Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Projet d'enquête sur les langues

541 views

Published on

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Projet d'enquête sur les langues

  1. 1. Un projet d’enquête sur les langues conduit par les élèves d’une classe de CE2 Ecole Bachelard, Le Mans Classe d’Annaïg Legoff Chercheuses impliquées dans le projet : Isabelle Audras, Violaine Bigot, Marité Vasseur Diaporama : Violaine Bigot
  2. 2. 1. Présentation générale du projet pédagogique Les élèves d’une classe de Ce2 conduisent une enquête sur les langues parlées dans leur école. ZEP – Eclair (ex-R.A.R) (Diapos 2 à 10) Etape de collecte des données dans l’école par les élèves Etape d’exploitation des données recueillies par les élèves Objectifs du projet pédagogique et du projet de recherche Photos des documents 2. Panorama des langues parlées dans les familles de l’école Bachelard (Diapos 11 à 17) Etude des pratiques langagières déclarées par 128 élèves de l’école Pour plus d’informations sur la recherche didactique et sociolinguistique qui encadre ce projet voir : http://www.projetpluri-l.org/colloques-journees-scientifiques-pluri-l/colloque2012/videos#Bigot 3. Témoignage de l’enseignante 2
  3. 3. Etapes du projet pédagogique 1. Préparation du questionnaire Janvier-février • 1 Elaboration du questionnaire • 2. Elaboration (enseignante-chercheuses) d’un guide d’entretien et de tableaux que les élèves rempliront pendant les entretiens d’enquête • 3. Séance d’entraînement avec les élèves sur la formulation orale des questions et la prise de note – le questionnaire est « testé » par les élèves auprès de trois adultes 3
  4. 4. Etape du projet pédagogique 2. Passation et exploitation des questionnaires Mars-Juin • Mars-Mai : les élèves de la classe de Ce 2 conduisent les entretiens avec tous les élèves de l’école : enregistrement des entretiens d’enquête + fiches remplies par les élèves • Juin : les résultats obtenus auprès d’une classe de CP sont dépouillés par les élèves et traités : – Débats autour des questions auxquelles l’enquête permet de répondre - Traitement quantitatif des données et réalisation de graphiques - Affichage pour fête de l’école 4
  5. 5. Les objectifs du projet pédagogique Meilleure connaissance de la diversité de l’environnement linguistique / acceptation et intérêt pour la diversité des langues Objectifs langagiers et mathématiques en lien avec les programmes (cycle 3) – Écouter et prendre en compte ce qui a été dit. Questionner afin de mieux comprendre (entretiens – discussions collectives en amont et en aval) – Utiliser des synonymes et des mots de sens contraire dans les activités d’expression (reformulations pendant les « entretiens ») – Utiliser des abréviations. (remplissage des fiches du questionnaire) – Utiliser un tableau ou un graphique en vue d’un traitement de données (construction de graphique à la fin du projet – programme CM1) 5
  6. 6. Exploitation des résultats de l’enquête par les élèves • Deux séances sont consacrées à une discussion pour formuler les questions auxquelles l’enquête réalisée par les élèves permet de répondre. • Certaines questions sont rejetées parce qu’on ne peut pas y répondre partir de l’enquête (les langues se font-elles la guerre ?). • Deux questions auxquelles les élèves peuvent apporter une réponse en traitant les données pour une classe de l’école sont choisies. 6
  7. 7. Séance d’exploitation des réponses de la classe de CP Les élèves traitent les questionnaires remplis par les élèves d’une classe de CP pour répondre à deux questions : Quelles sont les langues parlées dans les familles de cette classe ? Combien de fois les langues ont-elles été citées comme langue de la famille ? 7
  8. 8. 8
  9. 9. Séance d’exploitation des réponses de la classe de CP Mise en commun des résultats avec l’enseignante 9
  10. 10. Les élèves réalisent des graphiques 10
  11. 11. Exploitation des résultats de l’enquête 128 réponses élèves à l’enquête ont été exploitées (1/3 des fiches et enregistrements collectés auprès des 200 élèves ont été perdus ou ne sont pas exploitables) Les réponses, dépouillées par les chercheuses, permettent de répondre à quelques questions 11
  12. 12. « quelles sont les langues que tu parles avec tes parents ? » 1. Plurilinguisme Ou Monolinguisme familial 128 informateurs 12
  13. 13. « Quelles sont les langues que tu parles avec tes parents ? » 2. quelle est la place du français dans les langues déclarées ? 13
  14. 14. Quelles sont les langues que tu parles avec tes parents ? 3 82 enfants (sur 128) citent donc au moins une autre langue que le français dans leur répertoire familial. Quelles sont ces langues ? Combien de fois sont-elles citées ? 14
  15. 15. « Quelles sont les langues que tu parles avec tes parents ? » 4 Place de ces langues dans les répertoires des élèves Comment les langues cohabitent-elles dans les répertoires familiaux des enfants ? 1 seule langue parlée avec les parents 2 langues parlées avec les parents Arabe : 26 14 12 Turc : 13 12 1 Tchétchène : 12 9 3 15
  16. 16. Quelle(s) langue(s) tu parles avec les copains ? Dans la cour ? • 92 élèves ne citent que le français • Mayotte, Guinée, Tunisien, africain, portugais, marocain, Guadeloupe, russe : citées une fois chacune (dans tous les cas avec le français) • Tchétchène : cité 6 fois (dont 4 fois seul) Pour d’autres analyses des réponses apportées par les élèves, consulter : http://www.projetpluri-l.org/colloques-journees-scientifiques-pluri- l/colloque2012/videos#Bigot 16
  17. 17. Annaïg Legoff, à qui on avait envoyé ce ppt pour savoir si le regard que l’on portait sur le projet d’enquête sur les langues correspondait au sien, nous a fait le retour suivant sur cette expérience pédagogique : « Le compte-rendu me semble clair et complet. Toutefois, j' y ajouterais bien le constat que cette enquête a permis à certains élèves de ne plus ressentir de gêne du fait que leurs parents ne parlent pas français. Ces élèves étaient parfois en difficulté, malgré une intelligence vive, du simple fait que leur vocabulaire français était moins étendu que celui de leurs camarades. D'autre part beaucoup de mes élèves ont eu envie d'offrir à la classe de petits moments de lecture dans leur langue d'origine. Ce qui a permis d'échanger sur la manière de dire tel ou tel mot dans chacune des langues connues des élèves. Certains on remarqué des ressemblances entre les langues et entre leur langue et le français ou l'anglais. Nous avons pu expliquer que parfois on faisait des "emprunts" à d'autres langues. Nous avons également évoqué le fait que certaines langues avaient des racines communes. Nous avons pu constater également une plus grande empathie entre les élèves : l'autre cessait d'être différent par sa langue. Les élèves se sont davantage efforcés de relever les points communs entre eux sans pour autant nier les différences, mais celles-ci étaient perçues de façon plus apaisée. Il me semblait important que vous sachiez qu'en aucun cas ce projet n'a été qu'une simple enquête; les élèves se le sont approprié et en ont tiré des compétences nouvelles, au moins dans le savoir vivre ensemble et du point de vue de leur capacité à réfléchir sur le langage et les langues. »
  18. 18. ANNEXES en Lien 18
  19. 19. Retour vers diaporama 19
  20. 20. 20 Retour vers diaporama

×