Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Environnement international des marchés

4,259 views

Published on

Environnement international des marchés, présentation par Naindouba Martin, FAO, Réunion restreinte du RPCA, 2 avril 2020

Published in: Data & Analytics
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Environnement international des marchés

  1. 1. ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL DES MARCHES RPCA, Avril 2020
  2. 2. La situation du commerce international • Les marchés mondiaux des céréales devraient rester équilibrés et confortables malgré les inquiétudes concernant les effets de COVID-19. • Les marchés céréaliers mondiaux devraient rester bien approvisionnés jusqu'en 2019/20 • Les prévisions de la FAO pour la production mondiale de blé et de céréales sèches en 2020 restent inchangées ce mois-ci, et un niveau comparable à celui de 2019. • L'utilisation mondiale de céréales prévue pour 2019/20 est légèrement en hausse par rapport au niveau de 2018/19. • Les prévisions de la FAO concernant les stocks mondiaux de céréales à la fin de la campagne 2020 vont légèrement baisser par rapport à leurs niveaux d'ouverture. • Les échanges mondiaux de céréales en 2019/20 devraient être soutenue par rapport à 2018/19 en raison des prévisions d’exportation de l’Argentine, Brésil et l’Ukraine.
  3. 3. Les prix des denrées alimentaires • Pas encore de reactions significatives des marchés mondiaux des céréales à la pandémie de Covid- 19 a la mi-mars en raison de bonnes perspectives de production et d'approvisionnement mondiales ainsi que de la demande relativement inélastique de produits alimentaires de base. • Effets de COVID-19 sur les prix des principaux produits de base pas encore perceptibles mais les achats par anticipation pourraient entraîner des hausses temporaires et atypiques des prix. • Cas de spéculation signalés dans plusieurs pays, tant au niveau de la vente au détail que du commerce de gros, où le stockage des aliments est effectué par les ménages en réponse à la peur de fermer les marchés locaux ou par les commerçants pour revendre les produits à des prix plus élevés. • Cela limitera l'accès à la nourriture, en particulier pour les ménages vulnérables dont les revenus sont principalement alloués aux achats de nourriture. • Les ménages éleveurs vont probablement connaître une baisse de leurs revenus si les perturbations du commerce réduisent la demande d'exportation d'animaux sur pied, avec pour conséquence une baisse des prix du bétail et une détérioration des termes de l'échange céréales-bétail.
  4. 4. Marchés Internationaux (suite) 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Import magnitude on average (in million MT) Min Max
  5. 5. Marchés Internationaux (suite) 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% Share of commodity in average imports Avg single commodity imports as share of avg imports Rice Avg single commodity imports as share of avg imports Wheat
  6. 6. L'impact du COV)ID19 sur la chaîne de valeur • La chaîne de valeur alimentaire est un réseau complexe d'interactions et d'acteurs: producteurs, intrants, transport, usines de transformation, expédition, etc. • À mesure que le virus se propage et que le nombre de cas augmentent avec de mesures de confinement, le système alimentaire pourrait se degrader significativement au cours des semaines et des mois à venir. • Actuellement, les effets sur la disponibilité alimentaire sont peu perceptibles, mais d’ores et dèjà le transfert des vivres est plus ou moins impacté. • La chaîne d'approvisionnement de base en amont est moins vulnérable car elle est à forte intensité de capital que la chaîne d'approvisionnement à haute valeur
  7. 7. Les determinants du marché L’offre • Réduction de la main-d'œuvre • Faible accès aux intrants • Baisse probable de la production • Faible capacité de transformation des aliments • Faiblesse des flux transfrontaliers et internes • Faible mise en marché des denrées • Accès réduit aux aliments bétails et capacité réduite des abattoirs • Augmentation des pertes et gaspillages des denrées périssables alimentaires La demande • Hausse globale de la demande à court terme • Demande plus élastique aux revenus d’où une contraction de la consommation • Baisse de la fréquentation des marchés par les acteurs locaux. • Changement dans les comportement alimentaire • Baisse significatif de la consommation de viande
  8. 8. Les implications économiques Dépendent de la trajectoire de la propagation de la maladie et de la gravité du ralentissement économique aux niveaux mondial, national et local: • La récession mondiale attendue affecterait les économies locales et reduirait la capacité des pays à importer des denrées alimentaires en période de soudure en juin juilletn pour couvrir la baisse des disponibilités alimentaires. • Les efforts de confinement entraîneront une augmentation des coûts d'exploitation, un ralentissement des investissement et un resserrement du crédit, entraînant une réduction de la croissance économique. • Un manque de liquidité monétaire et une diminution de la circulation de l'argent sur les marchés locaux pourraient réduire la capacité des commerçants à s'approvisionner et de transférer les denrées des zones de surplus vers les zones structurellement déficitaires. • Certains pays pourraient connaitre une dévaluation importante du taux de change par rapport au dollar américain, ce qui affectera également les pays dépendants des importations.
  9. 9. Situation actuelle de la criquet pèlerin (Février 2020) Autres Risques sur les prix: Invasion acridienne Afrique de l’ouest et Sahel
  10. 10. Prévisions pour la région afrique de l’ouest (Juin – Octobre 2020)

×