Pres archimaine-20120925

482 views

Published on

Presentation Archimaine lors du Seminaire du 25/09/2012 - Classer et Communiquer

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
482
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
12
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Pres archimaine-20120925

  1. 1. RCHINOË O2 PARISLe 25 septembre 2012
  2. 2. Plan de l’interventionPrésentation d’Archimaine Collecter, contrôler et trier Conserver Classer et inventorier CommuniquerConclusion et perspectives
  3. 3. Qui sommes-nous
  4. 4. Archimaine en quelques dates1994Entreprise de numérisation2003Hébergement et publication de fonds2005Premières publications en EAD2006Une nouvelle génération de logiciel:Archinoë O2
  5. 5. L’hébergementConsultation d’images de grande taille(affiches, plans…) en ligne via un simplenavigateur pas de plugin Compatible tablettes & smartphones…Sans transformationdes données
  6. 6. L’hébergementHaute disponibilité Pour 2012: 100% Pour 2011: 99,99%Sécurisation des données Stockage Lustre sécurisé 2 exemplaires disques + 2 exemplaires LTO minimum Site redondé
  7. 7. Des évolutions permanentes pour tous les utilisateurs1 2 Quelques exemples: Portail d’indexation collaborative Publication au format ALTO
  8. 8. Premières publication en EADParticipation aux premières conférencessur l’EAD, organisées par les Archives deFrancePremier service d’Archives à publierl’ensemble de ses fonds et collectionsnumériques en EAD (Archives de la Coted’Or – 2005)
  9. 9. Moteur de rechercheA notre connaissance, le seul moteurcapable d’interroger différents formats dedonnéesDes fonctionnalités uniques Approximations Formes conjuguées
  10. 10. 2006 – Archinoë O2Une nouvelle génération de logiciel Tient compte de l’évolution des normes Technologie moderne En mode ASP (cloud) ou ‘local’ Ergonomie moderne et conviviale Dans un simple navigateurPour une grande autonomie desutilisateurs
  11. 11. Un bureau virtuel accessible partout et tout le temps
  12. 12. Des évolutions régulièresProposées librement à l’ensemble desutilisateursDéveloppement et animation de type« communautaire »
  13. 13. Description et classement C l a s s e r e t i n v e n t o r i er … • Présentation générale • Intégration Maarch - Archimaine
  14. 14. Pourquoi ?Un souhait d’intégration légitime desutilisateursL’expérience de la publication montre deslacunes évidentes des solutions actuelles Manque de référentiels communs (thésaurus) Encodage hétérogène des différents fondsUn socle normatif pas ou peu intégré
  15. 15. Nos axes de réflexionRespect des pratiques archivistiques etdes normes « informatiques » ISAAR vs EAC-CPF ISAD(G) vs EADUtilisation de référentiels communsIndexation de tout type de medianumérique (audio, vidéo, bureautique…)
  16. 16. Nos axes de réflexionS’appuyer le plus exhaustivement sur lesnormes « informatiques »Tout à cherchant à en simplifier l’usage Cacher la mécanique Au profit du fonctionnel
  17. 17. La description des archives
  18. 18. Méthodes archivistiques
  19. 19. Normes informatiques ARK
  20. 20. Socle technologique
  21. 21. Socle technologique
  22. 22. Socle technologique
  23. 23. Interface inéditeInterface à 3 volets « à la Outlook »Logiciel auto-documentéHautement configurableNiveaux de hiérarchies « illimités »
  24. 24. Interface générale Liste des items/articles du niveau sélectionné Détail de l’item Plan de sélectionnéclassement del’IRE en coursde description
  25. 25. Logiciel auto-documenté3
  26. 26. Niveaux de descriptionInterface intuitive, type « explorateur de fichier »Nombre de niveaux virtuellementillimitéGestion naturelle des« plier / déplier »Modification par simple cliquer-glisserInterface « full-web » inspiréede l’ergonomie du logiciel bien connu « Outlook » (affichage en 3 volets) 4
  27. 27. Types d’inventairesProduction d’IRE* synthétiques (état des fonds, guides…)Production d’IRE analytiques (répertoires,…)Masques spécifiques à la rédaction d’IRE analytiques*IRE: Instrument de recherche électronique
  28. 28. Typologies documentairesPlusieurs formulaires personnalisables selon typologie documentaire :
  29. 29. Dates extrêmesGestion aisée des dates sous forme littérale et normaliséeLes dates extrêmes « remontent » automatiquement vers les niveaux supérieurs,conformément aux principes de l’EADIdem pour les cotes 6
  30. 30. Encodage en EADSupport des modes de description ISAD(G) et EAD Basculement possible à tout moment Saisie possible dans les 2 modes Permet un encodage en EAD sans connaissance de l’EAD 7
  31. 31. Thésaurus – Gestion des synonymes
  32. 32. Gestion des listes de choix Listes fermées Exemple: @audience = internal/external Listes semi-fermées Exemple: @otherlevel
  33. 33. Paramétrage des formats de cotes
  34. 34. Outil de productionSaisie rapide des noticesEcrans paramétrablesApproche globale et non fonds par fondsValidation dissociée de la descriptionBibliothèques personnalisablesDes possibilités de classement inédites etintuitives
  35. 35. Maarch & ArchimainePourquoi ? Une gestion intégrée des versements électroniques et de leur description archivistique Particulièrement adaptée aux fonds ouverts (série W) Automatise la création de BV en EAD Automatise la gestion de l’état des versements Offre des fonctionnalités de communication
  36. 36. Maarch et ArchimaineComment Les bordereaux et autres notices créées via Maarch apparaissent automatiquement dans Archinoë Plusieurs stratégies possibles: Créer un nouvel IRE Intégrer le bordereau à un IRE existant Placer les articles dans le « vrac » 8 9 10 11
  37. 37. Les évolutions envisagéesDu module « Description et classement »De l’intégration entre Maarch etArchimaine
  38. 38. La consultationCommuniquer… • La publication des IR • L’interrogation • L’interopérabilité • Gestion des lecteurs
  39. 39. Consultation d’Instruments de Recherche
  40. 40. Consultation d’Instruments de Recherche3 onglets de recherche
  41. 41. Consultation d’Instruments de Recherche Index lié aux autres notices de l’IR en cours mais également des autres IR
  42. 42. Personnalisation en toute autonomie
  43. 43. Consultation d’Instruments de Recherche Liens vers les documents numérisés 12
  44. 44. Intégration MaarchConsultation d’un versement électronique Créé sous Maarch Enrichi avec Description et classement Publié sous Archinoë 12.2
  45. 45. Formulaires par typologies de fonds
  46. 46. Création de formulaires de recherche en XML-EAD
  47. 47. Création de formulaires de recherche en XML-EAD 13
  48. 48. Consultation de corpus Des repèresUne interface fluide recherche dans les La visibles titres La rechercherecherches avancées Les simple Une vision globale Des IRE valorisés Une arborescence personnalisable
  49. 49. Moteur de recherche
  50. 50. Recherche dans le contexte
  51. 51. Moteur de Recherche avancé
  52. 52. Liste de descripteurs matière pour le formulaire de recherche avancé
  53. 53. Moteur à facette
  54. 54. Présentation simple et intuitive des résultats Tri par pertinence Tri hiérarchique 14
  55. 55. Divers autres modules de valorisationFrises chronologiques 15Accès cartographique 16
  56. 56. InteropérabilitéEntrepôt OAI-PMH automatique Via Dublin-Core qualifié Activation/désactivation à la demandeMoisonneur OAI-PMH très simple àmettre en œuvre Données moissonnées encodées en EAD 17
  57. 57. RCHINOË O2Gestion de la salle de lecture
  58. 58. Gestion de la salle de lecture
  59. 59. Gestion de la salle de lecture
  60. 60. Gestion de la salle de lecture
  61. 61. Gestion de la salle de lecture Panier de recherche :  Le panier est conservé pour la fois suivante, et supprimé au bout de 100 jours après sadernière utilisation.  Le lecteur peut supprimer son panier et intégrer 100 articles maximum.  Le panier peut être généré en PDF et envoyé par courriel en proposant au lecteur sonadresse mail par défaut. Panier de commande :  Les règles de communication sont paramétrables par l’administrateur du système : 30documents par jour, 3 documents à la fois…  Si, parmi les articles commandés, un des documents n’est pas « disponible », un messageavertit le lecteur qu’il doit contacter le président de salle, qui pourra le débloquer.  Le lecteur lance l’impression de la fiche fantôme sur l’imprimante du magasinier, avec uncode barre.  Dès qu’un document est rendu, le lecteur peut en commander un autre. Historique des prêts :  Une fonction permet de consulter lhistorique des prêts par date.  Les prêts sont conservés sans restriction de date afin de retrouver le lecteur dune cote leplus loin possible : vol ou article abîmé.
  62. 62. EAD AR K CMS C H yperliens http://www.archinoe.fr/oxygene/ I S A A R (CPF) NormesS KO S ËAC E OAI O 2012

×