De l'usage des codes QR dans une commune

1,939 views

Published on

Des codes QR apparaissent de plus en plus, notamment dans les publicités des magazines et sur les affiches. Ces codes peuvent-ils être utilisés par une commune ?

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

De l'usage des codes QR dans une commune

  1. 1. 1  DE L’USAGE DES CODES QR DANS UNE COMMUNE     De l’usage des codes QR   dans une commune    Par Philippe Allard, chef de projet (GIAL) Site web communal   de la Ville de Bruxelles     Des  codes  QR  apparaissent  de  plus  en  plus,  notamment  dans  les  publicités  des  magazines  et  sur  les  affiches.  Ces  codes  peuvent‐ils  être utilisés par une commune ?      Des codes QR dans votre commune _____________________________________________ 2  Pourquoi fournir une information via code QR ?  __________________________________ 2  _ Comment lire un code QR ?  _______________________________________________________  2  Quelle information ? _____________________________________________________________  3  Quels supports  _____________________________________________________________ 3  Comment générer des codes QR ? ______________________________________________ 3  Quelques suggestions dusage _________________________________________________ 4  Quelles limites aux codes QR ? _________________________________________________ 5   
  2. 2. 2  DE L’USAGE DES CODES QR DANS UNE COMMUNE   Des codes QR dans votre commune  Un code QR (QR code en anglais) est un code‐barres  bidimensionnel (2D). Ce code à matrice est constitué généralement  de modules noirs disposés dans un carré à fond blanc (avec marge  blanche). (illustration : code QR menant au site mobile  m.bruxelles.be)  Le terme QR vient de langlais Quick Response puisque les données  peuvent obtenir rapidement une "réponse". Cette réponse, ce sont  des informations telles quun simple texte, un numéro de  téléphone, un SMS, une page sur le web (classique ou mobile).  Pourquoi fournir une information via code QR ?  Un code QR apposé sur un support fiche (affiche, autocollant,  étiquette,...) peut donc rester inchangé alors que la page de destination  peut être complétée, modifiée1 et comporter des informations  textuelles, des illustrations et cartes, des vidéos,...  (illustration : ce code  QR mène à une vidéo de campagne de propreté de la Ville de Bruxelles  partagée sur YouTube)  Linformation fournie par un code QR placé sur une affiche peut par exemple permettre  daccéder à un programme beaucoup plus détaillé dactivité ou à une vidéo (par exemple  pour annoncer une activité communale ou pour mener une campagne de sensibilisation).  Comment lire un code QR ?  Les codes QR peuvent être décodés par des téléphones mobiles de  type smartphone disposant d’un lecteur de codes QR (QR reader).  Des applications adaptées au smartphone peuvent être  téléchargées gratuitement dans des boutiques en ligne (Apple  Store2, Android Market, Ovi Store, Blackberry App World, Windows  Phone Marketplace).  Une fois l’application téléchargée, il suffit de l’ouvrir et  dapprocher son smartphone du code QR. Celui‐ci sera scanné (soit  automatiquement soit à la demande) et mènera à un lien (URL) ou  sur la page de destination.                                                          1  Sauf sil sagit dune information contenue dans le code QR lui‐même et non dans la page de  destination.  2  Pour iPhone, nous conseillons Qrafter (goo.gl/QwLja). 
  3. 3. 3  DE L’USAGE DES CODES QR DANS UNE COMMUNE   Quelle information ?  Le code QR peut mener à divers types dinformation   Texte   Numéro de téléphone. Il suffira donc de cliquer sur ce numéro  pour appeler.   SMS. Le numéro de destinataire et un message peuvent être  préenregistrés.   E‐mail. Ladresse électronique du destinataire et un message  peuvent être préenregistrés.    Carte de visite (Vcard, MeCard). Les informations de contact  peuvent alors être enregistrées sur son smartphone et le numéro  de téléphone peut être appelé ou un mail envoyé.   Page web classique (site communal) ou mobile de la commune  (qu’il s’agisse de la page d’accueil, d’une page ou d’une annonce  à l’agenda en particulier). Il peut aussi sagir de la page  communale sur un réseau social. Cette page web doit être  mobile friendly de préférence puisquelle sera lue sur un  smartphone. Elle peut par exemple comprendre un formulaire,  un questionnaire, un sondage, ou permettre daccéder à lespace  de téléchargement dune application.   Vidéo. Avec possibilité daboutir directement sur un lecteur vidéo et pas seulement  sur une page contenant une vidéo.   Géolocalisation ou carte (Google ou Bing Map)   Quels supports  Ces codes QR peuvent être apposés sur une variété de supports   affiches   livres   bâches & bannières   autocollants   véhicules   plaques   t‐shirts & uniformes   cartels dans les lieux dexposition   magazine communal   cartes de visite   brochures, programmes, dépliants   courrier   journaux   documents en bibliothèque  Comment générer des codes QR ?  Générer des codes QR est facile puisquon trouve des générateurs gratuits de codes QR en  ligne. La différence entre ces générateurs réside dans les possibilités de tailles différentes et 
  4. 4. 4  DE L’USAGE DES CODES QR DANS UNE COMMUNE   dans le type dinformations que lon peut y intégrer (de la simple adresse web à dautres  types dinformations).  Un générateur est proposé par Kaywa3. Il permet de générer du contenu tel quURL, texte  (250 caractères), numéro de téléphone, SMS (160 caractères) dans les tailles S, M, L, XL (le  code en format XL présentera moins de problème à la lecture mais sera plus grand.   Le site QR‐barcodes4 met lui aussi gratuitement à disposition un générateur qui peut  produire des codes de taille 100 X 100 à 500 X 500 en texte, e‐mail, SMS/MMS, téléphone,  localisation, contact, agenda.  Le générateur de codes proposé par Kerem Erkan5 permet aussi dobtenir des codes en  format eps et svg. Ces formats vectorisables permettent par exemple dagrandir fortement  le code QR, par exemple pour lapposer sur une bâche sur un immeuble.  Quelques suggestions dusage  Cette liste n’est pas exhaustive et d’autres usages peuvent être créés.  Affiche. Pour annoncer une activité, vers le programme complet, une bande‐annonce  (trailer) ‐ pour un plan, vers la localisation du lieu  Affichette. Pour des affichettes apposées sur des chantiers, vers des informations  complémentaires sur ce chantier ou sur le contact pour obtenir dautres informations ‐ pour  des affichettes présentant des logements communaux mis en location, vers une  présentation plus complète ou vers une vidéo des lieux  Bâches.Vers un numéro de téléphone permettant dêtre informé sur des travaux.  Véhicules. Vers un numéro de téléphone permettant dentrer en contact avec le service (par  exemple la Propreté publique)  T‐shirts dactivité ou de campagne. Vers un site permettant dobtenir des informations  complémentaires sur une activité  Uniformes. Vers le site mobile de la Ville.  Magazine communal. Vers des pages du site classique ou mobile fournissant des  informations complémentaires6, vers des vidéos, vers des formulaires permettant de  demander des informations complémentaires, dêtre averti de la tenue de réunions, de  demander à recevoir une lettre dinformation  Brochures, programmes, dépliants. Idem.  Journaux. Pour les offres demploi, vers une information plus détaillée sur cette offre  Livres. Pour des documents de la bibliothèque, vers des informations complémentaires sur  lauteur (bibliographie, biographie, interview vidéo,...) ‐ pour des livres et guides sur la  commune, vers des informations complémentaires (notamment des vidéos, des galeries de  photos)                                                          3  qrcode.kaywa.com  4  www.qr‐barcodes.com  5  keremerkan.net/qr‐code‐and‐2d‐code‐generator/  6  A Bruxelles, la revue communale Le Brusseleir intègre des codes QR comme on peut le voir dans les  exemplaires téléchargeables en ligne (brusseleir.bruxelles.be). 
  5. 5. 5  DE L’USAGE DES CODES QR DANS UNE COMMUNE   Autocollants. Vers des informations à propos du lieu sur lequel ils sont apposés  Plaques. Vers des informations sur lendroit (site historique, monument, statue, espace vert)  où elles sont apposées (par exemple, un rappel du règlement communal dans les espaces  verts).  Mobilier urbain. Vers une information sur lendroit même ou sur les directions indiquées.  Cartels dans les lieux dexposition. Vers des informations (y compris vidéo) sur lœuvre.  Cartes de visites. Vers le site web de la Ville ou un sous‐domaine.  Quelles limites aux codes QR ?  Les limites sont de plusieurs ordres.    Pour une information de type touristique, il faut tenir compte du fait que les touristes  désactivent la transmission de données pour des questions de coût. Il est donc  souhaitable que ces zones soient wi‐fi pour favoriser la lecture de ces codes.   Tous les publics visés ne possèdent pas nécessairement un smartphone, ne  connaissent pas nécessairement les usages des codes QR et nont donc pas  téléchargé lapplication.   Le coût de production de ces codes QR peut être variable. Sil sagit dune simple  illustration dans un document papier, il est très réduit ; par contre, sa production est  plus coûteuse lorsquil sagit par exemple dun autocollant ou dune plaque qui  doivent être produites à lunité.   Il faut être attentif à la fois au code lui‐même (qui doit être contrasté par exemple) et  à la possibilité de le lire. Par exemple, dans un musée, léclairage devra être suffisant.  Ou un code QR lisible sur une affiche à quelques dizaines de centimètres ne le sera  plus nécessairement sur cette affiche agrandie et reproduite sur une bâche placée à  plusieurs mètres de hauteur.  Le code QR ne peut se substituer à linformation de base à laquelle chaque citoyen a droit.  Cest par contre un outil qui permet de fournir un complément dinformation, de préférence  à jour, et de manière plus ludique.   Philippe Allard  E‐mail : contact@philippe‐allard.be  Tél. +32 (0)476 94 23 98  Facebook : www.facebook.com/PhilippeAllard.BXL  Twitter : twitter.com/#!/PhilippeAllard  LinkedIn : www.linkedin.com/profile/view?id=13412029  Viadeo : be.viadeo.com/fr/profile/philippe.allard4    Ce document n’engage que son seul auteur.    Bruxelles – 13 décembre 2011 – version 1.01 

×