Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Cavaillon Entreprendre : pourquoi collaborer entre PME ?

77 views

Published on

Face à la puissance de feu des GAFA et autres géants, les PME d'un même territoire ont tout intérêt à collaborer, suivant en cela l'exemple de la vallée de l'Arve et du décolletage

Published in: Business
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Cavaillon Entreprendre : pourquoi collaborer entre PME ?

  1. 1. De grands changements sur le territoire, des bouleversements économiques majeurs à l’extérieur : à de grands changements dans notre manière d’entreprendre?
  2. 2. “Un thriller psychologique avec de grandes stars, un GOGZILLA, TERREUR ECONOMIQUE SUR LA VILLE des sentiments et une happy end” serial killer, du suspense, “ENTREPRENONS DIFFEREMMENT”
  3. 3. La nuit, le jour, sans relâche, des géants s’activent dans l’ombre à saper les bases de notre économie. Qui sont-ils et que font-ils ?
  4. 4. La plus grande compagnie de taxi du monde ne possède aucun véhicule Le plus grand fournisseur de contenus au monde n’en crée aucun Le supermarché le plus important au monde n’a aucun magasin Le plus grand fournisseur de nuitées au monde ne possède pas d’appartement Uber Facebook AirBnB Amazon Google Le plus grand diffuseur de publicités au monde ne possède aucun panneau d’affichage
  5. 5. IL SE PASSE QUELQUE CHOSE D’IMPORTANT. CELA CONCERNE AUSSI LES PME.
  6. 6. «Un certain nombre de révolutions se développent sous nos yeux. Elles convergent pour créer des opportunités économiques et sociales phénoménales. La France doit permettre à ses entrepreneurs de saisir les opportunités. » BPI France
  7. 7. DE NOUVEAUX BESOINS
  8. 8. VISITEUR manifeste un certain intérêt « AMI » a déjà donné des informations personnelles CLIENT « ami » qui a effectué un achat
  9. 9. DEFI #3 DES EXPERIENCES PLUS RICHES
  10. 10. DE NOUVEAUX MODELES
  11. 11. DES OFFRES OMNIPRESENTES « JE COMMUNIQUE, DONC JE SUIS » @Descartes
  12. 12. UTILITY VALUEDEFI #6 « JE COMMUNIQUE, DONC JE SUIS » @Descartes PLUS VITE, PLUS FACILE, MOINS CHER
  13. 13. ENVIRONNEMENT « JE COMMUNIQUE, DONC JE SUIS » @Descartes FAIRE PLUS AVEC (BEAUCOUP) MOINS
  14. 14. COLLABORER POUR ENTREPRENDRE DIFFEREMMENT
  15. 15. « Terreur économique sur la ville », sur un scénario de Google
  16. 16. Un scénario frissonnant IMAGINONS UN INSTANT QUE GOOGLE RACHÈTE TOUTES LES ENTREPRISES D’UNE VILLE DE 20.000 HABITANTS
  17. 17. Liminaire GOOGLE N’EST PAS INTERESSE PAR CE QUI INTERESSE LES BANQUES
  18. 18. ACTION #1 : DES OUTILS EN COMMUN Une adresse email @gmail pour chacun Des outils collaboratifs en commun (Google Suite) Un partage de connaissance sur la cible Un marché unifié
  19. 19. ACTION #2 : SEGMENTER Analyse big data des données collectées pour définir des segments de marché Identification des besoins de chaque segment
  20. 20. ACTION #3 : COUVRIR LA DEMANDE Réorganisation de l’offre de chaque entreprise pour limiter une concurrence nuisible, élargir l’offre disponible et couvrir plus largement les besoins La transformation du coeur de métier en coeur de cible. Alignement de l’offre
  21. 21. ACTION #4 : VISIBILITÉ Un flux de publicité sur son moteur de recherche Un positionnement en tête de liste pour chaque offre Une visibilité et une efficacité maximales de l’offre
  22. 22. ACTION #5 : FIDÉLISER ET VERROUILLER Mise en place d’un programme de Miles Un cercle vertueux Une barrière à l’entrée
  23. 23. ACTION #6 : OPTIMISER Mutualisation des ressources, création de services généraux. Chaque “business unit” devient cliente de ces services Une optimisation des coûts, Une augmentation du niveau de services
  24. 24. Action #7 : BIG BANK ! Création d’une banque virtuelle, qui gère les miles, prête des fonds, pilote la gouvernance…. La boucle est bouclée.
  25. 25. Bilan • Une offre élargie sur le territoire • Des besoins mieux couverts augmentation du CA • Une communication claire • Un ciblage par segment de marché plus efficace • Services supports innovantsde nouveaux services • Services ressources • Partage des "best practices" excellence des pratiques • Un programme de fidélisationbarrière à l'entrée • Mutualisation des ressources • Réorganisation des offres marges augmentées
  26. 26. Ce n’était qu’un scénario Science-fiction ou anticipation ?
  27. 27. SCIENCE FICTION ? Outils de captation de données (Gmail, Drive, Google suite) ? ✔ Analyse big data ? ✔ Publicité et visibilité ? ✔ Programme de Miles ? ✔ Banque ? ✔ Réorganiser l’offre des entreprises ? ✔ Mutualiser les ressources ?
  28. 28. Google est-il (vraiment) un moteur de recherche ?
  29. 29. Google est une intelligence. Qui apprend. Qui sait. Qui devine. 3 milliards de fois par jour
  30. 30. Goliath ou Léviathan ? Gagner le match par la collaboration
  31. 31. Un match a déjà eu lieu Haute-Savoie • 700.000 ha • moyens très limités Chine • 1 milliard ha • moyens illimités VICTOIRE HAUTE-SAVOIE, PAR COLLABORATION CHINE : K.O. Les enjeux • Le sport : décolletage • Le terrain : Monde • Le trophée : 3 Milliards $
  32. 32. le décolletage en vallée de l’Arve (sous-traitance industrielle) « Dans la vallée de l'Arve, plus de 600 entreprises de décolletage réinventent un modèle de croissance. » (Les Echos, 15.04.14) • Structuré autour de PME indépendantes, pas de grands groupes • Mutualisation des achats, des RH, du marketing • Plan stratégique Expansion 2020 : de 2 MDs € à 3 MDs € • Adossé à un centre technique • Pôle de compétitivité • Création d’un label « Mont-Blanc Excellence » : gains de productivité « considérables » • Renforcement des fonds propres • 14.000 salariés pour 600 pme
  33. 33. Qui gagnera le prochain match ?
  34. 34. Septembre 2020 Décomplexés et conquérants Luberon, New Valley ? Comment ils ont transformé leur territoire pour conquérir l’Europe
  35. 35. Luberon : quand des acteurs économiques réinventent l’entreprise § Quand on demande à Pierre Palombi ce qui constitue la clé de l’incroyable succès du Luberon depuis 5 ans, il répond avec un sourire : « quand, il y a 5 ans, on a proposé aux entreprises d’aller décrocher la lune depuis notre petit territoire, elles ont dit : OK, on y va. ». § Au-delà de la boutade, cette réponse témoigne avant tout de l’engagement de chefs d’entreprise pionniers qui ont décidé un jour d’écrire et de mettre en place leur propre vision du futur. « Nos entreprises étaient en bonne santé, mais le territoire souffrait. On était convaincus qu’ensemble, on pouvait faire plus : on a tout mis sur la table, regardé ce que ça donnait et on a vu qu’ensemble, le potentiel était immense », ajoute Christophe Cyrille. «Onachoisidegrandirensemble» § Rappelez-vous en 2015, l’économie collaborative faisait la une des journaux mais elle visait les particuliers partageant leur voiture au sein de Blablacar (aujourd’hui Uber Share-a-Cab). « L’idée de collaborer s’est imposée rapidement », souligne Patrick Genova, aujourd’hui président de Euraciers. « Nous nous sommes d’abord demandés ce qu’on pouvait faire ensemble qu’on ne pouvait pas faire seuls ». Des axes de travail se sont dégagés : pôles d’excellence, partage de ressources, services mutualisés, recherche de l’excellence opérationnelle, nouveaux services. « L’obsession était de créer pour chacune de nos entreprises des avantages concurrentiels. Les débuts ont été lents, car collaborer soulève d’innombrables difficultés. Nous avons appris en marchant parce qu’il n’existait pas de solution prête à l’emploi», ajoute Gildas Bonnafous, président de Raiponce. § Aujourd’hui, le territoire est en croissance de 7% par an globalement. « Les demandes aujourd’hui portent principalement vers des services orientés vers l’export, le territoire ayant récemment finalisé l 15 Septembre 2020 VOUS AVEZ LU GRATUITEMENT 5% DE L’ARTICLE. ABONNEZ-VOUS POUR LIRE LA SUITE
  36. 36. PARTICIPEZ POUR ECRIRE LA SUITE Je participe
  37. 37. Prendre de l’avance sur d’autres territoires en collaborant massivement et créer de nouveaux avantages concurrentiels. POUR ENTREPRENDRE DIFFEREMMENT

×