Analyse syst educ_1-les acteurs

414 views

Published on

Cours «Analyse du Système éducatif» année 2015-2016 destiné aux M2 et agrégatifs du master MEEF SES de l'ESPÉ Paris

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
414
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
9
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Analyse syst educ_1-les acteurs

  1. 1. Analyse du système éducatif Séance 1 : les acteurs de l’éducation Formation des M2 et agrégatifs de SES (Ph.Watrelot) 2015- 2016
  2. 2. Séance 1 Jeudi 26/11/15 Introduction et sensibilisation Les acteurs de l’éducation Batignolles Séance 2 Mercredi 03/12/15 Gouvernance et politiques Batignolles Séance 3 Jeudi 10/12/15 Socialisation et valeurs de la République Batignolles Séance 4 Jeudi 10/03/16 Philippe W Égalité, Équité, Inégalités Batignolles Séance 5 Jeudi 17/03/16 Programmes et curricula Batignolles Séance 6 Jeudi 12/05/16 Évaluation finale Batignolles éducatif
  3. 3. Qui sont les acteurs de l’éducation ? Les enseignants (et les personnels d’éducatio Les élèves Les parents Les personnels de direction Les personnels “non enseignants” (ATOSS) L’administration rectorale et centrale
  4. 4. Les enseignants
  5. 5. Une multiplicité de statuts
  6. 6. Une multiplicité de statuts
  7. 7. • Au départ, les “maîtres” sont des clercs. • À partir du XVIe siècle recrutement de maîtres laïcs pour les “petites écoles” sous le contrôle des autorités locales • 1808 “L’enseignement public, dans tout l’empire est confié uniquement à l’Université” : création d’une architecture administrative autonome et pyramidale et d’une fonction publique dédiée (secondaire et supérieur) avec un corps d’inspection • Loi Guizot de juin 1833 : “Toute commune est tenue, soit par elle-même soit en se réunissant avec des communes voisines d’entretenir au moins une école primaire élémentaire” Les enseignants
  8. 8. • En 1835, Guizot crée également un corps d’inspecteurs des Écoles primaires. • En 1886, la IIIème République fonctionnarise les instituteurs et institutrices et impose leur passage par des Écoles Normales • Création du CAPES en 1950 (l’agrégation date du 18ème siècle mais est “recréée en 1819) • En 1981, fin du recrutement des Professeurs d’enseignement général des collèges (PEGC) ( 58% des profs de collèges). Leur recrutement avait commencé en 1969, c'était des instituteurs, par définition polyvalents, qui se spécialisaient dans quelques disciplines pour enseigner aux collégiens aux côtés des professeurs monovalents, titulaires des concours de l'enseignement Les enseignants
  9. 9. • Création des IUFM en1990 qui rassemble la formation des enseignants du primaire et du secondaire dans un même lieu. • 2008 : intégration des IUFM aux universités • 2010 : “Masterisation” • 2013 : création des ESPÉ Les enseignants
  10. 10. • “Vocation” ou métier ? • Quelle professionnalisation ? • Comment se construit l’identité professionnelle ? • Attractivité du métier et motivation ? • Comment évaluer/contrôler les enseignants ? Un peu de sociologie… Les enseignants
  11. 11. Les Élèves
  12. 12. Massification ou démocratisation ?
  13. 13. Massification ou démocratisation ?
  14. 14. • École à deux vitesses : école de riches école de pauvres • Ecole non mixte : séparation garçons/filles • 1867 : Victor Duruy crée une école de filles dans chaque dans chaque commune de plus de 500 habitants et favorise la gratuité des écoles. C’est en 1880 que Camille Sée créera les lycées de jeunes filles • Lois Ferry : gratuité, obligation, universalité (mais maintien de deux écoles parallèles) • 1959 Loi Berthoin porte l’obligation scolaire à 16 ans • 1975 : Tous les élèves sont scolarisés dans le même système (Collège Unique) Les élèves
  15. 15. Lois Ferry (1881-1882) principe de gratuité principe de la laïcité (enseignement non-religieux principe de l’obligation (7-13ans) principe de l’universalité (éducation des filles)
  16. 16. • 1968 : création du statut de délégué de classe • 1989 : Loi Jospin “L’élève au centre du système” • 2000 : un ensemble de texte définit la démocratie lycéenne. • 2005 : définition d’un socle commun Les élèves
  17. 17. • Massification vs démocratisation • Rapport au savoir et apprentissage du “métier d’élève”. • le décrochage • l’École peut-elle être un lieu d’apprentissage de la démocratie ? • “parcours citoyen” ? Un peu de sociologie… Les élèves
  18. 18. • “Seul l’État a le droit d’éduquer” Jules Ferry • «l’école est une chose sérieuse confiée aux instituteurs qui sont éclairés par la raison tandis que les parents et plus particulièrement les mères sont manipulés par les forces obscures de la religion» Emile Durkheim • « l’éducation de l’enfant est d’abord la responsabilité de la famille ». Loi Haby 1975 • Années 60 : création des associations de parents d’élèves et de leurs représentations dans les conseils de classe • 1969 : présence des parents dans les conseils d’administration des collèges et des lycées • 1975-76 : création du conseil d’École • La loi d’orientation de 1989 parle de “Communauté éducative”, celle de 2005 d’“éducation concertée” • La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de 2013 emploie le terme de “co-éducation” Les Parents
  19. 19. • Rôle du capital économique, culturel et social (Bourdieu) • Ambition différentielle (Boudon) • parents consommateurs d’école, parents “stratèges” parents captifs. • Défiance ou alliance ? • Parents alliés : élément clé dans la lutte contre le décrochage et l’échec scolaire Un peu de sociologie… Les Parents
  20. 20. • Les termes de « proviseur » et de « principal » étaient déjà employés sous l'Ancien Régime pour désigner des personnes placées à la tête d'un établissement d’enseignement • le décret du 17 mars 1808 relatif à l'Université impériale retient le nom de proviseur pour les personnes dirigeant un lycée et de principal pour le responsable d'un collège. Les proviseurs et les principaux étaient assistés respectivement d'un censeur et d'un régent. • le corps des personnels de direction de l’Éducation nationale a été mis en place par le décret « René Monory » du 11 avril 1988 pour répondre à la situation nouvelle créée par la décentralisation (lois de 1982-1983). • En 1990, création de l'École supérieure des personnels d'encadrement du ministère de l'éducation nationale qui deviendra en 2003 l’ESEN puis l’ESENESR Les personnels de direction
  21. 21. • “1ers pédagogues” ou managers ? • situation particulière du 1er degré • qui évalue et comment ? pour quelle efficacité ? Un peu de sociologie… Direction & inspection
  22. 22. Travaux pratiques…
  23. 23. Observer... L’enseignant : - comment exercer son autorité ? - comment gérer la classe ? - comment construire son cours? Les élèves : - comment apprennent-ils ? - Quelles sont leurs différences ? - quels blocages ? - comment les motiver , les mettre en activité ? Un établissement : - quels sont les acteurs ? - les partenaires ? - Quelles règles ? - comment agir ? En M1, séance sur l’Observation de la Pratique accompagnée
  24. 24. - quels sont les différents acteurs dans un établissement scolaire ? leurs fonctions, leurs pouvoirs ? - quelles sont les différentes instances ? - d'après vos observations, qu'est ce que l'on a le droit de faire ? qu'est-ce qu'on ne peut pas faire ? Questions...
  25. 25. Annonces du 22 janvier 2015

×