Guideline de développement de produit web

535 views

Published on

Une série de bonnes questions à se poser pour être certain de réaliser l'innovation continue.

Published in: Technology
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
535
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
13
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Guideline de développement de produit web

  1. 1. Guideline de développement de produit Web support pour l’innovation continue V1 Juin 2013
  2. 2. Gestion classique de l’innovation  Toute action repose sur des hypothèses • Expériences passés • Déductions directes • Croyances fondamentales o analogies : walkman = ipod o Antilogies : walkman = napster
  3. 3. Gestion analytique de l’innovation Idées Produit PRODUIRE VALIDATION DES ENSEIGNEMENTS Données MESURER APPRENDRE BUILD & RUN Fabriquer le plus efficacement Le cycle de rétroaction
  4. 4. hypothèses de création de valeur et de croissance  Est-ce que j’ai compris que pour progresser je dois mesurer précisément ma croissance ? Risque : Je me contente de relever les bons scores qui arrivent et j’occulte les mauvais.  Est-ce que j’ai fait attention de ne pas mesurer une fausse croissance ? Risque : j’ai choisi les KPI’s qui m’arrangent basés sur mes early adopters ou qui ne sont boosté que par mon marketing.  Est-ce que j’ai véritablement identifié un moteur de croissance, une proposition de valeur avant de construire mon produit? (traction) Ex : 10% de nos utilisateurs vont recommander, réutiliser mon produit, ne peuvent plus se passer de notre produit etc…
  5. 5. hypothèses sur les outils de pilotage  Est-ce que je ne suis pas tombé dans le piège du « Just do it » ? Ex : allez, on arrête de tergiverser et on fonce, on sort un produit avec nos idées et on verra bien.  Est-ce que j’ai compris qu’un Produit Minimum Viable PMV est avant tout un produit pour mesurer mon progrès ? Risque : J’ai industrialisé mon produit étant sûr de ma vision ?  Est-ce que mon PMV me permet de valider mes hypothèses fondamentales ? (apprendre et améliorer mon produit grâce au Feedback) Ex : Groupon a commencé avec un blog et des pdf, Dropbox a validé ses hypothèses avec une vidéo de présentation
  6. 6. hypothèses sur les utilisateurs  Est-ce que j’ai vérifié mes hypothèses sur un segment d’utilisateurs restreint et de manière suivi (un petit groupe de personnes) avant de vouloir trouver une solution pour tout le monde ? Ex : Je trouve un utilisateur test, je parviens à le fidéliser, je le suis chaque semaine.  Est-ce que je suis sortie sur le terrain pour voir les vrais utilisateurs ? ( Genchi gembutsu ) Risque : Se laisser piéger par la réunionite aigue.  Est-ce que j’ai mis en place des outils de mesure efficaces sur mes utilisateurs ?  AB/MV testing (split tests)  Tracking (parcours utilisateurs, funnels)  Mesure d'audience (analytics)  Interview et focus groupes  Tests et enquêtes utilisateur/client/prospect  Enquêtes de notoriété  Tests UX (Design d’interaction, design thinking) Risque : Je pense que personne ne sait mieux que nous même, nous y réfléchissons toute la journée, c’est notre travail.
  7. 7. hypothèses sur les mesures  Est-ce que je fais ces mesures de manière continue et durable ? Risque : Je fais une enquête utilisateurs puis je ne compare pas l’évolution entre chaque enquête.  Est-ce que j’en ai extrait des profils clients type ? Risque : Mes mesures sont trop générales, elles ne permettent pas de faire un suivi efficace.  Somme-nous certains que nous améliorons notre produit ? Ex : On se satisfait de chiffres qui montent en global et on a aucune idée si cela est dû à nos améliorations.  Est-ce que je connais mon taux d’engagement de manière subtile via la mesure de l’affinité, de la conversation et de la recommandation ? Ex : chaque changement n’est positif que s’il influe sur ces KPI ‘s
  8. 8. hypothèses sur les besoins  Est-ce que j’ai conscience que mes utilisateurs se soucient peu du temps que j’ai consacré pour créer une fonction et qu’ils veulent juste qu’elle leur soit utile ? Ex : Se perdre dans les détails d’interface, les usages trop complexes.  Est-ce que je connais précisément les raisons qu’on certains utilisateurs de ne pas utiliser mon produit ? Ex : Je me suis forgé à tord ma propre idée et c’est surement parce que la qualité n’est pas suffisante sans vérifier méthodiquement.
  9. 9. hypothèses sur la motivation interne  Est-ce que j’arrive à tracker quel service en interne est à l’origine de quel statistiques mesurée en externe ? Ex : L’absence de lien entre les actions et les mesures est le meilleur moyen d’entrainer la guerre des services au sein des équipes et de la démotivation.  Est-ce que mes mesures statistiques sont personnifiés (basés sur nos profils type) et simples et accessibles (partagé à tous en interne) ? Ex : des mesures trop techniques et complexes permettent de faire dire n’importe quoi aux chiffres.  Est-ce que j’ai conscience que faire travailler mes employés, ingénieurs, et marketing sur un produit qui n’intéresse personne est démotivant ?
  10. 10.  Merci pour votre attention  Merci à la méthode Lean Startup Mathias Blandin

×