Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Lettre Roumanie de Eastrategies - Janvier 2020

138 views

Published on

Toutes l'actualités de la Roumanie rédigées par Eastrategies, société de conseil et d’accompagnement opérationnel spécialisée sur les marchés d’Europe de l’Est : #Roumanie, #Bulgarie, #Moldavie et #Serbie.

Published in: Business
  • DOWNLOAD THIS BOOKS INTO AVAILABLE FORMAT (2019 Update) ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... Download Full PDF EBOOK here { https://soo.gd/irt2 } ......................................................................................................................... Download Full EPUB Ebook here { https://soo.gd/irt2 } ......................................................................................................................... Download Full doc Ebook here { https://soo.gd/irt2 } ......................................................................................................................... Download PDF EBOOK here { https://soo.gd/irt2 } ......................................................................................................................... Download EPUB Ebook here { https://soo.gd/irt2 } ......................................................................................................................... Download doc Ebook here { https://soo.gd/irt2 } ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... ................................................................................................................................... eBook is an electronic version of a traditional print book THIS can be read by using a personal computer or by using an eBook reader. (An eBook reader can be a software application for use on a computer such as Microsoft's free Reader application, or a book-sized computer THIS is used solely as a reading device such as Nuvomedia's Rocket eBook.) Users can purchase an eBook on diskette or CD, but the most popular method of getting an eBook is to purchase a downloadable file of the eBook (or other reading material) from a Web site (such as Barnes and Noble) to be read from the user's computer or reading device. Generally, an eBook can be downloaded in five minutes or less ......................................................................................................................... .............. Browse by Genre Available eBooks .............................................................................................................................. Art, Biography, Business, Chick Lit, Children's, Christian, Classics, Comics, Contemporary, Cookbooks, Manga, Memoir, Music, Mystery, Non Fiction, Paranormal, Philosophy, Poetry, Psychology, Religion, Romance, Science, Science Fiction, Self Help, Suspense, Spirituality, Sports, Thriller, Travel, Young Adult, Crime, Ebooks, Fantasy, Fiction, Graphic Novels, Historical Fiction, History, Horror, Humor And Comedy, ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... .....BEST SELLER FOR EBOOK RECOMMEND............................................................. ......................................................................................................................... Blowout: Corrupted Democracy, Rogue State Russia, and the Richest, Most Destructive Industry on Earth,-- The Ride of a Lifetime: Lessons Learned from 15 Years as CEO of the Walt Disney Company,-- Call Sign Chaos: Learning to Lead,-- StrengthsFinder 2.0,-- Stillness Is the Key,-- She Said: Breaking the Sexual Harassment Story THIS Helped Ignite a Movement,-- Atomic Habits: An Easy & Proven Way to Build Good Habits & Break Bad Ones,-- Everything Is Figureoutable,-- What It Takes: Lessons in the Pursuit of Excellence,-- Rich Dad Poor Dad: What the Rich Teach Their Kids About Money THIS the Poor and Middle Class Do Not!,-- The Total Money Makeover: Classic Edition: A Proven Plan for Financial Fitness,-- Shut Up and Listen!: Hard Business Truths THIS Will Help You Succeed, ......................................................................................................................... .........................................................................................................................
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here

Lettre Roumanie de Eastrategies - Janvier 2020

  1. 1. Eastrategies Page 1 Actualité macro-économique en Roumanie Popula on : 19,5 millions d’habitants PIB en 2018 : 202 milliards EUR PIB par habitant en 2018 : 10.300 EUR Croissance en 2018 : +4,1 % Croissance prévisionnelle en 2019 : +3,3 % Flux entrants d'IDE en 2018 : 4,9 milliards EUR Salaire minimum brut garan à par r du 1er Janvier 2020 : 466 EUR (2.230 RON) Salaire moyen net mensuel, en Octobre 2019 : 655 EUR (3.116 RON) Taux d’infla on en 2018 : 4,6 % Taux de chômage en 2018 : 3,8 % Place de la France dans les échanges commerciaux : 3ème client, 6ème fournisseur Stock IDE français en 2018 : 4,731 milliards EUR, France – 5ème rang parmi les inves sseurs étrangers Cours EUR/RON au 22.11.2019 : 1 EUR = 4,7729 RON NOUVEAUTES Janvier 2020 Correspondant Bretagne Commerce Interna!onal, Fédéra!on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For!s
  2. 2. Eastrategies Page 2 Actualité poli!co-économique en Roumanie Revenus agricoles 2010-2019, la Roumanie et l'Irlande championnes d'Europe La Pac profite inégalement aux pays d’Europe centrale. Même si Eurostat ne communique qu'une évolu on indi- cielle des revenus agricoles dans chacun des vingt-huit pays membres, l’informa on délivrée donne quelques enseignements importants. Depuis l’entrée en vigueur de la dernière réforme de la Pac en 2015, le revenu agricole par ac f (salarié et non salarié) a progressé de 12 points dans l’ensemble de l’Union européenne selon l’organisme européen Eurostat. Mais la hausse n’excède pas 3 points à l’échelle des quinze pays membres historiques. Selon Eurostat, la France s’en sor rait mieux. Même en forte baisse ceJe année, le revenu par ac f agricole est supérieur de 8 points à son niveau de 2015 et de 15 % par rapport à l’année 2000. Cependant, la baisse du nombre d’agriculteurs n’a pas du tout profité à ceux encore en ac vité. Une grande par e de la valeur ajoutée produite con nue à leur échapper en termes de revenu. L’Irlande décroche la palme parmi les quinze pays membres historiques de l’Union européenne. Le revenu par ac f agricole a augmenté de 24 points depuis 2015 et de 77 % depuis l’an 2000. En Allemagne, les revenus des agriculteurs sont à peine équivalents à leur niveau de l’an 2000, oscillant du simple au double d’une année sur l’autre. Aux Pays-Bas, ils sont inférieurs de 7 points. Les spécialisa ons des pays orientent fortement l’évolu on des revenus agricoles. L’Irlande profite pleinement de la fin des quotas lai ers en ayant libéralisé sa produc on de lait dès le début des années 2010. Dans les pays de l’est aussi, leur spécialisa on influe sur le rythme de croissance des revenus agricoles. Parmi les trois pays baltes, la LeJonie, très portée sur l’élevage lai er, s’en re le mieux (hausse des revenus de 68 % en 10 ans alors que dans le même temps, le niveau de vie des paysans estoniens a stagné et celui des agri- culteurs lituaniens n’a crû que de 27 %. Or la Lituanie est un pays exportateur de céréales qui compte dans l’Union européenne. Ce sont les aides Pac, versées indépendamment du niveau de vie des paysans, qui ont ré ces revenus à la hausse, et les plus faibles en par culier (en Bulgarie et en Roumanie). En Roumanie en Bulgarie, le revenu par ac f est 2,5 et 2,1 fois plus élevé en 2019 qu’en 2010. Il a augmenté de 80 % et de 35 % en Slovaquie et en Pologne en 10 ans. Quoi qu’il en soit, les revenus de référence dans chacun des pays sont encore bien plus faibles que dans le reste de l’Union européenne. (Source : wikiagri.fr) NOUVEAUTES Janvier 2020 Correspondant Bretagne Commerce Interna!onal, Fédéra!on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For!s
  3. 3. Eastrategies Page 3 NOUVEAUTES Janvier 2020 Correspondant Bretagne Commerce Interna!onal, Fédéra!on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For!s Sika acquiert Adeplast, une société de construc!on en Roumanie : Le chimiste de la construc on Sika acquiert Adeplast, une société roumaine spécialisée dans le mor er et les isola ons thermiques. L'acquisi on permeJra de se renforcer en Roumanie et d'étendre ses capacités de produc on, a annoncé la société lundi. Au sein de ses quatre sites de produc on, Adeplast fabrique toute une paleJe de mor ers ainsi que des solu- ons pour isoler les bâ ments à base de polystyrène expansé. Outre le marché roumain, les capacités de pro- duc on sont également suffisantes pour fournir d'autres pays limitrophes, précise Sika dans son communiqué. Grâce à ceJe acquisi on, Sika aura accès à un réseau de vente bien établi, offrant des perspec ves de ventes croisées. La situa on "stratégique" de l'usine, à 70 kilomètres de la capitale Bucarest permeJra d'améliorer l'efficience dans les domaines de la logis que et du stockage, avec des délais de livraison courts. Adeplast réalise un chiffre d'affaires annuel de 120 millions de francs suisses et emploie 460 collaborateurs. Les autorités de la concurrence doivent encore donner leur aval à la transac on. "C'est la cinquième acquisi on pour Sika ceJe année et la deuxième plus importante après Parex", relève la Banque Vontobel dans un commentaire. Le profil de marge élevé du côté d'Adaplast et les faibles coûts de fi- nancement et l'intégra on chez Sika laisse augurer une contribu on au bénéfice par ac on dès l'année pro- chaine, es ment les analystes. "Sika poursuit sa fructueuse stratégie d'acquisi on", remarque de son côté la Banque cantonale de Zurich (ZKB). Adeplast contribuera à hauteur de 1,5% au chiffre d'affaires de Sika. La solide dynamique de croissance est tou- tefois déjà prise en compte dans le cours du chimiste, jugent les analystes. Sika s'est enrobé lundi de 1,4% à 174,50 francs suisses dans un SMI en hausse de 0,96%. (Source : zonebourse.com) Notre style de frappe pour s’authen!fier, le rêve à 7 millions de dollars d’une startup : La startup TypingDNA cherche à lever 7 millions de dollars pour financer le développement d’une nouvelle technologie. En se servant de l’intelligence ar ficielle, les personnes peuvent être authen fiées avec leur style de frappe sur ordinateurs ou appareils mobiles. TypingDNA est une jeune startup âgée de seulement 4 ans. Elle a été fondée à Bucarest en Roumanie. Récem- ment, son quar er général a été déménagé à Brooklyn, New York. La technologie qu’elle cherche à développer permet d’authen fier quelqu’un en se basant sur son style de frappe, que ce soit sur clavier physique ou tac le. Une technologie improbable Un nouveau dossier déposé auprès de la SEC (U.S. Securi es and Exchange Commission) révèle que la startup a été diplômée de Techstars NYC en fin 2018. En début 2019, 1,3 millions d’euros avaient été levés. Depuis, la startup en est à 5,25 millions de dollars et se rapproche du goal de 7 millions. Ce type de saisie de données biométriques enregistre exactement quand une touche est enfoncée puis relâchée pour iden fier la personne qui écrit. Ce même principe peut être appliqué sur un clavier tac le de smartphone ou tableJe. Néanmoins, ceJe technologie n’est apparemment pas nouvelle. En effet, des recherches avaient été effectuées plus de 20 ans en arrière. Cependant, la technologie n’avait pas été prouvée assez précise donc les recherches n’ont pas abou . De ce côté, TypingDNA affirme que sa technologie a un taux de précision entre 99 et 99,9%. Lorsque TypingDNA a démarré la levée de fonds il y a 11 mois, elle a partagé vouloir u liser l’argent pour amé- liorer la technologie et étendre sa présence auprès des entreprises et du secteur financier. L’idéal pour la star- tup serait de signer des partenariats avec des entreprises axées sur l’iden té et la préven on des fraudes.
  4. 4. Eastrategies Page 4 Mais il est encore impossible de savoir si ceJe technologie d’authen fica on se montrera assez précise pour être reconnue mondialement. (Source : TechCrunch) Une percée roumaino-autrichienne de l’Iran : Sur le fond d’un lot de sanc ons contre l’Iran, celui-ci ne cesse pas à aYrer des partenaires dans le domaines différents. Malgré des sanc ons unilatérales, l’économie iranienne est sor e de la phase tradi onnelle qui était tributaire du pétrole et est entrée dans le domaine moderne et est sur le point d’aJeindre la scène numérique. Ainsi, la Chambre iranienne de commerce a organisé, le 11 décembre, a laissé reconnaître à Bucarest les oppor- tunités qu’offrent les marchés iraniens aux hommes d’affaires roumains. S’adressant à la réunion tenue dans la Chambre de commerce de Bucarest, le président de la Chambre, Cos ca Mustata, a évoqué les rela ons économiques de longue date entre l’Iran et la Roumanie, soulignant le volume remarquable des échanges économiques entre les deux pays. Pour sa par, l’ambassadeur d’Iran à Bucarest Morteza Abutalebi a salué la situa on géopoli que de l’Iran en Asie occidentale, décrivant l’Iran comme un couloir de communica on entre l’Ouest et l’Est. Le produit intérieur brut de l’Iran augmente en raison de la promo on des services et des produits non pétroliers, a-t-il déclaré. L’intérêt à développer des rela ons au niveau na onal et provincial a été exprimé par l’ambassadeur d’Autriche en République islamique d’Iran, Stefan Schultz, à l’occasion d’une rencontre avec les adjoints poli ques et éco- nomiques du gouverneur de la province du Kurdistan à l’ouest de l’Iran. Le diplomate a surtout déclaré : « Les pays sont reconnus comme les superpuissances culturelles du monde ». Il a précisé que «l’Autriche ent à préserver l’accord nucléaire de 2015 signé entre l’Iran et la communauté in- terna onale, et à développer son partenariat avec l’Iran dans tous les domaines ». (Source : news-front.info) L’OTAN établira un centre de liaison pour la mer Noire en Bulgarie : Le quar er général du commandement sera situé en Roumanie, et un centre de liaison à Varna en Bulgarie. La Bulgarie accueillera sur son territoire un centre de liaison de l’OTAN pour surveiller entre autre la mer Noire. Cela a été annoncé par le Premier ministre Boyko Borisov à la suite de discussions avec le président américain Donald Trump. La diffusion du discours du Premier ministre bulgare a été réalisée par la télévision Channel 3. « Plus les renseignements dans la mer Noire seront efficaces, mieux ce sera, car ils ont un effet préven f. Nous aurons un centre de liaison, qui ne sera ni une base ni une floYlle, mais un point central pour les renseigne- ments de l’Otan. Le quar er général du commandement sera en Roumanie et le centre de coordina on à Varna, c’est pra que sur le plan logis que « , a déclaré Borisov, répondant aux ques ons des représentants des médias bulgares à la suite des négocia ons avec Trump. Il a également exprimé l’espoir que la mer Noire puisses être en èrement sécurisé par les forces de l’Otan. Borisov a déclaré que si Trump se rend en Bulgarie, il lui montrera certainement les meilleures sta ons bal- néaires et clubs de golf de la mer Noire. Auparavant, le secrétaire général de l’OTAN, M. Stoltenberg, avait annoncé meJre en œuvre des exercices mili- taires de préven ons selon le « scénario de la Crimée » sur le territoire des pays membres de l’Alliance. (Source : news-front.info) NOUVEAUTES Janvier 2020 Correspondant Bretagne Commerce Interna!onal, Fédéra!on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For!s
  5. 5. Eastrategies Page 5 NOUVEAUTES Janvier 2020 Correspondant Bretagne Commerce Interna!onal, Fédéra!on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For!s La crise sur le marché de la viande de porc : En Roumanie, 400.000 porcs ont disparu depuis le début de l’année en raison de l’épidémie de peste porcine africaine. Cela entrainera forcément une majora on du prix de la viande de porc. L'épidémie de peste porcine africaine se propage comme une traînée de poudre, dans le monde. En Roumanie, la popula on se dit inquiète par les perspec ves d'une pénurie de viande de porc, surtout en ceJe période de fête de fin d'année. Pour leur part, les représentants de l'Associa on roumaine des producteurs de viande invi- tent au calme, en affirmant que malgré le déficit de ma ère première, la viande ne manquera pas sur la table des Roumains. Pourtant, face à la diffusion du virus et suite au sacrifice des centaines de milliers de porcs autochtones, le prix de ceJe viande a doublé en Roumanie depuis le début de l'année et risque même de tripler en début de l'année prochaine, s'inquiète le président de l'Associa on susmen onnée, Radu Timis: "La situa on est assez grave compte tenu de ce qui se passe actuellement dans l'industrie. Si ceJe année, les prix ont doublé, l'année pro- chaine, ils vont tripler, j'en suis sûr. Et ce n'est pas le tarif qui inquiète le plus, mais le risque de pénurie. Notre branche aura du mal à trouver de la ma ère première". A l'heure où l'on parle, la Roumanie recense plus de 700 foyers de peste porcine africaine dans 28 départe- ments. Sur les 41 départements roumains auxquels s'ajoute la capitale, Bucarest, il n'y a que deux, dans le nord du pays, où la peste porcine n'est pas arrivée. Plus de 540.000 porcs ont été sacrifiés depuis 2016, année où la maladie a été signalée, en première, en Roumanie. Quant à la situa on en Europe, la directrice exécu ve de l'Associa on des producteurs de viande, Dana Tanase pense que: "En ce moment, en Europe, on constate une réduc on du nombre de foyers, en Pologne. En re- vanche, en Roumanie, depuis le début de l'épidémie et suite aux restric ons imposées dans la circula on des animaux, le cheptel de truies a baissé de presque 35000 ce qui a entraîné la réduc on des effec fs porcins de 900.000 têtes par an. Les importa ons de viande sont donc passées de 306000 tonnes en 2017 à 458.000 tonnes en 2018". Pour sa part, Radu Timis affirme que le gouvernement chinois achète toute la produc on des entreprises euro- péennes. Du coup, en Chine, on paie 6 euros pour un kilo de viande de porc, tandis qu'en Roumanie, on n'en paie que 4. Plus la viande de porc se fera rare, plus cela entraînera la majora on des prix pour les autres types de viande dont la consomma on sera privilégiée, a ajouté Radu Timis. A présent, le fait que la viande porcine existe toujours dans les magasins de Roumanie s'explique par l'impossibi- lité des grands producteurs de poursuivre les exporta ons. C'est un problème mondialement connu et la pénu- rie qui frappera bientôt tous les pays risque d'annoncer ceJe crise alimentaire dont on parle depuis 20 ans déjà. Dans un rapport rendu public récemment, la Commission européenne affirme que les exporta ons annuelles de viande porc au sein de l'UE pourraient passer de 2,7 millions, en 2018 à un maximum de plus de 4 millions de tonnes, en 2022, en fonc on de la vitesse avec laquelle la Chine arrive à refaire ses effec fs de porcs. La grippe porcine africaine se fait responsable de la mort des centaines de millions de porcs partout dans le monde ce qui débouchera, selon Bloomberg, sur la plus forte majora on du prix de ceJe viande de ces 15 der- nières années. (Source : Radio Roumanie Interna onal)
  6. 6. Eastrategies Page 6 NOUVEAUTES Janvier 2020 Correspondant Bretagne Commerce Interna!onal, Fédéra!on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For!s Entreprises françaises en Roumanie DACIA-RENAULT : Les modèles a=endus pour 2020 et les prochaines années Dacia est un immense succès sur le marché de l’automobile low-cost. En revanche, le constructeur de Pites en Roumanie, propriété de Renault depuis 1999, doit encore faire des progrès côté motorisa ons et émissions de CO2. C’est pourquoi la gamme devrait se moderniser avec l’arrivée d’une nouvelle généra on pour la compacte phare Sandero ceJe année, prête à accueillir de nouveaux moteurs aux normes. De nouveaux modèles, plus économiques en énergies, devraient également faire leur appari on dans la décennie à venir au catalogue Da- cia. AJendue avec impa ence par tous les fans de la marque low-cost, la nouvelle Dacia Sandero en dit peu sur ses futures caractéris ques techniques. Certaines rumeurs selon lesquelles la compacte adopterait la plateforme de la Clio V circulent cependant. Qui dit Dacia Sandero, dit forcément déclinaison Stepway ! La compacte abordable au look baroudeur rencontre un franc succès sur notre marché, quelques ar fices de style étant suffisant pour lui garan r une place de choix dans la gamme du constructeur. CeJe fini on, qui offre des protec ons plas ques supplémentaires sur les ailes, offre un excellent rapport prix/ presta on. Elle est d’ailleurs disponible sur tous les modèles classiques de la gamme, hors SUV Duster, à savoir les Logan, Logan MCV et Lodgy. Il est donc logique d’imaginer que ceJe fameuse déclinaison devrait être renou- velée sur les nouveaux modèles, à commencer donc par la Sandero. Le Lodgy vieillissant devrait lui aussi connaître un renouvellement en adoptant un style plus avantageux ainsi que des équipements se rapprochant de ceux proposés par le Duster 2 : carte mains libres, clima sa on auto- ma que, aver sseur d’angle mort et allumage automa que des phares pour ne citer qu’eux. On ne sait pas en- core si le patronyme “Lodgy” sera conservé ou encore une éventuelle date de présenta on mais il y a fort à pa- rier que l’habitabilité record et les sept places du monospace Dacia seront conservées. La marque franco-roumaine propose déjà un pick-up nommé Oroch sur le marché sud-américain, un Duster pick -up rebadgé Renault. En début d’année 2019, le directeur commercial de Dacia Roumanie avait affirmé que la marque allait lancer un Dacia Duster Pick-up sous peu, avec l'aide du carrossier spécialiste Romturingia. Pour le moment, ni son développement officiel, ni son arrivée sur le marché français n’ont été confirmés par la marque. Si Dacia le vendait en version u litaire, il représenterait un excellent moyen pour les acheteurs professionels de ne pas payer de malus ni de TVS. Pour se conformer aux règles européennes en ma ère d'émissions de CO2, Dacia devrait se doter d’un véhicule électrique low-cost. L'Europe imposera de toutes façons à l’ensemble des constructeurs de fabriquer 15 % de véhicules hybrides rechargeables et électriques en 2025. Ce n’est pas encore officiel, mais le pe t crossover urbain électrique Renault City K-ZE, fabriqué en Chine pour le marché chinois, et présenté il y a huit mois au salon de Shanghai, devrait recevoir le badge Dacia sur sa calandre sous nos la tudes pour y être distribué.
  7. 7. Eastrategies Page 7 NOUVEAUTES Janvier 2020 Correspondant Bretagne Commerce Interna!onal, Fédéra!on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For!s Sa pe te baJerie de 26,8 kWh, qui lui permet une autonomie d'à peine 200 km en cycle WLTP et son moteur de seulement 33 kW (45 ch) devraient être revus à la hausse car la vitesse maximale autorisée par le modèle chi- nois n’est que de 105 km/h. Son prix devrait donc tourner autour de 15 000 €, et même aJeindre environ 11 000 € bonus déduit (limité à 27% du prix d’achat TTC), avec les mises à jour nécessaires à son homologa on en Europe (contre un prix d’ap- pel de 7 000 € environ en Chine). (Source : autonews.fr) Renault Algérie a importé 22.456 carrosseries de Roumanie Renault Algérie a importé durant les onze premiers mois de l’année en cours 22.456 carrosseries fabriquées par l’usine Dacia en Roumanie. C’est ce qu’a rapporté le 20 décembre 2019 le site roumain autobook.ro. Ces carrosseries peintes et fabriquées par l’usine Dacia de Mioveni étaient des nées l’usine de montage de vé- hicules touris ques de la marque Renault à Oued Tlilat, dans la wilaya d’Oran. En novembre 2019, 44.341 voitures ont été produites en Roumanie. Parmi ceux-ci, 30.574 ont été produits dans l’usine Dacia de Mioveni et 13.767 unités ont été produites par l’usine Ford de Craiova, selon le même site. Il convient de souligner que la marque au losange, installée en Algérie dans le cadre du montage automobile, a exclu le mois dernier toute fermeture de son usine de montage de véhicules touris ques de Oued Tlilat (Oran), et ce en dépit du risque d’épuisement de ses stocks de kits CKD/SKD. Pour rappel, en mai 2018, la société Renault Russie a exporté 30.000 carrosseries vers le site de montage de Renault Algérie installé à Oran pour la fabrica on de Renault Symbol. (Source : algerie-eco.com) L’usine de Pites! célèbre le 500.000e Nouveau Duster produit Fin novembre, le 500 000e Duster de seconde généra on est sor des chaînes de produc on de l’usine Dacia de Pites en Roumanie. Un cap symbolique pour ce complexe industriel de référence qui a fêté, l’année dernière, ses 50 ans d’existence. Fin novembre, l’usine Dacia de Pites a dépassé le demi-million de Nouveaux Duster produits. Ce chiffre symbo- lique témoigne du succès commercial de ceJe icône dont la deuxième généra on a été lancée il y a deux ans. Ce cap démontre également la produc vité de l’usine roumaine située dans le centre du pays. Chaque jour, 1 400 véhicules sortent de ses chaînes dont environs 1 000 Duster. Ce dernier, vendu dans 44 pays à travers le monde, a été produit en Roumanie à hauteur de 1,7 million d’exemplaires depuis 2010. Fin novembre, la sor e de chaîne de montage du 500 000e Duster, une version 4×4 Pres ge 1.3 TCe 150 à la carrosserie rouge fusion a été un évènement marquant pour le complexe industriel de Pites . Avant de re- joindre son client français, cet exemplaire a été photographié entouré de salariés et du directeur de l’usine. Rappelons que le Duster a été Elu voiture de l’année 2018, il est le SUV le plus vendu en Roumanie et le deu- xième modèle le plus vendu derrière la Dacia Logan. Le succès commercial du Duster dépasse les fron ères de son pays natal. Il est mondial. Les ventes viennent remplir les capacités de produc on du site de Pites . 90% des voitures fabriquées sur place sont des nées à l’exporta on. (Source : Groupe Renault)
  8. 8. Eastrategies Page 8 NOUVEAUTES Janvier 2020 Correspondant Bretagne Commerce Interna!onal, Fédéra!on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For!s Modifica!on des contribu!ons au contrat à temps par!el, en vigueur le 1er janvier 2020 : La loi 263/2019 - pu- bliée au Journal officiel n ° 1054 du 30 décembre 2019, par e I - supprime la disposi on introduite en 2017, selon laquelle les salaires des contrats de travail à temps par el (<8h / jour) étaient imposés au moins à la valeur du sa- laire minimum garan . Depuis le 1er janvier 2020, les contrats de travail à temps par el sont imposés avec les co sa ons sociales à leur valeur réelle, au revenu brut obtenu par le salarié. Ainsi, ce qui suit est abrogé : 1. Ar cle no. 146, paragraphe (5 index 1) du Code fiscal «La co sa on d'assurance sociale (CAS) due par les personnes physiques qui ob ennent des revenus salariaux ou assimilés à des salaires, sur la base d'un contrat individuel de travail à temps plein ou à temps par el (…) ne peut être inférieure au niveau de la co sa on d'assurance sociale calculé en appliquant les quotas fixés (…) sur le sa- laire de base brut minimum en vigueur au cours du mois pour lequel la co sa on d'assurance sociale est due, cor- respondant au nombre de jours ouvrables du mois au cours duquel le contrat était en vigueur ». 2. Ar cle no. 168, alinéa (5 index 1) du Code fiscal, qui applique le même principe d'imposi on dans le cas de la co sa on sociale de santé (CASS). (Source : argusaudit) Jours fériés en 2020 : Ci-après un récapitula f des jours fériés dont bénéficieront les salariés en 2020, au vu des disposi ons du Code du Travail roumain. Les deux premiers jours de l’an 2020, c’est-à-dire le mercredi 1er janvier et le jeudi 2 janvier ; L’anniversaire de l’Union des Principautés Roumaines, soit le vendredi 24 janvier ; Le Vendredi Saint et les deux jours de Pâques orthodoxes, c’est-à-dire le vendredi 17 avril, le dimanche 19 avril et le lundi 20 avril ; La Journée Interna onale du Travail, soit le vendredi 1er mai ; La Journée Interna onale de l’Enfant, soit le lundi 1er juin ; Les deux premiers jours de Pentecôte orthodoxe, c’est-à-dire le dimanche 7 juin et le lundi 8 juin ; L’Assomp on, le samedi 15 août ; La Saint André, c’est à dire le lundi 30 novembre ; La Fête na onale de Roumanie, qui aura lieu le mardi 1er décembre ; Les deux premiers jours de Noël, c’est-à-dire le vendredi 25 décembre et le samedi 26 décembre 2020. (Source : gruiadufaut.com) Bulle!n juridique
  9. 9. Eastrategies Page 9 NOUVEAUTES Janvier 2020 Correspondant Bretagne Commerce Interna!onal, Fédéra!on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For!s Le salaire minimum brut au niveau na!onal en 2020 : A par r du 1er janvier 2020, en conformité avec la Déci- sion du Gouvernement n° 935/2019, publiée au J.O. no. 1010, du 16 décembre 2019, le salaire minimum brut de base garan en paiement au niveau na onal passera de 2.080 Lei par mois (environ 435 Euro) à 2.230 Lei par mois (environ 466 Euro), pour un travail à plein temps de 167,33 heures par mois, soit 13,327 Lei/heure. Le salaire de base minimum brut au niveau na onal est défini comme étant le plus bas salaire de base pouvant être accordé à un salarié embauché en vertu d’un contrat individuel de travail, pour un travail à plein temps. La fixa on d’un salaire de base à une somme inférieure à celle prévue par la Décision ci-dessus men onnée cons tue une contraven on et sera sanc onnée par une amende allant de 300 Lei à 2.000 Lei. En conséquence, pour les salariés qui travaillent à plein temps ayant un salaire inférieur à celui prévu par la loi, le salaire brut doit être majoré à 2.230 Lei à par r du 1er janvier 2020. Etant donné qu’il s’agit d’une modifica- on imposée par la loi, conformément à l’ar cle 17 paragraphe 5 du Code du Travail, il n’est pas obligatoire de conclure un avenant au contrat de travail. Le salaire différencié pour les employés ayant des études supérieures avec au moins une année d’expérience dans leur domaine d’ac vité restera le même, soit 2.350 Lei brut par mois (environ 492 Euros). Dans le domaine de la construc on, en conformité avec l’OUG 114/2017, le salaire minimum est de 3.000 Lei brut par mois (environ 628 euros). (Source : gruiadufaut.com) À par!r du 1er février 2020, la Roumanie éliminera le frac!onnement de la TVA : L'ordonnance d'urgence 78/2019 abroge l'ordonnance du gouvernement 23/2017 s pulant le système de payement frac onné de la TVA. CeJe mesure obligeait les clients à payer le montant de la TVA des factures du fournisseur sur un compte ban- caire spécial et restreint. CeJe procédure a créé une lourde charge administra ve et d'importantes difficultés de trésorerie pour les entreprises faisant des affaires en Roumanie. Espérons que l'annula on du frac onnement de la TVA apportera une normalité, des paiements plus disciplinés entre les entreprises et facilitera les rela ons commerciales. Si vous souhaitez communiquer avec notre newsleJer, vous pouvez nous contacter : office@eastrategies.ro
  10. 10. Eastrategies Page 10 NOUVEAUTES Janvier 2020 Correspondant Bretagne Commerce Interna!onal, Fédéra!on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For!s Le déficit budgétaire préoccupe le gouvernement Le cabinet libéral de Bucarest cherche des solu!ons censées réduire le déficit budgétaire : Le gouvernement libéral de Bucarest, qui a succédé aux sociaux-démocrates au pouvoir, ont iden fié de nombreux trous dans le budget du pays. En clair, les dépenses sont démesurément grandes par rapport aux receJes. Lors du récent collec f budgétaire, on a constaté que le déficit s’élevait en 2019 à 4,4%, un chiffre qui dépasse de beaucoup les 3% admis par l’UE et qui représente une surprise désa- gréable pour tous les Roumains. Raison de plus pour les tenants du PNL de cri quer le PSD, de féliciter leur for- ma on poli que favorite de l’avoir écarté du pouvoir, par le biais d’une mo on de censure et d’avoir fourni au président de droite réélu Klaus Iohannis, un « gouvernement à lui » avec lequel il puisse travailler tranquillement. De l‘autre côté, les adeptes de la social-démocra e, ont exprimé leur étonnement que le précédent Exécu f ait été capable, plusieurs années d’affilée, de contenir le déficit dans les limites acceptables et d’assurer même une croissance économique parmi les meilleures au sein de l’UE, ce dont leurs adversaires poli ques s’avèrent inca- pables, tout en rejetant la responsabilité sur la gauche. Voilà donc la toile de fond sur laquelle le gouvernement dit tenter de trouver des solu ons pour diminuer les dépenses budgétaires. Le premier ministre Ludovic Orban a fait savoir son inten on de plafonner les revenus salariaux des dignitaires, de sorte qu’il ne soient plus revalorisés à chaque majora on du salaire minimum. Cela dans les condi ons où, soit -dit en passant, toute une série de salariés n’ont jamais bénéficié d’une telle indexa on. Voilà pourquoi, beau- coup pensent que ceJe mesure frise l’hypocrisie. On discute également de l’op misa on des organigrammes ministériels, après que le nombre des ministère est passé de 27 à 16. Enfin, toujours dans le but de réduire les dépenses à l’origine du déficit budgétaire qui se monte ceJe année à 4,4% du PIB, le ministère du Travail envisage d’élaborer un acte norma f interdisant le cumul de revenus entre emploi et retraite dans le secteur public. L’occasion pour beaucoup de se rappeler une mesure similaire ins tuée en 2009 en Roumanie, en pleine crise économique mondiale et toujours par un gouvernement de droite. CeJe mesure avait été abrogée cinq ans plus tard. En réplique, le président par intérim du PSD, Marcel Ciolacu, a accusé les libéraux d’agir contrairement à la démo- cra e et à la Loi fondamentale du pays en faisant savoir qu’ils envisagent d’engager leur responsabilité sur des projets législa fs extrêmement importants, dont le budget de l’Etat. En plus, Marcel Ciolacu es me que le pre- mier ministre Ludovic Orban et son cabinet n’ont aucun programme de gouvernance, qu’ils agissent de manière chao que et irresponsable et que, malheureusement, tous les Roumains vont en pâ r. Par conséquent, même si ce n’est pas sa priorité du moment, le PSD n’exclut pas de déposer une mo on de censure d’ici la fin de l’année. (Source : Radio Roumanie Interna onal) Bulle!n financier
  11. 11. Eastrategies Page 11 NOUVEAUTES Janvier 2020 Correspondant Bretagne Commerce Interna!onal, Fédéra!on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For!s Evénements Notre Directeur Général de Eastrategies, Marc Pascal Huot, sera prochainement en déplacement à Paris du 20 au 24 Janvier 2020 et à Nantes pour le salon INDUSTRIE GRAND OUEST du 27 au 31 Janvier. Implanté en Roumanie depuis 29 ans, il a accompagné plusieurs centaines de dirigeants. Les entreprises intéressées à le rencontrer peuvent prendre RDV avec lui au : office@eastrategies.ro *
  12. 12. Eastrategies Page 12 NOUVEAUTES Janvier 2020 Correspondant Bretagne Commerce Interna!onal, Fédéra!on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For!s
  13. 13. Avec nous vers la réussite à l’interna onal ! Eastratégies, est une société d’accompagnement à l’interna onal créée en Roumanie en 1992, en Bulgarie en 2000, Moldavie en 2008, France en 2016 et Serbie 2017. Le plus ancien cabinet privé implanté en Roumanie, axé sur une démarche terrain, nous accompagnons les sociétés dans toutes les étapes de leurs dé- marches commerciales et industrielles, tant dans leurs projets de recherche de distributeur, de produc on, de recrutement, de sous-traitance, de sourcing (hJp://www.sourcingenroumanie.com), d’achat, d’implanta on, de recherche financements européens tant dans des missions de Management de transi on (hJp://managementdetransi on.ro). 1200 missions en 30 ans. Partenaire étranger de Bretagne Commerce Interna!onal, de la Fédéra on des Industries Mécaniques française et de la BNP PARIBAS FORTIS pour le Trade, Délégué Roumanie OSCI et Partenaire Bpifrance Marc Pascal HUOT Fondateur de Eastrategies 17, rue C.A RoseY Secteur 2, Bucarest Roumanie Tél. Roumanie :+40747013650 Tél. France +33643513008 Email : office@eastrategies.ro Site web : www.eastrategies.ro

×