Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Intervention Nicolas Martin NADOT 2019 Sarlat La Gestion des flux touristiques

736 views

Published on

Intervention de Nicolas Martin, directeur de l'office de tourisme du Pays Basque à l'occasion du NADOT, séminaire des directeurs des offices de tourisme à Sarlat (24) en avril 2019. Comment gérer les flux touristique ?

Published in: Government & Nonprofit
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Intervention Nicolas Martin NADOT 2019 Sarlat La Gestion des flux touristiques

  1. 1. Comment un territoire vaste à touristicité inégale peut mieux répartir les flux sur son territoire ?
  2. 2. Titre de la diapositiveLa théorie du ruissellement Pour que la théorique du « ruissellement » des sites ou territoires « stars » vers l’ensemble d’un territoire se réalise, il faut plusieurs conditions : • Une durée de séjour suffisamment longue • Des modes de transport adaptés • Une météo favorable • Une typologie de clientèle intéressée par l’offre située « autour » de son lieu de séjour Avec le risque que, comme dans le « verre à moitié plein », ce soit toujours la même moitié du verre qui soit pleine => On ne peux pas compter sur un « sur-remplissage » des sites ou territoires majeurs pour irriguer les territoires environnants
  3. 3. Titre de la diapositiveLes habitants  Il est illusoire de vouloir envoyer des visiteurs dans un endroit que les habitants ne fréquentent pas, voire ne connaissent pas.  Il faut faire des habitants les « consommateurs » d’un site ou d’une activité avant qu’ils en deviennent des prescripteurs  Ne jamais oublier que la plupart des professionnels du tourisme d’un territoire sont avant tout des habitants  Problématique particulière dans certains secteurs des saisonniers venus d’autres territoires
  4. 4. Titre de la diapositiveFaciliter les flux Pour répartir les flux, il faut des moyens basiques en définitive : • Une carte qui donne envie • Un (des) moyen(s) de transport (s) • Des produits « faciles à consommer » : excursions organisées depuis son lieu d’hébergement, citypass… Et il faut choisir des clientèles qui aiment circuler et découvrir le territoire. Au final, notre mission : Aller chercher les visiteurs que nous voulons, là où nous les voulons, au moment où nous les voulons, dans une logique de long terme, d’aménagement du territoire, au service des habitants.
  5. 5. Titre de la diapositiveSlow tourisme • Les territoires à « faible touristicité » doivent se découvrir à un autre rythme, ils nécessitent un « apprentissage » des codes et usages locaux • Ils peuvent être l’occasion de « microaventures », de géocatching, d’itinérance pédestre, cycliste, ou tout simplement avec les transports en commun … quand ils existent… • Ils ne doivent pas être valorisés comme une « extension » d’un séjour dans un territoire plus connu, mais comme une destinationà part entière
  6. 6. Titre de la diapositive Quels objectifs, quelles retombées ? • Dans un village rural la différence entre un café qui ferme et un café qui reste ouvert c’est bien souvent les touristes qui la font. • Exemple des villages situés sur le Chemin de St Jacques de Compostelle, qui pour beaucoup vivent du flux de pèlerins. • Les visiteurs, un moyen supplémentaire pour amortir certains équipement, conçus pour les habitants (réseaux de transports en commun, centres aquatiques, cinémas…) • Nécessité d’être réaliste dans les ambitions, ne pas vendre partout une « industrie du tourisme »
  7. 7. Titre de la diapositive • Création d’un « Euskal Pass », sur le modèle des citypass urbains, mais à l’échelle de l’ensemble du territoire • Mise en avant de l’agritourisme, de la gastronomie, des savoirs faire • Création d’une nouvelle carte touristique, conçue pour mettre en avant les territoires moins connus • Valorisation de la langue basque, de la monnaie locale « Eusko »… pour susciter l’intérêt des publics au-delà de la simple « consommation » du territoire • Travail à venir de segmentation des clientèles : toutes les typologies de clients ne vont pas aller partout VERS UN OFFICE DE TOURISME « MILITANT » Quelques projets pour le Pays Basque
  8. 8. MERCI DE VOTRE ATTENTION !

×