Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
Institut Mines-Télécom
Chaine de traitement des
sédiments de ports de plaisance
sans stockage à terre
Catherine Gonzalez
C...
Institut Mines-Télécom
Contexte
 Ensablement des ports de plaisance
• Besoin de dragage ( en LR : 50cm, 1,5 millions de m...
Institut Mines-Télécom
Localisation de la pollution
 La pollution est associée à des particules de taille
inférieure à 80...
Institut Mines-Télécom
Technologie développée
 Barge de dragage
 Ponton flottant de dégrillage/désablage/tri
 Déposeur ...
Institut Mines-Télécom
Suivi environnemental
 Fraction sable (>80 µm)
• Niveau de métaux inférieur aux normes
• Niveau de...
Institut Mines-Télécom
Impacts économiques
02/07/2015 Rencontres Ecotechnologies 20156
 26 028m3 de sable pour reconstrui...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Pexe rencontre ecotechnologique littoral 8-mines ales-chaine de traitement des sédiments de ports de plaisance sans stockage à terre

617 views

Published on

Le réseau PEXE en partenariat avec l'Association des instituts Carnot a organisé le 2 juillet 2015 une Rencontre écotechnologique labellisée COP21 « Littoral et adaptation au changement climatique - gestion des risques et écoconception d’aménagements côtiers ».
12 laboratoires de recherche, engagés dans la recherche partenariale avec les PME, sont venus présenter leurs technologies et plateformes de test.

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Pexe rencontre ecotechnologique littoral 8-mines ales-chaine de traitement des sédiments de ports de plaisance sans stockage à terre

  1. 1. Institut Mines-Télécom Chaine de traitement des sédiments de ports de plaisance sans stockage à terre Catherine Gonzalez Catherine.gonzalez@mines-ales.fr
  2. 2. Institut Mines-Télécom Contexte  Ensablement des ports de plaisance • Besoin de dragage ( en LR : 50cm, 1,5 millions de m3) • Zone urbaine, sans foncier disponible  Présence de polluants métalliques (cuivre, TBT, …) et organiques (hydrocarbures, PCB, …) • Besoin d’élimination contrôlée (valeurs guides) • Coût trop important pour les ports (élimination)  Besoin en sable et granulats dans les ports • protection de trait de côte, rechargement des plages 2 02/07/2015 Rencontres écotechnologies 2015
  3. 3. Institut Mines-Télécom Localisation de la pollution  La pollution est associée à des particules de taille inférieure à 80 µm  Les particules de taille supérieure à 80 µm peuvent être valorisées • pistes cyclables • cordon dunaire  Elles représentent le plus grand volume des sédiments (plus de 90%) 3 02/07/2015 Rencontres écotechnologies 2015
  4. 4. Institut Mines-Télécom Technologie développée  Barge de dragage  Ponton flottant de dégrillage/désablage/tri  Déposeur de fines (<80 µm) 4 02/07/2015 Rencontres écotechnologies 2015 Sable > 80 µm Fines < 80 µm DéposeurDrague aspiratrice Refus > 4mm
  5. 5. Institut Mines-Télécom Suivi environnemental  Fraction sable (>80 µm) • Niveau de métaux inférieur aux normes • Niveau de pollution organique inférieur aux normes • Possibilité de valorisation  Fraction fines (<80 µm) • Les polluants adsorbés ne sont pas libérés lors de la remise en suspension (déposeur) • Les fines se déposent au fond (sédimentation)  Eau du port (après dragage) • Pas de transfert de la pollution dans l’eau • Pas d’impact sur les poissons ou bivalves pendant le dragage • Pas d’altération physiologique due à la toxicité des contaminants ré-immergés 5 02/07/2015 Rencontres écotechnologies 2015
  6. 6. Institut Mines-Télécom Impacts économiques 02/07/2015 Rencontres Ecotechnologies 20156  26 028m3 de sable pour reconstruire un cordon dunaire  Réduction des couts de dragage Entre 100 et 200 €/m3 pour le système classique Entre 50 et 60 €/m3 avec le système développé  Seulement 2000m2 d’emprise à terre (stockage des équipements)

×