Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Cüriositee by Ünitee - 12/06/2018 - FoodTech - Kit Startups

226 views

Published on

Présentation de quelques Startup de la FoodTech

Retrouvez l'intégralité du contenu en vidéo :
https://www.youtube.com/playlist?list=PLeJPRg5L2iAHp2B8uC_0jKZxZnn7NJLj2

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Cüriositee by Ünitee - 12/06/2018 - FoodTech - Kit Startups

  1. 1. Session 1 QUAND L’INNOVATION S’ATTAQUE À LA #FOODTECH M ardi 12 j u in 2018 | C afé d e s C h a mps L ibre s - KIT STARTUPS - CÜRIOSITEE
  2. 2. Retail & Delivery FOODTECH Créée en 2012, Deliveroo est une entreprise qui permet la livraison de plats cuisinés depuis des restaurants partenaires jusqu’au domicile/au bureau des consommateurs. Le système est simple : le client désirant se faire livrer à manger se rend sur le site internet ou l’application et choisit dans quel restaurant il souhaite effectuer sa commande (le client peut même choisir en fonction du temps d’attente pour chaque endroit). Ensuite, le livreur a exactement 30 minutes entre le moment de la prise de commande et la livraison. Une fois arrivé au restaurant, le livreur avertit le client qu’il a bien récupéré sa commande. William Shu & Greg Orlowski sont les fondateurs dirigeants de Deliveroo Date de création : 2012 Fondateurs : William Shu & Greg Orlowski « Dès 2016, Deliveroo dépasse la barre du million de commandes dans les douze pays où la startup est présente » En 2017, la startup londonienne a levé plus de 330 M€, qui ont porté le total des sommes collectées à presque 1 milliard de dollars. Ceci lui a permis de se valoriser à 2 milliards de dollars. Deliveroo est aujourd’hui présente dans plus de 200 villes de 12 pays, et souhaite encore étendre son maillage territorial. En France, 37 agglomérations et 150 villes sont déjà desservies. Désormais, un des objectifs pour l’entreprise est d’atteindre encore plus de communes de banlieue. Londres 385 M€ (2017) 12 pays / 200 villes --- salariés
  3. 3. Retail & Delivery FOODTECH Créée en 2014, Uber Eats est une entreprise de service de livraison de repas cuisinés, filiale de Uber. Sa promesse? Livrer des repas en moins de 30 minutes. Le service est assuré via une application mobile et un site internet disponibles aux quatre coins du monde: Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, Australie, Asie et dans quelques villes d’Afrique. Uber Eats fonctionne avec des restaurants partenaires, sélectionnés par la plateforme qui gère le service Uber Eats. Le coût du service est facturé un prix fixe par livraison au client final. La plateforme prend une commission sur la facture générée par le restaurant. Quant aux livreurs employés par l’entreprise, ce sont des autoentrepreneurs rémunérés à la course. La majorité des employés assurent la livraison à vélo Date de création : 2014 Fondateur : Dara Khosrowshahi « Paris était la première ville en dehors des États-Unis à accueillir Uber Eats. En France, l’entreprise compte au moins 4000 restaurants partenaires » Disponible en France depuis 2016, aujourd’hui plus d’une vingtaine de villes sont desservies par Uber Eats et l’application a été téléchargée plus de 2 millions de fois. Dans le monde, sur les 200 villes ouvertes au service, seulement 45 sont rentables en 2018. Si le chiffre d’affaires reste incertain (entre 700 à 870 millions de dollars pour le seul deuxième trimestre 2017), il semblerait que la filiale d’Uber soit celle qui ait le plus grand potentiel de développement. Les opportunités de rentabilité seraient plus importantes que celles relatives au transport de passagers, selon Guido Gabrieli, DG France d’Uber Eats. San Francisco 700-870 M€ (2T 2017) 30 pays / 200 villes --- salariés
  4. 4. Retail & Delivery FOODTECH Les camions de livraison Good Eggs Date de création : 2011 Fondateur : Rob Spiro « Récemment, la startup Good Eggs a su bien rebondir face aux difficultés rencontrées ces dernières années : la croissance du site logistique de la startup est passée de 200 salariés à 1000 en 1 an! » En 2016, malgré un parcours plutôt chaotique, la startup réussit à lever 13 M€ auprès d’Index Ventures, afin d’augmenter sa présence sur le web et de se développer aux Etats-Unis, au- delà de San Francisco. Durant les années précédant sa levée de fonds, Good Eggs a dû faire face à des problèmes logistiques, des coûts trop élevés ainsi que des soucis de satisfaction client. La startup avait également dû fermer toutes ses opérations en dehors de la baie de San Francisco et licencier plusieurs employés. Cette levée de fonds a donc été un nouveau départ pour la startup qui a encore levé 42 M€ en 2018. San Francisco 500 M€ San Francisco 1000 salariés Good Eggs est un service de livraison de produits frais, locaux et bio, présent dans la région de San Francisco. Les clients font leurs courses via l’application ou le site web. Ils choisissent parmi un grand nombre de produits (épicerie, produits frais, boissons, etc) et peuvent également commander des kits-repas et offrir des cartes-cadeaux. Commandées le matin, les courses arrivent directement chez les clients dans la journée. Cette startup a été lancée pour aider les producteurs locaux à obtenir un revenu stable.
  5. 5. Retail & Delivery FOODTECH Epicery est un service qui permet de faire ses courses de produits frais en ligne, directement chez les commerçants de quartier. Le problème qu’a voulu résoudre la startup est le suivant : il est difficile pour un grand nombre d’entre nous d’aller faire des courses en semaine, et il l’est encore plus de prendre le temps d’aller chercher des produits de qualité. Rendre disponible dans l’heure les produits des commerçants et artisans de quartier, le tout en quelques clics via l’application est la mission d’Epicery. Startup incubée par The Family lors de sa naissance en 2016, aujourd'hui Epicery a bien grandi et compte plus de 300 commerçants partenaires à Paris (bouchers, fromagers, primeurs, grandes maisons, etc). Date de création : 2016 Fondateurs : Edouard Morhange & Elsa Hermal « Parmi les investisseurs d’Epicery, on retrouve Xavier Niel, Jean-David Blanc, Michael Benabou, Marc Menasé…et Monoprix! » Seulement disponible à Paris pour l’instant, Epicery prévoit de déployer bientôt son activité à l’échelle nationale grâce au partenariat stratégique noué avec Monoprix ainsi qu’aux levées de fonds dont a bénéficié la startup. En effet, en deux ans, la startup a réalisé deux levées de fonds qui ont totalisé plus de 700 000 euros. Pour l’instant, la startup qui compte révolutionner le commerce de proximité organise le plus grand marché de dégustation en plein air de Paris : il s’agit du « Marché dans les airs ». Paris --- Paris 10-15 salariés L’équipe Epicery dans leurs locaux parisiens
  6. 6. Retail & Delivery FOODTECH Le Petit Ballon est un service d’abonnement à une « box vin » : chaque mois, les abonnés reçoivent deux bouteilles de grands vins sélectionnés en fonction de leurs goûts par un Maître Sommelier ainsi que des fiches conseil pour apprendre à les déguster. A travers ce concept, la startup a voulu faire « découvrir les vins autrement, de façon simple, ludique et innovante ». L’abonnement « Votre sommelier à la maison » est sans engagement et peut être offert à quelqu’un pour 3, 6 ou 12 mois. Accompagnée par l’EM Lyon Incubateur, la startup « WineTech » a effectué jusqu’ici deux levées de fonds : une première par Wonderbox en 2014 ainsi qu’une seconde par Vente-Privee.com. Date de création : 2011 Fondateurs : Martin Ohannessian, Matthieu Lesne & Jean-Michel Deluc « Après 5 ans d’existence, Le Petit Ballon cumule déjà 60 000 abonnés et 1 million de bouteilles expédiées » La présence du Petit Ballon s’étend maintenant jusqu’au Royaume-Uni et en Belgique, où il est possible de commander des box. En plus des abonnements, la startup propose une boutique en ligne où les abonnés peuvent retrouver leurs bouteilles de vin favorites ainsi que du champagne, des caisses et des accessoires. Le Petit Ballon a également deux boutiques physiques à Paris, dans le 8ème et le 15ème arrondissements. En septembre 2018, Le Petit Ballon a racheté la startup de vente de vin par abonnement Melchior qui a développé un algorithme de matching « vin-profil ». Lyon 8 M€ (2016) Partout en France 15+ salariés Le Petit Ballon voit le jour en 2011 sous l’impulsion de trois hommes aux parcours atypiques
  7. 7. Retail & Delivery FOODTECH Quitoque est une startup qui livre à domicile des produits frais et de saison ainsi que tous les ingrédients nécessaires pour cuisiner des plats équilibrés. Trois types d’abonnements à la semaine existent : Le panier classique, végétarien ou famille. Le principe est simple : l’utilisateur se connecte via le site internet ou l’application, il choisit le nombre de personnes à régaler ainsi que les recettes à réaliser. Le client gère ensuite son calendrier pour choisir son moment de livraison puis reçoit son panier en temps voulu. L’abonnement est sans engagement de longue durée et peut être suspendu ou modifié à tout moment. Une partie de l’équipe Quitoque Date de création : 2014 Fondateurs : Céline N’Guyen & Grégoire Roty « Depuis sa création en 2014, Quitoque a livré plus de 3 millions de panier-repas » En 2017, la startup Quitoque a levé 4 M€ auprès de 360 Capital, d’Isai et de NCI. En début d’année 2018, la société Carrefour a racheté Quitoque dans le but de prendre le virage du numérique. La valorisation de la startup s’articulerait alors autour de 60 M€. Quitoque afficherait désormais près de 2 M€ de chiffre d’affaires mensuel. Son marché cible s’élèverait à près de 200 M€ et pourrait même atteindre plus d’un milliard d’euros en 2020 selon Carrefour. Paris --- Partout en France 60+ salariés
  8. 8. Retail & Delivery FOODTECH Créée en 2015, FoodChéri est « le véritable restaurant sans salle des Parisiens » : l’entreprise propose chaque jour une sélection d’une dizaine de repas maison préparés par des chefs à Montreuil. Livrés à domicile ou au bureau, au déjeuner ou au dîner, ces repas sont choisis à la carte par le client via le site internet ou l’application, afin de satisfaire tous les appétits. Le but de la startup est de faire manger mieux et au meilleur prix ses clients. Pour démocratiser l’accès à une nourriture fraîche, saine et anti-gaspillage, FoodChéri a entre autre lancé Seazon en 2018 : il s’agit d’un abonnement de plats fraîchement préparés livrés partout en France. L’équipe travaille actuellement sur le développement de deux autres marques. Les recettes élaborées par les chefs s’adaptent à la livraison au bureau avec des plats micro-ondables Date de création : 2015 Fondateur : Patrick Asdaghi « FoodChéri est un restaurant virtuel, une Cantine 2.0 à l’intégration verticale, de la préparation à la livraison des repas, qui lui confère des prix bas et une livraison rapide » Jusqu’à maintenant, FoodChéri a cumulé trois levées de fonds. Après une première levée d’1 M€ en 2015, en 2017 la startup lève 6 M€ qui lui permettent d’agrandir sa zone de livraison, visant alors 4 millions d’utilisateurs d’ici 2018. En janvier 2018, c’est le géant de la restauration collective Sodexo qui prend la majorité de FoodChéri avec un investissement qui aurait dépassé les 13 M€. L’objectif de cette dernière levée? Se déployer dans toute la France voire à l’international, puis développer son offre aux entreprises. Pour l’instant, FoodChéri compte 200 sociétés clientes. Paris --- Île-de-France 50-100 salariés
  9. 9. Retail & Delivery FOODTECH Cuisiner du fait-maison de qualité, même en rentrant tard du travail, c’est possible grâce à Cook Angels! Il s’agit d’un site de e- commerce permettant de réaliser chez soi des recettes élaborées mais sans contraintes telles que les courses ou le découpage de légumes. La mission de cette startup est de rendre la cuisine pratique et agréable grâce à des kits-repas pré-préparés. Sur le site internet, on peut choisir sa formule en fonction du nombre de personnes et de repas que l’on souhaite cuisiner. Cook Angels livre ses kits de préparation de repas aux ingrédients frais dans toute la France. L’abonnement est résiliable à tout moment. Joy Solal & Charlotte Sieradzki ont fondé l’entreprise « dont elles ont toujours rêvé » Date de création : 2012 Fondatrices : Joy Solal & Charlotte Sieradzki « Lancée en 2013, Cook Angels totalise plus de 500 000 repas livrés depuis sa création » Pour financer son développement, Cook Angels a réalisé deux levées de fonds: une première en 2014 où la startup a levé 315 000€ auprès d’Elaia partners et de plusieurs business angels (de l’écosystème « TheFamily » notamment), puis une seconde en 2018 de 2,2 M€ qui s’est accompagnée d’un rachat par le groupe agroalimentaire Norac basé à Rennes. En pleine phase de croissance et de scale-up, la FoodTech s’est rapprochée de Bpifrance Le Hub qui lui a permis de rencontrer de grands acteurs du milieu agroalimentaire et qui ont fait connaître la startup via différents événements tels que le Totem sur la FoodTech organisé en 2017. Aujourd’hui, Cook Angels c’est plus de 1000 clients actifs dont 70% de taux de fidélité. Paris --- Partout en France 20+ salariés
  10. 10. Coaching FOODTECH MyFitnessPal est un compteur de calories gratuit en ligne. Il s’agit d’une application web et mobile permettant aux utilisateurs de suivre leur santé en rentrant simplement dans leur journal les aliments qu’ils mangent, l’exercice effectué dans la journée et quelques données physiologiques. L’objectif principal des utilisateurs qui installent cette application est de perdre du poids. L’application MyFitnessPal travaille en collaboration avec 50 appareils et applications tels que Fitbit et Garmin de façon à ce que les utilisateurs puissent synchroniser leurs données de santé. L’application web se synchronise automatiquement avec l’application mobile Date de création : 2005 Fondateurs : Mike Lee & Albert Lee « En 2015, MyFitnessPal a été rachetée par Under Armour pour un montant d’environ 385 millions d’euros » En 2015, Under Armour a fait l’acquisition de MyFitnessPal pour 385 M€. A cette époque, MyFitnessPal avait déjà 80 millions d’utilisateurs. C’est à ce moment que l’entreprise a choisi de développer une version premium de l’application. Début 2018, l’entreprise a connu un problème majeur de piratage qui a entraîné la fuite de données de 150 millions d’utilisateurs. Baltimore --- Partout dans le monde --- salariés
  11. 11. Coaching FOODTECH Foodvisor est une application de suivi alimentaire : le principe est simple, les utilisateurs prennent en photo leur repas qui est ensuite analysé par l’application. Cette dernière est basée sur des algorithmes de reconnaissance d’aliments et de quantité et est capable de calculer les calories ingérées par repas grâce à l’intelligence artificielle. Disponible sur Android et iOS, l’application est toutefois seulement disponible en version premium sur iOS. D’un simple cliché, l’application reconnaît les quantités d’aliments Date de création : 2015 Fondateurs : Charles Boes, Aurore Tran, Gabriel Samain & Yann Giret « L’ambition de Foodvisor est de devenir le « Shazam » de la nourriture » Foodvisor a été aidé par l’accélérateur WILCO dans l’établissement de partenariats. La startup n’a pas encore terminé de levée de fonds mais y travaille actuellement auprès de business angels et de fonds d’investissement. Pour l’instant, Foodvisor a déjà réuni plus d’un million de photographies alimentaires, 550 000 téléchargements et 15 000 utilisateurs au quotidien. Sur le long terme, la startup souhaite exploiter la base de données de connaissance utilisateurs pour travailler avec des entreprises agroalimentaires. 239 000€ (2017) Partout dans le monde 30+ salariésParis
  12. 12. Coaching FOODTECH Frigo Magic est une application iOS et Android proposant des recettes à réaliser avec les produits disponibles dans notre frigo. En développant cette solution, les objectifs étaient de limiter le gaspillage, réaliser des économies, apprendre à cuisiner et surtout gagner du temps. Depuis le lancement de l’application, cette dernière a été téléchargée pas moins de 900 000 fois. Il suffit de cocher les aliments présents dans notre frigo pour que l’application nous propose des recettes élaborées par un chef, et adaptées parmi plus de 500 000 variations possibles. En sélectionnant les ingrédients présents dans notre frigo, l’application nous propose des recettes Date de création : 2015 Fondateurs : Sébastien Burel & Christophe Boisselier « L’application Frigo Magic recense pas moins de 350 produits et 35 marques » La startup a levé des fonds à plusieurs reprises. En 2018, elle réussit une levée de fonds de 250 000€, ce qui permet de développer l’application et de lancer une version anglaise basée sur le même principe que la version française. Le business model de Frigo Magic s’appuie entre autres sur la vente d’emplacements aux marques afin de leur faire de la publicité auprès des utilisateurs. Sébastien Burel était intervenant lors de notre premier événement Cüriositee dédié à la Foodtech. --- Europe 8-10 salariésRennes
  13. 13. Coaching FOODTECH Happybiote est un service de coaching alimentaire. Son objectif? Aider les utilisateurs à prendre soin de leur santé et plus particulièrement de leur flore intestinale à l’aide d’un régime microbiotique. Ce régime favorise l’ingestion de prébiotiques, un ensemble de fibres constituées de glucides complexes qui nourrissent la flore intestinale. Happybiote propose ainsi un programme d’une durée de 6 semaines disponible par téléphone et via les réseaux sociaux. Au programme : liste de courses, recettes, conseils et partage d’expérience entre les membres de la communauté Happybiote. Virginie était intervenante lors de l’afterwork Cüriositee Foodtech Date de création : 2016 Fondatrice : Virginie Gergès « En résumé, Happybiote c’est : des recettes saines et gourmandes, un coaching et une communauté » En 2018, en plus de son programme de coaching alimentaire, Happybiote a développé la première « box Microbiote » en France! Il s’agit d’une sorte de « kit de départ » avec les ingrédients essentiels pour le démarrage d’une alimentation microbiotique, avec des fiches pratiques. L’inscription à Happybiote se fait en ligne, ensuite une semaine de préparation a lieu, trois semaines d’aventures puis le mode de vie Happybiote est adopté! Virginie Gergès a participé à notre événement « Cüriositee Foodtech » en juin 2018, à Rennes. Rennes --- France 2-3 salariés
  14. 14. Agtech FOODTECH Prêt à Pousser est une startup qui s’est donnée pour mission de développer la culture des plantes à domicile. Dès sa création en 2013, la startup connaît un large succès avec ses kits pour faire pousser des champignons chez soi. La startup a plus récemment développé Lilo, un potager connecté d’intérieur qui se pilote à l’aide de son smartphone en bluetooth. Lilo se compose de trois pots surmontés de LEDS basse consommation ayant pour but de reproduire la lumière du soleil. Il suffit de choisir trois capsules de plantes aromatiques, fruits ou fleurs et le potager prend forme. La salle R&D pouvant accueillir 2500 plantes Date de création : 2013 Fondateurs : Romain Behaghel & Jérôme Devouge « Les produits de la startup ont déjà convaincu une communauté de plus de 40 000 jardiniers en herbe et 300 magasins » Prêt à Pousser a levé 1,7 M€ en 2016 auprès du fond de capital-risque CAPAGRO, de business angels, d’un family office et avec l’accompagnement d’Anaxago, plateforme de financement participatif. Cette levée vient compléter les 420 000€ levés en 2015 auprès de Takara Capital et d’un groupe de business angels. Cette somme a permis à la startup de pouvoir financer le développement de nouveaux produits, de recruter de nouveaux collaborateurs et d’accélérer son développement en France comme à l’international. 4,5 M€ (2017) France 20 salariésParis
  15. 15. Agtech FOODTECH Ekylibre est un logiciel « tout-en-un » qui gère l’ensemble de la gestion d’une exploitation « du sol au silo ». Cette startup permet via son application web libre de diviser par cinq le temps des agriculteurs consacré aux tâches administratives. Elle s’adresse aussi bien aux exploitations agricoles qu’aux coopératives ou acteurs du monde agricole. Le logiciel de gestion Open Source a été co-construit avec une communauté d’utilisateurs afin d’atteindre un objectif de « zéro saisie » pour une gestion d’exploitation encore plus simple et rapide. Le logiciel se décline également en application pour mobile et tablette Date de création : 2015 Fondateurs : David Joulin & Brice Texier « Plus de 3000 agriculteurs choisissent de faire confiance à Ekylibre depuis la création de l’application open-source de gestion » En avril 2017, la startup a finalisé une levée de fonds d’1,2 M€. La startup a été soutenue par le Village by CA Nouvelle Aquitaine. Ekylubre était présente au Salon de l’Agriculture de Paris en 2018 et a connu un grand succès auprès des agriculteurs présents. 500 000€ (2017) France 15+ salariésBègles
  16. 16. Agtech FOODTECH Agricool est une startup qui développe des containers dans lesquels sont cultivées des fraises en atmosphère contrôlée. Les « cooltainers » sont installés dans le but de cultiver des fruits et des légumes qui ont du goût, qui sont cultivés localement et sans pesticides. Agricool a tout d’abord cultivé des fraises à la lumière violette et à la verticale, le tout en plein centre-ville. Le premier container a été posé à Bercy en 2015 et 3 autres ont vu le jour à peine un an après. Les ambitions de la startup sont plus grandes : les deux cofondateurs souhaitent nourrir le Grand Paris. Gonzague et Guillaume ont décidé de créer Agricool en 2015 Date de création : 2016 Fondateurs : Guillaume Fourdinier & Gonzague Gru « Nous pouvons ainsi cultiver de manière 120 fois plus productive qu’en pleine terre, sans pesticides, en consommant 90% moins d’eau et de nutriments, et en ne travaillant qu’avec des énergies renouvelables » Après à peine un an d’existence, la startup a levé 4 M€ auprès de Daphni, Henri Seydoux (Parrot) et Jean-Daniel Guyot (Trainline). En juillet 2017, la startup poursuit avec une deuxième levée de fonds de 8 M€. L’objectif de la startup est désormais de se développer grâce à la franchise. Agricool prévoit également la culture de nouveaux fruits et légumes en plus des fraises qu’elle commercialise déjà en grandes surfaces. --- Partout dans le monde 50+ salariésParis
  17. 17. Agtech FOODTECH Faire pousser des plantes dans des containers maritimes en plein centre-ville, c’était l’objectif de Fabien Persico, le fondateur de Farmbox. Depuis 2016, plusieurs fermes verticales hydroponiques permettent de cultiver de nombreux aromates savoureux et sans pesticides! Principalement installées à Rennes et Saint-Malo, les « Farmbox » de La Boîte Végétales produisent des récoltes adressées aux particuliers ainsi qu’aux professionnels. Fabien Persico a lancé son projet en 2016, à 24 ans Date de création : 2016 Fondateurs : Fabien Persico « Un seul container peut stocker jusqu’à 7800 plantes » L’enjeu du projet d’agriculture d’intérieure proposée par Fabien est principalement de proposer une alternative à la culture traditionnelle de pleine terre, contenant en moyenne 80% de pesticides. Le projet a été accompagné par l’incubateur Emergys, de la technopole Rennes Atalante. Pour l’instant, aucune levée de fonds n’a été enregistrée mais l’entreprise a de nombreux projets de développement. --- Région de Rennes 2 salariésRennes
  18. 18. Média FOODTECH Chefclub est une startup qui propose des recettes créatives et viralisées disponibles sur les réseaux sociaux. Chaque jour, Chefclub diffuse des vidéos de recettes sur Facebook, Instagram et d’autres plateformes, réalisables rapidement et à partir d’ingrédients basiques et peu coûteux. Suite aux centaines de milliers d’interactions générées par leur partage de contenu culinaire sur le web, Chefclub s’est lancée dans la publication de livres de cuisine, basés sur le même concept de recettes rapides et peu coûteuses. La startup s’est depuis peu lancée dans l’édition de livres de cuisine Date de création : 2016 Fondateurs : Thomas, Jonathan & Axel Lang « A peine deux ans après sa création, le site de cuisine enregistre déjà plus de 600 millions de vues mensuelles et compte 25 millions d’abonnés dans le monde » Chefclub a pu lever un premier tour de financement à hauteur de 600 000€ auprès de Kima et GFC. En 2018, la startup a également procédé à une nouvelle levée de fonds de 2,5 M€ auprès d’Aglaé Ventures ainsi que d’autres fonds d’investissement. De nombreux entrepreneurs de renom ont également fait partie de cette levée de fonds. La startup a depuis ses débuts misé sur l’internationalisation de son activité et est désormais présente dans huit pays parmi lesquels on retrouve l’Italie, l’Angleterre, le Brésil, et le Japon. --- Partout dans le monde 20+ salariésParis
  19. 19. Média FOODTECH AllergoBox est une application disponible sur iOS et Android ciblant les produits selon les allergies ou intolérances des utilisateurs. Intolérance au gluten (ou maladie coeliaque), allergie ou intolérance aux protéines de lait de vache, à l’œuf, aux fruits à coque…il est souvent fastidieux de trouver des produits alimentaires en adéquation avec ses restrictions. La startup a donc créé une plateforme répondant à ce besoin : de nombreuses recettes et aliments sont répertoriés dans l’application. Les utilisateurs peuvent facilement consulter des produits et des recettes adaptés à leurs restrictions via l’application Date de création : 2014 Fondateur : Julien Doyen & Julien Boyer « Lancée en décembre 2014, la startup recense plus de 20 000 produits alimentaires » Le contenu mis en ligne dans l’application est constamment soumis à des validations par des sociétés savantes de pédiatrie et d’allergologie et par des associations de patients. A la croisée de la Healthtech et de la Foodtech, Allergobox n’a pas encore prévu de levée de fonds mais renforce peu à peu ses équipes. 200 000€ (2016) Partout en France 2-10 salariésParis
  20. 20. Food Service FOODTECH OptiMiam est une startup parisienne qui a pour objectif de lutter contre le gaspillage alimentaire. Cette application mobile géolocalisée permet de mettre en relation en temps réel les commerçants et les consommateurs à la recherche de bons plans. En effet, en utilisant l’application, les consommateurs gagnent du temps et de l’argent, et contribuent également à la protection de la planète. Du côté des commerçants, la startup leur propose de vendre à temps leurs stocks sous forme de ventes flash exclusives durant des créneaux horaires qu’ils choisissent. OptiMiam propose également des « Optibox » anti-gâchis à retirer auprès des commerçants Date de création : 2014 Fondateurs : Mikael Labrut, Alexandre Bellage & Raodath Aminou « OptiMiam a été la seule startup française récompensée lors du Global Entrepreneuship Summit de 2015 » En 2015, OptiMiam a été récompensée lors du GES, le « Global Entrepreneurship Summit », le Sommet International de l’Entrepreneuriat imaginé par Barack Obama cinq ans plus tôt. Côté accompagnement, la startup a intégré les incubateurs HEC, The Cantillon puis Startup42. Un an après leur sortie de ce dernier incubateur, OptiMiam a levé 500 000€, en 2016. En 2017, l’application comptabilisait déjà plus de 1000 commerçants partenaires et en 2018, plus de 300 000 utilisateurs! Paris --- Partout en France -- salariés
  21. 21. Food Service FOODTECH Zenchef, c’est la startup qui a souhaité digitaliser le milieu de la restauration. C’est une solution « tout-en-un » : il s’agit d’un logiciel de réservation qui garantit l’indépendance des restaurateurs en leur permettant de gérer leur site internet, leurs réservations, leurs avis et la relation avec leurs clients d’une manière très simple. Par ailleurs, le logiciel permet de lutter contre le fort taux de « no-show » que subissent de nombreux restaurants. En effet, toutes les réservations font l’objet d’un rappel automatique aux clients, pour qu’ils évitent d’oublier leur réservation et leur permet d’annuler à temps si besoin. Le logiciel de réservation est disponible sur ordinateur, PC et mobile Date de création : 2010 Fondateur : Xavier Zeitoun, Thomas Zeitoun & Julien Balmont « 4000 restaurateurs font confiance à Zenchef pour sa solution. Le service est d’ailleurs recommandé par la Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France » Depuis 2011, Zenchef a levé plus de 7 M€. Lors de sa création, la startup s’appelait 1001Menus, jusqu’en 2015 où elle a changé de nom de marque. C’est à ce moment-là qu’elle a levé 6 M€ auprès d’investisseurs tels qu’Elaia Partners, Edenred Capital et de plusieurs business angels, après avoir réussi à lever 300 000€ (2012) puis 1,35 M€ (2013). La société s’est développée à l’international avec des utilisateurs présents au Royaume-Uni et en Espagne. Paris 2 M€ (2015) Partout en France 50 salariés
  22. 22. Food Service FOODTECH LaFourchette est un service de réservation en ligne de restaurants. Lors de sa création, la startup lance deux offres. La première est un logiciel de réservation qui devient un outil de gestion pour les restaurateurs pour constituer leur fichier clients. La seconde est un outil de recommandations et de promotions sur les réservations de restaurants. Véritable pionnière dans la digitalisation de la restauration, LaFourchette connaît rapidement un grand succès grâce à son moteur de recherche des restaurants associé à des critères de contenus, d’avis des utilisateurs et de disponibilités. La Fourchette est disponible sur PC, tablette et portable. Date de création : 2007 Fondateurs : Patrick Dalsace & Bertrand Jelensperger « LaFourchette revendique désormais plus de 14 millions de visites mensuelles » En 2008, LaFourchette opère une première levée de fonds d’1 M€ pour se développer à l’international. En 2011, 3,3 M€ sont levés auprès de Smart&Co Ventures, son actionnaire historique. A cette époque, l’entreprise connaît déjà un véritable succès : 8000 restaurants deviennent partenaires et le service enregistre près d’1,5 million de visites par mois. En 2012, une nouvelle levée de 8 M€ est enregistrée pour l’entreprise avant le grand tournant qui s’opère en 2014. LaFourchette est rachetée par l’américain TripAdvisor en 2014 pour plus de 110 M€. C’est à ce moment que l’internationalisation de la société connaît un véritable « boom ». Paris 21 M€ (2016) Partout dans le monde 750 salariés
  23. 23. Food Service FOODTECH EatWith (anciennement VizEat) est une startup qui propose des expériences culinaires chez l’habitant. Son objectif? Rapprocher les gens autour de leur cuisine. Elle propose des cours de cuisine ainsi que des dîners dans de nombreuses villes partout dans le monde. Jusqu’ici, pas moins de 150 000 invités ont pu bénéficier de ce service! MasterChefs, passionnés de cuisine, fins gourmets ou chefs étoilés : tous les hôtes partagent la même passion pour les bons petits plats. La startup recense actuellement 5000 expériences culinaires disponibles. Le service est disponible via le site web, l’application mobile et tablette. EatWith est disponible dans plus de 130 pays Date de création : 2014 Fondateurs : Jean-Michel Petit & Camille Rumani « La startup française réunit aujourd’hui plus de 25 000 hôtes dans plus de 130 pays » En septembre 2016, le succès s’amorce réellement pour la startup qui opère une première levée de fonds de 3,8 M€. En 2017, VizEat annonce l’acquisition de son concurrent américain EatWith et change de nom par la même occasion. EatWith renforce sa présence à l’international et emploie plus de 20 personnes dans plusieurs pays. Paris --- Partout dans le monde 20+ salariés
  24. 24. Food Service FOODTECH NicetoMealYou est une plateforme de réservation de repas chez l’habitant. En développant le concept, l’objectif était de mettre en contact les gens qui ont un goût prononcé pour le partage, le sens de l’accueil et le goût des bonnes choses. NicetoMealYou fonctionne de la même manière que le géant AirBnb : l’utilisateur renseigne dans la plateforme l’endroit il souhaite se rendre, l’hôte et le repas puis des propositions s’affichent en fonction de la participation financière qu’il souhaite mettre pour le repas. La startup met en relation hôtes et voyageurs pour se retrouver autour d’un repas Date de création : 2016 Fondateurs : Benoît Camelot & Martin Deffense « La plateforme NicetoMealYou comprend pas moins de mille sites touristiques partout en France » Les fondateurs de Nice to Meal You sont Martin Deffense et Benoît Camelot. Les deux entrepreneurs n’en sont pas à leur coup d’essai : ils ont déjà été à l’initiative de plusieurs autres projets dans le bien-être et la location de lieux pour les séminaires. 2,5 M€ (2017) Partout en France 1-3 salariésCroix
  25. 25. Food Service FOODTECH Fondée en 2012, La Belle Assiette est une startup qui permet, via un site internet, de réserver des prestations de chefs indépendants pour les particuliers ainsi que pour les entreprises. Elle s’appuie sur des chefs qui proposent divers services tels que le dîner à domicile, le cocktail dînatoire ainsi que les cours de cuisine à domicile. Toutes ces prestations sont à partir de 35€ par personne. La startup a accéléré son développement grâce à des incubateurs tels que Welcome City Lab – Paris&Co et Paris Innovation Nord Express. Stephen et Giorgio ont fondé La Belle Assiette en 2012 Date de création : 2012 Fondateurs : Stephen Leguillon & Giorgio Ricco « En 2017, La Belle Assiette c’est une communauté de plus de 700 chefs et plus de 30 000 utilisateurs dans 6 pays » En 2016, La Belle Assiette réalise une levée de fonds de 1,3 M€, qui lui confère un financement total de plus de 3 M€. Avec cette somme, l’entreprise compte pénétrer l’industrie du traiteur en lançant de nouveaux services tels que le buffet, cocktail et les plateaux repas. La Belle Assiette souhaite également renforcer son expansion en Europe. Pour l’instant, l’offre « buffet » est disponible à Paris et les cours de cuisine sont en lancement bêta à Londres. Paris --- Europe 10+ salariés
  26. 26. Food Service FOODTECH FoodMeUp est un logiciel qui permet aux professionnels de la restauration de les aider dans leur quotidien à l’aide des fonctionnalités suivantes : Organisation des recettes, planification de la production et gestion des approvisionnements. Le service est pour le moment uniquement décliné en site web. L’application mobile est quant à elle prévue pour 2020. Un abonnement standard coûte 49€ par mois mais le site propose également un accompagnement personnalisé sur devis. Pour chaque recette, un coût de revient est calculé ainsi qu’une marge brute : Il suffit ensuite de planifier une quantité et un cycle de production afin de gérer les commandes pour ne pas manquer d’ingrédient. Sébastien Vassaux est le fondateur de FoodMeUp Date de création : 2014 Fondateur : Sébastien Vassaux « FoodMeUp est la première application de gestion des fiches techniques de recettes à destination des professionnels de la restauration » En 2015, la startup a levé 480 000 euros auprès d’Elior, groupe spécialiste de la restauration et compte déjà plus de 2300 professionnels utilisateurs. L’objectif après cette levée était de recruter de nouveaux collaborateurs afin de développer la nouvelle application mobile et tablette. La startup avait également prévu d’élaborer des robots de cuisine ou objets connectés en données. En 2018, l’incubateur Smart Food Paris a annoncé que la startup avait bénéficié d’une attribution de subvention à hauteur d’1 M€. Désormais, FoodMeUp recherche un fond qui les aidera à créer « le leader mondial de la gestion de production alimentaire ». Paris --- France 10+ salariés
  27. 27. Food Science FOODTECH Créée en 2012, Jimini’s est une startup qui produit et vend des produits à base d’insectes comestibles. Les fondateurs de Jimini’s se sont donnés une mission : changer le monde en faisant petit à petit entrer les insectes dans notre alimentation. Plusieurs gammes de produits sont aujourd’hui proposées par la startup : des insectes entiers pour l’apéritif ainsi que des produits à cuisiner à base de farine d’insectes (granola, pâtes) sont à retrouver dans plusieurs enseignes physiques ainsi que sur leur site de e-commerce. Clément Scellier & Bastien Rabastens sont les fondateurs dirigeants de Jimini’s Date de création : 2012 Fondateurs : Clément Scellier & Bastien Rabastens « Après quelques dizaines de kilos produits la première année, la startup Jimini’s revendique désormais plusieurs tonnes d’insectes mis en boîtes par an » Le financement de la startup s’est fait via deux campagnes de crowdfunding dans un premier temps : 12 000€ en 2013 puis plus de 20 000€ en 2015, pour le lancement de ses barres protéinées. En 2017, Jimini’s lève 1 M€ auprès du Comptoir de l’innovation et Bpifrance. La jeune société française se donne pour nouveau défi la commercialisation de ses produits en Europe ainsi que la diversification de sa gamme des produits. 550 000€ (2016) Partout en France 15+ salariésEvreux
  28. 28. Food Science FOODTECH Feed est une startup qui crée des repas complets en format adapté aux personnes ayant une vie active. Qualifiée de SmartFood « Ready-to-drink », elle développe des repas complets que l’on peut emporter partout car ces derniers sont conditionnés en bouteilles, shakers et barres. Les produits Feed sont disponibles sur leur site inernet ainsi que dans certaines boutiques Franprix. Le but de la startup n’est pas de se substituer à une alimentation traditionnelle mais plutôt d’apporter une alternative à celle-ci. Les produits Feed sont désormais disponibles dans plus de 50 magasins Franprix en France Date de création : 2016 Fondateur : Anthony Bourbon « Parmi les investisseurs de Feed : Senseii Ventures, OTIUM, Kima Ventures ainsi qu’Hubert Patricot et Guillaume Gibault » Après avoir levé 500 000€ puis 3 M€ en 2017, qui ont permis à la startup de recruter une vingtaine de nouveaux collaborateurs et ainsi de se développer en Europe, Feed a levé 15 M€ en 2018. Son nouvel objectif? Partir à la conquête des Etats-Unis! Feed prévoit également d’intensifier ses investissements en R&D afin de lancer prochainement de nouvelles gammes de produits, pour créer de nouvelles gammes vegan, sans gluten, sans lactose, sans OGM et sans noix. 2 M€ (2017) Partout en France 20+ salariésParis
  29. 29. Food Science FOODTECH Hari&Co (anciennement « Le Boucher Vert ») est une startup qui valorise les légumineuses en les « reproposant » sous différentes formes. Parfois cuisinées en nuggets, steaks, ou encore boulettes, les légumineuses répondent facilement à la tendance croissante de l’alimentation végétale. Les produits proposés par Hari&Co sont 100% bio et d’origine française. Lors de son lancement en 2016, la gamme Hari&Co s’est positionnée auprès de la restauration collective. Désormais, son développement est également centré sur l’univers de la GMS. Benoît Plisson et Emmanuel Brehier sont les fondateurs de la startup Date de création : 2016 Fondateurs : Emmanuel Brehier & Benoît Plisson « Sur l’année 2017, Hari&Co a revendiqué 750 000 repas, ce qui a représenté 80% de son chiffre d’affaires » En ce début d’année 2018, la startup incubée chez le Food Shaker (incubateur de l’Isara) a levé 2,3 M€ et c’est à ce moment qu’elle a changé de nom. La startup envisage désormais le lancement de ses gammes en Europe : Grande-Bretagne, Benelux, Suisse et Allemagne. 1 à 2,5 M€ Partout en France 15 salariésLyon
  30. 30. Food Science FOODTECH La mission d’Algama : révéler et exploiter le potentiel des propriétés des micro-algues (spiruline, etc) pour répondre, avec innovation et plaisir aux besoins d’une alimentation alternative et d’une meilleure santé pour tous. L’entreprise a entre autres réalisé des substituts aux protéines animales grâce aux protéines des micro-algues : Une mayonnaise sans œufs « The Good Spoon » a été lancée ainsi qu’une boisson à la spiruline, « Springwave ». Pourquoi les algues? Parce qu’elles sont sous-exploitées, renouvelables et parce qu’elles sont riches en de nombreux nutriments. Les trois cofondateurs de l’entreprise Date de création : 2013 Fondateurs : Alvyn Severien, Mathieu Gonçalves Alves & Gaëtan Gohin « Algama est passée de 3 à 20 collaborateurs en peu de temps et a rapidement renforcé sa présence à l’international avec l’ouverture de bureaux à New-York » Algama a réalisé une levée de fonds de 3,5 M€ en 2016 pour se développer entre autres, à l’international. Depuis, la startup a bien évolué que ce soit en France ou ailleurs : Récemment, Algama s’est implantée à New-York où de nouveaux bureaux ont été ouverts en plus de ceux déjà existants, en région parisienne. 14,4 M€ (2016) France & Etats-Unis 20+ salariésEvry
  31. 31. Food Science FOODTECH Ynsect élève des insectes pour produire des ingrédients premium destinés à l’aquaculture, aux plantes ainsi qu’aux animaux de compagnie. Véritable pionnière dans l’agroalimentaire, la startup Ynsect a lancé une nouvelle filière avec sa production de protéines venant des insectes. L’entreprise possède son propre centre de R&D « Ynstitute », leader mondial du développement des nouvelles technologies, produits, applications et savoir-faire sur les insectes. Le site de production d’Ynsect à Dole Date de création : 2011 Fondateurs : Alexis Angot, Fabrice Berro, Jean-Gabriel Levon & Antoine Hubert « L’objectif d’Ynsect est d’atteindre le million de tonnes produit par an à partir de 2025 » En 2014, Ynsect réussit à lever 1,8 M€ auprès d’Emertec Gestion et Demeter Partners. La même année, la startup gagne le « prix de l’innovation mondiale 2030 » et le prix de l’entreprise CleanTech de l’année en France. Un an plus tard, une deuxième levée de fonds de 5,8 M€ permet à l’entreprise de construire de nouveaux bâtiments et d’investir dans les R&D. En 2016, l’entreprise a reçu la certification ISO 9001, qui lui confère une crédibilité croissante au vue de sa qualité de production et de son organisation. En 2017, un troisième tour de financement permet à Ynsect de lever encore 14,2 M€. 38 200€ (2017) Partout en France 20-49 salariésEvry

×