Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Lettre Roumanie Aout-Septembre 2019 Eastrategies.fr

251 views

Published on

Toutes l'actualités de la Roumanie rédigées par Eastrategies, société de conseil et d’accompagnement opérationnel spécialisée sur les marchés d’Europe de l’Est : #Roumanie, #Bulgarie, #Moldavie et #Serbie.

Published in: Business
  • DOWNLOAD THIS BOOKS INTO AVAILABLE FORMAT (2019 Update) ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... Download Full PDF EBOOK here { https://soo.gd/irt2 } ......................................................................................................................... Download Full EPUB Ebook here { https://soo.gd/irt2 } ......................................................................................................................... Download Full doc Ebook here { https://soo.gd/irt2 } ......................................................................................................................... Download PDF EBOOK here { https://soo.gd/irt2 } ......................................................................................................................... Download EPUB Ebook here { https://soo.gd/irt2 } ......................................................................................................................... Download doc Ebook here { https://soo.gd/irt2 } ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... ................................................................................................................................... eBook is an electronic version of a traditional print book THIS can be read by using a personal computer or by using an eBook reader. (An eBook reader can be a software application for use on a computer such as Microsoft's free Reader application, or a book-sized computer THIS is used solely as a reading device such as Nuvomedia's Rocket eBook.) Users can purchase an eBook on diskette or CD, but the most popular method of getting an eBook is to purchase a downloadable file of the eBook (or other reading material) from a Web site (such as Barnes and Noble) to be read from the user's computer or reading device. Generally, an eBook can be downloaded in five minutes or less ......................................................................................................................... .............. Browse by Genre Available eBooks .............................................................................................................................. Art, Biography, Business, Chick Lit, Children's, Christian, Classics, Comics, Contemporary, Cookbooks, Manga, Memoir, Music, Mystery, Non Fiction, Paranormal, Philosophy, Poetry, Psychology, Religion, Romance, Science, Science Fiction, Self Help, Suspense, Spirituality, Sports, Thriller, Travel, Young Adult, Crime, Ebooks, Fantasy, Fiction, Graphic Novels, Historical Fiction, History, Horror, Humor And Comedy, ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... .....BEST SELLER FOR EBOOK RECOMMEND............................................................. ......................................................................................................................... Blowout: Corrupted Democracy, Rogue State Russia, and the Richest, Most Destructive Industry on Earth,-- The Ride of a Lifetime: Lessons Learned from 15 Years as CEO of the Walt Disney Company,-- Call Sign Chaos: Learning to Lead,-- StrengthsFinder 2.0,-- Stillness Is the Key,-- She Said: Breaking the Sexual Harassment Story THIS Helped Ignite a Movement,-- Atomic Habits: An Easy & Proven Way to Build Good Habits & Break Bad Ones,-- Everything Is Figureoutable,-- What It Takes: Lessons in the Pursuit of Excellence,-- Rich Dad Poor Dad: What the Rich Teach Their Kids About Money THIS the Poor and Middle Class Do Not!,-- The Total Money Makeover: Classic Edition: A Proven Plan for Financial Fitness,-- Shut Up and Listen!: Hard Business Truths THIS Will Help You Succeed, ......................................................................................................................... .........................................................................................................................
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • DOWNLOAD THAT BOOKS INTO AVAILABLE FORMAT (2019 Update) ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... Download Full PDF EBOOK here { http://bit.ly/2m77EgH } ......................................................................................................................... Download Full EPUB Ebook here { http://bit.ly/2m77EgH } ......................................................................................................................... Download Full doc Ebook here { http://bit.ly/2m77EgH } ......................................................................................................................... Download PDF EBOOK here { http://bit.ly/2m77EgH } ......................................................................................................................... Download EPUB Ebook here { http://bit.ly/2m77EgH } ......................................................................................................................... Download doc Ebook here { http://bit.ly/2m77EgH } ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... ................................................................................................................................... eBook is an electronic version of a traditional print book that can be read by using a personal computer or by using an eBook reader. (An eBook reader can be a software application for use on a computer such as Microsoft's free Reader application, or a book-sized computer that is used solely as a reading device such as Nuvomedia's Rocket eBook.) Users can purchase an eBook on diskette or CD, but the most popular method of getting an eBook is to purchase a downloadable file of the eBook (or other reading material) from a Web site (such as Barnes and Noble) to be read from the user's computer or reading device. Generally, an eBook can be downloaded in five minutes or less ......................................................................................................................... .............. Browse by Genre Available eBooks .............................................................................................................................. Art, Biography, Business, Chick Lit, Children's, Christian, Classics, Comics, Contemporary, Cookbooks, Manga, Memoir, Music, Mystery, Non Fiction, Paranormal, Philosophy, Poetry, Psychology, Religion, Romance, Science, Science Fiction, Self Help, Suspense, Spirituality, Sports, Thriller, Travel, Young Adult, Crime, Ebooks, Fantasy, Fiction, Graphic Novels, Historical Fiction, History, Horror, Humor And Comedy, ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... .....BEST SELLER FOR EBOOK RECOMMEND............................................................. ......................................................................................................................... Blowout: Corrupted Democracy, Rogue State Russia, and the Richest, Most Destructive Industry on Earth,-- The Ride of a Lifetime: Lessons Learned from 15 Years as CEO of the Walt Disney Company,-- Call Sign Chaos: Learning to Lead,-- StrengthsFinder 2.0,-- Stillness Is the Key,-- She Said: Breaking the Sexual Harassment Story That Helped Ignite a Movement,-- Atomic Habits: An Easy & Proven Way to Build Good Habits & Break Bad Ones,-- Everything Is Figureoutable,-- What It Takes: Lessons in the Pursuit of Excellence,-- Rich Dad Poor Dad: What the Rich Teach Their Kids About Money That the Poor and Middle Class Do Not!,-- The Total Money Makeover: Classic Edition: A Proven Plan for Financial Fitness,-- Shut Up and Listen!: Hard Business Truths that Will Help You Succeed, ......................................................................................................................... .........................................................................................................................
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Be the first to like this

Lettre Roumanie Aout-Septembre 2019 Eastrategies.fr

  1. 1. Eastrategies Page 1 Actualité macro-économique en Roumanie Popula on : 19,76 millions d’habitants PIB en 2017 : 186,6 milliards EUR PIB par habitant en 2017 : 9.440 EUR/habitant Croissance en 2017 : +7 % Croissance prévisionnelle en 2018 : +5,1 % Flux net d’IDE en 2016 : 4,517 milliards EUR Salaire minimum brut garan à par r du 1er décembre 2018 : 447 EUR (2.080 RON) Salaire moyen net mensuel, en juin 2019 : 665 EUR (3.142 RON) Taux d’infla on en 2017 : 1,3 % Taux de chômage en 2017 : 4,9 % Place de la France dans les échanges commerciaux : 3ème client, 4ème fournisseur Stock IDE français en 2017 : 4,6 milliards EUR, France – 4ème rang parmi les inves sseurs étrangers Cours EUR/RON au 29.08.2019 : 1 EUR = 4,7277 RON NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s
  2. 2. Eastrategies Page 2 Actualité poli$co-économique en Roumanie Produc$on industrielle en hausse de 4% en Roumanie au premier semestre : La produc on industrielle de la Roumanie a augmenté de 4% au premier semestre de ceCe année par rapport à la même période de 2017. L’industrie manufacturière était le principal contributeur, avec un taux de croissance de 5,1%, tandis que l’indus- trie minière était en hausse de 2,5%. L’industrie de l’énergie a enregistré une baisse de 1,6% au cours de la même période, selon les données de l’Ins tut na onal de la sta s que (INS). En juin, la produc on industrielle a augmenté de 4,6% par rapport à juin 2017, grâce à une augmenta on de 5,3% dans l’industrie manufacturière et à une augmenta on de 5,1% dans l’industrie minière. L’industrie de l’énergie a diminué de 0,7% en juin. (Source : ecopeco.org) Moody's annonce des perspec$ves de croissance favorables à moyen terme soutenant le profil de crédit de la Roumanie : Selon le rapport annuel, Moody's Investors Service prévoit une croissance du PIB réel de 3,3% en 2019 et de 3,5% en 2020, soutenue par une demande intérieure résiliente. Le profil de crédit de la Roumanie (Baa3 stable) établit un équilibre entre les perspec ves de croissance favo- rables à moyen terme du pays et les vulnérabilités financières et extérieures croissantes, a déclaré Moody's In- vestors Service dans un rapport annuel. Le principal atout de la Roumanie en ma ère de crédit réside dans son poten el de croissance économique d'environ 4%, l'un des plus élevés de la région Europe centrale et orientale. Moody's s'aCend à ce que la de- mande intérieure résiliente sou enne une croissance du PIB réel de 3,3% en 2019 et de 3,5% en 2020. « L’économie roumaine bénéficie de grappes d’excellence dans les industries stratégiques et de diversifica on sectorielle. La haute qualité de son capital humain aLre les sociétés étrangères impliquées de longue date dans le pays », a déclaré Olivier Chemla, vice-président de Moody's - Analyste principal co-auteur du rapport. Les principaux défis en ma ère de crédit incluent la poli que budgétaire expansionniste qui a érodé les gains d'assainissement réalisés depuis la crise financière mondiale de 2008-2009. L'absorp on rela vement faible des fonds européens et la vola lité poli que intérieure croissante associée à une vulnérabilité extérieure croissante pèsent également sur le profil de crédit, selon le rapport. Des preuves d’une améliora on durable des indicateurs budgétaires et externes de la Roumanie, accompagnées d’une prévisibilité, d’une crédibilité et d’une efficacité ins tu onnelles accrues, seraient posi ves, a déclaré Moody's. « Des tensions ins tu onnelles et budgétaires néga ves persisteraient et la suscep bilité de la Roumanie à un risque d'événement con nuait d'augmenter. La preuve d'un déséquilibre macroéconomique croissant ou d'une nouvelle détériora on sensible de la balance des paiements et de la posi on extérieure de la Roumanie serait également néga ve », écrit Moody's. (Source : actmedia.eu) NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s
  3. 3. Eastrategies Page 3 Les inves$ssements français en Roumanie, en hausse de 26% entre 2007 et 2017 : Le stock d'inves ssements directs français en Roumanie a augmenté d'environ 26% entre 2007 et 2017, pour aCeindre 4,6 milliards d'eu- ros, selon les données de la Banque na onale roumaine (BNR). Le chiffre d'affaires des entreprises françaises en Roumanie s'élevait à environ 14,4 milliards d'euros et leur bé- néfice net s'élevait à 860 millions d'euros en 2017, selon la société d'intelligence économique locale KeysFin, citée par Agerpres . La Roumanie compte environ 2 800 sociétés dont les ac onnaires sont français, dont 2 000 sont directement contrôlées par des inves sseurs français. Les principaux secteurs dans lesquels les entreprises françaises opè- rent en Roumanie sont l'industrie manufacturière - 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2017, le commerce - 4,1 milliards d'euros et l'intermédia on financière - 628 millions d'euros. Les trois plus grandes entreprises françaises en Roumanie sont le constructeur automobile Automobile Dacia, le détaillant Carrefour Roumanie et l'importateur automobile et distributeur Renault Commercial Roumanie. La France est également le troisième partenaire commercial de la Roumanie, avec une valeur de 9 milliards d'eu- ros en 2018 (importa ons plus exporta ons), en hausse de 9,5% par rapport à 2017 et de 63% par rapport à 2007. La Roumanie a exporté des produits pour une valeur de 4,8 milliards d'euros en 2018 tandis que les impor- ta ons ont totalisé 4,2 milliards d'euros. (Source : romania-insider.com) La croissance ralen$t à 1% au 2e trimestre : La croissance roumaine a légèrement ralen à 1% au deuxième tri- mestre, après avoir bondi à 1,3% au premier, selon une première es ma on mercredi de l'Ins tut na onal des sta s ques (INS). En glissement annuel, le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 4,6%, contre 5,1% au trimestre pécédent, en données corrigées des varia ons saisonnières. La croissance roumaine avait décéléré à 4,1% l'année dernière, après un record de 7% en 2017, dans un con- texte de hausses salariales et de baisses de taxes. Pour 2019, Bucarest table sur une progression du PIB de 5,5%. La Commission européenne vient de revoir à la hausse sa prévision de croissance, à 4%, contre 3,3% auparavant. (Source : lefigaro.fr) Infosys ouvre son premier centre de cybersécurité en Roumanie : Infosys annonce l’ouverture de son premier centre de cybersécurité en Europe. Situé à Bucarest (Roumanie), ce centre offrira des services de surveillance et de protec on de bout en bout, en con nu et en temps réel. L’objec f est d’accompagner au mieux les entre- prises européennes et mondiales dans les aspects sécuritaires de leur transforma on numérique. Avec ce nou- veau centre, Infosys renforce ces capacités de cyberdéfense en Europe et ses équipes en Roumanie, où l’entre- prise a ouvert en mars dernier un Centre d’Innova on Numérique. Conformes aux réglementa ons européennes en vigueur, ces services — incluant surveillance, ges on et résolu- ons de problèmes, détec on de menaces, analyse, dépistage d’incidents et interven ons — seront offerts par des experts hautement qualifiés. (Source : globalsecuritymag.fr) NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s
  4. 4. Eastrategies Page 4 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s Le constructeur turc de Bozankaya remporte le marché du Tramway sur ba=erie en Roumanie : Selon la presse locale, le fabricant turc Bozankaya a remporté la vente aux enchères organisée par la mairie de Timisoara pour l’achat de 16 tramways ar culés. Dans la course au contrat de 40 millions d’euros, les Polonais et Electro- putere VFU Pascani étaient également entrés. La signature du contrat avec les Turcs pour l’achat des tramways est prévue pour la semaine prochaine et les suivants vont arriver à Timisoara à par r de l’année prochaine, selon l’ avis de l’entreprise . « Ils seront livrés courant de l’année prochaine, en fonc on de la manière dont nous aurons passé les com- mandes », a déclaré le maire Nicolae Robu. La ville de Bega est la première du pays à acheter un tramway à baCerie. Interrogé sur les raisons pour les- quelles il avait acheté un tramway autonome, le conseiller municipal de Timisoara, Nicolae Robu, a expliqué que « les nouveaux tramways sont tellement neufs » et qu’ils peuvent également être u lisés en cas de travaux di- vers, de coupures de courant ou de pannes du tramway. La mairie de Timisoara souhaite acheter 16 tramways ar culés, la valeur du contrat étant es mée à 184,9 mil- lions de lei (40 millions d’euros) sans TVA, soit environ 2,5 millions d’euros / unité. Sur la base du contrat des 16 tramways, la mairie de Timisoara peut acheter 24 tramways supplémentaires, au- quel cas la valeur de l’achat passe à 462,25 millions de lei (98 millions d’euros). (Source : turquie-news.com) Exporta$ons de blé : Les exporta ons de la France en ce début de campagne céréalière se sont pas très dyna- miques et n'aCeignent que 68 600 t en blé, soit moi é moins que celles réalisées par la Roumanie, qui s'élèvent à 145 600 t. Les origines mer Noire sont en effet plus compé ves car moins chères que le blé français. En outre, ce bassin de produc on a exporté 700 000 t de maïs vers l'Europe entre le 1er et le 14 juillet. « Les importa ons de maïs devraient néanmoins ralen r en 2019/2020 du fait d'une produc on européenne de blé en hausse et d'un intérêt moindre de la part des fabricants d'aliments qui se tournent peu à peu vers d'autres céréales fourragères disponibles : blé, orge... », précise le cabinet Agritel dans une note. Au niveau mondial, les exporta ons de blé s'affichent à 399 321 t, contre 380 930 t l'an passé, et celles d'orge à 121 000 t. (Source : terre-net.fr) Énergie : la Moldavie et l’Ukraine veulent importer du gaz en provenance de Roumanie : C’est à la fin de l’an- née 2019 que les contrats gaziers liant la Moldavie et l’Ukraine à la société Gazprom arrivent à échéance et les deux pays cherchent à diversifier leurs sources d’énergie. Notamment en important du gaz depuis la Roumanie voisine. La Moldavie et l’Ukraine ont signé des accords pour moderniser leurs sta ons de distribu on de gaz des nées aux importa ons en provenance de Roumanie, se préparant du même coup à une poten elle rupture des ap- provisionnements russes, alors que les contrats signés avec Moscou arrivent bientôt à expira on. Ukrtransgaz, la compagnie na onale ukrainienne de gaz, a expliqué que cet accord améliorerait l’indépendance énergé que des deux pays, en tenant compte des impéra fs énergé ques de l’hiver 2019-2020. « Ce projet per- met à la Moldavie et à l’Ukraine de diversifier leurs importa ons gazières ». (Source : courrierdesbalkans.fr)
  5. 5. Eastrategies Page 5 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s Nouveau magasin Mega Image avec un concept "aprozar" : Le détaillant Mega Image a ouvert un nouveau ma- gasin à Bucarest sous le nom de Fresh Bazar. Il s'agit d'un magasin de produits qui réinterprète le concept "aprozar local "en fonc on du style urbain actuel, adapté aux besoins des consommateurs et aux normes de qualité et de fraîcheur du présent", a indiqué la socié- té. Dans le passé, les magasins de fruits et légumes appartenant à l'État étaient connus sous le nom d'Aprozar. Le magasin s'étend sur 84 m² et est situé au 29, rue Apusului. Il vend des fruits, des légumes, du poisson, des produits lai ers mais également des produits emballés et précuits, en plus d'une sélec on de produits bio, éco- logiques et crus végétaliens. «Avec Fresh Bazar, nous rapportons à l'aCen on des consommateurs l'aprozar classique, connu pour ses pro- duits frais, authen ques et de qualité. Nous avons porté ce concept à un niveau supérieur et l'avons placé dans le style de vie moderne et dynamique, dans lequel une alimenta on saine joue un rôle très important », a expli- qué Mircea Moga, PDG de Mega Image. Le détaillant Mega Image possède un réseau de 705 magasins à travers le pays, situés à Bucarest, Cluj-Napoca, Constanţa, Ploieş , Braşov, Târgovişte, Timișoara, Bacău et autres villes, ouverts sous les marques Mega Image, Shop & Go et Gusturi Româneș . Il fait par e du groupe Ahold Delhaize, un détaillant interna onal présent sur trois con nents. (Source : lepe tjournal.com/Bucarest) Le détaillant Kaufland fait équipe avec Glovo pour ses livraisons : Le détaillant allemand Kaufland a conclu en Roumanie un partenariat avec Glovo, un service de livraison rapide basé sur une applica on espagnole, dans le but de livrer des produits alimentaires et non alimentaires à ses clients à la maison ou au bureau. Le service de livraison rapide est disponible dès la première phase à Bucarest et pourrait, d’ici la fin de l’année, être lancé dans d’autres villes. Les coursiers de Glovo effectuent des livraisons dans les cinq magasins Kaufland de Bucarest. La gamme actuel- lement disponible via ce service comprend environ 1 300 ar cles. La start-up espagnole Glovo est entrée sur le marché roumain en 2018. La société inves ra 3 millions d'euros en Roumanie d'ici la fin de ceCe année, doublant ainsi les inves ssements déjà réalisés dans le pays depuis le lan- cement de ses ac vités locales en mai 2018, a annoncé Ziarul Financiar en juin. L'applica on Glovo est actuellement disponible dans cinq villes - Bucarest, Cluj-Napoca, Timisoara, Iasi et Brasov - mais d'ici la fin de l'année, elle sera également disponible à Constanta Craiova, Gala , Bacau, Oradea, Sibiu, Ploies et Pites . Pour les pe tes villes, Glovo u lisera un modèle de marché, permeCant aux restaurants dispo- sant de leur propre service de livraison d'u liser la plateforme, selon le directeur général de Glovo Romania, Victor Racariu. (Source : lepe tjournal.com/Bucarest) La SOCAR a 43 sta$ons-services en Roumanie : Pour l’instant, 43 sta ons-services de la marque SOCAR sont opéra onnelles en Roumanie, a rapporté la SOCAR dans un communiqué. « La SOCAR a lancé son réseau de sta on-service en Roumanie en 2011. A présent, il y a 43 sta ons-services de la marque SOCAR dans 20 régions roumaines », s pule le communiqué. (Source : azertag.az)
  6. 6. Eastrategies Page 6 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s Huawei pourrait être exclu du réseau 5G en Roumanie : Bucarest pourrait exclure le géant chinois Huawei du déploiement de son futur réseau 5G, selon une déclara on commune des présidents roumain, Klaus Iohannis, et américain, Donald Trump. « Nous cherchons à éviter les risques pour la sécurité qui accompagnent les inves ssements chinois dans les réseaux de télécommunica ons 5G », souligne ce document, signé par les deux chefs d'Etat lors d'une visite de M. Iohannis à Washington. Ce dernier avait récemment évoqué son « inquiétude » à l'égard d'une par cipa on de Huawei à la 5G roumaine, annonçant que ceCe ques on serait examinée lors d'une prochaine réunion du Conseil suprême de défense du pays (CSAT). Les déléga ons roumaine et américaine ont par ailleurs signé un mémorandum d'accord instaurant les condi- ons que devront remplir les fournisseurs de services pour ce réseau. Y figurerait notamment, selon le site d'informa on roumain G4Media, l'obliga on de ne pas « être sous contrôle du gouvernement d'un Etat ers », alors que Washington accuse Huawei de travailler avec les autorités chinoises. Bucarest, qui s'apprête à lancer au dernier trimestre 2019 un appel d'offres pour la mise en place de la cin- quième généra on de réseaux mobiles, avait dans un premier temps laissé entendre que l'équipemen er chi- nois n'en serait pas exclu. Washington craint que les équipements de Huawei permeCent à Pékin d'espionner les communica ons des pays qui les u liseraient, des accusa ons que l'entreprise chinoise rejeCe catégorique- ment. Les États-Unis ont exclu Huawei du déploiement de la 5G sur leur sol et interdit aux administra ons l'achat de ses produits et services. Ils tentent depuis de convaincre leurs alliés occidentaux d'en faire autant. (Source : capital.fr) Le gouvernement roumain va développer une chaîne de vente au détail : « Unirea », une entreprise publique appartenant à l'État roumain, vise à créer un réseau na onal de vente au détail de plus de 60 magasins de fruits et légumes pour concurrencer les hypermarchés et les supermarchés sous contrôle étranger, a rapporté Ziarul Financiar. « Nous prévoyons de créer 60 magasins de fruits et légumes roumains dans tout le pays, des nés aux aliments frais et transformés. Nous pouvons ouvrir le premier magasin en une semaine, mais nous avons d’abord besoin de conseils. L’énorme bureaucra e nous ralen t également », a déclaré Adrian Izvoranu, prési- dent de Unirea Agribusiness House. Il a expliqué que les représentants d'Unirea travaillent actuellement sur la sélec on des producteurs, la créa on de centres de collecte fixes et mobiles et la consolida on des unités de traitement existantes. Les magasins se- ront ouverts dans les grandes villes, car la société a pour objec f de s muler la consomma on de produits rou- mains, en équilibrant ainsi la balance commerciale entre les importa ons et les exporta ons. Agroalimentaire « Unirea » a été créée en janvier par le ministère roumain de l'Agriculture pour augmenter la consomma on de produits locaux et faciliter la distribu on de produits fabriqués en Roumanie. (Source : lepe tjournal.com/Bucarest) Une entreprise italienne inves$t 14 millions d'euros dans une nouvelle usine en Roumanie : Le groupe italien Guala Pack, qui produit des emballages souples pour les industries alimentaire et pharmaceu que, va inves r 14 millions d’euros dans une nouvelle unité de produc on en Roumanie, a annoncé Profit.ro. Le groupe est présent en Roumanie depuis 2011 avec une usine à Nabab, près d'Arad, dans l'ouest du pays. La nouvelle unité en Roumanie fait par e du plan d'inves ssement de la société italienne qui vise l'expansion de ses ac vités en Roumanie et dans les pays voisins.
  7. 7. Eastrategies Page 7 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s L'inves ssement sera financé par une émission obligataire d'un montant de 14 millions d'euros, en èrement souscrite par l'État italien - le groupe financier contrôlé CDP. La filiale roumaine de Guala Pack a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 35 millions d'euros et un bénéfice net de 2,1 millions d'euros, avec environ 270 em- ployés, selon les données officielles. (Source : romania-insider.com) Le marché automobile roumain en hausse de 10,7% au premier semestre : Le marché automobile roumain a enregistré une hausse de 7,6% en juin et de 10,7% au premier semestre de ceCe année par rapport aux pé- riodes similaires de 2018, a annoncé l'Associa on des constructeurs et des importateurs d'automobiles (APIA). Contrairement à la plupart des pays de l'Union européenne, le marché roumain a enregistré des hausses au cours de 11 des 12 derniers mois, a déclaré APIA. Les ventes totales de voitures par culières et de véhicules u litaires légers en Roumanie ont aCeint 98 500 uni- tés au cours des six premiers mois de ceCe année. Les ventes de voitures par culières ont totalisé 84 300 uni- tés, en hausse de 11,9% d'une année sur l'autre. La croissance des ventes de voitures a été principalement rée par les clients par culiers, qui ont acheté plus de 36 100 unités, en hausse de 25,6% par rapport à la même pé- riode en 2018. Ils ont ainsi aCeint 43% du marché, contre 38% en 2018. Le marché automobile roumain connaît la deuxième plus forte croissance en Europe en juin La marque roumaine Dacia a maintenu sa première posi on sur le segment des voitures par culières, avec 26 200 unités vendues représentant 31% de l’ensemble du marché, suivie de Renault avec 8 200 unités (9,7% de part de marché) et de Volkswagen avec 7 400 unités (8,8% du marché). Les ventes de Renault ont augmenté de 37% et ont dépassé celles de Volkswagen, avec une baisse de 1,8%. Ford était le premier sur le segment des vé- hicules u litaires légers. (Source : romania-insider.com) La demande d'espaces industriels et logis$ques en Roumanie double au premier semestre : Le volume d'es- paces industriels et logis ques loués en Roumanie au premier semestre de l'année s'élève à 240 700 m², soit plus du double de celui enregistré pour la même période de 2018, soit environ 100 800 m², selon le cabinet de conseil immobilier JLL. Bucarest a aLré l'essen el de la demande, à savoir 43% (environ 103 600 m²), suivi par Sla na (62 000 m²), Oradea (34 000 m²) et Timisoara, avec près de 22 300 m² négociés. Compte tenu de l'évolu- on du premier semestre, les aCentes de JLL pour la demande en 2019 sont op mistes, à savoir un volume de transac ons comparable à celui enregistré au cours des trois dernières années, environ 500 000 m² par an. « Nous devons considérer deux aspects pouvant influencer le niveau de la demande. Le premier est que le mar- ché industriel a enregistré une reprise record au cours des trois dernières années, en par culier en raison de l'expansion des détaillants et de la logis que. Le deuxième élément est que la plupart des entreprises de logis- que ont déjà consolidé leurs ac vités pour faire face à l'augmenta on du volume de marchandises générée par la hausse de la consomma on ces dernières années », a déclaré Cos n Banică, responsable du département industriel de JLL Roumanie. Cependant, la demande de locaux de fabrica on et industriels pourrait augmenter, en par culier sous l'impul- sion des constructeurs automobiles. Au premier semestre, plus de la moi é de la demande (121 600 m²) prove- nait d'entreprises manufacturières, principalement du secteur de l'automobile. (Source : romania-insider.com)
  8. 8. Eastrategies Page 8 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s UE Furniture va ouvrir une unité de produc$on en Roumanie : La société chinoise UE Furniture envisage d'ou- vrir une unité de produc on dans le centre-ouest de la Roumanie, a annoncé la municipalité de Deva. L’usine produira des sièges et des canapés pour le marché européen sur 40 000 m², a annoncé la municipalité de Deva dans un communiqué de presse. La produc on devrait commencer dans la première par e de 2021. Des représentants de Deva ont entamé des négocia ons sur la construc on de la nouvelle usine avec l'inves s- seur chinois en mai 2018. En février 2019, UE Furniture a annoncé son inten on d'inves r 9,5 millions de dollars (8,4 millions d'euros) dans une unité de produc on en Roumanie. EU Furniture a été fondée en Chine en 2001 et fabrique principalement des sièges de bureau et de massage, des canapés et des sièges fonc onnels. Il est coté au tableau principal de la Bourse de Shanghai depuis janvier 2015, selon les données publiées sur le site Web de la société. Les produits de la société sont commercialisés dans plus de 60 pays et régions. (Source : seenews.com) Les inves$sseurs tchèques vont développer un nouveau parc de vente au détail dans le centre de la Rouma- nie : Le promoteur immobilier RC Europe, fondé par les inves sseurs tchèques Miroslav Hartman et Jan Prokop, deux anciens administrateurs du détaillant allemand Lidl, a finalisé l'achat d'un terrain à Miercurea Ciuc, dans le centre de la Roumanie, de la société israélienne Plaza Centers, a annoncé Profit.ro. La transac on s’est élevée à 1,58 million d’euros. Plaza Centers souhaitaient construire un centre commercial sur un terrain de 3,7 hectares. RC Europe développera plutôt un parc de vente au détail, d’une superficie loca- ve de 12 000 m². L'inves ssement est es mé à 13 millions d'euros. Le parc commercial sera achevé au cours du premier semestre 2020 et accueillera un supermarché Lidl et 20 autres magasins, dont JYSK, Spor simo, Deichmann, Takko, CCC, Pepco, Kik Tex len, Zoomania et Orsay. (Source : romania-insider.com) Un fonds chinois inves$t 60 millions d'EUR dans des silos à grain et des centres logis$ques en Roumanie : Le fonds d'inves ssement chinois CEE Equity Partners, conseiller du Fonds de coopéra on pour l'inves ssement en Europe centrale et orientale en Chine (« Fonds II »), a annoncé le transfert de 60 millions d'EUR dans le cadre de la transac on annoncée en avril avec Brise Group, l’un des plus grands groupes agroalimentaires en Roumanie. Le groupe roumain u lisera cet argent pour moderniser et développer ses silos à grains. Une par e de l'argent (25 millions d'euros) va à une nouvelle société créée par Brise en partenariat avec CEE Equity Partners, et l'autre par e (35 millions d'euros) va directement à Brise, a informé Ziarul Financiar. CEE Equity Partners a annoncé l’acquisi on de 15 silos à grains et de centres logis ques du groupe Brise, qui sont maintenant détenus par Bristol Logis cs SA (BL). Les ac fs sont stratégiquement situés dans les zones agri- coles les plus produc ves du pays et disposent de connexions mul modales permeCant le transbordement par route, rail et / ou eau directement dans les propriétés. Les ac fs seront modernisés pour améliorer les taux de déchargement et de chargement, les services liés au stockage et au traitement, ainsi que la traçabilité. Le groupe Brise est l’un des plus importants commerçants indépendants de céréales en Roumanie et sera désor- mais un client privilégié de la plate-forme d’infrastructure de Bristol Logis cs - la première de son genre en Rou- manie - ouverte à tous les agriculteurs et commerçants opérant dans la zone desservie par le réseau croissant de BL. (Source : romania-insider.com)
  9. 9. Eastrategies Page 9 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s Bulle$n financier Une nouvelle obliga$on par coupures de 1.000 euros pour la Roumanie : Oblis prend la direc on de la Rouma- nie, à l’occasion du placement par ce pays d’Europe du Sud-Est d’un nouvel emprunt obligataire libellé par 1.000 euros. Bucarest a en parallèle abondé une souche obligataire existante d’une durée résiduelle de 30 ans. Le nouvel emprunt d’une maturité égale au 16 juillet 2031 et d’un coupon de 2,124% a été pricé à 100% du nomi- nal. Dans les premiers échanges sur le marché secondaire, les inves sseurs peuvent se procurer l’obliga on aux alentours du pair, de quoi porter le rendement à un peu plus de 2%. Les fonds collectés sur ceCe échéance s’élè- vent à 1,4 milliard d’euros. Aucune décote par contre n’a été accordée pour la nouvelle tranche de 600 millions d'euros de l’emprunt à matu- rité 3 avril 2049 puisque le prix d’émission a été fixé bien au-dessus du pair, à 122,673% du nominal, en ligne avec les cours observés sur le marché secondaire. Ces derniers s’expliquent par le niveau du coupon de 4,625% qui aLre les inves sseurs à la recherche de rendement, dans un contexte de taux d’emprunt par culièrement bas (voire néga f). En corollaire, le rendement à l’émission a été de 3,40%. La Roumanie pour sa part réalise une bonne affaire, puisqu’elle se finance sur 30 ans meilleur marché par rapport à l’émission ini ale de mars. Noté Baa3 chez Moody’s et BBB- chez Standard & Poor’s et chez Fitch, le dernier cran de la catégorie « Investment grade », la Roumanie sollicitait en effet les inves sseurs pour la deuxième fois ceCe année, selon Bloomberg. Croissance de 4% aCendue en 2019 Sur le plan économique, le contexte semble plutôt favorable pour Bucarest puisque le pays affiche un taux de croissance de son PIB à faire pâlir plusieurs dirigeants européens, assor d’une infla on plus ou moins maîtrisée et un taux de chômage assez bas. Preuve du dynamisme économique, la Commission européenne a relevé à 4% ses prévisions de croissance pour 2019 pour la Roumanie, contre 3,3% précédemment. Pour 2020, l’ins tu on européenne prévoit 3,7% contre 3,1% projetés en mai. Après une croissance de 4,1% en 2018, celle-ci a accéléré au premier trimestre (+5,1% exprimés en rythme an- nuel) menant à un relèvement des prévisions pour l’ensemble de l’année, explique la Commission dans un docu- ment. La consomma on privée a été le principal moteur économique au cours des trois premiers mois de l’année, enre- gistrant une hausse de 7,0% sur un a grâce à une croissance des salaires toujours à deux chiffres, explique la Com- mission. L’inves ssement a repris, ré par un secteur de la construc on s mulé par les récentes mesures de re- lance budgétaire, poursuit-elle. En revanche, la croissance des exporta ons s'est affaiblie à 3,2% en glissement annuel, tandis que les importa ons ont progressé de 9,3%. L’infla on devrait rester élevée à 4,2% en moyenne ceCe année en Roumanie, un pays qui reste confronté à des défis importants : chômage élevé en par culier des jeunes, émigra on de la popula on et pauvreté. (Source : oblis.be)
  10. 10. Eastrategies Page 10 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s Une taxe sur le soda pour réduire l'obésité et alimenter le budget : La Roumanie va introduire une taxe sur les sodas pour des ques ons de santé publique – et de finances. Le gouvernement, après d’autres pays européens comme la France, a décidé de taxer les boissons sucrées pour réduire l’obésité et renflouer les caisses de l’Etat. L’épidémie d’obésité dans l’UE « pèse énormément sur les systèmes de santé », a indiqué le ministère des Fi- nances dans un document ce mardi. « CeCe taxe vise à décourager la consomma on [de sodas] et à augmenter les receCes publiques, qui pourront aller à l’éduca on et la santé. » Une mesure cri quée La taxe devrait rapporter 66 millions d’euros sur toute la fin 2019, selon le ministère. Elle vient s’ajouter à un relè- vement de la fiscalité sur le tabac et à plusieurs baisses des dépenses dans le secteur public. L’opposi on de centre droit a ironisé ce mardi sur l’ini a ve gouvernementale, rappelant qu’une proposi on de loi similaire venant de son bord avait été rejetée en avril. L’associa on des boissons rafraîchissantes (ANBR) a pour sa part dénoncé une taxe « discriminatoire » qui aura un impact néga f sur un secteur fort de 60.000 sala- riés. Le marché roumain des boissons sucrées représente environ 1,2 milliard d’euros, selon une étude. (Source : 20minutes.fr) Bulle$n juridique Travailleurs journaliers: nouveautés législa$ves La législa on gouvernant l’ac vité des travailleurs journaliers en Roumanie, a été soumise récemment à diverses modifica ons. Ci-après, l’état des lieux. Les principales modifica ons apportées à la Loi no. 52/2011 concernant l’exercice de certaines ac vités à carac- tère occasionnel effectués par les travailleurs journaliers concernent surtout les domaines dans lesquels les em- ployeurs peuvent u liser le travail journalier et la durée maximale pendant laquelle un travailleur journalier peut exercer son ac vité au profit du même bénéficiaire. Ci-après une présenta on des principales modifica ons : Elargissement de la liste des domaines dans lesquels les employeurs peuvent u liser le travail journalier. L’OUG no. 56/2019, publiée le 4 juillet 2019 et la loi no 132/2019 en vigueur, depuis le 18 juillet 2019, ajoutent à la liste antérieure d’autres ac vités correspondant expressément aux codes NACE (par exemple dans les domaines de l’agriculture, la sylviculture, l’aquaculture, la publicité, l’interpréta on ar s que, la restaura on), les ac vités suivantes : - Hôtellerie et hébergement : Hôtels et autres facilités d'hébergement similaires (division 55); facilités d'héberge- ment similaires (classe 5510, code NACE); facilités d'hébergement pour vacances et périodes de courte durée (classe 5520, code NACE), colonies de vacances pour enfants organisées par le Ministère de la Jeunesse et du Sport directement pu au travers des unités sous-ordonnées; facilités d'hébergement pour vacances et périodes de courte durée (classe 5520 - auberges, code NACE) ; - Sport : Ac vités des bases spor ves (classe 9311, code NACE); ac vités des clubs spor fs (classe 9312, code NACE) ; - R&D : Recherche-développement en sciences sociales et humaines (classe 7220 - fouilles archéologiques, code NACE) ;
  11. 11. Eastrategies Page 11 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s - Agriculture : Culture du matériel semis – culture des plantes ornementales, y compris le gazon, les opéra ons d’entre en/traitement des arbres; les ac vités des pépinières; à l’excep on de celles pour les arbres fores ers (classe 0130, code NACE). Durée maximale d’emploi d’un même travailleur journalier. Selon la loi no 132/2019 modifiant la loi no 52/2011, un journalier ne peut pas travailler pour le même bénéfi- ciaire sur une période de plus de 90 jours cumulés au cours d’une même année calendaire. CeCe période maxi- male d’emploi passe a 180 jours pour les travailleurs journaliers qui exercent des ac vités dans les domaines suivants : agriculture, sylviculture, vi culture, pomiculture, culture de légumes, hor culture, pêche, élevage ex- tensif de bétail, ac vités saisonnières dans les jardins botaniques. A noter aussi que la loi interdit l’u lisa on de travailleurs journaliers pour exercer des ac vités en faveur d’un ers, sauf s’il existe un contrat de presta on de services dans les domaines spécifiquement visés par la loi no 52/2011. En même temps, une même personne ne peut pas effectuer des ac vités en régime de travail journa- lier pour une durée de plus de 120 jours / an, nonobstant du nombre de bénéficiaires. Par excep on, les travail- leurs journaliers ac vant dans les domaines suivants : agriculture, sylviculture, vi culture, pomiculture, culture de légumes, hor culture, pêche, élevage extensif de bétail, des ac vités saisonnières dans les jardins bota- niques - peuvent effectuer lesdites ac vités pour une durée de maximum 180 jours au cours d’une année calen- daire. Le registre électronique des travailleurs journaliers Le bénéficiaire doit tenir un Registre électronique des travailleurs journaliers. La Loi no. 132/2019 fixe une série de mesures supplémentaires visant les travailleurs journaliers ac vant dans le domaine de l’élevage extensif de bovins en régime semi-libre. Ainsi, outre la spécifica on concernant la période au cours de laquelle un travailleur journalier peut exercer pour un même bénéficiaire, la loi prévoit en plus que : - Le bénéficiaire du travail journalier doit détenir au moins 50 ovins, 25 caprines ou 3 bovins, selon le cas; géné- rateurs de revenus ; - La rémunéra on brute par heure négociée par les par es ne peut être inférieure à 50% de la valeur par heure du salaire minimum brut au niveau na onal (à la différence des autres domaines ou ledit montant ne peut pas être inférieur à la valeur/heure du salaire minimum brut par pays garan en paiement) ; - La rémunéra on neCe ne peut être inférieure à 50% du salaire minimum brut au niveau na onal, fixé en con- formité avec les disposi ons légales, auquel s’ajoutent d’autres droits (pécuniaires ou en nature) qui représen- tent au moins les frais d’hébergement et de restaura on ; - Le bénéficiaire est tenu au paiement d’un taux forfaitaire de 10% du salaire minimum brut en vigueur à la date du paiement, pour chaque travailleur journalier employé, en conformité avec le taux de revenu fixé par per- sonne ; - Le taux forfaitaire est payé une fois par an, selon les normes qui seront établies par Ordre commun du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, du Ministre du Travail et de la Jus ce Sociale et du Ministre des Finances Publiques. Les normes d’applica on doivent être adoptées dans un délai de 60 jours à compter de la date d’entrée en vi- gueur de la loi no. 132/2019, à savoir jusqu’au 18 septembre 2019, au plus tard. (Source : lepe tjournal.com/Bucarest, gruiadufaut.com)
  12. 12. Eastrategies Page 12 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s Entreprises françaises en Roumanie LAFARGEHOLCIM : Le géant des matériaux de construc on Lafargeholcim va racheter le fabricant roumain de béton Somaco auprès d'Oresa. En rachetant un fabricant de béton roumain, le groupe franco-suisse va renforcer sa présence dans ce pays d'Europe de l'Est. Le montant de la transac on, devant être clôturée au dernier trimestre, n'a pas été détaillé dans le communiqué publié lundi. Somaco, qui est décrit comme étant numéro un du secteur en Roumanie, a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de 56 millions d'euros (62,2 millions de francs) et compte 750 salariés. La société produit notamment des éléments en béton pour le génie civil, les tunnels et pour l'acheminement d'eau potable. « Il s'agit de notre sixième acquisi on complémentaire ceCe année », a rappelé le directeur général de Lafar- geholcim, Jan Jenisch. Selon lui, le rachat de Somaco permet au groupe « d'entrer sur le marché roumain en forte croissance du béton préfabriqué ». Ac on en légère hausse Lafargeholcim est déjà présent en Roumanie avec la produc on de ciment, de béton prêt à l'emploi et d'addi- fs. L'opéra on permet au groupe de proposer des solu ons complètes à ses clients locaux, ont souligné les analystes de Vontobel dans une note. En terme d'apports financiers, l'opéra on est minime, Somaco contribuant à hauteur de 0,2% aux receCes du groupe. Ce dernier progresse cependant dans l'implémenta on de sa stratégie de cession d'ac vités à faible marge en Asie du sud-est et d'acquisi ons complémentaires, a ajouté la banque zurichoise. En mai, Lafargeholcim avait finalisé la vente de ses ac vités en Malaisie, aux Philippines et à Singapour. Depuis le début de l'année, le groupe a notamment acquis des sociétés aux Etats-Unis et en Allemagne. L'ac on Lafargeholcim ne profitait que modestement de ceCe annonce. La nomina ve progressait de 0,4% à 48,58 francs vers 10h, faisant un peu mieux que l'indice vedeCe SMI ( 0,13%). (Source : 24heures.ch) DACIA-RENAULT : Dacia : 15 ans de succès et les futures Dacia Son nom provient de l’ancienne région romaine composée des actuelles Roumanie et Moldavie, la Dacie. La marque automobile Dacia est née en 1966 et à l’époque, elle produisait des dérivés de Renault, dont la Dacia 1100, une R8. Ensuite, il y eut la Dacia 1310 qui n’était qu’une version améliorée de la Renault 12. Entre 1966 et 1991, la marque vivotait, la Renault 12 était assaisonnée à toutes les sauces : versions break, pick-up, break, cinq portes à hayon, sport. En 1991, Renault inves t dans le capital de la marque roumaine afin de lui permeCre d’acheter de nouveaux ou ls et de rendre les modèles plus aCrayants.
  13. 13. Eastrategies Page 13 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s De nouvelles Dacia apparaissent comme la Nova et la Supernova, mais les ventes sont en berne, car les importa- ons progressent et les autos de la marque roumaine ne peuvent pas luCer face à des concurrentes plus mo- dernes et plus performantes. Et la Logan arriva Mais Renault à de grandes ambi ons pour la marque roumaine et celle-ci va sor r dans un premier temps en 2003, la Dacia Solenza qui va profiter de la modernisa on de l’ou l de produc on. La Solenza est une évolu on de la Supernova. Elle reçoit l’ABS, la clima sa on, les vitres électriques, des équi- pements ‘‘high-tech’’ inconnus jusque-là de la produc on Dacia. Mais la Solenza n’est qu’une étape, car un mo- dèle s’avance, un modèle qui va en quelques mois devenir embléma que. Il s’agit de la Dacia Logan. La Logan est dévoilée en 2004. La Logan est une berline à coffre qui a été voulue par Louis Schweitzer le patron de Renault. Avec elle, Dacia créer une auto basique et confortable qui bénéficie de l’exper se des ingénieurs du technocentre de Guyancourt. On la nomme la voiture à 5 000 €. Elle va conquérir le cœur des Roumains, mais aussi être exportée très vite au-delà des fron ères de la Roumanie. Ainsi elle arrive en France dès 2005, elle connait un grand succès au point que les délais d’aCente pour l’obtenir s’allongent. Ensuite viendra la version break encore plus pra que avec ses sept places, puis la Dacia Sandero en 2008 qui affiche une allure plus élégante que la Logan, brute de fonderie. Enfin avec le Dacia Duster en 2010, Dacia de- vient une marque avec laquelle on doit compter, les ventes explosent et le Duster qu'il soit badgé Dacia ou Re- nault connait un succès interna onal. Toujours plus de Dacia Aujourd’hui, la gamme de la marque roumaine est cons tuée de six modèles (Sandero, Logan, Logan MCV, Lodgy, Duster, Dokker) dont les versions Stepway ont la cote auprès du public. Tous ces modèles ont permis à la marque prendre la quatrième place sur le marché français en 2018. Sur le marché français toujours, la marque a vendu en 2018 son millionième modèle. Depuis le début de l’année, les Sandero et Duster se classent dans les dix premiers modèles vendus en France. Pour remercier ses clients, de plus en plus nombreux, Dacia organise chaque année un pique-nique géant qui accueille les propriétaires de Dacia. CeCe année, ce pique-nique s’est déroulé à l’Abbaye de Chaalis (Oise) et Dacia en a profité pour présenter une série limitée du Duster. Elle se nomme Black Collector, est limitée à 500 exemplaires pour la France. Et pour montrer que Dacia est bien ancrée dans son époque, ce SUV ne sera réser- vable que sur Internet. Dacia n’a pas fini de nous étonner. Il y a quinze ans, la marque est passée de l’anonymat le plus complet au- devant de la scène grâce à la Logan. Aujourd'hui, le constructeur roumain veut con nuer à augmenter ses ventes et va proposer dans les prochains mois la nouvelle généra on de sa Sandero. Celle-ci bénéficiera de l’ap- port d’une nouvelle plateforme, celle de la Renault Clio 5 dans une version un peu plus basique. Elle devrait être plus performante et existera toujours en version Stepway, une fini on qui fait l’essen el des ventes de la cita- dine. (Source : caradisiac.com) AIRBUS HELICOPTERS : Nouveau succès à l’est pour Airbus Helicopters, qui a entériné le 29 juillet un accord- cadre avec la Roumanie pour la livraison de 10 hélicoptères légers. Des nés à l’Inspectorat général pour les si- tua ons d’urgence (IGSU) du ministère de l’Intérieur roumain, ceux-ci fourniront un appui supplémentaire lors des missions d’évacua on médicale et de recherche et sauvetage.
  14. 14. Eastrategies Page 14 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s Si les autorités roumaines n’ont pas précisé le modèle sélec onné, les quelques photos officielles, de même que l’expression de besoin font de facto pencher la balance en faveur de l’hélicoptère biturbine léger H135, déjà opé- ra onnel au sein de l’IGSU. Les hélicoptères seront acquis en deux phases, l’une pour quatre plateformes, suivie par après d’une seconde commande pour six hélicoptères supplémentaires. Le budget alloué à l’ensemble du programme est évalué à 65M€. Le maître d’oeuvre, Airbus Helicopters Romania, sous-traitera la majorité du contrat (87%) auprès d’Airbus Helicopters Deutschland GmbH, dont le site de Do- nauwörth produit le modèle H135. Airbus Helicopters Romania est une co-entreprise formée en 2002 par Airbus Helicopters et l’avionneur local In- dustria Aeronau că Română (IAR Brasov). Elle a généré un chiffre d’affaires de 33M€ l’an dernier, soit une hausse de 24% par rapport à 2017. Ce projet d’une durée de quatre ans sera en par e financé par le programme européen « Large Infrastructure Opera onal Program » (LIOP). Doté d’un budget de 9Md€ pour la période 2014-2020, ce programme vise au ren- forcement du poten el économique de la Roumanie par la rénova on ou la créa on d’infrastructures essen elles dans les secteurs des transports, de la préven on des risques, de l’énergie et de l’environnement. Ce fonds per- met notamment de financer le programme na onal « Vision 2020 », dont l’objec f premier est le rééquipement des unités d’interven on médicale roumaines aux niveaux terrestre, aérien et mari me. Inféodée à l’Inspectorat général de l’avia on, la floCe du ministère de l’Intérieur se compose de 20 hélicoptères et de deux avions. Seule la moi é des hélicoptères sont aujourd’hui équipés pour l’exécu on d’interven ons médica- lisées. En outre, leur équipement sommaire ne permet pas de réaliser des missions HEMS/SAR en milieux dégra- dés, à l’image des monts isolés de la chaîne des Carpates ou du grand large de la mer Noire. « L’achat de nouveaux hélicoptères en èrement équipés pour les interven ons d’urgence est une étape cri que, étant donné que la floCe actuellement mise à disposi on des autorités est insuffisante pour répondre aux de- mandes d’interven ons médicales et aux opéra ons de recherche et de sauvetage, en par culier lors des opéra- ons de secours en montagne, » a ainsi souligné la Première ministre roumaine Viorica Dăncilă. (Source : forcesopera ons.com) EDENRED : La société française de services prépayés Edenred, maison mère de Ticket Restaurant, annonce rache- ter en Roumanie la société Benefit Online, spécialisée dans le développement de plateformes de ges on d'avan- tages aux salariés en Roumanie. Déjà « leader du marché roumain des avantages aux salariés », dit-il dans un communiqué, Edenred Roumanie va enrichir son offre en acquérant, pour un montant non divulgué, un concurrent local né en 2013, qui compte au- jourd'hui « plus de 100.000 u lisateurs ac fs ». La plateforme gérée par Benefit Online permet aux entreprises d'offrir à leurs salariés «de mul ples avantages » - en ma ère d'alimenta on, de loisirs, de santé... - et d'accéder à des offres promo onnelles auprès de commer- çants partenaires. Ainsi les entreprises roumaines clientes peuvent-elles « gagner en aCrac vité dans un marché du travail forte- ment concurren el », es me Edenred. Ce rachat, soumis à l'approba on des autorités de la concurrence compé- tentes, aura un effet posi f sur le résultat net du groupe dès ceCe année, précise le communiqué. (Source : lefigaro.fr)
  15. 15. Eastrategies Page 15 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s NORVEGE SUBVENTIONS - CROISSANCE DES PME Valeur maximale non remboursable : 200 000 - 2 000 000 € TYPE DE PROJETS : projets d’innova on dans le domaine des TIC, énergie verte ou mari me, donnant lieu à de nouvelles technologies, procédés ou solu ons pour la société - commercialisa on de nouveaux produits et ser- vices sur le marché. Les ac vités pourraient inclure, par exemple, le développement, de courtes périodes d’essai, la réalisa on de prototypes, des valida ons, des démonstra ons et des tests sur le terrain. DELAI DE SOUMISSION : appel en cours de lancement. DEPENSES ELIGIBLES : • Équipement neuf ou d'occasion • Salaires de l'équipe de mise en œuvre • Achat d’une propriété ou un terrain • Sous-traitance de pe tes par es du projet • Services d'audit financier • Matériaux et consommables • Frais de transport et de déplacement • Frais de diffusion • Dépenses de régie DEMANDEURS ELIGIBLES : • PME de Roumanie. Les partenariats avec des en tés de Norvège, d'Islande ou du Liechtenstein sont encoura- gés. Pour les pe ts projets, les ONG sont également éligibles • Ils n'ont aucune deCe envers le budget général consolidé et les budgets locaux • Pour des projets individuels : le demandeur a 3 exercices fiscaux pour l'énergie verte et mari me ou 1 exercice fiscal pour les TIC • Pour les pe ts schémas : le demandeur a 3 exercices fiscaux pour l'énergie verte ou un exercice fiscal pour les secteurs Mari me et TIC • Pas en difficulté (Ex. Insolvabilité, faillite, etc.) • Les représentants légaux signant la demande de financement ont un casier judiciaire et fiscal vierge DURÉE D’IMPLEMENTATION : maximum 3 ans TAUX DE FINANCEMENT : En fonc on du type d’ac vités du projet et de la classifica on de la société. (Source : antreprenorinromania.ro) Programmes de financement
  16. 16. Eastrategies Page 16 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s PROGRAMME NATIONAL PLURIANNUEL DE MICRO-INDUSTRIALISATION Valeur maximale non remboursable : 450.000 lei TYPE DE PROJETS : achat d’ac fs corporels et incorporels. DELAI DE SOUMISSION : Le programme est en consulta on publique. DEPENSES ELIGIBLES : • Equipement technologique et informa que • Equipement de mesure, contrôle, réglage, lecteurs de codes à barres, balances électroniques avec / sans im- primante pour é quetage, marqueurs fiscaux • Véhicules u litaires des catégories N1, N2, N3, à l'excep on des véhicules de terrain symbole G, conformé- ment à l'ordonnance MLPTL 211/2003 • Inves ssements en ac fs incorporels liés aux brevets, marques de produits et services (franchises, labels éco- logiques, licences), logiciels nécessaires au déploiement de l'ac vité pour laquelle le financement est deman- dé • Acquisi on d'espaces de travail, de locaux de produc on • Meubles, équipements de bureau et systèmes pour la protec on des valeurs humaines et matérielles • Créa on d'une page Web (y compris les frais d'enregistrement de domaine, pas d'hébergement) • Installa ons d'économie d'énergie • Installa ons de clima sa on • Cours de développement des compétences entrepreneuriales • Frais de garan e pour les bénéficiaires qui u lisent le crédit pont • Consulta on pour la prépara on de la documenta on afin d'obtenir le financement dans le cadre de ce pro- gramme et pour mise en œuvre du projet DEMANDEURS ELIGIBLES : • Le demandeur est une pe te ou moyenne entreprise située dans l'une des régions de développement : nord- est, sud-est, sud de Munténie, sud-ouest d'Olténie, ouest, nord-ouest, centre ou une micro-entreprises, une pe te ou moyenne entreprise de la région de développement Bucarest-Ilfov • Le demandeur était créé d’au moins 1 année civile lors de la date d'ouverture de la demande électronique d'inscrip on du plan d’affaires • A un capital social en èrement privé • N’a pas bénéficié d'une alloca on financière non remboursable au tre du Programme au cours des 3 der- nières années • N'a aucune deCe envers le budget général consolidé et les budgets locaux • Pas en état de dissolu on, de réorganisa on judiciaire, de liquida on, d'insolvabilité, de faillite, d'exécu on forcée, de fermeture opéra onnelle ou de suspension temporaire de l'ac vité DURÉE D’IMPLEMENTATION : jusqu’au 15.06.2020 TAUX DE FINANCEMENT : maximum 90% ÉVALUATION : L’admission au Programme se fera par ordre de points obtenus (minimum 50 points). À score égal, le critère principal de la classifica on est le nombre de nouveaux emplois créés. (Source : antreprenorinromania.ro)
  17. 17. Eastrategies Page 17 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s PROGRAMME COMMERCE ET SERVICES 2019 Valeur maximale non remboursable : 250.000 lei TYPES DE PROJETS : Inves ssements visant à améliorer les performances économiques et techniques de la socié- té, pour s’adapter aux exigences du marché en augmentant la compé vité, en créant et maintenant les emplois et en renforçant la protec on des consommateurs. DELAI DE SOUMISSION : Le programme est en consulta on publique. DEPENSES ELIGIBLES : • Equipement technologique et informa que • Brevets, marques de produits et services (labels écologiques, licences), logiciels nécessaires au commerce en ligne et au déploiement des ac vités de commercialisa on des produits et des services de marché • Véhicules u litaires des catégories N1, N2, N3, à l'excep on des véhicules de terrain symbole G, conformé- ment à l'ordonnance MLPTL 211/2003 • Acquisi on d'espaces commercial pour le commerce ou ma presta on des services • Meubles, équipements de bureau et systèmes pour la protec on des valeurs humaines et matérielles • Créa on d'une page Web (y compris les frais d'enregistrement de domaine, pas d'hébergement) • Installa ons pour l'économie d'énergie • Installa ons de clima sa on • Consulta on pour la prépara on de la documenta on afin d'obtenir le financement et pour mise en œuvre du projet • Prépara on de la documenta on, mise en œuvre et cer fica on des systèmes ISO • Par ciper à des cours sur les ac vités de vente des produits et des services de marché pour lesquels le finan- cement est demandé. • Frais de garan e pour les bénéficiaires qui u lisent le crédit pont DEMANDEURS ELIGIBLES : • Sociétés ou sociétés coopéra ves opérant sur le territoire roumain, font par e de la catégorie des PME et dé ennent des capitaux en èrement privés • Ce sont des personnes morales qui ont pour objet la commercialisa on de produits et de services sur le mar- ché • Il exerce son ac vité pendant une période appropriée d'au moins une année civile • N’a pas bénéficié d'une alloca on financière non remboursable au tre du Programme au cours des 3 der- nières années • N'a aucune deCe envers le budget général consolidé et les budgets locaux • Pas en état de dissolu on, de réorganisa on judiciaire, de liquida on, d'insolvabilité, de faillite, d'exécu on forcée, de fermeture opéra onnelle ou de suspension temporaire de l'ac vité DURÉE D’IMPLEMENTATION : jusqu’au 31.05.2020 TAUX DE FINANCEMENT : maximum 90% ÉVALUATION : L’admission au Programme se fera par ordre de points obtenus (minimum 50 points). À score égal, le critère principal de la classifica on est le nombre de nouveaux emplois créés. (Source : antreprenorinromania.ro)
  18. 18. Eastrategies Page 18 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s Notre Directeur Général de Eastrategies, Marc Pascal Huot sera prochainement en déplacement pour des entre- ens individuels avec des décideurs d'entreprises ayant des projets de développement en Europe de l’Est. Implanté en Roumanie depuis 29 ans, il a accompagné plusieurs centaines de dirigeants. Si cela rentre dans votre réflexion actuelle, je vous propose de rencontrer Marc Pascal Huot lors de son déplace- ment à Cannes du 7 au 9 Septembre 2019 pour le 1er salon Franco-Roumain et à Rennes pour le Space du 10 au 12 Septembre 2019. Les entreprises intéressées à le rencontrer peuvent prendre RDV avec lui au : 06 43 51 30 08 ; marc.huot@eastrategies.fr * Du 6 au 8 septembre 2019, à Cannes et Villeneuve-Loubet Organisé par l’Associa$on Franco-Roumaine de la Côte d’Azur L’associa on ROAZUR organise le Salon de Business Franco-Roumain, vaste événement d’affaires qui souhaite promouvoir la Roumanie et amplifier les échanges culturels et commerciaux entre les deux pays pour : • Créer des synergies pour inves r, entreprendre et travailler • Développer de rela ons d’affaires entre les compagnies françaises et roumaines • Faire connaître le poten el et les atouts de la Roumanie. Le salon sera aussi l’opportunité pour les acteurs du monde d’affaires roumain de venir sur le marché français avec leurs projets de développement pour générer de nouveaux partenariats. Les sociétés et les personnes françaises intéressés par la Roumanie, trouverons des informa ons sur l’écosystème entrepreneurial roumain, les municipalités les plus dynamiques et accueillantes, les organismes d’accompagne- ment pour la créa on et l’implanta on de sociétés, le recrutement, ou les opportunités d’inves ssement. Evénements
  19. 19. Eastrategies Page 19 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s Les sociétés et les personnes françaises intéressés par la Roumanie, trouverons des informa ons sur l’écosystème entrepreneurial roumain, les municipalités les plus dynamiques et accueillantes, les organismes d’accompagne- ment pour la créa on et l’implanta on de sociétés, le recrutement, ou les opportunités d’inves ssement. Le salon est idéalement situé entre Nice, Cannes, Monaco, Sophia-An polis (pôle de compé vité avec 2230 so- ciétés), Ecovallée (pôle de développement économique de la métropole de Nice), au cœur d’une communauté roumaine de 10.000 personnes. Agenda du Salon Business Franco-Roumain Les journées du 6 et 7 septembre seront dédiés au networking B to B via le salon i$nérant, où sont invités des leaders d’affaires roumains et français, avec des rencontres professionnelles, ainsi que des moments de gastrono- mie typique de la Côte d'Azur. Le « Pack Business » pour la par cipa on à ces deux jours est disponible sur de- mande. La soirée du 6 septembre, à Cannes est des - née aux inves$sseurs, professionnels et jeunes entrepreneurs réunis pour un concours de Start-up présentant des projets sélec on- nés par nos partenaires français et roumains. Le salon sera ouvert au public le dimanche 8 septembre 2019 et les par cipants dispose- ront d'un cadre typiquement azuréen au bord de la mer, avec un espace d’exposi$on B to C, un espace dédié aux recruteurs proposant des emplois en Roumanie, un espace de confé- rences et des tables rondes pour poursuivre le networking et couvrir média quement l’évè- nement. Les prix des stands varient entre 100 et 200€. Nos principaux partenaires sont : Romanian Business Leaders et son projet Repatriot, L’Union des Français à l’Etranger, TechSta on représentant la French Tech à Bucarest, les CCI françaises et roumaines, et plusieurs sociétés franco-roumaines : I’m Possible, Stylezza, Dodi, Mihaela Cengher Avocat, Est Evasion, Techno- Compliance. Contact : roazurnice@gmail.com, Facebook Event Salon Business Franco-Roumain, @ROAZUR. Media: Andra +33(0)6 70 02 47 74 Info et inscrip on : Jacques +33(0)6 03 31 95 85 ou Simina +33(0)6 21 06 92 60
  20. 20. Eastrategies Page 20 NOUVEAUTES Août-Septembre 2019 Correspondant Bretagne Commerce Interna$onal, Fédéra$on des Industries Mécaniques (FIM) et BNP Paribas For$s Partenaires BIFE-SIM (12 - 15.09.2019) : www.bife-sim.ro Salon interna onal de mobilier, produits en bois, accessoires, décora ons intérieures, machines et équipements pour l’exploita on fores ère et la transforma on du bois Lieu et organisateur : Bucarest, Romexpo SA COSMETICS BEAUTY HAIR (26 – 29.09.2019) : www.expocosmecs.ro Salon interna onal de produits et d’équipements pour la cosmé que, le soin du corps et la coiffure Lieu et organisateur : Bucarest, Romexpo SA MODEXPO II (26 – 29.09.2019) : www.modexpo.ro Salon interna onal de ssus tex les, vêtements, peausserie, pelleterie, chaussures et maroquinerie, accessoires Lieu et organisateur : Bucarest, Romexpo SA EUROLASER Votre partenaire en Roumanie pour la Mécano Soudure, Crée en 2005, la société a commencé, l’an suivant, la construc on de l'usine de Ciorogarla à 5 kms de Bucarest vers Pites . De l'offre de prix à la livraison, EuroLaser met en œuvre tous ses moyens techniques et humains pour vous assu- rer un service de premier ordre. Grâce à un parc machine récent (2 lasers et 1 plieuse TRUMPF ), fréquemment renouvelé, ainsi qu'à un important stock ma ère, nous vous assurons la meilleure compé vité dans le respect de vos délais. Disposant d’un bureau d'étude, Euro Laser met à votre disposi on 3 postes de programma on (logiciel de marque RADAN) spécialisés dans la découpe et l'imbrica on de pièces 2D. Nous pouvons réaliser, avec notre équipement DAO / FAO, vos programmes à par r de plans papier, de pièces types ou de fichiers informa ques sous format DXF, DWG, IGS …. Pour prouver sa flexibilité et sa fiabilité, Euro Laser s'engage à répondre à chacune de vos demandes au plus vite afin de vous livrer dans les meilleurs délais et de fournir une qualité de service irréprochable. Contact : Marc Pascal HUOT Port: +40.755 04 88 55 Email: marc.huot@eurolaser.ro www.eurolaser.ro
  21. 21. Avec nous vers la réussite à l’interna onal ! Conseil en affaires, appui aux entreprises – prospec$on du marché, implanta$on, délocalisa$on, sous- traitance, recherche partenaires, exporta$ons … en Roumanie, Moldavie et Bulgarie La société Eastrategies, relais pour la FIM, Bretagne Commerce Interna$onal et BNP Paribas For$s, est présente sur le marché roumain depuis 20 ans et son ac vité consiste à proposer aux entreprises roumaines et étrangères des services de conseil de la plus haute qualité. Cabinet de Conseil faisant par d'un groupe de sociétés dont le dirigeant français est industriel en Roumanie, Moldavie, Bulgarie et République tchèque, nous meCons à votre disposi on une suite de services qui comprend : · Conseil en développement à l’interna onal · Etudes marke ng, prospec on du marché · Recrutement · Assistance implanta on, délocalisa on · Recherche de partenaires export/import, joint-venture · Recherches de sites de produc on · Recherche de sous traitants · Assistance Juridique · Assistance personnalisée aux PME · Recherche de synergie entre PME et grands groupes Marc Pascal HUOT Fondateur de Eastrategies, Directeur Général – Associé 17, rue C.A RoseL Secteur 2, Bucarest Roumanie PO BOX 22 - 103 Téléphone : +4021527016 Télécopie: +40215270310 Email : office@eastrategies.ro Site web : www.eastrategies.ro

×