Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

La réforme de l'ONU - Matthieu Alfré

1,076 views

Published on

Conférence donnée en novembre 2017 à NEOMA (Campus Reims et Rouen)

Published in: News & Politics
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

La réforme de l'ONU - Matthieu Alfré

  1. 1. La réforme de l’ONU - Matthieu Alfré -
  2. 2. • Introduction : Le tournant de la diplomatie mondiale 1. Les origines de l’ONU : L’institution internationale qui porte la sécurité collective 2. Le bilan de l’ONU : Les belles réussites sont ternies par des échecs cuisants 3. L’avenir de l’ONU : Les scénarios de réforme pour une institution améliorée • Conclusion : Les imperfections de la communauté internationale Sommaire de l’intervention - Matthieu Alfré -
  3. 3. • Introduction : Le tournant de la diplomatie mondiale 1. Les origines de l’ONU : L’institution internationale qui porte la sécurité collective 2. Le bilan de l’ONU : Les belles réussites sont ternies par des échecs cuisants 3. L’avenir de l’ONU : Les scénarios de réforme pour une institution améliorée • Conclusion : Les imperfections de la communauté internationale Sommaire de l’intervention - Matthieu Alfré -
  4. 4. Les visions du nouvel ordre mondial se confrontent dans l’enceinte de l’ONU Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion « En tant que Président des États-Unis d’Amérique, je ferai toujours de mon pays une priorité. […] Nous ne voulons pas imposer notre modèle mais le laisser briller partout dans le monde pour qu’il soit vu comme un exemple ». « Face aux crises, nous devons avoir une réponse dont le socle est le multilatéralisme des Nations Unies ». Donald Trump à l’Assemblée Générale de l’ONU en septembre 2017 Emmanuel Macron à l’Assemblée Générale de l’ONU en septembre 2017 - Matthieu Alfré -
  5. 5. • Concernant l’environnement, la Conférence des Parties (COP) poursuit la mise en œuvre de l’accord de Paris de 2015 sous l’égide de l’Assemblée Générale • Concernant les migrations, le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) exerce sa vigilance sur les situations des réfugiés dans le monde L’ONU reste au cœur des enjeux contemporains à toutes les échelles Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Enjeux globaux • Au Sahel, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) prolonge son engagement en faveur des objectifs de développement durable (ODD) • Au Proche-Orient, l’ONU dépêche une équipe en Syrie autour d’un envoyé spécial en vue de favoriser le respect des droits de l’homme Enjeux régionaux • A Chypre, l’ONU continue sans relâche sa mission d’interposition entre les chypriotes grecs et les chypriotes turcs depuis les différends de 1964 (UNFICYP) • A Haïti, l’opération de maintien de la paix de l’ONU (MINUSTAH) de 2004, responsable d’une épidémie de choléra, perd sa composante militaire pour évoluer vers une mission civile Enjeux locaux - Matthieu Alfré -
  6. 6. • Dans une géopolitique instable, l’ONU se veut toujours une institution qui œuvre en faveur de la sécurité collective, des droits de l’homme et du développement durable • Pourtant, elle n’a de cesse de faire l’objet de sérieuses critiques qui concernent son impuissance sinon sa contre-productivité • Institution durable et stabilisatrice issue du XXème siècle, l’ONU doit-elle être réformée au XXIème siècle ? • Pour répondre à la question posée, nous avons l’ambition de traiter : 1. Les origines de l’ONU : L’institution internationale qui porte la sécurité collective 2. Le bilan de l’ONU : Les belles réussites sont ternies par des échecs cuisants 3. L’avenir de l’ONU : Les scénarios de réforme pour une institution améliorée Dans une nouvelle donne géopolitique, le rôle et la place de l’ONU doivent être reconsidérés Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion - Matthieu Alfré -
  7. 7. • Introduction : Le tournant de la diplomatie mondiale 1. Les origines de l’ONU : L’institution internationale qui porte la sécurité collective 2. Le bilan de l’ONU : Les belles réussites sont ternies par des échecs cuisants 3. L’avenir de l’ONU : Les scénarios de réforme pour une institution améliorée • Conclusion : Les imperfections de la communauté internationale Sommaire de l’intervention - Matthieu Alfré -
  8. 8. Aspirant à la sécurité collective, les nations du monde mettent en place des institutions Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion La Société des Nations (1919) L’Organisation des Nations-Unies (1945) Une du Petit Journal sur la Conférence de la paix (1919) Affiche de propagande du gouvernement américain (1943) - Matthieu Alfré -
  9. 9. En imaginant une communauté des nations, les penseurs théorisent la paix perpétuelle Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion L’horizon de paix perpétuelle tracé par KantL’alliance des nations européennes de l’Abbé de Saint Pierre « Article 3 : Les grands alliés, pour terminer entre eux leurs différends présens et à venir, ont renoncé et renoncent pour jamais, pour eux et leurs successeurs, à la voie des armes, et sont convenus de prendre toujours dorénavant la voie de conciliation par la médiation du reste des grands alliés dans le lieu ordinaire de l’assemblée générale ». Projet pour rendre la paix perpétuelle (1713) « La paix perpétuelle qui succèdera aux trêves, jusqu’ici nommées traités de paix, n’est donc pas une chimère, mais un problème dont le temps, vraisemblablement abrégé par l’uniformité des progrès de l’esprit humain, nous promet la solution ». Vers la paix perpétuelle (1795) Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre (1658 – 1743) Emmannuel Kant (1724 – 1804) - Matthieu Alfré -
  10. 10. Les précédents historiques comme la SDN ne suffisent pas à assurer la paix mondiale Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion La Conférence de paix de Paris de 1919 La création de la Société des Nations (SDN) • Elle est introduite par un pacte en annexe du Traité de Versailles • La Société des Nations est une idée formulée par le Président Wilson dans ses « Quatorze points » • La SDN se fixe un triple objectif :  Réaliser le désarmement  Prévenir les conflits  Renforcer le droit international • Elle dispose d’instances internes comme le Secrétariat, l’Assemblée et le Conseil qui sont appuyés par une administration Les failles considérables de l’institution • Elle n’inclut pas toutes les grandes puissances du monde ce qui la prive de pouvoir • Elle souffre d’une lourde tendance au verbalisme qui privilégie les déclarations sur l’action • Elle ne dispose pas de forces armées en propre qui permettraient une réaction efficace • Elle ne parvient pas à s’imposer dès que les grandes puissances de l’Axe sont impliquées dans des agressions Caricature de CIP – Une tâche ardue (1927) - Matthieu Alfré -
  11. 11. Le traumatisme de la Seconde Guerre Mondiale justifie la création de l’ONU Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Président Harry Truman lors de son allocution de clôture « La Charte des Nations Unies que vous venez de signer constitue une base solide sur laquelle nous pourrons édifier un monde meilleur. Cet acte que entre dans l’histoire vous honore. Entre la victoire en Europe et la victoire finale dans la plus destructrice des guerres, vous avez remporté une victoire sur la guerre elle-même… Grâce à cette Charte, le monde peut commencer à entrevoir le moment où tous les êtres humains pourront vivre une vie décente d’hommes libres […] Si nous ne le sommes pas, nous trahirons ceux qui ont fait le sacrifice de leur vie afin que nous puissions nous assembler ici librement pour élaborer cette Charte. Si nous cherchons à nous en servir égoïstement, dans l’intérêt d’un pays quelconque ou d’un petit groupe de pays, nous serons également coupables de trahison ». Truman - Allocution de clôture de la Conférence de San Francisco (1945) - Matthieu Alfré -
  12. 12. L’ONU dispose de missions variées qui se déclinent en objectifs généraux Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion • Forte de l’héritage des penseurs et des créateurs de la SDN, l’ONU vise la paix mondiale • Cette mission est fondamentale à l’issue des guerres totales les plus meurtrières de l’histoire Sécurité collective • La vocation universelle est affirmée dans la Charte lors de la création de l’institution • Elle fonde les interventions controversées de l’ONU avec le droit sinon le devoir d’ingérence Droits de l’homme • Il s’agit d’une mission qui d’abord ne concerne que le besoin de développement humain • Elle tient compte de la problématique de l’environnement à la fin du XXème siècle Développement durable « Les buts des Nations Unies sont les suivants : 1/ Maintenir la paix et la sécurité internationale et à cette fin : prendre des mesures collectives efficaces en vue de prévenir et d’écarter les menaces à la paix […] » Charte des Nations Unies – Article 1 « […] en développant et en encourageant le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinctions de race, de sexe, de langue ou de religion » Charte des Nations Unies – Article 1 « 3/ Réaliser la coopération internationale en résolvant les problèmes internationaux d'ordre économique, social, intellectuel ou humanitaire […] » Charte des Nations Unies – Article 1 - Matthieu Alfré -
  13. 13. Au cours du XXème siècle, l’ONU atteint une portée universelle Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion 0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200 1945 1947 1949 1951 1953 1955 1957 1959 1961 1963 1965 1967 1969 1971 1973 1975 1977 1979 1981 1983 1985 1987 1989 1991 1993 1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007 2009 2011 2013 2015 L’évolution du nombre de membres de l’Organisation des Nations Unies Source : ONU, calculs de l’auteur Par intérêt diplomatique, l’ONU exerce une attraction • Au fil du siècle, l’ONU élargit sa couverture pour atteindre une portée universelle • Les volontés d’adhésion de ses membres reflètent les variations de la géopolitique mondiale  Décolonisations  Sécessions  Implosions • Le nombre de membres tend à stagner au cours du XXIème siècle du fait d’une portée quasi-maximale • L’ONU comporte aussi des États observateurs, comme la Palestine ou le Saint-Siège, qui disposent d’un statut spécial Décolonisations simultanées Implosion brutale de l’URSS Attraction de l’idée de Tiers-Monde - Matthieu Alfré -
  14. 14. Elle repose sur un ensemble d’organes qui gravitent autour du Conseil de Sécurité Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Cour Internationale de Justice • 1 Président • 1 Vice-Président • 13 juges Conseil économique et social • Fonds et programmes (PNUD) • Institutions spécialisées (OMS) • Commissions Etats membres 193 États Secrétariat Général 1 Secrétaire Général (élu pour 5 ans et rééligible) António Guterres Conseil de Sécurité 5 membres permanents avec droit de veto 10 membres non permanents élus pour 2 ans Assemblée Générale 1 État = 1 voix élit élit Propose Décide Le système onusien est une véritable nébuleuse Les relations de pouvoir consacrent le Conseil de Sécurité - Matthieu Alfré -
  15. 15. Elle dispose d’une large palette d’outils pour réaliser ses missions impérieuses Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Les discussions L’Assemblée Générale comme le Conseil de Sécurité sont avant tout des instances où se joue le dialogue diplomatique Les décisions Loin des recommandations de l’Assemblée Générale, les résolutions du Conseil de Sécurité ont valeur une juridique contraignante Les sanctions Pour inciter un État à respecter les décisions des membres, sans recours à la force, le Conseil de Sécurité peut imposer des sanctions de toutes natures Les interventions En plus des interventions par les institutions spécialisées, l’ONU crée les opérations de maintien de la paix (OMP) engageant des militaires, des policiers ou des civils Moyens « soft » Moyens « hard » - Matthieu Alfré -
  16. 16. • Introduction : Le tournant de la diplomatie mondiale 1. Les origines de l’ONU : L’institution internationale qui porte la sécurité collective 2. Le bilan de l’ONU : Les belles réussites sont ternies par des échecs cuisants 3. L’avenir de l’ONU : Les scénarios de réforme pour une institution améliorée • Conclusion : Les imperfections de la communauté internationale Sommaire de l’intervention - Matthieu Alfré -
  17. 17. Malgré ses réussites éclatantes, l’ONU est confrontée à des échecs cuisants Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Les réussites de l’ONU Les échecs de l’ONU - Matthieu Alfré -
  18. 18. L’ONU réussit tant à fluidifier le multilatéralisme qu’à résoudre des différends Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Les réussites de l’ONU Les échecs de l’ONU - Matthieu Alfré -
  19. 19. L’institution onusienne met en œuvre le meilleur du multilatéralisme Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Le dialogue relatif aux ADM en Irak (2003) Le conflit entre Israël et le Liban (2006) La mise en place de l’Agenda 2030 (2015) Le dialogue entre diplomaties • L’ONU agit comme un forum de discussion qui couvre la quasi- totalité des États du monde • Elle se fonde sur un principe fort d’égalité souveraine entre tous ses membres • La session annuelle de septembre est un temps fort de ce dialogue La sauvegarde de la paix • L’ONU a pour objet d’assurer la paix entre les nations ce qui la rend légitime à se prononcer pour toute menace de conflit interétatique • De manière controversée, elle développe ses interventions d’ingérence à des fins humanitaires grâce à la notion de « responsabilité de protéger » (R2P) La gestion des défis • Par ses institutions spécialisées, l’ONU intervient dans des champs de plus en plus larges • Elle comporte des programmes ainsi que des agences dans l’habitat, le développement ou le tourisme • Au XXIème siècle, l’environnement devient sa préoccupation majeure - Matthieu Alfré -
  20. 20. Ses succès forts concernent le désarmement, l’apaisement ou l’environnement Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Le dialogue relatif aux ADM en Irak (2003) Le conflit entre Israël et le Liban (2006) La mise en place de l’Agenda 2030 (2015) • Le régime irakien est soupçonné, sans preuve tangible, de produire des armes de destruction massive • La position remarquée de la France retient l’ONU d’intervenir par l’usage de la force • Un accrochage sanglant engage le Hezbollah et Tsahal à la frontière sud du Liban • Le Conseil de Sécurité, unanime, travaille à un cessez-le-feu accepté par les belligérants • L’ONU met en place les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) pour aligner les nations • Pour les prolonger, les objectifs du développement durable (ODD) sont formés en 2015 dans l’Agenda 2030 Extrait de Quai d’Orsay OMP au Sud Liban en 2006 Logo des ODD - Matthieu Alfré -
  21. 21. D’une part, l’ONU contribue à la résolution de différends juridiques Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Le traité de non-prolifération (1968)La déclaration universelle (1948) La convention sur les changements climatiques (1992) La défense des droits humains • L’ONU parvient à faire adhérer les États membres à sa charte qui défend sans ambages les droits de l’homme • Le système onusien résout les litiges juridiques dans la Cour Internationale de Justice (CIJ) • Il punit aussi les responsables de violations du droit humanitaire Les initiatives de développement • De longue date, l’ONU se fonde sur le droit des peuples à disposer d’eux- mêmes pour reconnaître leur droit à bénéficier de leurs ressources • Le développement économique devient condition du succès de l’ONU sous l’impulsion du G77 • Pour favoriser un développement durable, l’ONU élabore un droit de l’environnement La réduction des armements • Dans une logique pacifiste, l’ONU veille à réduire les armements en circulation pour juguler la menace • Certes, plusieurs traités de limitation et de de réduction des armes se décident en bilatéral • Néanmoins, L’ONU enregistre quand même des avancées notables sur le front du droit - Matthieu Alfré -
  22. 22. D’autre part, l’ONU facilite la prise en charge de différends géopolitiques Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Les discussions Elles permettent d’opérer une pression diplomatique sur un État vis-à-vis de ses principaux partenaires Les résolutions Fruits d’un équilibre, elles condamnent des pratiques et fixent une feuille de route pour résoudre un différend Les sanctions Elles accroissent la pression internationale par le moyen d’interdictions de voyager, de gels d’avoirs et d’organisation d’embargo Les interventions Elles document les suspicions de violations, elles veillent au bon déroulement des processus politiques et elles s’interposent entre belligérants Moyens « soft » Moyens « hard » - Matthieu Alfré -
  23. 23. Malgré ses réussites éclatantes, l’ONU est confrontée à des échecs cuisants Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Les réussites de l’ONU Les échecs de l’ONU - Matthieu Alfré -
  24. 24. L’ONU fait aussi l’objet de critiques considérables qui épinglent son impuissance Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Les réussites de l’ONU Les échecs de l’ONU - Matthieu Alfré -
  25. 25. Les hautes instances de l’ONU sont confrontées à un manque de représentativité Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Etude de cas Le défaut de représentativité dans la composition du Conseil de Sécurité Les critiques crédibles nuisent à la légitimité du Conseil • Le nombre de membres du Conseil de Sécurité n’augmente pas en proportion de l’augmentation des membres de l’ONU • Le membres permanents du Conseil de Sécurité ne reflètent pas la nouvelle donne géopolitique des puissances • La concentration du droit de veto entre les seuls membres permanents représente un privilège daté • Les pays non-membres doivent patienter pour une longue durée s’ils espèrent y siéger à terme - Matthieu Alfré -
  26. 26. Le fonctionnement de l’ONU subit une paralysie causée par la bureaucratie Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Etude de cas La lourdeur bureaucratique des institutions onusiennes (Conseil de Sécurité, Secrétariat) La paralysie consécutive à l’usage abusif du droit de veto • Le droit de veto est utilisé par les membres permanents selon les priorités politiques du moment • Pendant la Guerre Froide, la Russie bloque le fonctionnement du Conseil de Sécurité • La réforme du droit de veto suppose l’accord des membres disposant de ce droit Andreï Gromyko (Monsieur Niet) – Ministre des Affaires Etrangères de l’URSS de 1957 à 1985 La paralysie consécutive à la lourdeur du Secrétariat • Le système du Secrétariat pèse environ 40 000 fonctionnaires parfois placés par les États • Pour le premier Secrétaire Général de l’ONU, Trygve Lie : « C’est le job le plus impossible sur cette terre » • Le Sud-Coréen Ban Ki-Moon n’a pas su imposer un leadership à même de surmonter la lourdeur bureaucratique Ban Ki-Moon – Secrétaire général de l’ONU de 2007 à 2016 - Matthieu Alfré -
  27. 27. La réputation de l’institution onusienne est ternie par les scandales Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Etude de cas L’opacité et la corruption dans l’opération « Pétrole contre Nourriture » Le contexte de la mission de l’ONU • Sous le régime de Saddam Hussein, l’Irak est placée sous embargo pour des violations répétées du droit international • La population civile souffre à cause d’une mesure indifférenciée • L’ONU met en place un programme pour apaiser cet effet pervers des sanctions Les dommages pour l’institution • La sanction de l’embargo général éprouve vite ses limites • Le scandale mondial implique des personnalités du public et du privé jusque dans l’ONU • La réputation de l’ONU est altérée en amont comme en aval - Matthieu Alfré -
  28. 28. L’ONU s’est même rendue coupable d’interventions contre-productives Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Etude de cas L’impuissance face aux génocides lors d’opérations de maintien de la paix (OMP) Caricature de Plantu sur le RwandaCaricature de Serge Chapleau sur la Somalie Caricature de Plantu sur la Bosnie - Matthieu Alfré -
  29. 29. • Introduction : Le tournant de la diplomatie mondiale 1. Les origines de l’ONU : L’institution internationale qui porte la sécurité collective 2. Le bilan de l’ONU : Les belles réussites sont ternies par des échecs cuisants 3. L’avenir de l’ONU : Les scénarios de réforme pour une institution améliorée • Conclusion : Les imperfections de la communauté internationale Sommaire de l’intervention - Matthieu Alfré -
  30. 30. Pour dépasser ces insuffisances, trois scénarii de réforme se présentent Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion La suppression • L’institution montre autant son inefficacité que sa contre- productivité dans l’action • Au regard des rapports de force en interne, certains estiment qu’elle n’est pas réformable • Il faut s’interroger sur sa pérennité La gouvernementalisation • Les critiques adressées à l’ONU pointent son manque de pouvoir face à des enjeux transversaux • Elle pourrait se voir octroyer bien davantage d’envergure par les États • Il faut se prononcer sur sa montée en puissance à l’échelon global La transformation • Les défaillances mises en évidence ne sont pas impossibles à rectifier • Pour ce faire, elles pourraient être ciblées et réformées dans la durée • Il faut se demander dans quelle mesure l’ONU dispose d’une véritable capacité à changer Serait-il possible et souhaitable de supprimer totalement l’ONU ? L’ONU a-t-elle vocation à se transformer en gouvernement mondial ? Quels sont les finalités atteignables par une réforme de l’ONU ? - Matthieu Alfré -
  31. 31. La suppression complète de l’ONU ne serait ni possible ni souhaitable Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion « Le machin qu’on appelle l’ONU […]» Allocution publique à Nantes sur le Congo en 1960 Le Général Charles de Gaulle • Les grandes nations ne sont pas prêtes à la dissoudre :  Le système onusien fait l’objet d’améliorations sur le long terme  Les grandes puissances y voient surtout un outil diplomatique aligné avec leurs intérêts • L’ONU n’enregistre guère de défaillance complète :  Le bilan de l’ONU diverge en bien des points avec celui de la SDN  Malgré les menaces croissantes, il n’y a pas encore eu de retour de guerre totale et mondiale • La suppression de l’ONU emporterait des conséquences :  Le multilatéralisme n’aurait plus d’instance aussi privilégiée pour le dialogue  Les principales crises ne verraient plus d’institutions à même de les gérer ce qui créerait le chaos - Matthieu Alfré -
  32. 32. La transformation en gouvernement mondial se heurterait au fait national • Le besoin de légitimité historique et démocratique • Les réticences politiques des pouvoirs en place • Le périmètre définitif des compétences • L’articulation opérationnelle des échelons de gouvernement Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion • La mise en place technique d’un système administratif Le dialogue multilatéral convient davantage aux nations Laurent Fabius – Ministre des affaires étrangères de la France entre 2012 et 2016 et Président de la COP 21 de 2015 - Matthieu Alfré - De nombreux obstacles s’opposent à la gouvernementalisation
  33. 33. Pour plus de représentativité, la composition du Conseil de Sécurité devrait se transformer Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Le manque de représentativité du Conseil de Sécurité • Le nombre de membres de l’ONU augmente ce qui appelle une adaptation du Conseil de Sécurité • Les grandes puissances émergentes risquent de se désinvestir de l’ONU faute d’avoir de place à la hauteur • Les pays non membres ne peuvent plus patienter davantage • La légitimité des débats et des décisions du Conseil de Sécurité risque d’être menacée L’élargissement continu • Les pays du G4 (Allemagne, Japon, Inde, Brésil) sont à l’initiative d’une proposition en 2005 • Ils visent 6 nouveaux membres permanents et 4 nouveaux membres non permanents • La proposition ne réunit pas les deux tiers de l’Assemblée Générale faute du soutien de l’Afrique L’ouverture progressive • Consciente des enjeux, la France propose une ouverture progressive qui fonctionne par phase • Elle entend créer une catégorie de membres élus pour une durée longue et renouvelable • La proposition reste en suspens parce que les autres membres permanents la redoutent L’innovation en rupture • Des institutions de recherche imaginent un système novateur qui brise les équilibres actuels • Elles entendent créer un Conseil de Sécurité à 9 membres avec une totale liberté d’association • La proposition demeure théorique du fait de son caractère révolutionnaire pour les instances - Matthieu Alfré -
  34. 34. Pour plus de réactivité, les pouvoirs des membres du Conseil de Sécurité seraient redéfinis Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Les modifications du droit de veto • Il est possible de réformer l’attribution ou l’utilisation du droit de veto • Ces scénarii modifieraient les équilibres existants tout en limitant les blocages qui nuisent à l’action de terrain Accorder le droit de veto à des membres supplémentaires • Toute réforme de l’octroi du droit de veto suppose l’accord des membres permanents ce qui cause un conflit d’intérêt important • Les membres permanents se montrent frileux envers cette proposition Refonder la doctrine d’utilisation du droit de veto • La France propose de suspendre le droit de veto en cas de massacres de masse • Les États-Unis, la Russie et la Chine ne retiennent pas la suggestion Octroyer un droit de veto selon les appartenances régionales • Dans un scénario de rupture, le droit de veto pourrait devenir défensif quand la zone régionale est concernée par une résolution • Cette proposition innovante fait l’objet d’une grande prudence à cause de l’aversion au risque de la part des membres permanents La suppression du droit de veto • Depuis l’origine de l’ONU, il existe un adage disant « pas de veto, pas d’ONU » • Ce scénario produirait des effets analogues à la suppression de l’institution - Matthieu Alfré -
  35. 35. Pour plus de moralité, l’action de l’ONU pourrait être suivie avec transparence Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Transparence dans l’élection du Secrétaire Général • Le choix du Secrétaire Général s’opérait à huis clos à l’issue de tractations entre les membres du Conseil • Transparente, la nouvelle procédure de sélection valorise le parcours, les compétences et le programme Création du Conseil des droits de l’Homme • La Commission des droits de l’homme fut dissoute en 2006 à la suite de l’accession à la Présidence de la Libye • Le Conseil des droits de l’homme est créé avec 47 États afin de contenir les violations du droit humanitaire Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU L’ONU est capable d’engager des réformes positives António Guterres – Secrétaire Général de l’ONU depuis 2017 - Matthieu Alfré -
  36. 36. Pour plus d’efficacité, les décisions politiques gagneraient à s’appliquer au terrain Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion Le rôle du Secrétariat Général (SG) Le changement de doctrine de l’Assemblée Générale (AG) L’adaptation des opérations de maintien de la paix (OMP) • Les opérations de maintien de la paix sont analysées pour obtenir plus d’efficacité selon le rapport Ramos- Horta de 2015 :  Inscrire le maintien de la paix dans une perspective politique  Adapter les mandats aux opérations multi-missions  Engager plus de moyens en hommes et en matériel  Transformer la culture de terrain • L’Assemblée Générale de l’ONU n’est pas dépourvue de tout pouvoir face au Conseil de Sécurité • Par une résolution 377 – dite Dean Acheson – l’Assemblée Générale peut avoir l’initiative d’une opération de maintien de la paix • L’avenir de la doctrine d’intervention reste à définir pour donner plus de poids à l’Assemblée Générale • Pour lutter contre la bureaucratie, le Secrétaire Général doit faire preuve de :  Vision convaincante  Coordination efficace  Leadership charismatique • En vue de l’y aider, il serait possible de réformer les contours de son mandat pour une période de 7 ans sans réélection - Matthieu Alfré -
  37. 37. • Introduction : Le tournant de la diplomatie mondiale 1. Les origines de l’ONU : L’institution internationale qui porte la sécurité collective 2. Le bilan de l’ONU : Les belles réussites sont ternies par des échecs cuisants 3. L’avenir de l’ONU : Les scénarios de réforme pour une institution améliorée • Conclusion : Les imperfections de la communauté internationale Sommaire de l’intervention - Matthieu Alfré -
  38. 38. • Tenant compte des erreurs du passé, la communauté internationale créé l’ONU avec ambition  Autant qu’elle gagne en respectabilité, l’institution diversifie son panel de missions  Elle se dote de moyens d’actions qui lui donnent une forte envergure • L’ONU occupe un rôle indispensable prouvé par les réussites qui lui sont imputables  Elle démontre son utilité dans la gestion des crises de la plus haute importance  Elle œuvre en faveur des droits de l’homme avec une approche multilatérale  Elle favorise l’alignement des politiques publiques dans le sens du développement durable • Toutefois, l’ONU fait l’objet de critiques qui remettent en question son fonctionnement  Datées par rapport à sa création, ses instances capitales manquent de représentativité  Elle souffre même de lourdeurs bureaucratiques qui tendent à paralyser son action  Confrontée à des scandales, la réputation de l’institution est ternie auprès des peuples  Certaines interventions de terrain se sont même compromises dans l’impuissance • Plusieurs scénarii de réforme se dessinent qui doivent faire l’objet d’un débat public  Une suppression intégrale de l’ONU ne serait ni possible ni souhaitable  La transformation en gouvernement mondial se heurterait au fait national  En conduisant des réformes paramétriques, l’ONU améliorerait sa position En conclusion, le rôle de l’ONU est aussi indispensable que perfectible Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion La réforme de l’ONU apparaît nécessaire et pressante - Matthieu Alfré -
  39. 39. Si la réforme de l’ONU est indispensable, elle repose sur la communauté internationale Introduction Origine Bilan Avenir Conclusion • Nom : de la Sablière • Prénom : Jean-Marc • Âge : 71 ans • Fonction : Diplomate • Publication : Indispensable ONU • Nom : Lagane • Prénom : Guillaume • Âge : 45 ans • Fonction : Administrateur civil • Publication : Questions internationales en fiches « Finalement, les Nations Unies n’ont certainement pas rendu le monde parfait, loin de là, mais c’est un bien commun trop précieux pour que nous n’ayons pas l’ambition de le défendre et de le réformer ». « Cette réforme sera difficile à mener car les imperfections de l’ONU reflètent, tout simplement, celles de la communauté internationale ». - Matthieu Alfré -
  40. 40. La réforme de l’ONU - Matthieu Alfré -

×