22. 22. Du pushstate sur du scroll infini Implémentation sur une long scrolling page : https://webmasters.googleblog.com /2014/02/infinite-scroll-search- friendly.html 22
  23. 23. Conséquence : les tabs et contenus cachés Ils peuvent ne pas être indexés, ou leur poids peut-être diminué 23 Attention : cela changera avec le « mobile first index »
  24. 24. Agence conseil en stratégie digitale | SEO • SEM • CRO • Inbound Marketing • Analytics Qu’est-ce qu’un framework javascript ?
  25. 25. L’architecture traditionnelle des sites Les pages sont statiques
  26. 26. Le « client side rendering » La magie se passe côté client (dans le navigateur) : utilisation de l’AJAX 26
  27. 27. Le concept de SPA (single page application) Application web monopage Twitter est un site web de type SPA Problème : les moteurs de recherche sont construits pour associer des signaux à de multiples pages Créer un site web monopage pose donc des problèmes pour le référencement
  28. 28. L’architecture version SPA (client side) 28
  29. 29. Les principaux frameworks JS AngularJS Le plus connu, appartenant à l’écosystème Google Différences entre version 1 et version 2 (la V2 peut être utilisée en « middleware » et « en rendition hybride » https://angularjs.org/ EmberJS http://emberjs.com/ BackboneJS http://backbonejs.org/ 29
  30. 30. Challenge n°1 pour les moteurs Un bot traditionnel de moteur de recherche télécharge le code HTML, et analyse le contenu présent dans ce code Le contenu généré en ajax ou en javascript est ignoré C’est encore vrai pour la plupart des moteurs de recherche Googlebot, avec son headless browser, fait exception Explorer une SPA
  31. 31. Challenge n°2 Quoi indexer ? Le contenu change en fonction des interactions : Comment identifier tous les contenus possibles ? Si on « clique » partout, tout mérite-t’il d’être indexé ? Comment éviter que l’exploration d’un tel site demande un temps très long ? Quels signaux prendre en compte ? Comment exploiter le maillage hypertexte ? Comment analyser le contenu ? Comment analyser un morceau de page ou au contraire une « page » qui contient l’équivalent d’un site entier A quoi rattacher ces signaux ? Si la notion de page reliée à une url a disparu, comment continuer à utiliser l’algorithme habituel ? Quoi indexer ? Quels signaux prendre en compte ? A quoi les associer ?
  32. 32. Les performances en SEO ne sont pas toujours au rendez-vous Il est possible de rendre un site de type SPA, avec un rendu « client side » entièrement crawlable et indexable, pour Google Nous allons voir comment un peu plus loin Attention : on est proche des limites des possibilités actuelles du moteur mais attention : cela ne marchera qu’avec Google, attention pour les sites internationaux Mais les performances en termes de position ne sont pas toujours au rendez-vous Rendre le site explorable est juste un minimum syndical Conclusion : il est formellement déconseillé d'utiliser ces technologies dont la compatibilité SEO est partielle voire nulle et en plus, c'est même déconseillé parce que ce n'est pas une solution aussi logique et élégante que les développeurs et intégrateurs veulent bien le dire
  33. 33. Agence conseil en stratégie digitale | SEO • SEM • CRO • Inbound Marketing • Analytics Deux bonnes raisons (non SEO) pour ne pas utiliser cette approche 33
  34. 34. Ce n'est pas compatible avec les principes de l'unobstrusive javascript Unobstrusive javascript : Javascript discret en français C’est une bonne pratique de codage de page web qui consiste à bien séparer le code HTML et Javascript pour limiter les inconvénients habituels provoqués par leur intrication Pb de maintenabilité Pb de compatibilité Pb d’accessibilité Et bien sûr : problèmes de SEO Exemple : Ce code n’est pas conforme : Il faut utiliser ce code plutôt Et <input type="text" name="date" onchange="validateDate(this);" /> <input type="text" name="date" id="datefield" /> document.getElementById( "datefield" ).addEventListener( 'change', function(){ do_something(); }, false );
  35. 35. Et la compatibilité avec l’amélioration progressive ? La plupart des implémentations faites avec des frameworks javascripts ne sont pas complètement fidèles, voire pas du tout, avec les préceptes de l’amélioration progressive Quand on désactive le javascript : pas de fallback, le site n’est plus utilisable Avec des navigateurs exotiques ou anciens, le site peut montrer des bugs bloquants La lourdeur des pages en javascript (chargés avec la page ou dynamiquement) peut poser des problèmes de temps de rendition sur smartphone Et le « mobile first » ?
  36. 36. Pourquoi c’est populaire chez les développeurs ? Cela transforme les sites web en vraies applications Un site web est vraiment un objet logiciel exotique pour la plupart des développeurs habitués à faire des logiciels classiques et à coder des logiciels en utilisant des langages comme le C, ou le Java Un seul langage permet de faire tout le site web Cela déporte certains problèmes côté client (navigateur) Cela permet des interfaces riches C’est moderne C’est plus efficient, on développe plus rapidement Quelques raisons invoquées régulièrement !
  37. 37. Agence conseil en stratégie digitale | SEO • SEM • CRO • Inbound Marketing • Analytics Auditer un site fait avec un framework javascript 37
  38. 38. Tester une page avec "fetch as Google" https://support.google.co m/webmasters/answer/60 66468?hl=fr Si le test montre que Google ne parvient pas à « rendre » la page correctement : vous avez un problème
  39. 39. Le concept de "headless browser" Un browser « headless » est un environnement logiciel, programmable ou pilotable en ligne de commande, qui est capable d’effectuer une rendition complète d’une page HTML en exécutant tout le code : HTML, CSS et Javascript Il est qualifié de « headless » car il ne dispose pas de GUI (d’interface utilisateur) Grâce à un headless browser, on peut donc simuler tout ce qui se passe dans un navigateur comme Chrome ou Firefox. Et donc tester le code généré en Ajax, ou par des framework Javascript Remarque : ce type de crawl crée de « fausses visites » dans vos outils de web analytics Un bot sans tête mais avec des yeux !
  40. 40. PhantomJS et CasperJS PhantomJS est le headless browser le plus populaire : http://phantomjs.org/ CasperJS est un webkit permettant de scraper le contenu de pages web. Il utilise PhantomJS comme headless browser http://casperjs.org/
  41. 41. Auditer avec Screaming Frog Screaming Frog est un crawler orienté SEO Il dispose depuis peu d’un mode « headless browser » basé sur PhantomJS Dans ce mode, il peut crawler un site en full Angular https://www.screamingfrog.co.uk/seo-spider/ Le mode « crawl Javascript »
  42. 42. Auditer un site avec Botify Même possibilité dans Botify depuis janvier 2017 https://www.botify.com/blog/breaking-news- botify-announces-javascript-crawl/ https://www.botify.com/blog/crawling- javascript-for-technical-seo-audits/
  43. 43. Agence conseil en stratégie digitale | SEO • SEM • CRO • Inbound Marketing • Analytics Comment rendre ces sites SEO Compliant ? 43
  44. 44. Solution 1 : coder différemment Par exemple : amélioration progressive et jQuery
  45. 45. Créer des snapshots HTML (soi même) Le principe : Le code javascript est exécuté via un headless browser côté server, afin de générer le HTML produit par le code javascript Ce code est « capturé » avant d’être envoyé, comme une page HTML normale, au navigateur de l’internaute Problème : la méthode fait perdre une partie de l’intérêt du « client side rendering », la page devient statique Souvent, l’arbitrage est d’envoyer les snapshots aux bots des moteurs de recherche uniquement Une méthode préconisée par Google pour l’Ajax
  46. 46. Utiliser un serveur de prérendition tiers Prerender.io : https://prerender.io/ SEO 4 Ajax (Cocorico !) :https://www.seo4ajax.com/ Brombone : http://www.brombone.com/ Inutile de développer votre propre solution de prérendition
  47. 47. Attention : les serveurs de rendition utilisent la méthode obsolète pour rendre l’ajax crawlable Soit la méthode des escaped fragments avec hash bangs Soit la méthode des escaped fragments avec balise meta <meta name="fragment" content="!"> Attention, cette méthode en HTML5 utilisant la méthode pushstate() est aussi obsolète que l’autre !!! Pour le moment : tout fonctionne correctement C’est compatible avec la plupart des moteurs de recherche qui comptent : Bing, Yandex… Mais demain ??? www.example.com/ajax.html#!key=value www.example.com/ajax.html?_escaped_fragment_=key=value
  48. 48. Agence conseil en stratégie digitale | SEO • SEM • CRO • Inbound Marketing • Analytics Frameworks javascript : The next generation 48
  49. 49. ReactJS, HapiJS, Angular2 etc. Code isomorphe : le même code peut être utilisé côté navigateur, côté serveur, ou n’importe où entre les deux Avec ReactJS ou HapiJS, on peut donc générer le HTML avant de l’envoyer au navigateur Il devient possible de créer des sites webs avec des frameworks JS, sans générer de problèmes avec le SEO Attention : mal utilisés, ces frameworks JS de dernière génération peuvent poser les mêmes problèmes que ceux expérimentés avec la première génération Des frameworks « isomorphes » capables d’une rendition hybride ou server side
  50. 50. Agence conseil en stratégie digitale | SEO • SEM • CRO • Inbound Marketing • Analytics Conclusion 50
  51. 51. Conclusion Compétences côté développeurs Compétences côté SEO Et dans tous les cas, c’est à réserver à des situations où le trafic SEO n’est pas stratégique pour le site : - On peut rendre les sites faits avec ces technologies crawlables et indexables - Mais si l’on veut atteindre des positions clés sur des requêtes concurrentielles, il vaut mieux compter sur un site web en server side rendering à l’ancienne Un casse tête qui n’est pas insoluble, mais qui demande de solides compétences techniques
  52. 52. Merci. 52
  53. 53. La question qui peut vous rapporter 1 Mug Quel est le nom anglais de la méthode recommandée pour bien séparer le HTML et le javascript ? 53
  54. 54. Restons en contact Philippe Yonnet, DG et fondateur philippe.yonnet@search-foresight.com + 33 1 74 18 29 40 / + 33 6 99 60 21 49 Slideshare.net/S4sight @S4sight & @Cariboo_seo www.search-foresight.com 54

×