Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Kikk 2011 - De Garamont à Hoefler, une nouvelle typographie pour une nouvelle ère.

2,457 views

Published on

En rendant plus faciles et immédiates que jamais la publication et la diffusion de connaissances et d'informations, l'avènement du Web et des supports numériques online et offline est une révolution qui a beaucoup en commun avec celle qui secourait l'Europe il y a plus de 500 ans, l'imprimerie. Pourtant, en dépit de possibilités inouïes, ces nouveaux supports souffrent de problèmes de qualité, de crédibilité et d'accessibilité qui nuisent autant à leur expansion qu'aux contenus qu'ils véhiculent. Peut-on, en se tournant vers la Renaissance et l'aventure des premiers typographes, trouver des réponses à ces problématiques contemporaines ?

Published in: Design

Kikk 2011 - De Garamont à Hoefler, une nouvelle typographie pour une nouvelle ère.

  1. 1. Nous vivons une époqueformidable.
  2. 2. Nous aimons le Web.Le Web met la connaissance,l’échange, les idées et lespetits pandas à portée detous.
  3. 3. Nous aimons la révolutiondu numérique.Un nouveau support quifacilite la diffusion, accroît lepublic accessible et élargit lebassin d’auteurs potentiels.
  4. 4. Univers des contenus longsLe Web est en mesure d’êtrela Bibliothèque d’Alexandriemise à la portée de tous, maisil reste des progrès à faire.
  5. 5. Trop jeune pour être sérieux
  6. 6. Trop froid pour émouvoir
  7. 7. Trop moche pour être lisible
  8. 8. Surcharge sur un journal en ligne
  9. 9. Problème de lisibilité sur Wikipédia
  10. 10. Une affaire de perceptionAmalgame entre support etcontenu et contaminationréciproque.
  11. 11. Une affaire de sensationImmatériels, les contenusnumériques peinent à séduireet à véhiculer une impressionde valeur intrinsèque.
  12. 12. “De la typographiesur le Web ? Uneperte de temps.— Mon copain Charles del’atelier
  13. 13. “Mais enfin Charles,ressaisis-toi, tuparles comme unmoine de 1462, labière en moins !— Votre serviteuse
  14. 14. Anoblir le numériqueCes objections sont en partieinfondées mais révélatrices :le numérique doit acquérirses lettres de noblesse.
  15. 15. Il y a 500 ans, en pleinerévolution de l’imprimerie…
  16. 16. L’imprimerieUne nouvelle technique quifacilite la diffusion, accroît lepublic accessible et élargit lebassin d’auteurs potentiels.
  17. 17. Humanisme & RéformeVolonté de mettre le savoir– et les textes religieux – à laportée de tous.
  18. 18. Le livre imprimé est à la foisle véhicule et le fruit d’unevolonté de clarté.
  19. 19. Emploi du françaisLe français remplace le latincomme véhicule du savoir etdes idées, et devient langueofficielle de l’administration.
  20. 20. Des caractères nouveauxLes graveurs cherchent àanoblir la langue française età donner à la page impriméela clarté des idées nouvelles.
  21. 21. Une nouvelle mise en pageOn abandonne le modèle dumanuscrit pour une mise enpage en accord avec lesupport et la technique.
  22. 22. Au début, la Textura
  23. 23. La gothique bâtarde
  24. 24. Le premier romain
  25. 25. Le Garamond
  26. 26. 500 ans plus tard, quellemission ?
  27. 27. Accessibilité & StandardsMettre les contenus à laportée de tous et œuvrerpour l’universalité du Web enpromouvant les standards etles bonnes pratiques.
  28. 28. Aller dans le sens dusupportL’écran, imprévisible, et lapage sans contours seconjuguent pour former unsupport dont les possibilitésdoivent être exploitées.
  29. 29. Repenser la typographieRedéfinir les moyensd’atteindre les objectifs delisibilité, d’intelligili-bilité etd’esthétique pour faciliter lalecture et l’assimilation descontenus.
  30. 30. Rechercher l’excellenceComme il y a la belle édition,le design Web et latypographie numériquepeuvent être des artisanatsd’art.
  31. 31. Être en phase avec sontempsLa typographie entretient unrapport étroit avec l’histoiredes idées.
  32. 32. Le Didot, caractère de la Révolution française
  33. 33. Le Futura, caractère du Bauhaus
  34. 34.  Le progrès en marcheaujourd’hui
  35. 35. Dans les navigateursLe support de @font-face lèvela limite des polices websafe,des propriétés CSS3 commela gestion de la césure et descolonnes émergent.
  36. 36. Sur les liseusesélectroniquesLes technologies d’e-inkprogressent. Confort delecture et basseconsommation sont depuissants atouts face aux
  37. 37. Du côté des fonderiesOn numérise et on adapte lespolices pour l’écran à l’aidedu hinting manuel, véritabletravail d’orfèvre au XXI e siècle.
  38. 38. Avant et après hinting (merci Typekit !)
  39. 39. Jonathan Hoefler déclenchant l’hystérie lors de la Ampersand Conference.
  40. 40. Spécialisation des métiersLe Web s’est professionnalisé,les différentes disciplinessont approfondies et leniveau de compétenceaugmente.
  41. 41. La collection A Book Apart
  42. 42. Le tournant du designréactifOn cesse progressivementd’aller contre le support : lapage Web est mouvante, letexte numérique est flexible,exploitons ces atouts.
  43. 43. Les 3 états de Sweet Hat Club
  44. 44. Jeunesse du supportet grands travaux
  45. 45. L’inégalité par le navigateurL’expérience Web peut varierconsidérablement d’unnavigateur à l’autre. Beaucoupde techniques utiles restentencore expérimentales.
  46. 46. Accessibilité & universalitéParce qu’il lève les barrièresdu temps et de l’espace, leWeb a vocation à êtreaccessible à tous.L’accessibilité n’est pas unplus, c’est une priorité.
  47. 47. Une typographie solideC’est le visage du contenu.Elle doit faciliter la lecture etminimiser la fatigue, mettreen évidence la hiérarchie del’information pour en faciliterla compréhension.
  48. 48. Blog de Mounir Lamouri
  49. 49. La clarté et la rigueur de lamise en page confèrentintelligibilité et crédibilité aucontenu.Les choix esthétiquescontribuent à renforcer lemessage et à donner uneimpression de qualité.
  50. 50. StudioCE.de
  51. 51. Le livre numérique à inventerInteractivité, multimédia, éco-systèmes, enrichissement…Le livre numérique doitfonder sa légitimité sur saspécificité et sa valeurajoutée.
  52. 52. Voir à long termeProduire des designs durablesimplique de garder du reculfaceà toutes les nouveautés et deprivilégier les technologiesouvertes et les standards.
  53. 53. Lâcher priseIl y aura toujours uneminorité de beaux sites pourun océan de pages affreuses.L’important est que les sitesutiles soient bien conçus.
  54. 54. La tâche est immense maisles outils et les bonnesvolontéssont là.Le texte numériqueatteindra la maturité plustôt que nous ne le pensons.
  55. 55. Un dernier mot…
  56. 56. Pour Antoine Augereau,pendu en 1534, comme pourles blogueurs emprisonnés ence moment. Les vecteurs de laliberté d’expression ne sontjamais acquis.
  57. 57. MERCI Ressources & liens surtypographisme.net/pages/kikk2011 Pour me poser des questions ou me raconter des blagues : @mitternacht ✽ asfradier@gmail.com ✽ typographisme.net

×