Le non verbal dans les interacitons médiatisées - soutenance thèse liv lefebvre

1,279 views

Published on

Rapide synthèse de trois ans de recherche sur le non verbal dans les interactions médiatisées. Thèse de doctorat réalisée à France Telecom R&D et soutenue le 1er dècembre 2008

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,279
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
15
Actions
Shares
0
Downloads
16
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Dans l'expérience 1 nous avions comparé trois situation de communication : Une dans laquelle les participants discutaient mais sans se voir car ils étaient séparés par une cloison. Dans la seconde condition, ils pouvaient voir le visage de l'autre Dans la condition côte-à-côte, ils pouvaient à la fois se voir et voir ce que faisait l'autre
  • Grâce à la visibilité et la co-présence, la coordination entre interlocuteurs est plus facile, ils mettent moins de temps à effectuer la tâche et le terrain commun est plus explicite et se construit plus rapidement (Whittaker, 2003)
  • Grâce à la visibilité et la co-présence, la coordination entre interlocuteurs est plus facile, ils mettent moins de temps à effectuer la tâche et le terrain commun est plus explicite et se construit plus rapidement (Whittaker, 2003)
  • Grâce à la visibilité et la co-présence, la coordination entre interlocuteurs est plus facile, ils mettent moins de temps à effectuer la tâche et le terrain commun est plus explicite et se construit plus rapidement (Whittaker, 2003)
  • Grâce à la visibilité et la co-présence, la coordination entre interlocuteurs est plus facile, ils mettent moins de temps à effectuer la tâche et le terrain commun est plus explicite et se construit plus rapidement (Whittaker, 2003)
  • Le non verbal dans les interacitons médiatisées - soutenance thèse liv lefebvre

    1. 1. 1er décembre 2008, VannesLes indicateurs non verbaux dans les interactions médiatisées Soutenance de thèse Liv Lefebvre Laurence Perron : Orange Labs laboratoire TECH / IRIS Nicolas Guéguen : laboratoire LESTIC-CRPCC, Université Bretagne Sud
    2. 2. Plan de la présentationpartie 1 problématique et objectifspartie 2 cadre théoriquepartie 3 expériencespartie 4 conclusion et perspectives de recherche / 20
    3. 3. Problématique et objectifsPartie 1
    4. 4. Problématique et objectifs  Identifier les facteurs qui font varier le comportement non verbal dans les collaborations  Comprendre lutilisation de dispositifs techniques de communication médiatisées  Proposer un ensemble dindicateurs non verbaux (gestes et orientation du regard) pour analyser les collaborations1. Problématique et objectifs 1 / 20
    5. 5. Cadre théoriquePartie 2
    6. 6. Affordances pour étudier les communications médiatisées concept domaine des daffordances communications médiatisées Affordances  possibilités daction dans lenvironnement (Gibson, 1979)  lindividu ne retient de lenvironnement que le stimulus utile (Ohlmann et Marendaz, 1991)  "fins-moyens" Affordances pour étudier les communications médiatisées  On compare les affordances et non pas les systèmes eux-mêmes  prendre en compte à la fois les caractéristiques des individus et la finalité de laction (Morineau, 2001) 2 / 20
    7. 7. Différentes catégorisation du comportement non verbal2. Cadre théorique 3 / 20
    8. 8. Catégorisation du comportement non verbal déictiques Comportements métaphoriques à visée communicative (co-verbaux) ponctuateurs interacteurs Comportements extra- adaptateurs communicatifs gestes de manipulation2. Cadre théorique 4 / 20
    9. 9. ExpériencesPartie 3
    10. 10. Expériences : méthode3. Expériences 5 / 20
    11. 11. Expériences : méthode Expérience 1 Expérience 2 Narration collective Assemblage de puzzles Expérience 33. Expériences 6 / 20
    12. 12. Expérience 1 : conditions expérimentales Sans se voir Face-à-face Côte-à-côte3. Expériences 7 / 20
    13. 13. Expériences 2 et 3 : conditions expérimentales Situation dinteraction à distance en co-présence Orientation du contenu côte-à-côte face-à-face3. Expériences 8 / 20
    14. 14. Expériences : méthode  Corrélations inter-juges :  Expérience 1 : (r (111) = .93 ; p <0,05)  Expérience 3 : (r (72) = .94 ; p < 0,05)3. Expériences 9 / 20
    15. 15. Effet des situations de communication 50 1 45 pourcentage de temps de produciton 40 35 30 Déictiques Adaptateurs 25 Métaphoriques Ponctuateurs 20 Interacteurs 15 10 5 0 Sans se voir Face-à-face Côte-à-côte3. Expériences 10 / 20
    16. 16. Effet des situations de communication 50 1 45 pourcentage de temps de produciton 40 35 30 Déictiques Adaptateurs 25 Métaphoriques Ponctuateurs 20 Interacteurs 15 10 5 Clark et Brennan (1991) 0 Sans se voir Face-à-face Côte-à-côte3. Expériences visibilité 10 / 20
    17. 17. Effet des situations de communication 50 1 45 pourcentage de temps de produciton 40 35 30 Déictiques Adaptateurs 25 Métaphoriques Ponctuateurs 20 Interacteurs 15 10 5 Clark et Brennan (1991) 0 Sans se voir Face-à-face Côte-à-côte3. Expériences co-présence 10 / 20
    18. 18. Effet des situations de communication 1 sans se voir face-à-face côte-à-côte Répartition entre les gestes à visée communicative, les adaptateurs et les gestes de manipulation3. Expériences 11 / 20
    19. 19. Effet des situations de communication  Données quantitatives :  Augmentation de la proportion de comportements à 1 visée communicative (métaphoriques, déictiques et interacteurs) et des ponctuateurs pour la co- présence  Augmentation de la proportion de comportements à visée communicative et diminution de la proportion de manipulation : centrage de lindividu sur le groupe  Données subjectives :  Interactions plus faciles et plus fluides  Meilleur feedback de leurs partenaires (sur ce quils faisaient et comment ils se sentaient)  Travail collectif3. Expériences 12 / 20
    20. 20. Relation verbal – non verbal  Rapport entre verbal et non verbal  ceux qui font le plus de comportements à visée 1  communicative sont aussi ceux qui parlent le plus Compensation entre le verbal et le non verbal  quantité de parole : sans se voir > face-à-face > côte-à-côte  Lorsque les interlocuteurs ont un accès restreint à lautre (Whittaker, 2003)  La référence aux objets de lenvironnement est plus difficile  Incompréhension plus fréquentes  Cela a pour conséquence laugmentation des échanges verbaux pour réparer ces défaillances dans la communication : discours plus explicite3. Expériences 13 / 20
    21. 21. Influence de la tâche  Plus de comportements DAMPI 2  Plus dinteracteurs 16 14 Pourcentage de temps 12 10 narration collective 3 8 assemblage de 6 puzzle 4 2 0 DAMPI interacteurs3. Expériences 14 / 20
    22. 22. Phases de lactivité  Phases de planification  Phases de réalisation 3 Pourcentage de production des comportements 20 18 16 14 Déictiques 12 Adaptateurs 10 Métaphoriques 8 Ponctuateurs Interacteurs 6 4 2 0 Phase de Phase de planification réalisation3. Expériences 15 / 20
    23. 23. Autres résultats  Orientation des interlocuteurs autour dune table interactive 3   Côte-à-côte : focalise la collaboration sur la tâche Face-à-face : focalise sur le groupe3. Expériences 16 / 20
    24. 24. Leffet du dispositif technique Ecran tactiles Tables Interaction Dispositif 2 Affichage 13. Expériences 17 / 20
    25. 25. Leffet du dispositif technique3. Expériences 18 / 20
    26. 26. Conclusion et perspectivesPartie 4
    27. 27. Conclusion Facteurs qui sous-tendent les collaboration à deux Recommandation de conception de systèmes de communications médiatisées 19 / 20
    28. 28. Perspectives de recherches  Compléter les observations  Expressions faciales  Indicateurs verbaux afin de dégager leffet du contexte  Proposer dautres études  Dynamique temporelle des collaborations  Etude de petits groupes  Développer les aspects théoriques  Enrichir les typologies de tâches  Tendre vers une modélisation des interactions médiatisées4. Conclusion et perspectives 20 / 20
    29. 29. je vous remercie
    30. 30. 1er décembre 2008, VannesLes indicateurs non verbaux dans les interactions médiatisées Soutenance de thèse Liv Lefebvre Laurence Perron : Orange Labs laboratoire TECH / IRIS Nicolas Guéguen : laboratoire LESTIC-CRPCC, Université Bretagne Sud

    ×