Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Kominike sou devlopman dosye jacky lumarque la (1)

3,225 views

Published on

Communitqué de Vérité sur l'affaire Jacky Lumarque

Published in: Government & Nonprofit
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Kominike sou devlopman dosye jacky lumarque la (1)

  1. 1. l’LA"I"E-FORME VERITE Potoprens, 31 out 2015 KOMINIKE SOU DEVLOPMAN DOSYE JACKY LUMARQUE LA Nan dat 19 jen 2015, nan yon kominike No 36 KEP Ia anonse Ii retire Jacky Lumarque sou Iis kandida a la prezidans paske yo di Ii pa gen dechaj kom kowodonaté Gwoup Travay sou Edikasyon ak Fomasyon (GTEF) malgre BCED ak BCEN ak are Kou Dékont di Jacky Lumarque pa tap jere Iajan leta. Apre anpil demach bo kote KEP Ia ak bo kote Kou Siperye Dékont pou fé respekte dwa Ii, nan dat 13 jiyé 2015 Jacky Lumarque pote ka Ii devan OPC konstitisyon an bay dwa resevwa pient tout sitwayen kont abi administrasyon piblik Ia. Nan konklizyon Ii yo, OPC mande pou KEP la respekte dwa Jacky Lumarque e pou I remete Ii sou dwa kandida a la prezidans. Prezidan KEP Ia Pierre Louis Opont deklare Jacky Lumarque tap jere Iajan leta paske Kou Dékont te ba Ii yon Setifika Dechaj. Nan dat 14 out 2015 Jacky Lumarque ekri prezidan Kou Dékont Ian pou mande I ki I’ap0 ki genyen ant are Kou Dékont Ian ak Sétifika Dechaj Kou a te ba li a. Nan dat 20 out 2015 Prezidan Kou Dékont Ian reponn Jacky Lumarque pou di late a gen fbs sou tout Ibt dokiman. Se let prezidan Kou Dékont Ian nou soumét jodi a bay Iaprés ak opinyon piblik Ia. Apre Iét sa, KEP Ia pa gen ankenn fo pretéks pou I kontinye ap di Jacky Lumarque te bezwen dechaj. Kidonk f0 KEP Ia remete Jacky Lumarque sou Iis kandida a la prezidans yo. Gen de (2) petisyon kap sikiie jounen jodi a pou pwoteste kont vyolasyon dwa Jacky Lumarque. Youn pote siyati piis pase mil pwofesé, anpwaye nan inivésite ak etidyan. Lot Ia se yon petisyon 150 pesonalite te met deyo ki jounen jodi an jwenn siyati 640 moun anpiis. Nou felisite sitwayen ak sitwayen sa yo kap goumen pou respé Ialwa nan peyi a e nou mande tout lot sitwayen ki vle peyi a fonksyone anba respé Ialwa kontinye pote kole pou fé KEP Ia korije desizyon ilegal Ii a. Y an ka siyen petisyon 150 pesonalite a sou sit enténét ' www. o etition. com etitions | ettre- etition- our—| a-reinte ration-du~candidat-’ack - Iumar ue- our-des-elections-di nes-honnétes-et-| ibres-et- our-Ia-consolidation-de-| ’etat-de- droit. htmI. 7' ue-) Paul Antoine BIEN-AIME Potpawol Potpawol
  2. 2. COUR SUPERIEURE DES COMPTES ET DU CONTENTIEUX ADMINISTRATIF 1, me 6, Avenue Christophe, Purt~au~Priucc, Haiti TéI. : (509) 2317-2004 Bureau du Présidcnt I‘0rl—au—Princc. Ic . ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... .. . . Rér; .13). ?/. .c*. :;. c.. :.c. (z/ c3x. ,’/ c‘, z ’/ £j~‘ No. : . ... . ... ... ... ... ... ... ... .. . . Monsieur Jacky Lumarque En ville Monsieur, Le Président de la Cour supéricure des Comptes et du Contentieux adrninistratif (CSC/ CA) accuse réception de votre correspondance du 14 aoiit 2015, par laquelle vous sollicitez « l’émission d’un autre certificat plus conforrne et en harmonie avec les termes de l’Arrét », rendu ‘a votre requéte, par la Cour, le 3 juin 2015 disposant que « Monsieur Jacky Lumarque n’avait pas été comptable de deniers publics en tant que Coordonnateur de la Commission présidentielle, dénommée Groupe de travail sur l'Education et la Formation ». Vous avez reconnu que cet arrét de la Cour « s’impose erga omnes >2. Etant donné que le Greffe de la CSC/ CA vous en a délivré, 5 la date du 29 juin 2015, une expédition, la Cour vous invite a utiliser, cette décision juridictionnelle par devant qui de droit, pour les suites nécessaires. 0 Le Président de la Cour saisit l’occasion pour vous renouveler, Monsieur, l’assurance de sa considération. Président du CSC/ CA
  3. 3. DROIT La Cour dira-t—elle- que monsieur Jacky LUMARQUE était comptable de deniers publics ? Vu la Constitution de 1987 ; Vu l’a. rrété du 8 février 2008 ponant creation du Groupe de Travail sur l’Education et la Formation (GTEF) ; Vu la loi du 26 aofit 1870 sur l’hypotheque légalc ; Vu le décret du 16 février 2005 sur lc budget et la comptabilité publique; Vu le décret du 17 mai 2005 sur l’Administration Centrale de l’Etat ; Considérant que la CSCCA jouit d’une competence d’attribution en matiere des comptes publics; Considérant que monsieur Jacky LUMARQUE a été nommé membre de la commission présidentielle dénommée Groupe de Travail sur l’Education et la Formation (GTEF) par arréte’ en date du huit (8) février deux-mille huit (2008); qu’il a occupé la fonction de coordonnatcur de cette commission pour la période allant de deux-mille huit (2008) a deux-mille dix (2010); Considérant que Monsieur Jacky LUMARQUE, coordonnateur du Groupe de Travail sur l’Education et la Formation (GTEF) de deux-mille huit (2008) a deux-mille dix (2010), déclare qu’il n’a jamais en a gérer des fonds publics ct demande :1 la Cour, apres verification, dc lui délivrer « un certificat de décharge circonstancié» ; Considérant qu’une commission d’audit a été dépéchée au Palais National en we do verifier si, ii défaut d’étre comptable de droit, monsieur Jacky LUMARQUE n’avait pas été comptable dc fait ; qu’il ressort du rapport de verification que monsieur LUMARQUE n’avait pas la gestion de fonds publics au cours de son mandat ; ' Considérant que l’Auditorat a demandé Ia comparution personnelle de monsieur Jacky LUMARQUE 2'1 une audience ultérieure ; Considérant que la convocation de monsieur Jacky LUMARQUE sc révele sans objet vu que le rapport de la commission a déja conclu a sa non implication dans le maniement des fonds publics ; que le rapport de la commission fait foi jusqu’a inscription dc faux ; Considérant qu’il y a lieu pour la Cour de déclarer que monsieur Jacky LUMARQUE n’a pas été comptable de deniers publics cn tant que Coordonnateur de la commission présidenticlle dénommée Groupe de Travail sur l’F. ducation et la Formation (GTEF) ; Par ces motifs, la Cour, apres en avoir délibéré selon le voeu de la loi : l) déclare que monsieur Jacky LUMARQUE n’avait pas été comptable de deniers publics en tant que Coordonnateur de la commission présidentielle ; 2) ordonne la levée dc toute éventuelle hypotheque sur ses biens. Ainsi jugé et prononcé par nous, Fritz Robert ST PAUL, Saint Juste MOMPREVIL, et Jean- Ariel JOSEPH, respcctivement Président et membres du college de jugement de la chambre des affaires financieres, en audience publiquc du mcrcredi trois (3) juin deux mille quinze (2015), en presence de Me Jean-Miguel FORTUNE, auditeur, assisté dc Me Jose-Booz PAUL, grefficr du siege. / " ’= . . / »; _"”i, ~,: 3. . I(1'_/7/'. r- ‘ , . ; / (Ii, .. -/I -, (“. t/3'7§’/ ’{{. /‘/ ,' . ,«v/ /- z »
  4. 4. arrét a execution. 11 est ordonne a tous huissiers sur ce requis de mettre Ie present des deux Juges et du Greffier En foi dc quoi la minute du present an-ét est signée du President, susdit. Pour expedition conforme Collationnée I / -‘W .51" “F 1.5 " . /M

×