Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Malakocktail 79

1,450 views

Published on

Numéro de printemps du Malakocktail

Published in: Social Media
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Malakocktail 79

  1. 1. LEJOURNALDEROSA,PABLO,VICTORETLESAUTRES La Folle journée s’exprime Le Voyage à la ferme Fêtons jardin Comme un air de printempsTRIMESTRIELGRATUIT N°79-PRINTEMPS2016 NEPASJETERSURLAVOIEPUBLIQUE MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 1MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 1 14/03/16 12:3714/03/16 12:37
  2. 2. ÉditoMalak ocktailn° 78 2 Édito collectif ONT CONTRIBUÉ À CE NUMÉRO : On participé à ce numéro : Yvon Bézie, Daphné Crossouard, Angèle Fouassier, Anne Guérin, Michelle Jolivet, Jean-claude Lafond, Sandrine Lefrançois, Christophe Letallec, Julie Mandresilahatra, Susan Plompen, Tata Jeanne, Colette Tournes, Simon Terracole, Christine Tribouillard, les élèves et institutrices de l’école élémentaire Jean Moulin, l’association A l’abord’âge, l’association Danse et Vis !, la Malle à Case, Nantes lit dans la rue. Merci à Slimane Neggaz et la classe de 3e Owen du collège Sophie Germain, au conservatoire de Nantes, à Pick Up production, la ferme de Saint-Hubert ainsi qu’à toutes les personnes interviewées COORDINATION : Sophie Trentesaux, Ville de Nantes. DIRECTION DE PUBLICATION : Virginie Danneyrolle, Ville de Nantes. PHOTOGRAPHIES : les membres du comité de rédaction et de l’Equipe de quartier, sauf indications contraires. MISE EN PAGE : Duplijet, 16 rue de la Planchonnais, 44980 Sainte-Luce-sur-Loire. IMPRESSION : Val PG Pôle Graphique, rue Antoine de Saint Exupéry - D2A Nantes Atlantique 44860 Saint-Aignan-de-Grand-Lieu Numéro tiré à 4500 exemplaires sur du papier issu de forêts gérées PEFC. 3-5 | ACTU 3 | Un service civique pour les échanges de savoirs Kenja devient Créas ! Les ateliers réparation de vélo de l’ADPS Un bal populaire à Malakoff 4 | Nouveau départ Fêton jardin, c’est reparti ! 5 | Danse et vis fête ses 10 ans ! On fait la fête de la musique à Malakoff ? Trois kinés à Malakoff 6-8 | VIE DE QUARTIER 6 | Un conseil citoyen à Malakoff Au revoir Mimie… 7 | Les locataires du 1 rue Luxembourg Deux locaux de pré-tri encombrants 8 | Le marché : des questions qui se posent 9-11 | CULTURE 9 | Entrez dans le cercle ! 10-11 | Un pt’it théâtre...au bout du quartier Expressions autour de la Folle journée 12-13 | LA VIE EN VERT 12 | Voyage à la ferme 13 | Du côté d’Accueil paysan / Le jardin « Sème qui veut » prépare l’été ! 14 | FAMILLE La joie de grandir ! 15-17 | JEUNESSE 15 | Nantes lit dans la rue aux Folles journées 16-17 | Du côté de l’école élémentaire Jean Moulin… Sophie Germain News Les pompiers expliqent les geste qui sauvent 18 | ESPACE LECTURE Nous sommes livres 19 | JEUX Sommaire C’est le printemps, et le quartier se (re)met au vert ! Les jardins partagés voient les malakoffiens se réveiller, alors qu’un projet de « Voyage à la ferme » va nous faire enfiler les bottes. Et pour finir de nous convaincre, l’événement « Fêtons jardin » remet le couvert le 28 mai ! Et le beau temps, ça inspire… Les habitants vont pouvoir continuer de s’exprimer, en dansant grâce au grand bal populaire du 10 juillet, en participant à la fête de la musique (comme musicien, organisateur ou spectateur), endébattantauConseilcitoyenetmêmeenseréunisssant en bas des tours... Du côté des assos, ça bouge aussi, et votre journal de quartier s’en fait l’écho ! Décidément, le printemps est signe de renouveau... Réponse du comité de rédaction Notre rédaction a reçu un courrier anonyme relatant plusieurs problèmes rencontrés au quotidien au sein de notre quartier de Malakoff (5 points liés à la notion de respect). Malgré la demande d’éditer celui-ci, notre comité de rédaction n’a pas souhaité le faire car on ne peut répondre à l’anonymat. N’hésitez pas à nous écrire et venir vous exprimer, en signant ! L’équipe du comité de rédaction Malakocktail est un journal de quartier conçu et écrit par et avec des bénévoles. Il a pour missions de relayer la parole des habitants, de valoriser les initiatives locales et de fournir des éléments de réflexion sur la vie dans le quartier. Malakocktail est coordonné et financé par la Ville de Nantes. Contact : Equipe de quartier Malakoff-Saint Donatien Un texte ? (dans la langue de votre choix) Une photo ? Un dessin ? Un commentaire, une suggestion, une réflexion... ? Le journal n’attend que vous ! 02 40 41 61 10 | malakocktail@mairie-nantes.fr MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 2MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 2 14/03/16 12:3714/03/16 12:37
  3. 3. Malak ocktailn° 78 3 Actu Un service civique... Le Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs de Nantes présent sur Malakoff a proposé une mission en service civique pour faire connaître et promouvoir le RERS auprès des habitants du quartier. Cette mission a été confiée à Louis Fellmann depuis septembre 2015 et se poursuit jusque fin avril 2016. Nous l’avons interrogé sur son vécu et ses actions : Louis va à la rencontre des habitants, notamment sur le marché du jeudi matin, participe aux permanences du Réseau le lundi après-midi à la Maison des Haubans, co-anime la bibliothèque hors les murs le lundi après l’école avec des enfants de Bergson et leurs parents… Etant étudiant en FLE (Français Langue Etrangère), Louis met aussi en pratique cette compétence principalement auprès des femmes du quartier qui sont nom- breuses à demander une aide à l’acqui- sition du français, et intervient aux côtés d’autres membres du Réseau également engagés sur cette action. Une façon aussi de déclencher des échanges sur des thèmes et savoirs propres aux pays d’origine des familles, à commencer par les traditions culinaires. Ainsi, une fois par mois, un plat est prépa- ré par une famille et partagé par d’autres familles contactées par le Réseau. Une de celles-ci prend le relai la fois suivante … Contact : 09 54 89 60 61 Rédigé d’après les propos recueillis par Yvon Bézie Kenja devient Créas ! L’association Créas continue ses activi- tés créatives : couture, bricolage, loisirs créatifs, pratiques artistiques (danse, marionnette...) et réaffirme ses objec- tifs ! Les inscriptions sont ouvertes toute l’année, aux adultes, jeunes et enfants, des stages sont également mis en place. Contact : Association Créas – Maison des Haubans, 1bis bd de Berlin 02 40 35 65 80 / 06 59 02 77 88 - creasnantes44@gmail.com Le 10 Juillet 2016, c’est Bal Populaire ! Un regroupement d’habitant.e.s, de structures associatives et de services de la ville de Nantes ont décidé de faire danser le tout Malakoff! Favoriser l’ap- propriation de l’espace public par les habitant.e.s, dynamiser le quartier par l’organisation d’un évènement festif ouvert à toutes et tous, et lutter contre l’isolement des personnes, voilà les objectifs de cette manifestation. Au programme, performances artis- tiques, chansons populaires, et bonne humeur, de quoi passer un dimanche festif et convivial! Le programme définitif sera communi- qué plus tard. Mais réservez déjà cette date! La Malle à case Entrée gratuite / Buvette sur place. Le 10 juillet à partir de 15h00 / Contact : Association la Malle à case : 02 40 75 63 74. Les ateliers réparation de vélo de l’ADPS changent de lieu ! Tous les 15 jours, le jeudi de 16h30 à 18h30, sur la place Rosa Parks, retrou- vez le camion aménagé de l’ADPS et son animateur pour une aide à la répa- ration de vélo. Gratuit et ouvert à tous ...pour développer les échanges de savoirs MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 3MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 3 14/03/16 12:3714/03/16 12:37
  4. 4. Malak ocktailn° 78 4 Actu «Fêtons Jardins», c’est reparti ! Fêtons Jardins est une manifestation citoyenne, festive et conviviale portée par le collectif Idéelles sur le parc de la Roche depuis maintenant 4 ans et co-produit avec divers partenaires (habitants, associatifs, institutionnels...) Pour sa 3e édition, cet événement autour de l’appropriation des espaces publics, des initiatives citoyennes et de la nature en ville, a été l’occasion d’accueillir « les Olympiades du Potager». «Les Olympiades du potager» est une compétition pota- gère «internationale» mettant en scène des épreuves autour des gestes, des outils et des savoirs du jardin-potager. Les épreuves sont entre autres : le lancer de savate en caout- chouc, la reconnaissance de plantes aromatiques, la recon- naissance de graines, le classement des légumes selon les saisons, le cordeau, le dévidoir de tuyau d’arrosage, le tri de patates, l’association de cultures, les insectes auxiliaires, la pulvérisation de purin d’orties... En 2016, « Fêtons Jardins » revient le samedi 28 mai et ac- cueille à nouveau « Les Olympiades du Potager » ! Et pour l’occasion, nous avons besoin de vous et lançons un appel aux juges pour accompagner les performances de nos athlètes potagers aux différentes épreuves. Vous êtes habitantEs, membres d’une association, profes- sionnel-LEs sur le quartier de Malakoff, vous avez minimum 16 ans, alors un seul mot d’ordre: «Engagez-vous, vous verrez du légume !» Collectif Les Idéelles Si vous êtes intéresséEs, faites-vous connaître en écrivant à l’adresse dédiée: fjop2016@ideelles.fr ou en appelant au 06.62.01.42.88. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 avril 2016. Nouveaudépart Suite à la fin de mon contrat à l’AHQM et ma mise en retraite nous avons décidé avec quelques personnes très investies sur le quartier de créer un collectif. Brigitte, Josseline, Edith, Simone, Monique, Colette, Ray- monde, Angèle, Nadia, Sophie, Hélène, Annie, Michelle, et Claude, se sont réunies et ont choisi Les petites mains de Malakoff pour le nom de leur collectif. Tous les lundis après midi de 14h00 à 18h00 nous nous réu- nissons avec nos travaux personnels de couture, tricot, bro- derie et nous échangeons les savoirs de celles qui peuvent aider. Nous partageons un goûter, chacune apporte café thé et gâteaux, petit moment convivial... Les ateliers cuisine de l’ANAF ont repris depuis janvier et le collectif y participe régulièrement. Nous nous investissons dans des réunions sur le quartier, réseau local de santé, préparation du bal populaire de la malle à case etc... Nous sommes ouverts à tous, tout habitant sera le bienvenu au sein de notre collectif. Claude 44444444 Merci Claude ! Toute l’équipe du Conseil d’Équipement de la Maison des Haubans, les bénévoles et les membres de l’AHQM, les professionnels de l’ACCOORD tiennent à saluer Claude pour son travail au service des habitants de Malakoff. Claude, tu as toujours été disponible pour tous et tu as occupé une place importante dans la vie associative de notre quartier. Au moment où tu prends une retraite bien méritée, nous te remercions pour tout ce que tu as fait et nous te souhaitons beaucoup de bonheur dans cette nouvelle vie. Bon vent et bonne retraite ! MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 4MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 4 14/03/16 12:3714/03/16 12:37
  5. 5. 5 Danse et Vis fête ses 10 ans! L’association « Danse et Vis ! » créée en 2006, développe depuis près de 10 ans une activité multiforme en di- rection des enfants, jeunes et adultes, filles et garçons, du quartier de Mala- koff. Dans un travail de coopération, l’association se donne pour but de développer des nouvelles activités et des projets autour de la pratique des danses urbaines avec tous les publics. Lors de la semaine d’anniversaire, retrouvez des expositions photo, vi- déo, retraçant les 10 ans, d’activités, d’actions, de rencontres, de partages, d’échanges. Et l’association Danse et Vis ! fait son show ! Les enfants et ados de l’association vous convie le jeudi 9 juin à partir de 18h salle de dif- fusion à la Maison des Haubans, à vivre ensemble le travail de toute une année (spectacle), nous finirons par un mo- ment convivial : un pot de fin d’année sera proposé aux enfants, familles, as- sociations partenaires, professionnel. Du 6 au 10 juin à partir de 14h à la Maison des Haubans – 1bis Bd de Berlin – Tél : 06 67 92 38 91 La « Fête de la musique » se prépare actuellement à Malakoff. Elle aura lieu le samedi 18 juin ! Des habitants et des associations du quartier se mobilisent actuellement afin de faire de ce moment untempsfestifaucœurduquartier.Pour mener à bien ce projet, tout le monde est le bienvenu. Car cela demande beau- coup d’énergie dans l’organisation et la mise en place d’un évènement comme celui-ci. Si vous voulez apporter votre soutien, prenez contact avec le comité Trois kinésà Malakoff ! Dans leur cabinet flambant neuf, trois nouveaux kinésithérapeutes accueillent leurs patients depuis le mois de décembre 2015 au niveau du rond-point de Berlin. Ils tra- vaillent avec la méthode McKenzie (plus d’infos sur www.mckenzie.fr ), qui consiste à rendre le patient le plus actif et autonome possible. Cela passe par de petits exer- cices simples que chacun pourra ensuite pratiquer dans son quotidien pour éviter les rechutes. « Cette méthode est une des seules en kinésithérapie recommandées par la Haute Autorité de Santé, ce qui est un gage de sérieux et de qualité » explique Jonathan Vizzini à l’origine du projet de ce cabinet. Elle s’adresse aux patients qui ont des douleurs d’origine mécanique : problèmes de dos, épaules ou tendinites. Par ailleurs, Kyra Bourricard est spécialisée dans le traitement des nourrissons et des femmes pendant et après la grossesse. Carl Gaborit s’est formé à la Clinique du Coureur. On se sent tout de suite à l’aise dans ce cabinet où une réelle attention est portée au patient avec des séances individuelles d’au moins 30 minutes et la pos- sibilité de réaliser des exercices sur place grâce au matériel de rééducation (vélo, presse, tapis de marche). Julie Cabinet de kinésithérapie 02 51 83 11 72 5 rue Nina Simone – 44 000 Nantes (au niveau du ront-point de Berlin, à côté du square). On fait la « Fête de la musique » à Malakoff le samedi 18 juin ? d’organisation. Vous pourrez y découvrir une proposition musicale variée où cha- cun pourra trouver un moment de dou- ceur et de bien vivre ensemble en ce début de printemps. Christophe Contact : 06.70.04.19.74 (Christophe) fetedelamusiquemalakoff@gmail.com MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 5MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 5 14/03/16 12:3714/03/16 12:37
  6. 6. Malak ocktailn° 78 6 Vie de quartier Un Conseil citoyen à Malakoff… Saisissons cette opportunité Les problèmes accumulés dans « nos quartiers » depuis 40 ans provoquent périodiquement des réactions d’habitants. Nous sommes unanimes à condamner la violence qui accompagne trop souvent celles-ci mais nous intégrons trop peu les impatiences et les indignations qui les sous-tendent... Cette attitude est au moins trois fois contestable. Nous oublions notre com- passion d’humains en négligeant la souffrance de nos très proches voisins. Nous bafouons notre principe républi- cain d’égalité en refusant à ces conci- toyens les circonstances atténuantes que nous accorderions probablement à d’autresetcertainementànous-mêmes. Nous délaissons toute perspective de solution en nous privant d’une analyse sincère et en décourageant les forces vives de ces « quartiers » aux prétextes qu’elles nous semblent trop indignées ou trop impatientes… Par la loi du 21 février 2015, l’Etat veut prendre à contre-pied ces ten- dances stériles. Après avoir deman- dé aux collectivités locales de définir leurs « quartiers prioritaires », il y ins- taure des Conseils citoyens constitués de volontaires, habitants ou acteurs économiques de ces quartiers, et de tirés au sort parmi tous leurs habitants. De cette nouvelle structure seule, il at- tend une vision plus fidèle des particu- larités locales et, en l’associant à l’éla- boration de projets tels que les Contrats de ville, une optimisation de l’analyse des problèmes, de la recherche des solutions et de la mise en œuvre des actions de terrain. Pourtant, même issus de la loi et donc légitimés par l’Etat, les Conseils citoyens demeurent les petits derniers des familles économico-po- litico-sociales des « quartiers priori- taires ». Comme tous les autres, celui de Malakoff devra donc s’affirmer. Il invitera les acteurs économiques ou sociaux et les habitants à le rejoindre afin que nous puissions tous améliorer notre environnement commun, nos acti- vités quotidiennes et le devenir de nos enfants… Avec la Ville qui s’est toujours préoccupée de son développement, il inventera des passerelles aptes à faire coexister leurs deux logiques démocra- tiques, certes différentes mais objecti- vement complémentaires… Contact : conseilcitoyen.malakoff@gmail.com JC A notre amie Au revoir Mimie... Le 15 janvier dernier tu nous a quitté et tu laisses derrière toi un grand vide. Tu étais une figure du quartier de Malakoff, une bénévole toujours prête à tout moments pour donner un coup de main. Tes éclats de rire et tes coups de colère vont nous manquer. Tes enfants et tes amis vont continuer à s’investir au sein de l’association Gouye Mouride que tu aimais tant et dans laquelle tu t’es dévouée corps et âme. Le chagrin s’estompera petit à petit mais sache Mimie que nous ne t’oublierons jamais Claude et Tata Jeanne MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 6MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 6 14/03/16 12:3814/03/16 12:38
  7. 7. 7 Devant les incivilités récurrentes au sein de leur immeuble, les loca- taires du 1 rue du Luxembourg ont décidé d’imaginer des moyens pour changer les choses dans la mesure du possible. Pour ce faire, deux ren- contres ont été initiées dans le hall de l’im- meuble. Une au mois de novembre 2016, afin d’établir les constats autour des problèmes relevés par les loca- taires, l’autre au mois de janvier, afin de lis- ter des propositions à soumettre à l’agence Nantes Métropole Habi- tat de Malakoff. Suite à cette démarche, une réunion a eu lieu en présence de Gérard Allain, responsable de l’agence Goudy/ Antenne Malakoff et Ronan Picquet, responsable du secteur Malakoff/Saint Donatien directeur de l’agence. Celui-ci a salué l’initiative et fait part de sa vo- lonté d’accompagner la démarche. Il a d’ailleurs émis le souhait de venir à son tour à la rencontre des habitants, pour que l’échange mis en place puisse per- mettre la réalisation des souhaits émis par les locataires. Ce que les locataires demandent se résume en trois mots : PROPRETÉ – SECURITÉ TRANQUILLITÉ. Parmi les nombreuses propositions, les habitants de l’immeuble pensent qu’en aménageant et décorant le hall avec des couleurs plus chaudes, il deviendrait plus vivant. Il serait plus agréable en y inté- grant un banc avec une plante, permet- tant ainsi de s’asseoir, notamment pour les personnes âgées lorsqu’il ne fait pas beau. Cela aurait pour effet d’avoir une veille dans le hall de façon indirecte et de permettre plus de dialogue. Ils sont persuadés que plus les loca- taires s’approprieront cet espace com- mun, plus il sera respecté. Il a même été évoqué que cet espace puisse devenir un lieu « d’expositions éphémères » dans le quartier. Un constat majeur est apparu lors des différents échanges autour du manque de lieu de vie pour les jeunes, qui de ce fait se retrouve le soir dans les halls d’immeuble : « Concernant le phénomène de squattage qui n’est pas propre à notre immeuble, mais qui nous interpelle et que nous subissons au quotidien. Nous souhaitons la mise en place d’un groupe de travail entre Nantes Métropole Habi- tat, la Ville de Nantes, les éducateurs de l’ADPS, les médiateurs de quartier et des locataires volontaires. Nous portons le constat qu’aucun lieu de vie n’est à dis- position des jeunes le soir dans le quartier et que cela est une des causes des pro- blèmes d’incivilité. Nous sommes bien conscients que cela ne doit pas en être la seule réponse, mais elle en fait partie. ». D’autre part, il a été soumis que le volet éducatif des familles et de l’ensemble des locataires devait être renforcé. No- tamment sur l’apport de nourritures en abondance pour les pigeons, mais aussi pour les mouettes. Beaucoup de per- sonnes ignorent que cela peut engendrer l’apport de maladies très graves pour la population. Sans compter les détériora- tions dues à leur présence massive. La création d’un « LABEL RESPONSABLE LOCATAIRE » valorisant les immeubles où les habitants s’engagent dans le res- pect et la valorisation de celui-ci a éga- lement été évoquée. Une fête des voi- sins sera programmée au printemps au pied de l’immeuble, pour continuer les échanges et créer du lien entre locataires. C’est avec l’engagement au quotidien de chaque habitant que les choses sont susceptibles de changer. Nous sommes tous responsables de nos conditions de vie et de notre environnement. Christophe Deux locaux de pré-tri encombrants à Malakoff ! Les locataires du 1 rue du Luxembourg montrent l’exemple ! 2 locaux de pré-tri des encombrants vont être ouverts à la fin du printemps au 3 rue de Luxembourg et 2 rue d’Irlande par Nantes Métropole Habi- tat, en collaboration avec les services de la ville de Nantes et de Nantes Métropole. Les locataires des rues de Tchécoslovaquie, Luxembourg, Ma- drid, Angleterre et Irlande vont donc être sollicités par leur bailleur dans le cadre d’une enquête préalable, afin de mieux connaître leurs besoins. Un local de pré-tri des encombrants, qu’est ce que c’est ? Afin d’éviter les encombrants sur la voie publique, dans une démarche écocitoyenne, afin de donner une seconde vie aux déchets recyclables et créer de l’emploi, deux créneaux de 2 heures par semaine seront ouverts pour déposer vos encombrants ! Les locataires pourront y déposer ceux ci (cartons, meubles réemployables et non-réemployables, textiles, équipe- ments électriques et électroniques D3E, etc…). Ils seront ensuite collec- tés par des associations de réemploi des déchets et d’insertion par l’acti- vité économique. Les travaux de création, conception et exécution des embellissements mu- raux à l’intérieur des locaux de pré-tri sont confiés à des jeunes du quartier, par le biais de l’ADPS (Agence Dépar- tementale de Prévention Spécialisée). MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 7MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 7 14/03/16 12:3814/03/16 12:38
  8. 8. Une dame témoigne, « Je trouve le marché très bien ». Mais pour cer- tains, il faudrait plus de diversité : plusieurs poissonneries pour com- parer, plus de concurrences et de choix, des produits de la ferme… Mathilde, 28 ans et jeune maman, s’exprime sur le sujet « Je viens depuis le début et toutes les se- maines, je suis contente du marché mais je trouve qu’il y a moins de commerces qu’au début. Je trouve qu’il y a beaucoup de mélanges et de mixité, c’est très convivial ! » Pour une autre dame, « il manque des produits bio et de saison ! Je recherche vraiment des produits moins traités et plus natu- rels ». Par exemple, « pas d’endives ni de salade aujourd’hui ! ». Pour Josianne : « Plus ça va, moins il y a de commer- çants ! Je suis contente de trouver de bonnes pommes mais on voudrait bien plus de diversité : une crèmerie et du porc par exemple. On avait une bonne charcu- terie qui n’est hélas plus là » Aux délices d’ailleurs, on vend des spécialités de Tchad : ac- cras de morue, bananes plan- tins, poulet… « Je suis arrivée depuis 1 mois, c’est un début, on va voir… Mais je trouve le marché très convivial ! » Le marché est aussi l’occasion de retrouver les connaissances du quartier, ainsi Josianne retrouve les assistantes maternelles à la Maison des Haubans puis « on va au marché. J’y retrouve des gens que je connais !» Courant octobre, une ombre est venue assombrir le tableau co- loré du marché. Il paraît judicieux de rappeler les faits réels, face aux rumeurs infondées. Un passant isolé a menacé avec viru- lence la jeune femme charcutière. Tous les commerçants ont trouvé cela inadmissible et se sont solidarisé pour désapprou- ver ces paroles. Une lettre de Nantes Métropole a été adresée à tous les commerçants pour condamner ces faits. Certains habitants témoignent « On a très mal réagit, aux me- naces qui ont été proférées... » Pour le boulanger « Il y a une super ambiance entre commerçants on s’entend tous très bien ! C’est vrai que l’événement avec la charcutière n’a pas fait du bien… Mais on était tous solidaires pour la défendre, malheu- reusement on a pas eu le temps d’en parler avec elle car elle n’est pas revenue. Maintenant, il faudrait plus de commerçants et les clients reviendront. » Pour le marchand de produits vendéens, « Les ventes sont diffi- ciles je ne fais pas beaucoup de chiffres, pourtant j’adapte mes prix... Si ça continue je ne pourrai plus venir. » Tout le monde a besoin et envie que ce marché fonctionne, ha- bitants et commerçants, dans un esprit convivial et de mixité ! Si nous voulons que le marché continue, soutenons le. Michelle, Claude et Sophie Crêpe party à l’Accoord ! Petit aperçu de l’organisation d’un après midi crêpes, pour préparer le petit déjeuner Accord. Cet après midi là nous avons confectionné les crêpes avec un chef crêpier, Edouard Tessier. L’occasion de rappeler que tous les 1er mercredis de chaque mois l’Accoord organise un petit déjeuner ouvert à tous les habitants ! Michelle Depuis quelques temps, les habitants se posent des questions sur le marché : la fréquentation, la diver- sité des commerçants… Nous sommes donc allés à leur rencontre pour mieux connaître leurs sentiments ainsi que celui de certains commerçants. Le marché : des questions qui se posent Malak ocktailn° 78 8 Vie de quartier MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 8MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 8 14/03/16 12:3814/03/16 12:38
  9. 9. DavidGallard Malak ocktailn° 78 9 Culture On a déjà eu plusieurs occasions d’en- trer dans le cercle de la création parta- gée en cours à Malakoff sur le thème des danses hip hop et funkstyle ! Cela a commencé le 23 janvier à la Maison des Haubans avec une conférence dan- sée qui nous a raconté l’origine de ces danses. Entre images, sons, voix off et démonstrations chorégraphiques par Franco, danseur professionnel de la Compagnie Engrenage, les spectateurs ont bien compris que ces danses très diversifiées sont ancrées dans le début des années 1970 et le funk. Puis un spectacle le 30 janvier a permis de ren- Entrez dans le cercle ! Coup d’œil dans le rétro Au départ, il y a moins de 4 ans, ce sont quelques copains de lycée qui ai- maient danser. Puis d’entrainement en concours, les Rookies sont devenus des professionnels de la danse hip hop. Ils ont même gagné le titre de champion d’Europe en 2014. Aujourd’hui ils sont 11 impliqués autour de la danse, du son et du stylisme. Trois d’entre eux – Tony, Tanisha et Sylar - vivent à Malakoff dans une colocation de Kapseurs rue de Suisse. Kapseurs ? Oui, ces jeunes qui s’installent dans des colocations de trois personnes dans les quartiers pour développer des projets qui facilitent le lien entre les habitants. Le projet des Rookies à Malakoff est clair : développer leur activité chorégraphique et pro- mouvoir les danses hip hop. Ce sont eux qui ont organisé le battle knock out tournament à la maison des Haubans début février. Ils participeront aussi à la présentation de la chorégraphie créée avec les habitants du quartier. Voir de tels talents impliqués dans notre quartier, ça donne envie de bouger ! Julie trer plus dans la pratique des créations chorégraphiques. Ensuite, le battle an- nuel, le « Knock Out », organisé par Pick Up Production et les Rookies, a permis aux danseurs de se mesurer dans des duels. Le niveau était bon, l’énergie était là, l’ambiance était chaude… Et le festival HIP OPsession a com- mencé. Une trentaine de personnes du quartier a eu l’opportunité d’assister au premier battle du festival au Lieu Unique rassemblant les meilleurs danseurs hip hop du monde entier, et de profiter d’une visite des coulisses du LU en compagnie de Franco. Après le LU, c’est au TNT et ATELIERS DE DANSE À VENIR Jeune ou moins jeune, curieux ou amateur, débutant ou déjà expérimenté, n’hésitez pas à vous lancer dans la pratique des danses hip hop et funkstyle (danses debout) avec ces ateliers gratuits animés par Franco et ouverts à tous (de 18h à 20h), sur l’espace public en extérieur (en cas d’intempéries, les ateliers ont lieu au gymnases Malakoff IV). 22 et 23 mars Place Rosa Park 19 et 20 avril Place Rosa Park 26 et 27 avril Rue d’Angleterre 24 et 25 mai Rue d’Angleterre 31 mai et 1 juin Rue de Madrid 7 et 8 juin Rue de Madrid 14 et 15 Rue de Hongrie 28 et 29 juin Rue de Hongrie Ces ateliers mèneront à une chorégraphie présentée le 9 juillet Pour poser des questions et s’inscrire : contacter Anna : anna.pickupprod@gmail.com 02 40 35 28 44 au Grand T que les pas de danse nous ont menés pour continuer de découvrir des chorégraphies de qualité. Ça y est, nous avons toutes les cartes en main pour comprendre ces danses, et nos orteils commencent à nous titiller ! La suite du programme ? Des ateliers danse hip hop sur le quartier ! Les Rookies, des danseurs de Malakoff reconnus internationalement ! MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 9MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 9 14/03/16 12:3814/03/16 12:38
  10. 10. La clé des couleurs / Peuple et culture Malak ocktailn° 78 10 Culture Un p’tit théâtre… tout au bout du quartier On n’entre pas au Cyclope, on s’y glisse sans savoir où débouche cet étroit couloir qui depuis la rue, sert de guide…À l’extré- mité, un trou dans le mur d’où sort une main qui vous tend le billet d’entrée. C’est l’heure ! Le public silencieux des- cend vers une mini salle obscure où la scène est à une enjambée des premiers fauteuils. Le décor : une compile d’objets… une caisse dont le fond n’a qu’une latte sur deux… une mappemonde qui semble vouloir se mettre à tourner toute seule… perdue dans un coin, une autre caisse trouée… un pantalon jeté sur un pan- neau… à côté un café odorant passe doucement. On se croirait dans l’Inven- taire de Prévert ! Justement, nous sommes chez Prévert et Yvonnick le Récitant, invisible jusque là, émerge d’une couverture… Dis, dans ma maison tu viendras ? La voix langoureuse d’Yves Montand surgit d’une machine : …Il dit les mots incongrus du poète avec autant de naturel que s’ils étaient de lui et met en scène les douleurs inavouées du personnage… Dans ce p’tit théâtre, par le talent d’un auteur et d’un acteur inspirés, des spectateurs qui ne se connaissaient pas à l’entrée quittent leur fauteuil en se parlant comme de vieux amis. Colette Dans ma maison, poésie théâtralisée sur des textes de Prévert avec Yvonnick Le Blanc. Théâtre du Cyclope - 82 Rue du Maréchal Joffre - 44 000 Nantes - Tel : 02 51 86 45 07 www.theatreducyclope.com/les-spectacles J’ai vu : Les participants aux ateliers d’écriture de Peuple et Culture et desessin de la Clé des couleurs se sont réunis pour s’inspirer des morceaux joués aux Folles journées sur le thème de la Nature. Il ont ainsi laissé parler leurs plumes et leurs pinceaux… En voici quelques extraits… En cheminant dans la campagne Vie rurale En profond changement Incitant à regretter le passé Loin des affres du modernisme Destiné, soi-disant, à nous rendre la vie facile Et puis Longtemps contenue Avec sa quirielle de quipropos Notre insécurité A débattre Tête froide Universellement Reconnue Ecologiquement reconnue C’est le calme avant la tempête. La course des nuages se profile à l’horizon, le vent souffle déjà un peu. Les branches ploient dans le jardin et l’herbe haute se met à danser. Dans la ronde des saisons, le printemps pointe le bout de son nez. La clairière et son doux ombrage nous invite à la méditation. Mais pour l’heure de sombres et lourds nuages font vibrer l’air. Le vent souffle donnant à la canopée des airs d’océan houleux. L’orage gronde, la tempête fait rage. Mais sous la canopée la vie continue, rythmée par la ronde des saisons. Les après-midis s’étirent dans la chaleur de l’après-midi ; les animaux languides font la sieste sous les ombrages. Une multitude de petits bruits témoigne de la force de vie de la nature : branches qui ploient, herbes qui dansent, animaux qui se faufilent, oiseaux qui lissent leur plumage... Ce calme trompeur laisse aussi la place à un aspect plus sombre de la nature : le danger qui rôde, la fuite des animaux devant leurs prédateurs, le bruit des bois qui s’entrechoquent quand les cerfs en rut se battent dans les clairières, et l’homme, suprême prédateur qui traque ses proies dans une course effrénée. Patricia R. Roberte G. Hélène C. Sur le papier La Folle journée s’exprime... MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 10MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 10 14/03/16 12:3814/03/16 12:38
  11. 11. SimonTerracole 11 Le jeudi 4 février, a eu lieu l’avant première des Folles journées de l’orchestre symphonique. Orchestre com- posé des élèves du troisième cycle du conservatoire de Nantes. Il s’agit d’une représentation devant un public hétéroclite. L’entrée libre du concert a attiré bon nombre de personnes. Ce dispositif permet de rendre accessible la scène du conservatoire, pour un public qui ne fréquente pas toujours les concerts de musique classique. Chacun est ainsi libre de venir écouter pour le plaisir ou pour la découverte, un orchestre de grande qualité, haut en couleurs. Une première représentation s’est déroulée dans le hall du conser- vatoire, où les percussions étaient à l’honneur. Après celles-ci les visiteurs ont rejoint l’auditorium, une belle salle parfaitement équipée pour profiter du concert. Le thème des Folles journées de cette année porte sur la Na- ture. Le concert du troisième cycle est un temps fort pour les étudiants qui montrent la qualité de l’enseignement du conser- vatoire et la réussite des jeunes talents de la musique. Durant une année d’étude, les répétitions ainsi que la représentation aux Folles journées, sont des temps d’évaluation qui confirment le parcours des élèves. La préparation des élèves permet de gérer le stress, de pratiquer et d’expri- mer leur musique. La participation à un évènement tel que les Folles journées, donne l’occasion aux élèves de jouer aux côtés de grands maîtres de la musique classique, de côtoyer de grandes scènes. Comme le dit Amice Gaëlle, membre du troisième cycle, : « il faut beaucoup tra- vailler, la musique exprime les senti- ments de son âme ». J’ai trouvé le concert de grande qua- lité, le thème a beaucoup contribué au plaisir que j’ai éprouvé à l’écouter. Venir apprécier un concert en direct est une expérience très différente d’une capta- tion télévisuelle. La musique résonne, imprègne et prend une profondeur bien plus grande dans la salle. Pour ceux qui souhaitent écouter de la musique classique pour la première fois, je vous conseille de dépasser vos à prioris ! Comme l’a souligné Maia Sallier, une autre musicienne : « la musique classique n’est pas réservée à une population, on la retrouve dans de grands films, elle ouvre des chemins inattendue dans notre esprit et dans la vie ». Le reste de l’année, venez découvrir la musique dans un format court d’une heure, sur des thèmes riches et variés, les heures musicales du jeudi au conservatoire sont gratuites et ouvertes à tous à partir de 7 ans ! Simon Et en musique MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 11MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 11 14/03/16 12:3814/03/16 12:38
  12. 12. Malak ocktailn° 78 La vie en vert 12 L’association Peuple et Culture propose un projet s’intitulant « Voyage à la Ferme » à Malakoff en partenariat avec l’association Accueil paysan, pour tisser des liens entre les habitants du quartier, les gens et notre environnement. Il a commencé le 4 novembre 2015 avec l’accueil de chèvres et de poules devant l’école maternelle, qui ont attiré beaucoup de petits et grands curieux. Il continuera avec deux journées de balades dans la ferme d’Annie Ong, éleveuse de vaches laitières à Machecoul. Le programme donne envie : promenade dans les champs le matin à la découverte de la biodiversité et des différentes cultures nécessaires à l’alimentation des vaches, pique-nique tiré du sac le midi et puis diverses activités l’après-midi, comme la fabrication du beurre, la traite des vaches et les soins aux animaux. Le Voyage à la Ferme pourrait continuer avec une balade buis- sonnière dans notre quartier à la découverte des plantes et de l’interaction entre la faune et la flore, puis par des animations dans le cadre de Fêtons Jardins le 28 mai. Mais l’idée est que chacun à son niveau s’empare de ce projet et en fasse ce qu’il veut ! Un poulailler dans le quartier ? Du travail dans les fermes pour les ados ? Tout est possible. Alors que ce soit pour vous inscrire à une visite de ferme ou pour soumettre vos idées, n’hésitez pas à contacter Peuple et Culture ! Julie Visite de la ferme de Machecoul le 30 avril ou le 11 juin 2016, de 10h à 17h. Les enfants sont les bienvenus (mais il n’est pas possible de circuler en pous- sette pendant la visite). Tarifs : 4 € pour les adultes 2 € pour les enfants. Le transport peut être pris en charge. Chacun amène son pique-nique. Infos pratiques Voyage à la ferme Tél. : 09 61 58 42 71 Mail : peuple.et.culture.44@gmail.com MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 12MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 12 14/03/16 12:3814/03/16 12:38
  13. 13. 13 Accueil paysan est une association départementale régionale et fédérale. L’associa- tion est née à Grenoble en 1986. Des paysans, agriculteurs accueillent les gens chez eux, en gîte ou en chambre d’hôte, et leur font visiter la ferme. Nous devons respecter une charte, une sorte de cahier des charges pour accueillir les visiteurs et faire partie de l’association. Nous sommes une vingtaine d’adhérents en Loire Atlantique. Pour, Jean Luc Clavier, le président de l’association Accueil Paysan « Nos fermes de- mandent du temps et nous travaillons en autonomie, alors on se prend en main on échange au sein de l’association.» Le jardin « Sème qui veut » prépare l’été ! Venez nous rejoindre samedi 2 avril à partir de 17h pour planter graines, plants et fleurs. Où ? Au jardin collectif au pied de la tour du 1 rue d’Angleterre. Les festivi- tés se poursuivront par un repas, apportez votre plat préféré pour le partager dans une ambiance conviviale ! Petits et grands, vous êtes tous conviés ! Nous vous attendons avec impa- tience, venez nous rejoindre dans l’aventure « Sème qui veut » ! Qu’avez vous envie de faire découvrir aux gens qui visitent votre ferme et aux habitants du quartier Malakoff ? L’accueil pédagogique permet aux gens de renouer avec la nature. L’objectif est de faire découvrir les animaux et l’en- semble de la ferme, montrer son fonc- tionnement. Nous aimons faire décou- vrir ce que les animaux mangent, la provenance de la nourriture et montrer qu’il y a un vrai travail derrière. A tra- vers l’accueil il existe un côté transmis- sion qui est important. Avec Peuple et Culture, le partenariat a commencé il y a 7 ans. A Malakoff le projet Voyage à la ferme, est la suite d’une première colla- boration en novembre. Ces agriculteurs très sympathiques nous ont bien transmis leur goût de la nature, on peut dire qu’ils ont le sens de l’accueil ! Christine, Michelle et Sophie Quelles sont les activités de la ferme de Saint Hubert ? Nous cultivons des herbes et des cé- réales : blé, avoine, orge, fèves pois… ; qui servent de complément alimentaire pour les vaches. Dans cette ferme il y a 70 vaches : des normandes, des brunes des alpes, des Jerseyses, des croisés Hols- tein, des Montbéliardes, des Nantaises, des Bretonnes Pie noire ! Les vaches produisent 40 litres de lait par jour, ce qui nécessite deux traites matin et soir, puis la laiterie passe tous les deux jours. C’est vrai que ça peut être des contraintes, mais nous aimons notre métier ! Comment avez-vous monté votre ferme ? Nous sommes constitués en GAEC (2 as- sociés et 1 salarié), nous ne sommes pas propriétaires de la ferme, seuls les ani- maux et le matériel nous appartiennent, mais nous cultivons ces terres depuis plu- sieurs générations de père en fils et fille. À la ferme de St Hubert de Machecoul, Annie Hong nous accueille et raconte... Du côté d’« Accueil paysan »... MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 13MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 13 14/03/16 12:3814/03/16 12:38
  14. 14. Malak ocktailn° 78 14 Famille La joie de grandir ! Elena Galimberti, musicothérapeute de formation, s’est inspirée de la méthode « Music Together » (courant d’éveil musical américain) pour créer en 2014 sa propre méthode d’éveil musical pour les enfants de 0 à 5 ans en collaboration avec Gergena Georgieva. Leur pédagogie est basée sur trois points : 1 Le lien interculturel et intergénérationnel qui accroît la diversité, la richesse culturelle et l’échange 2 L’apprentissage par le jeu qui est le moyen le plus adapté aux enfants pour s’éveiller au monde 3 Le respect de l’autre, de sa différence et « l’absence de peur de la diversité ». Éveil musical pour les moins de 5 ans Déroulement d’une séance de 45 minutes en atelier parents/ enfants avec un support audio de 12 chansons, une harpe cel- tique et la voix d’Elena : Une chanson d’accueil où Elena présente tous les prénoms des enfants Des chansons plus rythmiques (à l’aide de baguettes, de mara- cas, de grelots…) avec une variété de styles (jazz, flamenco, country, gospel) et de langues (italien, espagnol, anglais…) Des chansons avec plus de mouvements du corps Une berceuse à la harpe pour finir avec un moment de détente Une chanson pour se dire au-revoir Un petit temps de découverte de la harpe celtique d’Elena Déroulement d’une séance Contact lajoiedegrandir@gmail.com www.lajoiedegrandir.com www.alabordage-le-cafe-des-enfants.fr Pour y avoir participé à plusieurs re- prises avec mon fils, je peux témoigner d’une réelle ambiance de joie de vivre et une liberté totale d’interprétation par les bambins. Certains s’éclatent à reproduire les gestes d’Elena tandis que d’autres observent attentivement et mettront parfois plusieurs séances avant de se lancer ou pas ! Ce qui est sûr c’est que plein d’émotions positives circulent durant cet atelier. En effet chaque enfant ou parent parti- cipe comme il veut, il n’y a pas de bien ou mal. Les enfants sont ravis de voir leur parent ou l’adulte qui l’accompagne sous un autre jour. Pour y participer rien de plus simple, cette associationsebaladeunefoisparmoisau Café à l’Abord’âge, à la Maison de quartier de l’île, dans les crèches, les écoles, des festivals, à l’école Montessori… Et la nouveauté de 2015 : la création d’un CD autoproduit avec un projet participa- tif sur internet qui s’appelle « Le voyage de la plume ». Susan Et n’oubliez pas : la ludothèque est ouverte le samedi matin ! à la Maison des Haubans, de 9h à 12h MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 14MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 14 14/03/16 12:3814/03/16 12:38
  15. 15. Malak ocktailn° 78 15 Jeunesse AMINATA J’ai vu un piano et une contrebasse J’ai vu que le monsieur (l’accordeur) il appuyait sur le piano pour que le piano sonne juste. Je me demande pourquoi personne ne chante. J’aimais bien quand ils jouaient trop fort. Je me suis endormie mais je n’avais pas besoin de mes yeux pour écouter de la musique. ANNA MARIA «J’ai eu la chance de pouvoir parler aux deux violonistes et à la contrebassiste qui ont signé des autographes. Yuko Hara qui vivait sa musique… Elle dansait. » J’aime quand la musique est rythmée joyeuse et enlevée. « j’ai beaucoup aimé les membres du quatuor » ANNA A DIT OUAHOU « Je suis heureuse d’avoir fait la connais- sance d’Anna Maria dit Claudine» et Anna Maria et aussi heureuse d’avoir fait la connaissance de Claudine. TEEYAH J’ai trouvé le concert bien parce que les musiciennes exécutaient bien leurs gestes avec leurs instruments. C’était la première fois que j’allais au concert. L’organisation était bien. La musique douce et forte à la fois. Le pianiste jouait très bien. IBRAHIM Moi je dirai à ma maîtresse j’ai été au concert. Avec Adrian sur le chemin on explique le fonctionnement de l’écluse. Il veut savoir la profondeur de la Loire et de l’Erdre ISABELLE « Ça m’a fait oublier les soucis qu’on a dans la vie actuelle c’est super et c’est agréable. » LÉONCIE « c’était bien » j’ai aimé les applaudisse- ment à l’entrée et à la sortie. TRIOMPHANT « On a vu des instruments, c’est bien d’être au premier rang. La musique était bien car on changeait brusquement de rythme il y avait du monde. J’avais un peu envie de dormir car elle était si douce mais à un moment la mu- sique devient forte. J’ai adoré ce moment-là. L’inventeur du groupe est Franz Schubert. » FRANÇOIS « J’ai aimé la contrebasse il fallait imaginer une histoire avec la musique » ADRIAN « Pourquoi personne ne chante ? j’ai adoré la musique il y avait un piano et des violons, des gros et des petits. Il y avait aussi un violoncelle et une contrebasse. J’avais envie de danser. Ça a duré un peu plus de trois quart d’heure. J’aime faire de la musique. « Nantes lit dans la rue » aux Folles journées L’association « Nantes lit dans la rue » a organisé une sortie concert avec des enfants du quartier Malakoff le 3 février, dans le cadre du festival les Folles journées. Grandes impressions de petits spectateurs... La truite de Schubert Mi-sa Yang au violon Yuko Hara alto Joëlle Martinez au violoncelle Pénélope Poincheval à la contrebasse Iddo Bar-Shai au piano Compositeur Franz Schubert (1797-1828) Anna Maria remercie toutes les personnes qui ont accompagné et Jeanne qui m’a permis d’assister au concert Voici les noms des musiciens Les petits reporters au travail... Ça cogite... MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 15MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 15 14/03/16 12:3814/03/16 12:38
  16. 16. Malak ocktailn° 78 16 Jeunesse Du côté de l’école élémentaire Jean Moulin... Nettoyons la nature Le 25 septembre, les classes de CP, CP-CE1, CE1 et CM 2 ont participé à l’opération « Net- toyons la Nature ». Nous avions tous une paire de gants, un dossard et un grand sac pou- belle et nous sommes partis nettoyer le quartier : nous avons ramassé plein de déchets : papiers, bouteilles, mégots de cigarette, petits objets... Après cette journée, nous avons travaillé sur le tri des déchets, sur l’importance du recyclage et de la protection de la nature qui nous entoure. On prend soin de la Nature ! Kenza: Sortir dehors quand il y a du vent. Ibrahim: Ouvrir la fenêtre le soir pour voir les lumières de la ville. Jihad: Se promener le soir au bord de la Loire avec mes parents Ilyes: Partager des chocolats avec mes cousins et mes cousines Arige: Compter les étoiles le soir Brayan: Jouer aux voitures avec ma soeur Sid-Ahmed: Jouer au parc avec mes cousins Khadija: Sentir l’odeur du gâteau au citron qui cuit dans le four Alaa: Lire un livre dans mon lit toute seule, enfermée dans ma chambre Marwa: Rêver d’être une princesse Jouer à la maman Claurisson: Jouer dans la neige Nager dans l’eau de la piscine Dylan: Ecouter le rock Jouer aux échecs Irya: Sentir Nacia, ma petite sœur Jouer à la maîtresse « Les petits riens qui font du bien » Les élèves de CE 1 et de CP / CE 1 ont écrit leurs listes de « Petits Riens qui font du bien », à vous de les décou- vrir et de prolonger ces jolies listes ! Jardin de l’école Depuis le mois de septembre, les élèves de cycle 2 participent à des activités de jardinage dans le jardin de leur école : se- mis, plantation, observation de graines.... Ils ont déjà planté des fèves, des radis, des petits pois et semer des tomates cerises. Nous espérons avoir une grande récolte ! En classe, nous faisons aussi des petites expériences pour comprendre comment les graines poussent. Le composteur du quartier Dans le cadre de notre projet jardinage, nous avons récupéré du compost dans le grand composteur du quartier avec Marielle de l’association « Idéelles». Nous avons pu observer l’intérieur du compos- teur et les petites bêtes qui y vivent. Grâce à ce compost, nous espérons que nos légumes pousseront plus vite ! Les élèves et institutrices de l’école élémentaire Jean Moulin MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 16MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 16 14/03/16 12:3814/03/16 12:38
  17. 17. 17 Les pompiers expliquent les gestes qui sauvent Les enfants du centre de loisirs et du secteur du CS Malakoff ont participé à une formation avec les pompiers durant les vacances de février. Ils sont accompagnés par Sophie, du journal Malakocktail et Mr Neggaz, professeur d’anglais, puisque ce jour- nal sortira traduit en anglais ! Il est destiné aux élèves du collège. Une fois par semaine, la classe est divisée en groupe pour travailler sur ce projet. Lors des premières séances, ils ont cherché des idées de rubriques. En voici quelques exemples : « Local news » ; « news of the world » ; « food » ; « sport » ; « le collège » ; …. Une fois les rubriques trouvées, elles ont été aléatoirement réparties dans les groupes, afin qu’ils cherchent des idées d’articles qui pourraient corres- pondre. La coopération est parfois difficile pour se mettre d’accord et trouver ce qui pourrait intéresser le plus grand nombre de lecteurs ! « Ils s’en fichent de ça les gens ! » Les élèves du collège Sophie Germain devront attendre le mois de juin pour la parution du « Sophie Germain news ». Affaire à suivre… Daphné À vous ! Quel sont les petits riens qui vous font du bien ? Ruddy: Faire un pique-nique Être libre Salim: Se rouler dans la neige Jouer avec mes copains Léoncie: Rêver de marcher dans le ciel Ecouter la mer dans un coquillage Maëlle: Sentir l’odeur des fleurs Ecrire un livre Reydouane: Creuser un trou Ecouter le vent siffler Adhurim: Ecouter une chanson douce Planter une graine Nolan: Observer la vue de la Loire Se regarder dans le miroir David: Caresser un chien Voir que j’ai une belle écriture Shahd: Dîner avec son papa Ecouter un secret Neslin: Jouer au loup Fabriquer un cadeau Alvin: Dormir dans mon lit Jouer de la guitare Hadill: Jouer au chat Croquer dans une gaufre sucrée Ryad: Ecouter de la musique Jouer au loup glacé Sophie Germain news Le Ministère de l’Intérieur, à l’instar de la démarche initiée par la BSPP (brigade de sapeurs-pompiers de Paris) suite aux attentats, a lancé une opération visant à initier le grand public aux gestes qui sauvent, en particulier au cours du mois de février. Pendant environ 2 heures, les enfants ont pu apprendre à : alerter, masser, défibriller et aussi le traitement des hémorragies. La classe de 3eme Owen du collège Sophie Germain travaille à la conception d’un journal depuis le mois de septembre. MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 17MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 17 14/03/16 12:3914/03/16 12:39
  18. 18. Malak ocktailn° 78 18 L’Espace lecture Nous sommes livres Replacer le livre au cœur des familles dès la petite enfance est l’idée forte du projet « Nous sommes livres », afin de sensibiliser à la lecture dès le plus jeune âge. L’originalité de ce projet est de réunir un acteur nantais de l’économie du livre (les éditions MeMo), des habitants bénévoles du quartier, au sein de la bibliothèque associative Espace Lecture, les salariés de cette structure et des enseignants des écoles, tous largement motivés par l’envie de rendre accessible le livre là où il ne l’est pas. C’est bien en fréquentant différents univers littéraires qu’on entre dans la lecture. Le rôle pour certains de ces acteurs et en partie pour d’autres, est d’accompagner les jeunes enfants non encore lecteurs sur cette voie. Cheminer ensemble en littérature, c’est construire petit à petit son projet de lecteur. Un programme s’est construit autour des livres des éditions MeMo, utilisant les espaces publics, en intérieur comme en extérieur : la bibliothèque, les écoles, les lieux d’accueil de la petite enfance, la Mai- son des Haubans, les jardins du quartier... Selon les partenaires, le projet prend des formes diverses : travail d’écriture sous forme d’abécédaire avec des adultes en cours d’acquisition de la langue fran- çaise (Accoord), suivi d’une exposition valorisant leur implication dans la durée, rencontres d’auteurs de littérature jeu- nesse (Anne Bertier et Malika Doray), création de supports d’éveil (tapissi- mots, jeu de plateau géant à partir des albums des éditions MeMo), ateliers jeune public pendant les vacances sco- laires, rallye lecture, temps de lecture avec les parents... Les éditions MeMo contribuent fortement à l’entrée du livre dans les familles par un don régulier de leurs albums. Renseignements auprès de l’Espace Lecture MMES ES BLE F JUNKO NAKAMURA NOUS SOMMES LIVRES LIRE ENSEMBLE À MALAKOFF Nous vous donnons rendez-vous le sa- medi 30 avril à la Maison des Haubans pour un temps fort ! Avec au programme : • à 11h le finissage de l’exposition sur l’abécédaire par les groupes du « fran- çais au quotidien » (exposition à voir dans le hall de la Maison des Haubans à partir du lundi 25 avril), • un apéro déjeunatoire, un atelier géant animé par Anne Bertier de 13h30 à 15h30 • et enfin, une animation lecture sur le quartier de 16h à 18h. Rendez-vous MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 18MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 18 14/03/16 12:3914/03/16 12:39
  19. 19. Malak ocktailn° 78 19 Jeux de Tata JeanneLes mots croisés 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Horizontalement : 1- Gâteau anglais 2- Sauvé d’un grand danger / affirmatif 3- On peut tomber sur lui / La verte frisée 4- Jour de liesses / Oh j’ai mal ! 5- Jeune poisson / oui Russe 6- Peut être digestif / peuvent être de secours 7- Né / un point dans la mercredi 8- opposé à tout / note de musique / pronom personnel mélangé 9- Un superluxe à table / substance psychothrope 10- Qui a trois pétales 11- Qui se rapporte à la mer Egée / Vin espagnol Verticalement : 1- Bon déssert au chocolats 2- Est malhonnête / matière animale (mélangé) 3- Ancienne coutume / elle peut être en chocolat 4- Chanteur de rap / Prénom féminin 5- Circule / Tissu naturel 6- Ville de France (mélangé) / Chiffre romain / Pas bien du tout 7- Prolonge le temps / acier inoxydable 8- adverbe / nourrissons doublé 9- On peut la trouver en teinture / cri des rapades de nuit 10- Dévêtue / ville de l’Indre 11- Soldat américain / maison de campagne en Provence Horizontal:Plumpudding/Rescapé/Oui/Os/Salade/Fête/Aïe/ Alevin/Da/Tube/Issues/Eclos/Ilot/Rien/Mi/Uli/Ortolan/ LSD/Trilobe/Egéen/Xerès Vertical:Profiterole/Lésé/Ucir/Us/Tablette/MC/Eleonore/ Passe/Lin/Upa/VI/Mal/Délais/Inox/Ainsi/Be/Iode/Ululer/ Nue/Deols/GI/Bastides SOLUTIONS SOLUTIONS DES ÉNIGMES DU N°78 1 - Il fallait lire la dernière égalité 5+4=9 Il n’y avait donc que deux égalités fausses. Où est la troisième proposition fausse ? Elle est dans la question elle-même : «trouvez les TROIS qui sont fausses» ! 2 - La lune fait un tour sur elle-même en une révolution complète autour de la Terre. Et bien plus lorsque l’ensemble Terre/Lune fait un tour complet autour du soleil ! Vu du cosmos, hors de notre galaxie, cela devient encore plus compliqué !!! 3 - Revenons sur Terre : Eh oui, le disque B fait DEUX tours sur lui-même ! un tour en roulant sur A, et un autre tour en tournant autour de A, comme la lune autour de la Terre !!! surprenant non ? Vous êtes à la montagne et vous faites du ski. Vous prenez un télésiège qui vous emmène au sommet à la vitesse moyenne de 5 km/h. Vous redescendez à ski pour rejoindre le point de départ à la vitesse moyenne de 25 km/h. Quelle est votre vitesse moyenne sur le trajet (montée+descente) ? Question subsidiaire : A quelle vitesse moyenne devez-vous descendre pour que votre vitesse moyenne sur le trajet (montée+descente) soit égale à 10 km/h ? Le bonhomme arrivera sain et sauf en bas grâce à son parachute Une animation proposée par le café A l’abord’âge ! d’YvonProblème du jour Extrait de « la magie des paradoxes » Martin Gardner – Biblio- thèque Pour la Science - diffusion Belin IL TE FAUT : • un sac en plastique • de la ficelle (4 morceaux) • une figurine • des ciseaux LA RÉALISATION : 1 Découper un carré dans le sac plastique (plus le carré est grand plus l’objet peut être lourd). 2 Attacher un morceau de ficelle (de la même longueur) à chaque angle du carré. 3 Attacher la figurine avec les morceaux de ficelles. 4 Maintenant tu peux faire le test en envoyant le tout en l’air ou alors en le lâchant d’un étage Bricolageen Famille ― FABRICATION D’UN PARACHUTE ― MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 19MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 19 14/03/16 12:3914/03/16 12:39
  20. 20. Conception et réalisation : Cathy Moussu / Ecriture et recherche-action : Frédéric Borie Gupland est un monde imaginaire situé dans les années 2050, où des événements climatiques ont transformé la planète – Bd disponible à l’équipe de quartier Extrait de GUPLAND Une bande dessinée qui décape MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 20MALAKOCKTAIL_79_EXE2.indd 20 14/03/16 12:3914/03/16 12:39

×