Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

A100bisKerkour

1,272 views

Published on

Atelier Kerkour

  • Be the first to comment

A100bisKerkour

  1. 1. Marseille 5février 2011 khelaf.kerkour h-ju.ch
  2. 2. Colloque de Hambourg Nachemson/2004 Lombalgie dorigine non-spécifique Dire que lon sait doù provient ladouleur: cest mentir; Dire quon sait la faire passer:cest du charlatanisme; Dire que lon fait de la prévention:cest être mal informé, puisquonne connaît pas la cause.
  3. 3. Plein le dos LOMBALGIE ≠ MALADIE LOMBALGIE = SYMPTÔME(S) « Mal de dos, mal du siècle »
  4. 4. « Le diable se cache dans le détail »
  5. 5. Rôle néfaste des influx nociceptifs Douleurs AtrophieContracture Sidération . KERKOUR K.: Place de l’électromyostimulation dans la lombalgie. Conférence de consensus ANAES en 1998
  6. 6. ANALYSE HISTOLOGIQUEDiminution du nombre Diminution de leur surface de fibres I de section et transformation de leur structure interne sujets sains LBP Fibres I Fibres I Fibres II a Fibres II a Fibres II b Fibres II b tiss. graisseux KERKOUR K.: Les muscles paravertébraux chez le lombalgique . Kinésithérapie Les annales 2001 décembre 2001/ p 16-19
  7. 7. Kerkour K et al.: évaluation isocinétique des fléchisseurs /extenseurs dutronc: sujets lombalgiques vs sains. Isocinétisme et Rachis. Masson.2001 LOMBALGIQUE LOMBALGIQUE Ratio: SAIN (diminution de 40 % Fléchisseurs force et endurance Extenseurs. des extenseurs) 60 °/s 0.74 0.98 120°/s 0.81 1.06
  8. 8. Test de SorensenTest deShirado
  9. 9. MUSCLES ENDURANTS
  10. 10. Kerkour K, Meier J.-L.: Influence d’une ceinture de soutienlombaire sur le recrutement des fléchisseurs /extenseurs du tronc: sujets lombalgiques vs sains. Assises Internationales du Dos. Barcelone 1993 Kerkour K., Meier J.-L.: Isocinétisme et Rachis. Masson.2001
  11. 11. La ceinture de soutien lombaire  Sujet sain : Pas d’influence.Lombalgique:Augmente le recrutementdes extenseurs du tronc de 20% et n’entraîne pas de gain pour les fléchisseurs. Elle rééquilibre le ratio: Fléch./Ext. du tronc qui tend vers celui du sujet sain.
  12. 12. SAIN LOMBALGIQUE Ratio: Avec ou Sans AvecFléchisseurs Sans ceinture ceintureExtenseurs. ceinture60 °/s 0.74 0.98 0.84120°/s 0.81 1.06 0.90
  13. 13. REDRESSEMENT AXIAL PSOASTRANSVERSE GAINAGE LOMBO- ABDOMINAL EN LORDOSE NEUTRE LONGISSIMUS ILIO-COSTAL MULTIFIDES
  14. 14. Ribeyrolles Ch., Chatrenet Y., Kerkour K., Viel E: Efficacité de l’entraînement en redressement axial chez les lombalgiques chroniques. Annales de Kinésithérapie 2006
  15. 15. La théorie: c’est quand onsait tout mais que rien nemarche. La pratique: c’est quand toutmarche et l’on ne sait paspourquoi ».
  16. 16. Khelaf Kerkour h-ju.chPhysiothérapeute-chef, coordinateur rééducation. Hôpital du Jura. Delémont. 032 421 27 59

×