Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Tu es né en chinois

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Tu es né en chinois

  1. 1. Tu es né en chinois ?Représentations sur le langage et leslangues chez des enfants de 5-6 ans.Projet de recherche en collaboration avec Isabelle Audras et Marité Vasseur Violaine BIGOT, Diltec, 1
  2. 2. Questions de recherches / Outils de rechercheQu’est-ce que les enfants Entretiens chercheurs / élèves sur : comprennent des enjeux les apprentissages (notamment langagiers de leurs langagiers) à l’école, les apprentissages scolaires (MS-GS) répertoires langagiers des élèves et celui de leur entourageQuelle compréhension ont-ils de leur immédiat et plus lointain / leur environnement plurilingue ? envie, leurs représentations concernant l’apprentissage d’autres languesAttitudes d’ouverture/fermeture vis- à-vis de la diversité des langues et de l’enrichissement de leur 25 entretiens dans des classes répertoire. d’écoles ZEP / 8 entretiens d’école centre ville Observations (enregistrements) des classes 2
  3. 3. Questions de recherches / Outils de recherche• Comment l’école peut-elle Expérimentation de démarches contribuer à pédagogiques d’éveil au langage• 1. enrichir la compréhension et à la diversité des langues qu’ont les élèves de leur construites par les enseignants. environnement plurilingue Recueil de données ethnographiques (valorisation des langues du (notes d’observation, entretiens, répertoire familial, ouverture à la enregistrements d’activités de diversité) classes) pour étudier le• 2. développer des attitudes développement de ces d’ouverture à cette diversité. expérimentations Evaluation de l’impact de ces séances par des entretiens post- expérimentations 22 entretiens, conduits après les séquences d’éveil au langage et à la diversité des langues 3
  4. 4. Etudes préalables de ces données : Question sur les apprentissages à l’école et les activités langagières• Rappel : les IO recommandent que les élèves apprennent à dire : « la spécificité de l’école, ce qu’ils y font, ce qui est attendu d’eux, ce qu’on apprend à l’école et pourquoi on l’apprend » QUID de l’ORAL• Analyse de contenu des réponses à la question « qu’est-ce qu’on apprend à l’école » : analyser la manière dont les apprentissages langagiers sont perçus, construits par les élèves / / des observations et enregistrements de séances ayant le développement du langage comme objet direct ou indirect• Les élèves se montrent peu capables de « dire ce qu’ils font à l’école » en termes d’activités langagières orales (= objet non- identifié) 4
  5. 5. Quelles langues parles-tu ? Est-ce que tu connais des gens qui parlent d’autres langues que le français ? Et dans la classe ?Orienter leurs discours sur les langues vers d’autres contextes que les pratiques langagièresComment parlent-ils de la diversité des langues ? Capacité à identifier des répertoires plurilingues, à nommer des langues ? 5
  6. 6. Méthodologie d’analyse des entretiensTension entre nécessité de faire des explorations systématiques du corpus sur certaines questions ET les risques liés à la « décotextualisation » de données sorties des dynamiques interactionnelles dans lesquelles elles ont émergé.Aller-retour : Décotextualisation – recontextualisationExemple de traitement des données pour étudier la question de la diversité des langues nommées par les enfants des deux populations étudiées. 6
  7. 7. La dimension comparativeNon prévue initialement – hasard des terrains – guide pour le questionnementY a-t-il des différences du point de vue du sens que les élèves donnent aux activités langagières de l’école ? (pas aujourd’hui)Quelles différences dans les discours tenus sur les langues ? 7
  8. 8. Diversité du panorama des languesAnalyse des réponses apportées aux questions sur « répertoires langagiers » des enfants, de leur entourage + langues entendues (quartier, télé…) 25 Entretiens ZEP 8 Entretiens école de centre-ville Nombre moyen de langues 2,6 1,8 (autres que le français) cité dans chaque entretien Nombre d’entretiens où 9 2 (3 langues citées) sont citées 3 langues et 7 langues : 1 plus 6 langues : 2 5 langues : 3 4 langues : 1 3 langues : 2 Nombre de langues 18 langues différentes 5 langues citées 8
  9. 9. La capacité à dire la diversité langagièreSur la question de la diversité langagière, et avec ce maigre indicateur du nombre de langues citées, les élèves de milieux « défavorisés » manifestent des savoirs plus étendus que ceux de milieu favorisé. 9
  10. 10. Langues les plus citées (au moins 5 fois)tableau : nombre d’entretiens où les langues sont citées 24 8 entretiens entretiens école centre -v école ZEP Anglais 20 6 chinois 5 3 Espagn. 4 3 Arabe* 6+2 Ø Portug. 5 Ø tchétchè 5 Ø * + 2 = une référence à l’algérien et une référence au marocain 10
  11. 11. L’anglais : langue à tout faire• L’anglais est cité dans 26 entretiens sur 33Sur 7 entretiens où l’anglais n’est pas cité : 2 entretiens : aucune langue citée / 3 entretiens : une seule langue citée / 2 ent : 3 et 4 langues citées.L’anglais est cité autant comme langue des répertoires des élèves, que comme langue des répertoires des parents, que comme langue entendue (à la télévision notamment).• Anglais = terme générique pour désigner toute langue étrangère dont on ne connaît pas le nom. Par exemple1 élève (parents de langue wolof) : « eh ben maman + elle parle anglais et papa aussi (…) ils ont pas la même langue que moi. » (ent. 14)1 élève : « ben ma petite sœur quand elle parle et ben ma petite sœur elle parle comme anglais ma petite sœur » (ent. 11)1 élève (à propos de la maman d’un camarade tchétchène) : eh ben Ayub sa maman elle parle chin anglais (ent.33)(Dialogue élève-enquêteur) L’anglais : Bah moi des fois ils parlent en anglais Toi ? Non qui ça ? Des noirs ah des noirs ? D’accord mais pas sur les blancs 11
  12. 12. L’anglais dans les entretiens préLangue sans domicile ni Langue « incarnée » locuteurs fixes• Langue clairement • Référence à des locuteurs évoquée comme langue et pays de l’étranger véhiculaire, langue 2. (cousins, amis de diversUne seule exception, réf. à pays en centre ville) et des cousins en Amérique (Docteur House en ZEP) par une élève de l’école centre-ville. • Exhibition de compétence (2 fois chez des élèves de centre ville) : seule langue exhibée 12
  13. 13. Le chinois• // avec l’anglais (= prototype de la langue étrangère)1 élève (à propos de la maman d’un camarade tchétchène) : eh ben Ayub sa maman elle parle chin anglais (ent.33)+ ent 22• A la différence de l’anglais – associé à des éléments culturels (karaté, films violents, Japon)• Langue d’évasion : « Moi j’suis le seul à parler en chinois » enquêteur : « et tu parles chinois avec qui avec ta maman ou avec ton papa » « Ben j’suis j’parle tout seul » un autre élève : « ça veut dire que t’es né en chinois » 13
  14. 14. le tchétchène : langue étrangère / langue étrange• Ent 7– int 111 : « Mon petit frère i parle un ptit peu en tchétchène il a dit mama papa teuteu »• Entretien 29 « je sais en anglais et aussi en tchétché / tchétché ? c’est quoi tchétché / ben oui / c’est quoi tchétché ?/ en tchétché ça veut dire que tu parles une autre langue. »• Mais également langue repérée chez les camarades 14
  15. 15. Les projets pédagogiquesEcole Lucie Aubrac (ZEP) :2009-2010 : séquence autour de la comptine du petit cheval en différentes langues2010-2011 : projet petit train des langues construit avec des parents venus, à tour de rôle, dans les deux classes, présenter leur(s) langue(s).Ecole Volney (centre-ville) :2010-2011 : projet : les doudous autour du monde. 15
  16. 16. Le plurilinguisme de l’environnement immédiat• Très peu identifié :Seules langues repérées chez les camarades : le tchétchène (3 occurrences)L’arabe (1)L’anglais (1) 16
  17. 17. Résistances à l’apprentissageBcp de réponses négatives à la question « as-tu envie d’apprendre d’autres langues ? »• P.221 – int. 64 Mon papa et ma maman avant ils parlaient français et maintenant ils parlent chinois• p.158 int 58 A propos de Enzo, qui nous a déclaré le sénégalais dans son répertoire : un élève, lors d’une interview dit « ben Enzo avant il parlait anglais maintenant il parle français »• P. 149 int. 215 : à la question Veux-tu apprendre une autre langue : « non parce qu’on oublie l’autre langue qu’on parlait avant »• + peur de ne plus se comprendre 17
  18. 18. Partageons nos langues : Projet « Petit train des langues »Conçu et réalisé par Maud Dargent et Dominique Calles avec la complicité des parents de leurs classes de Moyen-Grands. Ecole Maternelle Lucie Aubrac, Le Mans, 72.Projet suivi par Isabelle Audras, Violaine Bigot et M-T Vasseur. Photos et ppt : V. Bigot 18
  19. 19. Ils se sont inscrits sur des plannings affichés devant la classe 19
  20. 20. On partage un petit goûter puis Maud-Oceane et sa maman chantent une comptine enKiKongo.Pour entendre la comptine chantée par Maud-Oceane et sa maman : 20
  21. 21. Des doudous venus d’ailleurs Classe de moyenne section(Projet mis en œuvre par F. Lhéritier, dans sa classe de MS, Ecole Volney, Angers) Projet suivi par V. Bigot Photos et Ppt : V. Bigot 21
  22. 22. Les élèves repèrent sur la mappemonde le pays d’où vient Tiberio. 22
  23. 23. Entretiens post-Jopachim 1j : xx toutJoachim 1candice : chinoisj : pas le chinoisc : pas le chinois ++j : xxxc : qu’est-ce que tu dis joachim ?s : on a fait l’espagnolc : vous avez fait l’espagnol syrine ? et joachim tu demandais quoi tu disais quoi là ?j : je disais la langue à mohamed c’est quoi ?c : ah la langue à mohamed c’était quoi ? ++puisque mohamed il vous a présenté sa langueaussi ?j : ouis : c’est la maman de mohamed et souarebac : la maman de sohamed et de mohamed et souarebaj : mais moi j’étais pas làc : d’accord ah d’accord est-ce que vous pouvez me dire on va en reparler encore est-ce que vopouvez me dire chacun quelle langue vous parlez ?j : moi euh capvert france portugalc : alors toi joachim c’est cap vert france portugal c’est des langues ça cap vert france portuga 23
  24. 24. Entretiens post Joachim 21.j : moui joachim2.ohamed il parle le ki congo3.c: oui4.j: c’est ça ?5.c: non je sais pas6.j: le ki congo mohamed7.c: et quelles langues ? d’autres langues encore?8.j : le ki congo9.c : oui10.s : y a aussi l’espagne11.c : l’espagnol oui syrine est-ce qu’y a d’autres enfants qui parlent d’autres langues ?12.s : aussi la maman de junior13.c : ah elle est venue aussi la maman de junior ?14.candice : oui15.j : ah je me rappelle plus16.c : non non non joachim ah tu voudrais aller dans la classe pour qu’est-ce que tuvoudrais faire là on peut pas 24
  25. 25. 17c : tu veux regarder dans la classe ? qu’est-ce que tuxx regarder alors joachim ?18 c : oui mais comment vous allez faire pour laretrouver ?dans la classe ?19. candice : le le la langue de la maman de soareba20 j : dans les trains21c : ah dans les trains vous allez regarder les trains ?c’est écrit le nom de la langue ?22.j : non23 c : non ?24. j : je veux regarder25.j : y a le pays26.C ah y a le pays le drapeau donc tout à l’heure onregardera quand on retourne 25
  26. 26. Entretiens Post -Ichamc : est ce que tu parles d’autres langues achim ?a : non ouic : lesquelles alors ? ++a : la langue de cyrilll-a : cyrillc : est-ce que tu parles la même langue que cyrill ?a : ouic : c’est quoi cette langue ?a : je sais pasj : moi je saisc : tu sais jessica ? c’est quoi ?j : c’est l’arabec : l’arabe d’accorda : oui c’est çac : tu parles arabe ?a : ouic : d’accorda :j’avais oublé moic : t’avais oublié alors chez toi tu parles arabe ? 26
  27. 27. Références bibliographiques (hors champ plurilinguisme)Bautier, Elisabeth, Les inégalités d’apprentissage, Presses Universitaires de France, 2009.Bautier, Elisabeth, Apprendre à l’école, apprendre l’école, Des risques de construction d’inégalités dès l’école maternelle, Chronique sociale, 2006.Rayou, P : La grande école, approche sociologique des compétences enfantines, PUF, 1999.Danic, Dalalande, Rayou : Enquêter auprès d’enfants et de jeunes, Presses Universitaires de Rennes, 2006. 27

×