Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Mobilis 2008 - TR5 : Quel business model pour le véhicule du futur ? Exemple de l’autopartage

1,828 views

Published on

Support utilisé lors de la table ronde 5 : "Les modèles économiques des nouvelles mobilités" lors des rencontres Mobilis 2008 (Belfort 18&19 nov 08). Intervenant : Jean-Baptiste Schmider (Auto'trement)

Published in: Automotive
  • Be the first to like this

Mobilis 2008 - TR5 : Quel business model pour le véhicule du futur ? Exemple de l’autopartage

  1. 1. Quel business model pour le véhicule du futur ? Exemple de l’autopartage
  2. 2. Définition de l’autopartage <ul><li>Un réseau de véhicules accessibles 24h/24 pour la durée souhaitée (1H min) dans des stations de proximité </li></ul>
  3. 3. Concrètement, comment ça marche ? <ul><li>Chaque adhérent dispose d’une carte personnelle qui lui permet d’accéder aux véhicules </li></ul><ul><li>Il réserve son véhicule par téléphone ou internet et se rend directement au parking (sans formalités) et ramène son véhicule au point de départ </li></ul><ul><li>Il reçoit une facture détaillée de ses déplacements à la fin du mois (=2 € /H+0,3 € /km)‏ </li></ul>
  4. 4. Auto’trement en Alsace <ul><li>Création 2001 : 3 véhicules </li></ul><ul><li>60 véhicules, 1400 abonnés, 25 stations </li></ul><ul><li>Course médiane : 4H et 35 kms : 20 € </li></ul><ul><li>Course moyenne : 6H et 50 kms : 30 € </li></ul><ul><li>Soutien au lancement : Equilibre économique </li></ul>
  5. 5. 10000 utilisateurs en France Autopartage Provence Marseille Alpes Autopartage Grenoble Autolib’ Lyon Auto’trement Strasbourg-Mulhouse Paris : Caisse Commune Mobizen Okigo Modulauto Montpellier AutoComm Bordeaux City’Roul Rennes Lilas Autopartage Lille Marguerite Nantes Otolis Poitiers
  6. 6. L’autopartage dans le monde <ul><li>Depuis 20 ans, l’autopartage se développe fortement en Europe et en Amérique du nord : </li></ul><ul><ul><li>200’000 utilisateurs aux Etats-Unis </li></ul></ul><ul><ul><li>100’000 utilisateurs en Allemagne </li></ul></ul><ul><ul><li>80’000 utilisateurs en Suisse </li></ul></ul><ul><li>L’autopartage répond à un besoin, est viable économiquement, et présente un intérêt collectif </li></ul><ul><li>Il est cependant loin de son potentiel, reste fragile, et doit en général être soutenu pour se développer </li></ul>
  7. 7. Potentiel de l’autopartage <ul><li>Agglomérations > 100000 habitants (ou réseau de villes) </li></ul><ul><li>Potentiel 2 à 5% population urbaine (Zurich 4%) </li></ul><ul><li>Complément de l’offre transports et stationnement </li></ul><ul><li>Usages occasionnels locaux ou intermodaux </li></ul><ul><li>Véhicules standard et conventionnels (pas d’infrastructures ni de développement véhicule) </li></ul><ul><li>Remplacement de la propriété du 1er ou 2nd véhicule </li></ul><ul><li>Innovation service avec maîtrise des coûts via technologies et responsabilité usager </li></ul>

×