Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Intégration stratégique des REL dans l’enseignement supérieur

75 views

Published on

État de l'art de l'intégration des Ressources Éducatives Libres dans l'enseignement supérieur

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Intégration stratégique des REL dans l’enseignement supérieur

  1. 1. INTÉGRATION STRATÉGIQUE DES REL DANS L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Mokhtar BEN HENDA Université Bordeaux Montaigne ATELIER RÉGIONAL Les Ressources Éducatives Libres pour une éducation de qualité Hammamet (Tunisie), 17-19 avril 2019
  2. 2. Grandes lignes  REL : généalogie et ancrage communautaire ;  Un écho-système pour les REL ;  Intégration des REL dans le système éducatif de l’enseignement supérieur ;  Cas d’études : – Contexte nord-américain ; – Politique européenne.
  3. 3. Les REL, une filiation Open source initiative 1998 Open content Initiative 1998 Open Access Initiative 2001 Creative Commons 2001 (ccLearn 2007) Open educational resources 2002 Il importe de penser aux REL, non pas comme un objectif en soi, et encore moins comme une notion isolée, mais plutôt comme une entité d’un courant plus large : l’univers du libre et de l’ouverture ; Les REL s’inscrivent dans une philosophie de communauté de pratique ouverte et durable, transdisciplinaire, organisée en réseau avec des référentiels, des règles et des objectifs ; Les REL ont été adoptées par de nombreuses institutions et organisations internationales : UNESCO, OCDE, BM, Fondation William et Flora Hewlett Sun Microsystems, etc.
  4. 4. Des liens forts avec le mouvement ouvert Les REL font partie du mouvement des initiatives numériques ouvertes : ■ Open Source Movement (logiciel), ■ OpenAccess (production scientifique) ■ Open Content (création), ■ Open data ■ Open science ■ Open Publishing ■ Open innovation ■ Open practices ■ Open government ■ … Lamiot — Travail personnel, CC BY-SA 4
  5. 5. REL/Archives Ouvertes : un cheminement analogue OAI 1999: Convention de Santa Fe pour l’accès ouvert 2002 : Initiative de Budapest pour l'accès ouvert (BOAI) ; 2003/06 : Déclaration de Bethesda pour la publication en accès ouvert ; 2003/10 : Déclaration de Berlin sur l‘accès ouvert aux connaissances dans les sciences et les humanités OER 2007 : Déclaration du Cap sur l’Éducation libre, 2009 : Déclaration de Dakar sur les Ressources éducatives libres 2011 : Lignes directrices de l'UNESCO et du Commonwealth of Learning sur les REL dans l’enseignement supérieur 2012 : Déclaration de Paris sur les REL 2017 : Plan d’action de Ljubljana sur les REL.
  6. 6. REL / OAI : recoupements
  7. 7. REL / OAI : recoupements  Une REL est une ressource scientifique contextualisée avec des spécificités éducatives : « Les REL ne sont pas pédagogiques en soi, il faut les « travailler » pour qu’elles le deviennent » Catherine Reverdy, 2014  REL/OAI : Différence de contexte : finalités de création (pédagogiqueVs scientifique)
  8. 8. REL / OAI : recoupements  LOM : Métadonnées descriptives quasi- communes
  9. 9. REL / OAI : recoupements  Processus éditorial & modèle économique encore différents
  10. 10. Les REL : un mouvement en marche Sophie Touzé. https://iite.unesco.org/pics/publications/en/files/3214733.pdf
  11. 11. Les REL : un mouvement en marche  Les objectifs et la vision des REL sont décrits dans ses documents de référence (Le cap, Dakar, Unesco, Paris, Ljubljana)  Objectifs : – Communiquer avec le monde extérieur – Donner une voix unificatrice au mouvement.  Les référentiels aident à répondre à des questions clés : – Quels sont les points communs ? – Où se trouvent les opportunités et les grands défis ? – Comment pouvoir travailler plus efficacement en tant que communauté large (échelle macro).  C’est justement dans la ligne de mire du plan d'action REL de Ljubljana (2017) qui se concentre sur les actions à entreprendre Foundations for OER Strategy Development, Version 1.0 | November 18, 2015 [Drafting Committee: Nicole Allen, Delia Browne, Mary Lou Forward, Cable Green and Alek Tarkowski]
  12. 12. Plan d’action de Ljubljana, 2017  L’accent est mis sur les actions, sachant que certaines actions seront plus pertinentes pour certaines parties prenantes que d’autres.  5 défis à l'intégration des REL sont à traiter : 1) La capacité des utilisateurs à trouver, réutiliser, créer et partager des REL (Hard/Soft skills) 2) Questions linguistiques et culturelles (fracture : parité, minorités) 3) Assurer un accès inclusif et équitable aux REL de qualité (accessibilitéWCAG2.1, nomadicité) 4) Développer des modèles durables (innovation, motivation, révision) 5) Développer des environnements d’appuis politiques favorables (financement, modèle éco.)
  13. 13. Plan d’action de Ljubljana, 2017  Le soutien des décideurs aux niveaux gouvernemental et institutionnel est essentiel pour la réalisation du plan d’action REL de Ljubljana.  Tous les acteurs de l'éducation ont un rôle actif à jouer – éducateurs, formateurs, bibliothécaires, apprenants, parents, responsables de politiques éducatives, associations d'enseignants, autres membres de la société civile, organisations intergouvernementales et organismes de financement…  Maturité croissante : changement d’approche (stratégie inversée) : – du Bottom-Up : initiatives individuelles, de groupes, institutionnelle – auTop-Down : stratégie nationale, gouvernance mondiale Initiatives individuelles Travail de groupes Projets d’établissements Politiques éducatives / Stratégies nationales Gouvernance mondiale
  14. 14. Les REL : bilan de maturité  Depuis plus d'une décennie, le mouvement a évolué, passant d'un ensemble de petits efforts localisés à un vaste réseau international d'institutions, organisations, gouvernements, praticiens, défenseurs et bailleurs de fonds  Malgré cette évolution significative, les REL n’ont pas pleinement exploité leur potentiel d’entrée dans l’enseignement traditionnel à l’échelle mondiale. « Le problème fondamental est que les REL, après 10 ans de plaidoyer dans le monde entier, restent à intégrer plus pleinement dans les politiques et les pratiques éducatives.» (UNESCO, 2016, p.3). Foundations for OER Strategy Development, Version 1.0 | November 18, 2015 [Drafting Committee: Nicole Allen, Delia Browne, Mary Lou Forward, Cable Green and Alek Tarkowski]
  15. 15. Recherche d’un écosystème REL durable  Malgré le consensus sur les objectifs énoncés dans les déclarations, le mouvement est encore traversé d’une grande diversité : – Dans les missions et les priorités spécifiques des membres de la communauté (individus, établissements d’enseignement, organisations intergouvernementales, ONG, Gouvernements) – Dans les activités et les systèmes éducatifs, les contextes sociaux, économiques et culturels. – Dans les moyens et les ressources Nécessité d’avoir un écosystème numérique éducatif global, ouvert et adaptable  Qui repose sur l'accord des parties prenantes à se mettre en réseau  Qui utilise et fournit des méthodes convergentes et interopérables
  16. 16. Education 2030 : Déclaration d'Incheon, 2015  Un agenda mondial (Déclaration et cadre d'action pour l'éducation à l'horizon 2030) publié en septembre 2015 par l'UNESCO  Une feuille de route pour les 15 prochaines années aux planificateurs et aux praticiens de l'éducation : – Assurer une éducation de qualité inclusive et équitable et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous – Les États membres élaborent des politiques et des programmes visant à fournir un enseignement de qualité ouvert et à distance avec : ■ Un cadre juridique et financier durable ■ L’utilisation de la technologie, y compris Internet, ■ Des REL, ■ Des MOOC  Conclusion : – En ce qui concerne les REL, on peut voir qu'il y a encore de la place pour une croissance en termes d'utilisation efficace des REL, et des projets supplémentaires sont mis en place pour garantir leur qualité, leur réutilisation et leur mise en œuvre. National Strategies for OER and MOOCs From 2010 to 2020: Canada, Japan, South Korea, Turkey, UK, and USA
  17. 17. Ecosystèmes REL institutionnels  Il existe de nombreuses possibilités pour les institutions en vue de s’aligner sur les orientations des grandes conventions :  Trois composantes nécessaires à observer sous cet angle : – Les utilisateurs (sensibilisation et motivation à utiliser les REL), – Les contenus (REL et leurs cadres et outils d’utilisation), – Le contexte (soutien communautaire et systémique à la durabilité : institutions). Ecosystème institutionnel UTILISATEURS La connaissance des REL et de la motivation à les utiliser CONTENU Le contenu que les utilisateurs souhaitent - et les outils pour le trouver, l’utiliser et l’adapter INSTITUTION (Contexte) Soutien communautaire et systémique pour appuyer la durabilité des REL.
  18. 18. Ecosystèmes REL institutionnels  Redstone strategy, USA (2018) – Cinq principaux défis identifiés : 1.Créer et actualiser du contenu ou des supports complets pour l'enseignement supérieur est une entreprise qui demande beaucoup de temps et de connaissances. 2.L’adoption des REL dans l’enseignement supérieur nécessite l’adhésion des administrateurs, en particulier des instituts de recherche, à l’instauration de normes changeantes et à des mesures incitatives favorisant la transparence 3.L'adoption des REL n'est pas encore à l'échelle dans les canaux de distribution traditionnels (modèle éditorial) 4.Un contenu de qualité ne conduit pas nécessairement à de meilleurs résultats de l’apprentissage 5.Dans les contextes internationaux, les REL risquent de dévaloriser le développement et la distribution du contenu sur les marchés locaux, évinçant ainsi les auteurs locaux By Redstone Strategy Group, August 28, 2018
  19. 19. Stratégie de mise en œuvre institutionnelle  Phase 1 : Définir, clarifier et discuter des objectifs, car ils influencent toutes les étapes ultérieures,  Phase 2 : Le schéma de la stratégie de mise en œuvre décrit ces objectifs et comment le cadre doit être ajusté et qui est responsable de quoi. – Comme le montre une comparaison entre les projets REL et le développement Open Source, au stade institutionnel, ces projets démarrent généralement de manière plus descendante (top-down) qu’ascendante (bottom-up). Description des objectifs Développement d'une stratégie de mise en œuvre Ajustement du cadre général Réalisation de la politique des REL Assurance qualité et évaluation M i s e E n o e U V R e O p t i m i s a t i o n Modèle de mise en œuvre d'une politique de REL Technologies Compétences Modèle économique Système d’incitation Organisation
  20. 20. Modèle de mise en œuvre institutionnelle  Phase 3 : Ajustement du cadre technologique, économique, humain, et incitatif à la création de REL au sein de l’organisation avec une stratégie de motivation des enseignants à soutenir activement la nouvelle politique  Phase 4 : Des arrangements au niveau organisationnel (eg. Nouvelles tâche bibliothécaires, reconversion de métiers).  Phase 5 : Activités continues d’assurance qualité Description des objectifs Développement d'une stratégie de mise en œuvre Ajustement du cadre général Réalisation de la politique des REL Assurance qualité et évaluation M i s e E n o e U V R e O p t i m i s a t i o n Modèle de mise en œuvre d'une politique de REL Technologies Compétences Modèle économique Système d’incitation Organisation
  21. 21. Lignes directrices de l’UNESCO et du COL  Encourager les décideurs au sein des instances gouvernementales et des établissements à investir dans la production, l’adaptation et l’utilisation systématiques des REL et à les intégrer progressivement à l’enseignement supérieur, pour: – Améliorer la qualité des programmes – Réduire les coûts imposées par l’augmentation des effectifs.  Adapter les méthodes pédagogiques et les matériels d’apprentissage en veillant à offrir des opportunités éducatives pertinentes et de haute qualité.  Les régimes de droit d’auteur et les modèles commerciaux de publication doivent faire l’objet d’un examen très attentif.
  22. 22. Lignes directrices pour les gouvernements  Faciliter l’utilisation des REL lors de la conception de la politique de l’enseignement supérieur  Envisager l’adoption d’un système de licence ouverte au niveau des orientations générales  Envisager l’adoption de normes ouvertes  Réaliser et diffuser des études de cas sur les bonnes pratiques de l’éducation ouverte  Promouvoir des stratégies nationales en matière deTIC et de connectivité  Soutenir l’élaboration et le partage durables de matériels d’apprentissage de qualité par des entrepôts et des répertoires de REL.
  23. 23. Lignes directrices pour les établissements d’E. Sup.  Élaborer leur propre stratégie d’intégration des REL  Offrir des incitations à investir dans l’élaboration, l’acquisition et l’adaptation de matériels didactiques de grande qualité  Établir des processus internes d’assurance qualité des REL  Envisager une politique souple en matière de droit d’auteur et de DPI  Engager une action de sensibilisation et de renforcement des pratiques éducatives ouvertes  Mettre au point des politiques de stockage des REL pour les besoins de la recherche  Vérifier périodiquement le degré d’utilisation des matériels didactiques sous licence ouverte dans les programmes d’enseignement
  24. 24. Modèle économique  Dotation : Un organisme de bienfaisance ou une grande organisation paie pour la création et la de contenu.  Adhésion : les institutions paient pour faire partie d'un consortium plus vaste qui gère la création et la diffusion.  Don : des fonds publics pour la création et la diffusion des ressources.  Donateur : Les créateurs de ressources paient pour la création et la diffusion.  Parrainage : Coût de la création et de la diffusion du contenu supporté par les sponsors en contrepartie d'espaces publicitaires / de promotions  Institutionnel : L'établissement d'enseignement assume les coûts de création et de diffusion du dans le cadre de sa mission / mandat.  Gouvernement : Création de contenu et diffusion de ressources en rapport avec les objectifs du gouvernement et financées de manière centralisée l'État. Alsagoff, Z.A. (2013) OER Funding Models (CC-BY-NC). Stephen Downes (2001)
  25. 25. Modèle économique Open Educational Resources – Opportunities and Challenges for Higher Education. Li Yuan; Sheila Maceill; Wilbert Kraan. JISC CETIS Centralisé • Hautement centralisé reposant presque exclusivement sur des employés rémunérés. • Publier chaque cours dans l'intégralité du catalogue universitaire • Republier en permanence les nouvelles versions. • Soutien des donateurs privés • MIT OCW : sans financement externe important, il est peu probable qu'une autre institution puisse reproduire le modèle MIT Hybride • Centralisation et décentralisation d'organisation et de services. • Le travail est réparti entre le personnel en poste et des volontaires. • Les membres du corps professoral se portent volontaires pour coordonner ce travail dans le cadre de leurs responsabilités d'enseignement ou de conseil • Leurs travaux sont convertis en crédit dans leurs charges de cours. Décentralisé • Modèle presque entièrement décentralisé fondé sur et dirigée par le travail de volontaires • Développement collaboratif de modules et de cours pédagogiques par des auteurs du monde entier. • Les cours et modules ne sont pas tous issus des cours enseignés à l’Université • Documentation d’aide et de conseil en ligne • Une communautés de ressources ouvertes dirigée par des volontaires
  26. 26. L’EXEMPLE AMERICAIN
  27. 27. Etude de William Flora Hewlett Foundation  Fondation caritative privée fondée en 1966 non partisane qui soutient l’idée de soutenir des institutions pour faire progresser l’éducation pour tous.  Aujourd'hui, c'est l'une des plus grandes institutions philanthropiques des États-Unis.  Enquête 2017-2018 : – 3 288 professeurs et 812 présidents d’université représentant représentant l'ensemble des établissements d'enseignement d'enseignement supérieur aux USA
  28. 28. Quelques indicateurs clés  Sensibilité aux REL – Une majorité (54%) ont déclaré qu'ils n'étaient généralement pas au courant des REL – Seulement 13% ont déclaré être très au courant – Un nombre légèrement supérieur (18%) a déclaré en être conscient – 15% supplémentaires des professeurs ont déclaré qu’ils n’étaient qu’un peu conscients (sans savoir comment les utiliser. "). Julia E. Seaman and Jeff Seaman “Freeing the Textbook », 2018
  29. 29. Quelques indicateurs clés  Sensibilité aux types de licences des ressources – Copyright : ■ 95% ont répondu "Tout à fait conscient« , "Conscient » ou « peu conscient » – Domaine public : ■ 88% ont répondu "Tout à fait conscient« , "Conscient » ou « peu conscient ». – Creative Common ■ 68% seulement déclarent en être "Tout à fait conscient« , "Conscient » ou « peu conscient » Julia E. Seaman and Jeff Seaman “Freeing the Textbook », 2018
  30. 30. Quelques indicateurs clés  Coût pour l'étudiant – Pour 52%, le coût est la principale raison pour laquelle tous les étudiants n’ont pas accès au matériel de cours requis. – 38% des étudiants pensent ne pas avoir besoin du matériel. – Le coût est systématiquement considéré comme un obstacle majeur à l’accès au matériel pédagogique pour tous les types de professeurs.Une majorité de tous les membres du corps professoral "d'accord" ou "tout à fait d'accord" avec l'affirmation selon laquelle "le coût du matériel de cours est un problème sérieux pour mes étudiants". Julia E. Seaman and Jeff Seaman “Freeing the Textbook », 2018
  31. 31. Quelques indicateurs clés  Licences des manuels – 98% des enseignants ont déclaré qu'ils utilisaient des manuels imprimés protégés par le droit d'auteur – 93% des enseignants ont déclaré qu'ils utilisaient des manuels numériques protégés par le droit d'auteur – 1% : seulement ont indiqué que le texte était sous licence Creative Commons ou était dans le domaine public (3%). – Seulement 1% ont déclaré ne pas savoir comment le texte imprimé était licencié. Julia E. Seaman and Jeff Seaman “Freeing the Textbook », 2018
  32. 32. Utilisation future des REL  Usage des REL – 26% pourraient ne pas le prendre en compte; – seuls 7% ont déclaré ne pas être intéressés, – 19% n'avaient pas encore pris de décision – 6% affirment qu'ils l'utiliseront à l'avenir – 35% sans avis Julia E. Seaman and Jeff Seaman “Freeing the Textbook », 2018
  33. 33. L’EXEMPLE EUROPÉEN
  34. 34. Rapport de la Commission européenne, 2017  Le premier état des lieux des politiques d’éducation ouverte et de ressources éducatives libres menées dans 28 pays membres de l’Union européenne pour : Déterminer quelles politiques spécifiques en matière d’éducation ouverte sont en place dans les pays européens. Ressortir les différentes perspectives, barrières et défis liés à la mise en place de telles politiques spécifiques. Fournir des preuves qui contribueront à une meilleure compréhension du développement de l’enseignement ouvert en Europe.
  35. 35. Rapport de la Commission européenne, 2017  Support pour un écosystème éducatif ouvert et accessible : – La Commission a déjà fourni des outils pour aider les parties intéressées à élaborer leurs propres stratégies éducatives ouvertes : ■ OpenEdu Framework, ■ DigitalCompetences Frameworks, ■ European Open sciences cloud ■ Open access. – Les ressources éducatives libres en Europe constituent une nouvelle occasion de doter les États membres d’un système de gestion de l’information et de connaissances de base sur l’éducation ouverte.
  36. 36. Rapport de la Commission européenne, 2017  Grands constats: – Chaque État membre a des objectifs spécifiques et des domaines prioritaires en matière de politique d’éducation. – Les différents États membres s’y déplacent à des vitesses et de manières très différentes en particulier au niveau universitaire. – Dans la plupart des États membres, la vision de l’éducation ouverte est assez large, allant au- delà des contenus éducatifs libres. – L’Allemagne est très active dans les REL et les MOOC, bien qu’elle n’ait pas eu jusqu’à très récemment de politique nationale ou régionale spécifique à l’éducation ouverte.
  37. 37. Rapport de la Commission européenne, 2017  Grands constats: – 4 types de politiques visant à ouvrir l’éducation en Europe: Politiques axées spécifiquement sur l’ouverture de l’éducation par la promotion des REL et des PEO Politiques relatives auxTIC générales pour l’apprentissage avec une composante d’éducation ouverte Politiques et stratégies éducatives globales intégrant une composante d'éducation ouverte Politiques gouvernementales de plans nationaux ouverts avec une composante d'éducation ouverte
  38. 38. Rapport de la Commission européenne, 2017  Grands obstacles : Principaux obstacles et catalyseurs lors de la mise en œuvre d’une politique d’éducation ouverte Faible préparation auxTIC Problèmes institutionnels plus vastes: «La lenteur des processus bureaucratiques au sein du ministère» Priorité politique faible attribuée à l'éducation ouverte Fragmentation des initiatives Manque de soutien institutionnel Primauté de la recherche sur l'enseignement: Résistance au changement culturel Manque de sensibilisation à l'éducation ouverte, Faible capacité d'éducation ouverte au sein de la population enseignante, Absence de reconnaissance des licences ouvertes,
  39. 39. Rapport de la Commission européenne, 2017  Eléments facilitateurs : Priorité politique claire attribuée à l'éducation ouverte Sensibilisation à l'éducation ouverte en direction des leaders et des éducateurs Renforcement des capacités en éducation ouverte pour les éducateurs et autres parties prenantes Responsabiliser les éducateurs: auto-organisation des enseignants Problèmes plus larges: « la crise économique peut aussi être perçue comme un catalyseur » Plateformes en ligne Communautés de pratique de base
  40. 40. Rapport de la Commission européenne, 2017  Suggestions pour l'Union européenne Normes pour l'éducation ouverte Sensibilisation à l'éducation ouverte Financement et soutien à l'éducation ouverte Contenu et droit d'auteur : accès ouvert et licences libres Reconnaissance des acquis d’apprentissage Développement de leadership en éducation par lesTIC Promouvoir l'excellence pédagogique dans l'enseignement Compétences numériques pour les étudiants Formation des enseignants Technologie - espaces expérimentaux de bonnes pratiques

×