Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
Le cyber harcèlement envers le
personnel enseignant : apprendre à se
cyber protéger pour mieux enseigner
Stéphane Villeneu...
Plan
 Introduction
 Méthodologie
 Intimidation
 Cyber harcèlement
 Vers quelle définition ? Termes à utiliser ?
 Les...
 Cas d’intimidation auprès de jeunes en
milieu scolaire défraient les manchettes.
 En effectuant une recherche, on s’ape...
 Moteurs de recherche et de bases de données
spécialisées
 PsycInfo, Scopus, ERIC, Science Direct + CAIRN.
 Mots clés
...
 Dépouillement des listes de références
bibliographiques des articles retenus.
 Des alertes de Google Scholar pour les m...
Intimidation
« Problème relationnel qui se manifeste par la présence
récurrente de comportements intentionnels
d’agression...
 Le terme de cyberintimidation est utilisé dans la majorité
des recherches réalisées auprès des mineurs (Kowalski, Giumet...
 Lorsque des actes d’intimidation sont commis envers des adultes par
le biais d’Internet, l’emploi du terme cyber harcèle...
 Stress
 Anxiété ou dépression
 Faible estime de soi
 Sentiment d’isolement
 Sentiment de rejet et de désespoir
 Sen...
Les moyens technologiques
• Par les réseaux sociaux :
 Plus de 3,03 milliards de personnes actives sur leWeb (GlobalWeb I...
• 3,67 milliards de propriétaire
• 1,75 milliards le nombre de personnes qui interviennent dans les
réseaux sociaux par l’...
 Le National Center forVictims of Crime (NCVC) a établi une
classification sur base des intentions poursuivis par l’intim...
Les facteurs aggravant le cyber
harcèlement
 L’anonymat
 Le public cible et l’effet de groupe
 L’accessibilité
 L’utilisation des technologies et Internet permettent de communiquer
avec autrui sans avoir l’obligation de dévoiler son...
 La vaste étendue de possibilités qu’offre le cyberespace et le nombre
important d’utilisateurs sont des facteurs qui inf...
 Le cyberespace est accessible en tout temps.
 Les informations publiées sur Internet sont disponibles à l’ensemble
des ...
 Augmentation des cas de cyber harcèlement par:
- l’emploi des outils de communication (téléphones intelligents,
l’ordina...
 Ce sont 7% (5% au Québec) des adultes utilisateurs d'Internet ont été
cyberintimidés (StatistiquesCanada).
 Personnes l...
Évaluer la présence du cyber
harcèlement envers les
enseignants du primaire et
du secondaire au Québec
 Selon la Commission de la santé et de la sécurité au
travail du Quénec - CSST - (Statistiques sur les lésions
attribuabl...
 Les femmes semblent le plus touchées par les lésions
psychiques (70,2%),
 qui entrainent surtout des troubles durant pl...
 22 questions avec sous-questions par
questionnaire en ligne
 FCSQ + FEEP + Chaque CS
 n = 742 enseignants du Québec
 Âge moyen: 38,6 ± 9,5 ans
20,379,7%
0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100
Préscolaire Primaire Secondaire
3.5
45.6
50.9
Préscolaire
Primaire
Secondaire
76.2
23.8
Publique
Privée
7.7
13.0
12.3
9.3 9.6
7.6
13.8
11.8
8.0
6.9
0.0
5.0
10.0
15.0
20.0
25.0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
 103 000 enseignants actuellement au
Québec
 5,6% x 103 000 = 5768 ens.
À quand mon
tour?
 Était-ce une personne connue?
 80% des enseignants(es) intimidés(es) connaisssent
leur(s) intimidateur(s).
 Nombre de ...
 Entre 1 et 4 mois (29,3%)
 Entre 1 et 3 semaines (17,1%)
 Entre 1 et 4 jours (24,4%)
 29,2% ne sont pas certains
comb...
 17,1% oui
 82,9% non
 Par rang d’importance
• Élèves envers enseignants (48,8%)
• Parents envers enseignants (29,3%)
• Collègues envers enseig...
 Contact anonymes
 Pirater un de vos sites pour recueillir des informations
personnelles
 Pirater un des sites en publi...
 Sous-entendus de nature sexuelles (clavardage, etc.)
 Utilisation de symboles sexuels (clavardage, etc.)
 Images sexue...
 Rumeurs: 41,5
 Surnoms: 34,1%
 Symboles: 29,3%
 Se faire ridiculiser: 56,1%
 Expressions humiliantes: 34,1%
 Langag...
 Menace physique: 2,4%
 Menace de mort: 2,4%
 Menace de biens: 2,4%
 Diffusion données personnelles: 4,9%
 87,5%
détiennent un
compte
 84,4% (de ce
87,5%) savent
sécuriser leur
compte
 80,0%
détiennent un
compte
 76,5% (de c...
 « L'intimidation se fait en sourdine. Une enseignante parle
de ma vie privée et véhicule des propos diffamatoires à
mon ...
 « Un élève inscrit sur la page Spotted qu'il a hâte de me
dire au revoir pour la dernière fois et qu'il est « bin bin bi...
% MESURE SUGGÉRÉE (EN MOYENNE)
75,8 Parents informés
68,9 Cours citoyenneté numérique
65,5 Appliquer des sanctions sévères...
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner

714 views

Published on

Présentée dans le cadre du congrès de l'AREF en Belgique du 4 au 7 juillet 2016, cette présentation expose une revue de littérature sur les recherches internationales qui se sont intéressées à la problématique ainsi que la présentation de quelques résultats issus d'une recherche canadienne portant sur le cyber harcèlement envers les enseignant(e)s. L'étude visait à rejoindre les enseignants du Québec intervenant aux niveaux préscolaire-primaire et secondaire par voie de questionnaire électronique.

Published in: Social Media
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant: apprendre à se protéger pour mieux enseigner

  1. 1. Le cyber harcèlement envers le personnel enseignant : apprendre à se cyber protéger pour mieux enseigner Stéphane Villeneuve, UQAM Nancy Goyette, UQTR Céline Duroisin, Criminologue, Belgique Jean-Paul Pinte, Univ. Catholique de Lille, France
  2. 2. Plan  Introduction  Méthodologie  Intimidation  Cyber harcèlement  Vers quelle définition ? Termes à utiliser ?  Les types de cyber harcèlements  Les éléments facilitateurs  Les réseaux sociaux  Facebook  Twitter, Youtube  Les acteurs (victimes/ auteurs)  Les impacts  Le cyber harcèlement en quelques chiffres  Focus sur les résultats de recherches récentes  Conclusion
  3. 3.  Cas d’intimidation auprès de jeunes en milieu scolaire défraient les manchettes.  En effectuant une recherche, on s’aperçoit peu de recherches sur le phénomène auprès d’enseignants(es) existent.
  4. 4.  Moteurs de recherche et de bases de données spécialisées  PsycInfo, Scopus, ERIC, Science Direct + CAIRN.  Mots clés  Cyberbullying/ cyber bullying, cyberharassment/ cyber harassment, cyberstalking, online agression, online violence, cyber violence, electronic bullying/harassment + en français.  En combinaison avec  Teacher
  5. 5.  Dépouillement des listes de références bibliographiques des articles retenus.  Des alertes de Google Scholar pour les mots- clés cités
  6. 6. Intimidation « Problème relationnel qui se manifeste par la présence récurrente de comportements intentionnels d’agressions et par un déséquilibre de pouvoir entre l’intimidateur et la victime ».  Les trois éléments (l’élément intentionnel, la répétition et le rapport de force) distinguent l’acte d’intimidation des actes isolés ou accidentels (Galand, Hospel, & Baudoin, 2014).
  7. 7.  Le terme de cyberintimidation est utilisé dans la majorité des recherches réalisées auprès des mineurs (Kowalski, Giumetti, Schroeder, & Lattanner, 2014 ; Kowalski, Limber, & Agatston, 2012; Patchin & Hinduja, 2012 ; Hinduja, S., Patchin, J. 2010 ; Patchin, J. 2013).
  8. 8.  Lorsque des actes d’intimidation sont commis envers des adultes par le biais d’Internet, l’emploi du terme cyber harcèlement est à préconiser. Le cyber harcèlement « implique une série d’actions où un individu adulte ou un groupe d’individus utilise les médias numériques pour causer une souffrance émotionnelle » [Traduction libre] (Bocij 2004).
  9. 9.  Stress  Anxiété ou dépression  Faible estime de soi  Sentiment d’isolement  Sentiment de rejet et de désespoir  Sentiment d’insécurité (Bellon,Gardette, 2010)  Répétés et amplifiés quotidiennement pourraient conduire au suicide (Parker, 2012)
  10. 10. Les moyens technologiques • Par les réseaux sociaux :  Plus de 3,03 milliards de personnes actives sur leWeb (GlobalWeb Index, 2014; InternationalTelecommunication Union, 2014).  Si l’on ne considère que les réseaux sociaux : 2,12 milliards de personnes y sont actives (+ de 70% des internautes).  Facebook, Google+,YouTube etTwitter (Froese-Germain, 2008; GlobalWeb Index, 2014).  Le cas des États-Unis: + de un demi-million d’adultes (18 ans et plus) qui ont été cyber harcelés.
  11. 11. • 3,67 milliards de propriétaire • 1,75 milliards le nombre de personnes qui interviennent dans les réseaux sociaux par l’entremise de leur téléphone intelligent. Le téléphone intelligent
  12. 12.  Le National Center forVictims of Crime (NCVC) a établi une classification sur base des intentions poursuivis par l’intimidateur:  les communications menaçantes ou obscènes (par messagerie instantanée ou courriel, par exemple) ;  les pourriels (en bombardant la victime de messages non sollicités) ;  le flaming (abus verbal en ligne) ;  des commentaires inappropriés laissés sur des murs électroniques (réseaux sociaux, blogues, forums, etc.) ;  la transmission de virus ou autres codes informatiques malicieux (pour endommager l'ordinateur de la victime ou l'épier) ;  l'usurpation d'identité (pour obtenir des renseignements personnels) (Miller, 2006). Classification
  13. 13. Les facteurs aggravant le cyber harcèlement  L’anonymat  Le public cible et l’effet de groupe  L’accessibilité
  14. 14.  L’utilisation des technologies et Internet permettent de communiquer avec autrui sans avoir l’obligation de dévoiler son identité.  Wright & Li, (2013) expliquent que l’audace du cyber-agresseur peut s’expliquer par ce sentiment d’anonymat (Gurba & Meusy, 2014).  Les moyens technologiques constituent une sorte d’écran qui permet aux agresseurs de se sentir protégé dans les intentions de malveillances envers autrui.  Les outils technologiques ne permettent pas à l’auteur de visualiser et de ressentir les réactions négatives que ces actes provoques chez la victime.
  15. 15.  La vaste étendue de possibilités qu’offre le cyberespace et le nombre important d’utilisateurs sont des facteurs qui influencent et conduisent soit à un passage à l’acte ou à une victimisation.  La discrimination est souvent commise à l’égard des personnes marginalisées, fragilisées. Elle repose sur des raisons liées au sexisme, au racisme, au handicap, à l’homophobie, etc. (Froese-Germain, 2008).  La cyberintimidation est un « phénomène de groupe » autour duquel s’installe une dynamique de pouvoir entre les sujets (harceleur, victimes et témoins).
  16. 16.  Le cyberespace est accessible en tout temps.  Les informations publiées sur Internet sont disponibles à l’ensemble des internautes et possèdent un caractère permanent.  La transmission immédiate des informations qui interfèrent à la réflexion des actions et qui favorise les comportements impulsifs (MacKay, 2012).
  17. 17.  Augmentation des cas de cyber harcèlement par: - l’emploi des outils de communication (téléphones intelligents, l’ordinateur portable, la tablette, etc.) - l’utilisation du cyberespace dans lequel la gestion et le contrôle des comportements s’avèrent limités à cause de son espace vaste et la diffusion massive d’informations (Van Honste, 2013).  Les outils de communication donnent à ces utilisateurs des possibilités multiples de diffusion.
  18. 18.  Ce sont 7% (5% au Québec) des adultes utilisateurs d'Internet ont été cyberintimidés (StatistiquesCanada).  Personnes les plus susceptibles d'être des victimes de ce type de violence sont :  les plus jeunes adultes de 18 à 24 ans (17%);  ceux qui sont célibataires (15%) ;  ceux qui fréquentent la messagerie instantanée et les réseaux sociaux (14% et 11%, respectivement);  une grande proportion des victimes a été intimidée par des étrangers (40%). • Ces agressions sont très peu dénoncées (7%) (Perreault, 2011).
  19. 19. Évaluer la présence du cyber harcèlement envers les enseignants du primaire et du secondaire au Québec
  20. 20.  Selon la Commission de la santé et de la sécurité au travail du Quénec - CSST - (Statistiques sur les lésions attribuables à la violence en milieu de travail 2009-2012, 2014), la profession enseignante est deuxième au Québec (19,8 %) pour ce qui est des lésions attribuables à la violence en milieu de travail.  Cette statistique a connu une hausse de 52,5% depuis 2009.
  21. 21.  Les femmes semblent le plus touchées par les lésions psychiques (70,2%),  qui entrainent surtout des troubles durant plus d'un an (24,2%)  et les enseignants sont encore deuxième au Québec pour ce type d'affliction (10,1% au total).
  22. 22.  22 questions avec sous-questions par questionnaire en ligne  FCSQ + FEEP + Chaque CS  n = 742 enseignants du Québec
  23. 23.  Âge moyen: 38,6 ± 9,5 ans 20,379,7%
  24. 24. 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Préscolaire Primaire Secondaire 3.5 45.6 50.9 Préscolaire Primaire Secondaire
  25. 25. 76.2 23.8 Publique Privée
  26. 26. 7.7 13.0 12.3 9.3 9.6 7.6 13.8 11.8 8.0 6.9 0.0 5.0 10.0 15.0 20.0 25.0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  27. 27.  103 000 enseignants actuellement au Québec  5,6% x 103 000 = 5768 ens. À quand mon tour?
  28. 28.  Était-ce une personne connue?  80% des enseignants(es) intimidés(es) connaisssent leur(s) intimidateur(s).  Nombre de personnes intimidant?  45% des enseignants(es) se font intimider par 1 p.  34,3% des enseignants(es) se font intimider par un groupe de p.  20,0% des enseignants(es) ne savent pas exactement par combien de p. ils/elles se font intimider.
  29. 29.  Entre 1 et 4 mois (29,3%)  Entre 1 et 3 semaines (17,1%)  Entre 1 et 4 jours (24,4%)  29,2% ne sont pas certains combien de temps a duré la cyberintimidation.
  30. 30.  17,1% oui  82,9% non
  31. 31.  Par rang d’importance • Élèves envers enseignants (48,8%) • Parents envers enseignants (29,3%) • Collègues envers enseignants (17,1%) • Direction envers enseignants (12,2%)
  32. 32.  Contact anonymes  Pirater un de vos sites pour recueillir des informations personnelles  Pirater un des sites en publiant de fausses informations  Envoie de fichiers infectés  Partage de vidéos / photos / audio sans autorisation de diffusion  Montage vidéos / photos / audio sans autorisation
  33. 33.  Sous-entendus de nature sexuelles (clavardage, etc.)  Utilisation de symboles sexuels (clavardage, etc.)  Images sexuelles qui vous sont adressées  Utilisation de langage abusif  Diffamation  Propagande pour son propre bénéfice  Acte frauduleux  Menace d’attaque physique  Menaces de mort  Menace d’attaquer vos biens  Diffusion de vos coordonnées personnelles dans le but de vous faire harceler par d’autres
  34. 34.  Rumeurs: 41,5  Surnoms: 34,1%  Symboles: 29,3%  Se faire ridiculiser: 56,1%  Expressions humiliantes: 34,1%  Langage abusif: 29,3%  Diffamation: 43,9%
  35. 35.  Menace physique: 2,4%  Menace de mort: 2,4%  Menace de biens: 2,4%  Diffusion données personnelles: 4,9%
  36. 36.  87,5% détiennent un compte  84,4% (de ce 87,5%) savent sécuriser leur compte  80,0% détiennent un compte  76,5% (de ce 80,0%) savent sécuriser leur compte Intimidés Non intimidés Se sécuriser suite à l’intimidation?
  37. 37.  « L'intimidation se fait en sourdine. Une enseignante parle de ma vie privée et véhicule des propos diffamatoires à mon sujet aux élèves ce qui a pour conséquence de me mettre à dos les élèves pour qui je dois enseigner. Évidemment, je n'arrive pas à avoir des preuves concrètes et la direction d'école ne croit pas ce que je dis. Je suis en arrêt de travail depuis 1 mois à cause de ça ».
  38. 38.  « Un élève inscrit sur la page Spotted qu'il a hâte de me dire au revoir pour la dernière fois et qu'il est « bin bin bin écoeuré (qu’il en a vraiment marre) ». 2 élèves commentent en inscrivant qu'il n'est pas le seul à être « bin bin bin écoeuré ».
  39. 39. % MESURE SUGGÉRÉE (EN MOYENNE) 75,8 Parents informés 68,9 Cours citoyenneté numérique 65,5 Appliquer des sanctions sévères à l'intimidateur 50,7 Direction informe la police 45,4 Interdire contact via réseaux sociaux 41,0 Gouvernement proactif 29,2 Changer code de vie de l'école 16,2 Appliquer des sanctions légères + suivi psychologique

×