Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Innov@mic mini 24112011

596 views

Published on

Published in: Business
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Innov@mic mini 24112011

  1. 1. Bienvenue#micbelgique Jeudi 24 Novembre 2011
  2. 2. La créativité, est-cesérieux ?Jean-Louis Baudoin, Senior PartnerCreative ConsulTeamwww.consulteam.be
  3. 3. Bonsoir à toutes et à tous. Merci d’être là !
  4. 4. La Créativité,est-ce sérieux ?
  5. 5. Imaginez le plus grand nombre de possibilités de diviser un carréen 4 parties égales en forme et en surface
  6. 6. 4 possibilités que tout le monde voit, sans réfléchir
  7. 7. Voir + loin est + difficile
  8. 8. Quest-ce quela Créativité Sérieuse ?
  9. 9. RéalitéProductivitéCréativité
  10. 10. Réalité = Réel Perception Productivité Créativité
  11. 11. Réalité = Réel PerceptionProductivité= Production Contraintes Créativité
  12. 12. Réalité = Réel Perception Productivité= Production ContraintesCréativité = Création Contraintes
  13. 13. La Créativité Sérieuse La création de Valeur à l’intérieur de contraintes bien identifiéesChallenger Challenger
  14. 14. DDD DD’où venons-nous ?
  15. 15. Démonstrationmathématique4+4= 8
  16. 16. Démonstration mathématique 4+4= 8La découverte de ce qui est "bien" :la soi-disant ultime “bonne" réponse
  17. 17. Démonstration Démonstration mathématique de l’esprit créatif 4+4= 8 8 = 4+4 2+6 12 - 4 4x2 1864 : 233La découverte de ce qui est"bien" :la soi-disant ultime "bonne"réponse
  18. 18. Démonstration Démonstration mathématique de l’esprit créatif 4+4= 8 8 = 4+4 2+6 12 - 4 4x2 1864 : 233La découverte de ce qui est "bien" La découverte de ce qui "marche"la soi-disant ultime "bonne" réponse une infinité de possibilités justes Conclusion : une certitude n’est souvent qu’un manque d’imagination !
  19. 19. La Créativité Sérieuse c’est VOIR ce qui n’était pas là avant ….. PENSER à ce à quoi personne ne pense PUIS FAIRE avant les autres ce que tout le monde aurait voulu faireRendre l’impossible …POSSIBLE !
  20. 20. Un beau cas dimpossiblerendu possible par la Créativité Sérieuse LES 17 CHAMEAUX
  21. 21. Autre beau casComment rendre possibles les opérations qui vont vous être présentées en utilisant uniquement des signes et des symboles mathématiques ?
  22. 22. Demonstration1 1 1 =65 5 5 =69 9 9 =6
  23. 23. Demonstration(1 + 1 + 1) ! =6
  24. 24. Demonstration(1 + 1 + 1) ! =65 + (5/5) =6
  25. 25. Demonstration(1 + 1 + 1) ! =65 + (5/5) =6(√9 x √9) -√9 =6
  26. 26. Le cerveau est un système auto-organisateur But = Répéter le passé PERCEPTION =Effort pour RE-connaître une route familière
  27. 27. Le cerveau est-il créatif ?Faits Sillon Perception Effet de convergence Effet de convergence Sillon PerceptionCerveau = système d’information auto-organisateur
  28. 28. Conséquences La réflexion =la recherche d’une route familière qui rend la réflexion inutile
  29. 29. Le cerveau estun système auto-organisateur
  30. 30. Cathédrale / Mosquée / Prière / Tour Effel
  31. 31. Tour Effel / Cathédrale / Mosquée / Prière
  32. 32. Le cerveau ne voitque ce qu’il est prêt à voir
  33. 33. Une boîte à “outil” de la Créativité Sérieuse Comme un charpentier compétent utiliseun outil spécifique pour chaque opération …..
  34. 34. Il existe des outils «libératoires» pour explorer créativementFaits Sillon Routine Effet de convergence Effet de convergence Sillon Routine
  35. 35. Il existe des outils libératoires pour explorer créativementDATT Direct Attention Thinking Tools vs suboptimisationExplorer vs juger a prioriCapacité de réfléchir au sujet ET à la manière dont on réfléchit
  36. 36. Les Six Chapeaux pour Penser ®Une méthode simple et puissante pour réfléchir de manièreefficace, constructive et créative, seul ou en groupe
  37. 37. Les Six Chapeaux pour Penser ® Pourquoi les Chapeaux ? 6 Chapeaux métaphoriques 6 "directions" de réflexion Pas des catégories de penseurs Ego versus performance
  38. 38. Objectifs principaux1 Simplifier et optimiser la réflexion2 Permettre le passage facile d’un mode de réflexion à un autre
  39. 39. 2 principes majeurs1. Dissocier : “une direction” à la fois2. Explorer aussi loin que possible : optimiser chaque aspect de la réflexion Chaque Chapeau correspond à un type de réflexion et contribue à la réflexion globale
  40. 40. 2 résultats majeurs1 La réflexion volontaire et cartographiée "Full Colour Thinking“2 La Pensée Parallèle remplace l’antagonisme
  41. 41. Le Chapeau BlancBlanc comme un drapeau Blanc La couleur de la Neutralité Le Chapeau de l’Information
  42. 42. Le Chapeau Blanc Information Focalise sur les faits, données, information, chiffres Focalise sur “ce qui est” Neutre sans jugement ou opinionNous sommes aujourd’hui le 24 novembre 2011Nous sommes au Mic à MonsIl est ……….
  43. 43. Le Chapeau Blanc Information Doit être très sélectif: Uniquement information «relevante».L’Information ne pense jamais pour nous Valeur Quantité
  44. 44. Le Chapeau Blanc InformationInformation en Stock Information à RechercherQuelle(s) info(s) avons-nous ? De quelle(s) info avons-nous besoin ? Quelle(s) info(s) voulons-nous obtenir ? Quelle(s) info(s) nous manquent ?
  45. 45. Le Chapeau Rouge Rouge comme les joues qui rougissentLe Chapeau des émotions et des réactions
  46. 46. Le Chapeau Rouge Emotions et réactions Focalise sur les émotions (toute la gamme)intuitions, sentiments, impressions, préjugés, a priori Signale les réactions: ingrédient de la réflexion Quels sont mes sentiments en cet instant ? Que me dit mon intuition ? Que me disent mes «tripes» ? ICI et MAINTENANT, à cet instant précis . SANS justification rationnelle !!!!!
  47. 47. Exercice en Chapeau Rouge Emotions et réactions 1. Suppression des examens à lécole 2. Écoliers choisissant leurs professeurs 3. Délocalisation d’une usine 4. Euthanasie 5. Histoires d’amour dans les entreprisese
  48. 48. Le Chapeau Noir Noir comme la robe des juges Chapeau de la logique négativeChapeau de “l’évaluation méfiante”
  49. 49. Le Chapeau Noir Logique négative Focalise sur• Ce à propos de quoi nous devons être PRUDENT• Ce qui pourrait NE PAS marcher• Ce qui pourrait tourner MAL• Ce qui n’est PAS conforme (qui ne « colle » pas) «Le Chapeau de la Prudence»
  50. 50. Le Chapeau Noir Logique négative Prudence, risques, menaces,dangers, faiblesses, erreurs, “non-fit”, scénarios négatifs Chapeau très important mais attention à l’ overdose N’est pas utilisé tout le temps mais A FOND, à un momentApprendre à l’utiliser de manière CONTRUCTIVE (versus destructrice)
  51. 51. Exercice en Chapeau Noir Logique négativeUn restaurant où le client paye ce qu’il « veut » Quels sont les risques majeurs ? Qu’est-ce qui pourrait tourner mal?
  52. 52. Le Chapeau JauneJaune comme le soleil qui brilleChapeau de la Logique positive Chapeau des Opportunités
  53. 53. Le Chapeau Jaune Logique positiveEFFORT et recherche délibérée pour voir (sentir) les bénéfices, la valeur (intellectuelle, économique, environnementale, sociétale) l’intérêt, les forces , d’une situation, d’une idée ou d’un concept.Focalise sur le Potentiel ! Voit les Opportunités ! Construit des scénarios positifs Opportunités Intérêt Valeur Bénéfice Le Chapeau des Opportunités
  54. 54. Le Chapeau Jaune Logique positiveC’est une attitude de l’esprit : spéculative positive C’est un effort pour “mettre son cerveau en pente”, VOIR et SENTIR les aspects “Chapeau Jaune”
  55. 55. Le Chapeau Jaune Logique positive C’est un effort pour “mettre son cerveau en pente”,VOIR et SENTIR les aspects “Chapeau Jaune”, même "à distance"
  56. 56. Le Chapeau Jaune Logique positive Devenez aussi “sensible” que vous le pouvez pour voir /sentir les bénéfices , la valeur, l’intérêt, les forces d’une situation, d’une idée ou d’un concept. Focalisez sur le Potentiel ! Voyez les Opportunités ! Faites des scénarios positifsREGLE N° 1 Toujours avant le Chapeau Noir dans le cas d’exploration d’idées nouvelles
  57. 57. Exercice en Chapeau Jaune Logique positiveQuel est la valeur d’un dentifrice noir ?
  58. 58. Le Chapeau Jaune Logique positiveQuels sont les aspects positifs de l’idée suivanteUn contrat de mariage similaire à un bail 3/6/9 ?
  59. 59. Attitude fondamentale:se focaliser sur les di ff ér en ces
  60. 60. Le Chapeau VertVert comme la végétation qui croît Le Chapeau de la Réflexion Générative et Créative
  61. 61. Le Chapeau Vert La «Créativité en Mouvement» Du temps et de l’espace pour la CréativitéLa recherche de nouvelles approches, concepts et idées Effort Créatif Temps + Focus + Intention = attitude-clé Une technique spécifique Avant tout une volonté et un état d’esprit
  62. 62. Le Chapeau Vert La “Créativité en Mouvement” Nouveaux Concepts et Idées qui apportent de la Valeur (intellectuelle, économique, environnementale, sociétale)Alternatives, Solutions, Possibilités, Hypoth èses, améliorations, “Provocations” “PO”
  63. 63. Le Chapeau VertLa “Créativité en Mouvement” Mouvement versus Jugement Regarder une idée pour sa puissance de mouvement (son effet “forward”) « Que faisons-nous avec cela ? »
  64. 64. Le Mouvement Mouvement versus Jugement C PoA B "Autoroute" de l’esprit
  65. 65. Le Chapeau Vert La Créativité en Mouvement Réflexion Sélective versus Réflexion Générative Logique à chaque étape Logique "a posteriori" Avoir "raison" Changement et nouveauté Focalise sur "ce qui est" Focalise sur “ce qui pourrait être” Crée le Mouvement / Utilise “PO” (Provocative Operations)REGLE N° 2 Toujours individuel d’abord
  66. 66. Le Chapeau VertLa “Créativité en Mouvement” Focalise sur ce qui “POURRAIT” être Pas sur “ce qui est” Focalise sur l’INVENTION du neuf Pas sur la répétition du connu Focalise sur les POSSIBILITES Pas sur les certitudesFocalise sur le CHANGEMENT pour un mieux Pas sur le statu quo
  67. 67. Rappelez-vous l’exercice des Carrés Comment voir le concept et aller du concept aux idées ?
  68. 68. Comment voir le conceptet aller du concept aux idées
  69. 69. Comment voir le conceptet aller du concept aux idées
  70. 70. Comment voir le conceptet aller du concept aux idées
  71. 71. Alternatives Rats
  72. 72. Alternatives Rats Petits “animaux”qui bougent
  73. 73. Alternatives Rats Petits “animaux”qui bougent
  74. 74. Alternatives Rats Petits “animaux”qui bougent
  75. 75. Alternatives Rats Petits “animaux”qui bougent
  76. 76. AlternativesLes concepts créent la flexibilité Petits “animaux”qui bougent grenouilles, souris, lézards, autres rats
  77. 77. Le mot choisi au hasard Schémas asymétriquesLe mot choisi au hasard A Autoroute de la réflexion B
  78. 78. Le Chapeau BleuBleu comme le Ciel au-dessus de nous (enfin…. parfois !)Le Chapeau du “contrôle” du processus
  79. 79. Le Chapeau BleuProcessus Le Chapeau Bleu focalise sur le contrôle du processus de la réflexion Il surveille la manière dont nous réfléchissons Sujet
  80. 80. Le Chapeau Bleu Le Contrôle du processus Les 3 disciplines de la réflexion le Focus, le Temps et l’OutilAvant Pendant AprèsDéfinit le Focus + critères Commentaires sur la réflexion ConclusionsDéfinit le problème Résumés DécisionsDéfinit l’objectif Changement de Chapeau Etapes suivantesChoisit la séquence Plans d’actionde réflexion
  81. 81. Le Chapeau Bleu Le Contrôle du processus (de réflexion) 3 disciplines de la réflexion: Focus, Outil et Temps1) Discipline du Focus : à quoi réfléchissons-nous en ce moment ? A quoi souhaitons-nous aboutir ?2) Discipline de l’Outil : quel Chapeau utilisons-nous ? Restons-nous sous ce Chapeau ?3) Discipline du Temps : combien de temps nous accordons-nous ? Qui “surveille” le timing ?
  82. 82. Focus «Que cherchons nous exactement à faire ?»Buts• Définir clairement le Focus• Focaliser l’énergie créative aussi bien sur les opportunités que sur les problèmes
  83. 83. FocusDéfinitions alternatives du FocusPoser la question:“Existe-t-il d’autres manières de définirnotre focus ?”
  84. 84. Une réunion avec les Six Chapeaux
  85. 85. Une réunion avec les Six Chapeaux
  86. 86. Les Six Chapeaux pour Penser ® Faits Logique Emotions Data positive IntuitionsInformation Sentiments Bénéfices Neutralité Valeur(s) Sans Faisabilité justification ManagementAlternatives Logique du Creativité négative ProcessusProvocation Focus Prudence Risques ConclusionsMouvement Faiblesses Etapes Difficultés Décisions
  87. 87. Merci pour votre attention !Avez-vous des questions ?
  88. 88. Boostez votre créativitéBen Piquard, directeurMicrosoft Innovation Center #micbelgique
  89. 89. This training• Part 1 : Lessons learned from 20 years in IT• Part 2 : Business Model Generation• Part 3 : Examples of BMG• Part 4 : Your BMG
  90. 90. Business Modèle d’une boite IT * * Let’s share thinkings… 2h30 ????
  91. 91. Entrepreneur ?
  92. 92. Introduction et Positionnement
  93. 93. De l’importance des outils… A quoi servent les outils ? - Parler le même langage - Gagner du temps - Travailler ensemble Outils de toutes sortes: Accounting, strategie, HR, organisation, finance, time management,… des CENTAINES d’OUTILS !!!http://www.wordle.net
  94. 94. Must 1 : value chain; Greiner Model; paradigm shifts Explosion du concept Move to 6 ? Externalisation Breaking the Chasm !
  95. 95. Must 2 : outils de base : XL; Word XL: -Absolu / relatif -Nom -What If analysis Faire un business plan ? • Stabilité des hypothèses : taux impots • Cash Flow ? (2/3 faillites) • ROI ?  tenir les hypothèses et les mesurer Usage des styles Production multi-média Doc, presse, Wordpresse, blog, tweeter,???
  96. 96. Tous les autres MUST !!!! • Voyagez ! • Parlez de nombreuses langues !
  97. 97. 50% of IT today did not exist 3 years ago ! • Business = transaction, added value • From – 1-1 – Value Chain (software, integrator, hoster, customer) – Distributed / Clouds • How do you gain money ? – Software – Service – INfrastructure – Web • Subscription • Adverstising • % transaction • How do you go to market (G2M) ? – B2B, B2C, B2Web – Direct, Indirect ? • How do you finance your cashflow ?
  98. 98. This training• Part 1 : Lessons learned from 20 years in IT• Part 2 : Business Model Generation• Part 3 : Examples of BMG• Part 4 : Your BMG• Part 5 : Clouds Opportunity ?
  99. 99. The Business Model …Using the Strategic Canvas from Dr Osterwalder …
  100. 100. BusinessModelGeneration.com
  101. 101. Business Model
  102. 102. Business Model ?
  103. 103. Business Model
  104. 104. Business Model ?
  105. 105. Business Model ?
  106. 106. Example of the mapping of a Business Model ?
  107. 107. How to map a venture ?• How to represent the key elements of a business plan and their interactions to be able to “test” variations of those elements ?• http://bmdesigner.com/
  108. 108. WHAT?
  109. 109. WHAT? WHO?
  110. 110. HOW? WHAT? WHO?
  111. 111. HOW? WHAT? WHO? - €? + €?
  112. 112. HOW? WHAT? WHO? -€? +€?
  113. 113. CLIENT CLIENT CLIENTHOW? WHAT? WHO? SEGMENTS SEGMENTS SEGMENTS -€? +€?
  114. 114. VALUE CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT CLIENTHOW? WHAT? PROPOSITION SEGMENTS SEGMENTS WHO? SEGMENTS SEGMENTS SEGMENTS -€? +€?
  115. 115. VALUE CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT CLIENTHOW? WHAT? PROPOSITION SEGMENTS SEGMENTS WHO? SEGMENTS SEGMENTS SEGMENTS DISTRIBUTION CLIENT CLIENT CHANNELS SEGMENTS SEGMENTS -€? +€?
  116. 116. CLIENT CLIENT CLIENT RELATIONSHIPS SEGMENTS SEGMENTS VALUE CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT CLIENTHOW? WHAT? PROPOSITION SEGMENTS SEGMENTS WHO? SEGMENTS SEGMENTS SEGMENTS DISTRIBUTION CLIENT CLIENT CHANNELS SEGMENTS SEGMENTS -€? +€?
  117. 117. CLIENT CLIENT CLIENT RELATIONSHIPS SEGMENTS SEGMENTS VALUE CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT CLIENTHOW? WHAT? PROPOSITION SEGMENTS SEGMENTS WHO? SEGMENTS SEGMENTS SEGMENTS DISTRIBUTION CLIENT CLIENT CHANNELS SEGMENTS SEGMENTS REVENUE CLIENT -€? €? CLIENT FLOWS SEGMENTS SEGMENTS
  118. 118. CLIENT CLIENT CLIENT RELATIONSHIPS SEGMENTS SEGMENTS VALUE CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT CLIENTHOW? WHAT? PROPOSITION SEGMENTS SEGMENTS WHO? SEGMENTS SEGMENTS SEGMENTS KEY CLIENT CLIENT DISTRIBUTION CLIENT CLIENT RESOURCES SEGMENTS SEGMENTS CHANNELS SEGMENTS SEGMENTS REVENUE CLIENT $? €? CLIENT FLOWS SEGMENTS SEGMENTS
  119. 119. KEY ACTIVITIES CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT SEGMENTS RELATIONSHIPS SEGMENTS SEGMENTS SEGMENTS VALUE CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT CLIENTHOW? WHAT? PROPOSITION SEGMENTS SEGMENTS WHO? SEGMENTS SEGMENTS SEGMENTS KEY CLIENT CLIENT DISTRIBUTION CLIENT CLIENT RESOURCES SEGMENTS SEGMENTS CHANNELS SEGMENTS SEGMENTS REVENUE CLIENT -€? €? CLIENT FLOWS SEGMENTS SEGMENTS
  120. 120. KEY ACTIVITIES CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT SEGMENTS RELATIONSHIPS SEGMENTS SEGMENTS SEGMENTSPARTNER CLIENT CLIENT VALUE CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT HOW?NETWORKSEGMENTSSEGMENTS WHAT? PROPOSITION SEGMENTS SEGMENTS WHO? SEGMENTS SEGMENTS SEGMENTS KEY CLIENT CLIENT DISTRIBUTION CLIENT CLIENT RESOURCES SEGMENTS SEGMENTS CHANNELS SEGMENTS SEGMENTS REVENUE CLIENT -€? €? CLIENT FLOWS SEGMENTS SEGMENTS
  121. 121. KEY ACTIVITIES CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT SEGMENTS RELATIONSHIPS SEGMENTS SEGMENTS SEGMENTSPARTNER CLIENT CLIENT VALUE CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT CLIENT HOW?NETWORKSEGMENTSSEGMENTS WHAT? PROPOSITION SEGMENTS SEGMENTS WHO? SEGMENTS SEGMENTS SEGMENTS KEY CLIENT CLIENT DISTRIBUTION CLIENT CLIENT RESOURCES SEGMENTS SEGMENTS CHANNELS SEGMENTS SEGMENTS COST CLIENT CLIENT REVENUE CLIENT $? STRUCTURE SEGMENTS SEGMENTS €? CLIENT FLOWS SEGMENTS SEGMENTS
  122. 122. key value customer activities proposition relationships key customerpartners segments cost revenuestructure key distribution streams resources channels images by JAM
  123. 123. This training• Part 1 : Lessons learned from 20 years in IT• Part 2 : Business Model Generation• Part 3 : Examples of BMG• Part 4 : Your BMG• Part 5 : Clouds Opportunity ?
  124. 124. The Classical Circus Business ModelPARTNER KEY OFFER CUSTOMER CUSTOMERNETWORK ACTIVITIES RELATIONSHIPS SEGMENTS KEY DISTRIBUTION RESOURCES CHANNELS brand ticketing channels loads of animals COST STRUCTURE REVENUE STREAMS
  125. 125. What did Cirque de Soleil changed ?
  126. 126. PARTNER KEY OFFER CUSTOMER CUSTOMERNETWORK ACTIVITIES RELATIONSHIPS SEGMENTS KEY DISTRIBUTION RESOURCES CHANNELS brand ticketing channels loads of animals COST STRUCTURE REVENUE STREAMS
  127. 127. PARTNER KEY CUSTOMER CUSTOMERNETWORK ACTIVITIES RELATIONSHIPS SEGMENTS KEY DISTRIBUTION RESOURCES CHANNELS brand COST STRUCTURE REVENUE STREAMS
  128. 128. Example of a BM for GoogleBooks
  129. 129. Do you like Nespresso ?
  130. 130. The brandThe best one The Experience
  131. 131. Upper marketHome UPMOffice UPM
  132. 132. NewUSP Custom Niche YFeatures Mass x+y+z Market x Design SegmentPrice S Service Accessi Diversified bility portfolio
  133. 133. NewUSP Custom Niche YFeatures Mass x+y+z Market x Design SegmentPrice S Service Web Accessi Diversified bility Sales Own portfolio force stores
  134. 134. Own Mailstores order Call Center
  135. 135. New HotUSP line Custom Niche Y Comm unitiesFeatures Mass x+y+z Co- Market x creation Design SegmentPrice S Service Web Accessi Diversified bility Sales Own portfolio force stores
  136. 136. Members Magaz hip ine Belong ing to
  137. 137. New HotUSP line Custom Niche Y Comm unitiesFeatures Mass x+y+z Co- Market x creation Design SegmentPrice S Service Web Accessi Diversified bility Sales Own portfolio force stores Rent or lease Usage Selling fee product License Advert. Subscription fee
  138. 138. Selling caps (recurrent) Sellingmachines license
  139. 139. New Hot USP line Custom Niche Y Comm unities Features Mass x+y+z Co- Market x creation Design Segment Price SPhys Service Web Human Accessi Diversified bility Sales Own portfolioIPR $$$$ force stores Rent or lease Usage Selling fee product License Advert. Subscription fee
  140. 140. Prod New Hot USP line Devlp Custom Niche Y Comm Solve unities probl Features Mass x+y+z Co- Market x Stock creation Design Segment Price SPhys Service Web Human Accessi Diversified bility Sales Own portfolioIPR $$$$ force stores Rent or lease Usage Selling fee product License Advert. Subscription fee
  141. 141. Promotion Production LogisticProduction Strong Strongmarketing IP
  142. 142. Vert/Horiz Prod New Hot synergy USP line Devlp Custom Niche Y Comm Co- Solve unities opete probl Features Mass x+y+z Co- Market x Stock creation Share Designresources Segment Price S ↘ Risk Phys Service Web Human Accessi Diversified Out- bility Sales Own portfoliosource IPR $$$$ force stores Rent or lease Usage Selling fee product License Advert. Subscription fee
  143. 143. Vert/Horiz Prod New Hot synergy USP line Devlp Custom Niche Y Comm Co- Solve unities opete probl Features Mass x+y+z Co- Market x Stock creation Share Design resources Segment Price S ↘ Risk Phys Service Web Human Accessi Diversified Out- bility Sales Own portfoliosource IPR $$$$ force stores Rent or Value Variable lease Cost Driven cost Usage Selling feeDriven product License Eco of Fixed Econo Advert. Scope Subscription cost mies of fee scale
  144. 144. The old business model ofmusic production ?
  145. 145. How is your BM ?
  146. 146. BusinessModelGeneration.com
  147. 147. This training• Part 1 : Lessons learned from 20 years in IT• Part 2 : Business Model Generation• Part 3 : Examples of BMG• Part 4 : Your BMG• Part 5 : Clouds Opportunity ?
  148. 148. BusinessModelGenerationHave yours ready !!!!
  149. 149. key value customer activities proposition relationships key customerpartners segments cost revenuestructure key distribution streams resources channels images by JAM
  150. 150. key value customer activities proposition relationships key customerpartners segments cost revenuestructure key distribution streams resources channels
  151. 151. Yellow & Red Post-its : Lean BusinessPARTNER KEY OFFER CUSTOMER CUSTOMERNETWORK ACTIVITIES RELATIONSHIPS SEGMENTS KEY DISTRIBUTION RESOURCES CHANNELS yyy yyy yyy EFFECTIVE COSTS E STREAMS EXPECTED REVENUE STREAMS
  152. 152. Put METRICS !!!!; capacity/priorityPARTNER KEY OFFER CUSTOMER CUSTOMERNETWORK ACTIVITIES RELATIONSHIPS SEGMENTS KEY DISTRIBUTION RESOURCES CHANNELS EFFECTIVE COSTS E STREAMS EXPECTED REVENUE STREAMS
  153. 153. My contribution to your Wisdom today…© 2010 - ben@mic-belgique.be

×