Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Mathieu Kassovitz: Métisse

578 views

Published on

A presentation that I made after watching the commentary on the DVD of Métisse. Good for the culture and society topic, A-level French.

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Mathieu Kassovitz: Métisse

  1. 1. • Filmé en 1993 (2 ans avant “La Haine”) • Tourné en 16 mm (budget limité, texture moins nette et effect plus réaliste, style documentaire) • Son mono • Toute l’équipe de tournage est constituée de gens qui venaient du court-métrage. • Film bourré de défauts d’après K. • L’idée du film lui est venue parce qu’il vivait avec Julie et avait des amis d’horizons divers. Il s’est demandé la question suivante: “Si ma petite amie se faisait draguer par une de mes amis noirs, est-ce que je dirait que mon ami a fait quelque chose de dégoutant ou bien est-ce que je le traiterait de sale noir?”
  2. 2. • Métisse a fait 80000 entrées • Il a eu en général une bonne critique sauf de la part des “cahiers du cinéma” qui l’ont décrit comme un film “ridicule, d’un réalisateur sans ambitions”
  3. 3. Julie Maudueche Dans “La Haine”, il y a un petit clin d’oeil au film “Métisse” lorsqu’Hubert lui demande s’ils ne se sont pas déjà vu quelque part.
  4. 4. Une peinture de Matisse
  5. 5. Il se passe plein de chose en arrière plan : effets comiques
  6. 6. On a été obligé de tourner dans des décors super petits et on a été obligé de faire la mise en scène par rapport aux décors
  7. 7. Deux acteurs que l’on retrouve dans “La Haine”
  8. 8. Plan séquence
  9. 9. La postsynchronisation est une technique permettant de réenregistrer en studio le dialogue ou la voix off d'une œuvre audiovisuelle (film, série, etc.), dans la même langue et les mêmes conditions que lors du tournage, et avec le même comédien.
  10. 10. Le long plan séquence dure plus de 2 minutes (11’37 – 14’17)
  11. 11. Peter Kassovitz, le père de Mathieu a un second rôle dans le film
  12. 12. Commentaire de K: “Julie représente un milieu entre- les-deux car il y a un blanc qui se prend pour un noir et un noir qui se prend pour un blanc” “On les connait par cœur ces rappeurs à 2 francs qui sortent avec des noires parce que c’est à la mode”
  13. 13. La grand-mère réelle de Julie
  14. 14. Des plans appris de son père (influences) Des plans très compliqués à faire et qui durent 2-3 minutes et qui tournent autour d’axes. Des plans qui sont axés autour des personnages puisqu’ils y en a toujours 2 ou 3 par plan.
  15. 15. Christophe Rossignon: Producteur et ici chauffeur de Taxi, Policier dans “Les rivières Pourpres” et chauffeur de taxi dans “La Haine”
  16. 16. Jean-Pierre Cassel, père de Vincent Cassel. Seul acteur confimé et connu du film et qui ne s’est pas fait payé pour son rôle puisque le budget ne le permettait pas
  17. 17. MK avait 23 ans quand il a réalisé “Métisse”, ce qui était un but personel puisque Orson Wells avait fait “Citizen Kane” a 23 ans et Spielberg avait fait ses premiers films très jeune aussi.
  18. 18. Malgré le petit budget, il a quand réussi un effet spécial en faisant glisser la caméra sur un axe plutôt que de filmer 2 scènes différentes.
  19. 19. Une part de cette scène est improvisée
  20. 20. Un hommage à son père car dans chaque film réalisé par son père oú il y a une scène dans un aéroport, il y a toujours un rabin.
  21. 21. Le son • MK explique qu’il adore mettre beaucoup d’information sonore dans ses films, même les silences comptent. Il est fier de “La Haine” et d’”Assassin” car ils sont pointus au niveau du son.
  22. 22. Plan séquence
  23. 23. Plan séquence
  24. 24. Reference à Spike Lee et la première fois dans le film oú ils en viennent à des propos racistes en eux.
  25. 25. Décors extérieurs choisit en fonction de la luminosité.

×