Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Décoder info- intox sur le web enjeux et activités pédagogiques

1,664 views

Published on

La pluralité, la diversité de l’information sur le web sont immenses, chaque jour apparaissent de nouvelles stratégies de désinformation et manipulation (fake news, post vérité, réinformation, astroturfing, complot...) portées par des idéaux politiques, des croyances ou des stratégies purement financières. Ces informations sont surreprésentées sur le web et surtout sur les réseaux/médias sociaux (notamment pour les sujets qui font débat). Il est, encore et toujours, essentiel d’apprendre aux élèves (et aux adultes) à cerner la fiabilité des sources, à décrypter l’info et d’en expliquer les enjeux sociétaux.

Published in: Social Media
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Décoder info- intox sur le web enjeux et activités pédagogiques

  1. 1. UNA 2017 ATELIER CLEMI DÉCODER LA DIVERSITE DES INFORMATIONS DU WEB ENJEUX ET ACTIVITÉS EMI EDUCATION AUX MEDIAS ET A L’INFORMATION
  2. 2. Résultats d'une étude menée depuis 2014 par trois chercheurs liés à l'Observatoire du Webjournalisme sur la manière dont les 18-24 s'informent, sur les réseaux sociaux notamment.
  3. 3. CONFIRMATION DE LA LOI DE PROXIMITE !!!
  4. 4. META MEDIA
  5. 5. DEVELOPPER SON ESPRIT CRITIQUE SUR LE FONCTIONNEMENT DU WEB ET L’ACCÈS A L’INFORMATION SUPPOSE DE … MIEUX CONNAITRE LE WEB ET SES ACTEURS QUI SONT LES PRODUCTEURS D’INFORMATION, QUELLES SONT LEURS INTENTIONS ET LEURS STRATEGIES MIEUX CONNAITRE LES TECHNIQUES DU WEB REFERENCEMENT (RANKING, SEO) ALGORITHMES MIEUX CONNAITRE LES BIAIS COGNITIFS ET NOS PRATIQUES DE RECHECHE SUR LE WEB ? ? ?
  6. 6. WEB 2017 ! SURABONDANCE & SURREPRÉSENTATION DE FAUSSES INFOS ET D’INFOS MANIPULATOIRES & COMPLOTS
  7. 7. & COMPLOTS UNE LOGIQUE IDÉOLOGIQUE
  8. 8. Un mème Internet est un élément ou un phénomène repris et décliné en masse sur Internet..
  9. 9. CAPITALISME NUMERIQUE et FAKE NEWS
  10. 10. CAPITALISME NUMERIQUE BUZZ et FAKE NEWS Jusqu'à 18.000 dollars par mois !!! Son activité d'affabulateur rapporte : Paul Horner gagne entre 5.000 et 10.000 dollars tous les mois. Pendant la campagne électorale américaine, sa production accélérée lui aurait même rapporté jusqu'à 18.000 dollars par mois. Les calomnies sur Barack Obama (qu'il affirme « gay et musulman ») ou encore sur Hillary Clinton, largement partagées par les supporters de Trump, lui ont assuré des revenus pour le moins confortables. Paul Horner est spécialisé dans la création de sites internet diffusant de fausses informations. Il a fait de l’intox son fonds de commerce. Paul Horner, le roi des «fakes news» qui revendiquait avoir joué un rôle dans la victoire de Trump, a été retrouvé mort à son domicile le 18 septembre.
  11. 11. CAPITALISME NUMERIQUE BUZZ et FAKE NEWS Avant chaque élection, les campagnes d’influence en ligne s’effectuent désormais grâce à des fermes à clics. Sous ce nom plutôt bénin se cache en fait un énorme marché drainant les petites mains des pays émergents et ceux en voie de développement : une micro-tâche (un like, un partage, la rédaction d’une fake news, l’élaboration d’un slide) est effectuée moyennant quelques centimes, pour ne pas dire quelques dixièmes de centimes. UpWork, Fiverr, Get Paid For Likes, Taskrabbit, Amazon Mechanical Turk, 5euros.com…Si les modèles divergent, ces plateformes permettent à des clients de trouver des prestataires à moindre coût, faisant allègrement fi de notre droit du travail et notre protection sociale. A l’heure où le like et le partage sont presque devenus une monnaie à part entière, le recours à ces usines où s'agglomèrent des tâcherons du clic ne peut qu’interpeller.
  12. 12. MIEUX CONNAITRE LES TECHNIQUES DU WEB REFERENCEMENT (RANKING, SEO) ALGORITHMES
  13. 13. LE DÉVELOPPEMENT DES COOKIES A PERMIS À GOOGLE D’AFFINER SES ALGORITHMES DE RECHERCHE. Depuis 2010, les algorithmes sont capables de proposer des résultats en fonction de 57 signaux différents (âge, sexe, géolocalisation, navigateur utilisé, dernières recherches...). EdgeRank, l’algorithme de Facebook fonctionne de la même façon. Cette personnalisation poussée à l’extrême fait qu’Internet nous propose en permanence des liens, des sites et des publicités allant dans le sens de nos choix habituels. Dans son livre The Filter Bubble publié en 2011, Eli Pariser, spécialiste du cyberespace, théorise cette tendance sous le terme d’« AUTOPROPAGANDE INVISIBLE ». (echo-chamber) En proposant en priorité aux usagers du Web ce qu’ils aiment et pensent déjà, le Net les emprisonne dans une « BULLE COGNITIVE ». Ce monde égocentré traite les individus comme des consommateurs et non des citoyens. Source : http://www.magazine-decideurs.com/news/la-loi-des-algorithmes
  14. 14. Chaque événement médiatique engendre aujourd’hui son lot d’images truquées relayant de fausses nouvelles ou « fake news ». Face à ce phénomène que les acteurs du Net tentent de juguler, les chercheurs élaborent de leur côté des algorithmes pour mieux détecter les informations douteuses circulant au moyen des images…/..
  15. 15. MIEUX CONNAITRE LES BIAIS COGNITIFS ET NOS PRATIQUES DE RECHECHE SUR LE WEB POUR FAIRE JOUER NOTRE ESPRIT CRITIQUE IL FAIT AUSSI S’EXTRAIRE DES BIAIS COGNITFS
  16. 16. BIAIS DE CONFIRMATION LE BIAIS DE CONFIRMATION est la tendance, très commune, à ne rechercher et ne prendre en considération que les informations qui confirment les croyances et à ignorer ou discréditer celles qui les contredisent! (= biais de dissonance cognitive )
  17. 17. BIAIS D’INTENTIONNALITE LE BIAIS D’INTENTIONNALITE ou de CONJONCTION Tendance à attribuer une causalité ou à voir une volonté derrière ce qui est le fait du hasard Très développé dans le cas des théories du complot ! EX : MORT DE DIANA, L’ÉMERGENCE DU SIDA…VIRUS EBOLA EN GUINEE Golden rule "correlation does not equal causation"
  18. 18. BIAIS DE PROPORTIONNALITE LE BIAIS DE PROPORTIONNALITÉ : le fait que certains faits soient médiatisés plus qu'avant ou plus que d'autres modifient notre perception du phénomène et plus largement du réel (délinquance, sentiment d'insécurité, complotisme…). Le fonctionnement des médias sociaux favorisent la surmédiatisation de certains faits (buzz; scoop, viralité de l’info)et les médias traditionnelles en crise sont parfois enclin à « courir » derrière sans toujours appliquer les règles de prudence et de déontologie.
  19. 19. BIAIS DE PROPORTIONNALITE LE BIAIS DE PROPORTIONNALITÉ : le fait que certains faits soient médiatisés plus qu'avant ou plus que d'autres modifient notre perception du phénomène et plus largement du réel (délinquance, sentiment d'insécurité, complotisme…). Le fonctionnement des médias sociaux favorisent la surmédiatisation de certains faits (buzz; scoop, viralité de l’info)et les médias traditionnelles en crise sont parfois enclin à « courir » derrière sans toujours appliquer les règles de prudence et de déontologie.
  20. 20. DEVELOPPER SON ESPRIT CRITIQUE DES PISTES D’ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUES AVEC LES ÉLÈVES EN LIEN AVEC TOUS LES DOMAINES DU SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES, DE COMPETENCES ET DE CULTURE /2016  ENQUETE SUR LES SOURCES DE L’INFO ET DES IMAGES - ANALYSE « QUI ME PARLE ? »  REFLEXION SUR LA NATURE DE L’INFORMATION « QU’EST CE QU’UNE INFO ? DIFFERENCE AVEC PUB, POINT DE VUE, RUMEUR, PROPAGANDE… »  TRAVAILLER SUR LA RHÉTORIQUE DE L’ARGUMENTATION  REFLEXION SUR LES MODALITES DE RECHERCHE « ROLE DES MOTS CLES… »  DEVENIR PRODUCTEUR D’INFO « AVANTAGES, REGLES, RISQUES… »
  21. 21. LES ENJEUX CES « INFAUX » …REMETTENT EN CAUSE - LE « VIVRE ENSEMBLE » : DES GROUPES STIGMATISÉS… - LES FONDEMENTS DE LA DÉMOCRATIE , DE FAUSSES INFORMATIONS NE PERMETTENT PAS DE FAIRE DES CHOIX POLITIQUES RATIONNELS ET INFORMES - LES DÉMOCRATIES PEUVENT BASCULER
  22. 22. UNA Sept 2017 TEXTES OFFICIELS http://eduscol.education.fr/cid104943/eduquer-aux-medias-et-a-l-information-a-l-ecole-primaire.html http://education.francetv.fr/tag/les-cles-des-medias https://www.reseau-canope.fr/savoirscdi/societe-de-linformation/reflexion/la-societe-de-linformation.html https://www.reseau-canope.fr/developper-lesprit-critique.html DES EXEMPLES D’EXPÉRIENCE, ACTIVITÉS ET RESSOURCES PÉDAGOGIQUES https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_1055736/premier-degre-ressources-pedagogiques?cid=p1_1145731 Les vidéos d’ Hygiène mentale https://www.youtube.com/watch?v=ppU_XuaDUaQ http://www.clemi.fr/fr/ressources/nos-ressources-pedagogiques/ressources-pedagogiques/comment-demeler-linfo-de-lintox-en-jouant.html https://cortecs.org/ateliers/ateliers-esprit-critique-et-analyse-de-linformation-a-lecole-primaire-de-taninges/ http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/12/14122016Article636172963871740159.aspx (Rose-Marie Farinella : Info ou intox ? ) http://www.clemi.fr/fr/ressources/nos-ressources-videos/declic-critique/comment-verifier-lauthenticite-dune-video-publiee-sur-les-reseaux- sociaux.html Thomas Sotto l’expérience de l’Ecole Coquibus : https://www.spicee.com/fr/program/sens-critique-749 OUTILS et INFORMATION VERIFIER LA SOURCE D’UNE VIDEO http://www.amnestyusa.org/sites/default/custom-scripts/citizenevidence/ VERIFIER LA SOURCE D’UNE PHOTO https://www.tineye.com/ ou google image http://www.hoaxbuster.com/ http://www.conspiracywatch.info/ http://www.lemonde.fr/verification/

×