Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Vers une bioéconomie durable

1,486 views

Published on

La bioéconomie est en plein essor. Elle est appelée à remplacer en partie l’utilisation de ressources fossiles par celle de ressources renouvelables.

Le CESE rappelle que pour relever les défis environnementaux et sociétaux sans remettre en cause ni la qualité de vie des populations ni les capacités de développement des générations futures, il faut adopter de nouveaux modes de production et de consommation. C’est dans cet objectif qu’il présente ses propositions pour une bioéconomie durable.

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Vers une bioéconomie durable

  1. 1. Vers une bioéconomie durable Assemblée plénière du 28 mars 2017 Projet d’avis présenté par Marc Blanc et J.David Abel au nom de la section de l’environnement
  2. 2. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 • L’usagedesressources de la nature est aussi ancienque l'humanité. • La Bioéconomieconcerne l’ensembledesactivitésutilisantde la biomasse, catégorisée aujourd’hui endifférentes«bioressources» • Celles-ci regroupent l’ensembledesmatièresd’originebiologiquerenouvelables(ce qui exclut les sourcesfossiles) toutesissuesdirectementou indirectementde la photosynthèse. • La bioéconomieest en partieappeléeà se substituer à un cycle historique fondésur l'exploitationdu charbon,puis du pétrole. Qu’est-ce que la bioéconomie ?
  3. 3. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 Un titre de constat (sous forme de texte) • Décrivezici un premier constat. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.
  4. 4. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 • OCDE 2009 – « La bioéconomie à l’horizon 2030 : quel programme d’action ? » • CE 2011 - « Feuille de route pour une Europe efficace dans l'utilisationdes ressources» • CE 2012 – Communication« L’innovation au service d’une croissance durable : une bioéconomie pour l’Europe » • France 2015 – 2017 : élaboration de la stratégie nationale bioéconomie Perspectives nationaleset internationales
  5. 5. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 Un titre de constat (sous forme de texte) • Décrivezici un premier constat. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.
  6. 6. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 Extrait d’une infographiedu ministèrede l’Agriculture, de l’agroalimentaireet de la forêt
  7. 7. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 • Pour que la bioéconomie soit durable, elle doit être reproductible et donc ne pas épuiser ses propres fondements • Aujourd'hui, ces conditions au niveaumondial ne sont pas remplies • Les conditionspour l’avenir d'une bioéconomie durable réclament une vision systémique. La durabilité de la bioéconomie : un impératif écologique, économique,social
  8. 8. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017
  9. 9. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 C’est dans cette perspective qu’il estnécessaire de définir les enjeuxgénérés par le déploiement de la bioéconomie : • 1. La hiérarchisation des usages et la régulation des flux : la priorisationà la sécuritéalimentaire, la recherche d’efficience maximale dans l’utilisationdes bioressources,l’usage des sols, l’évitement de la substitutiond’une production à une autre La durabilité de la bioéconomie : un impératif écologique, économique, social (2)
  10. 10. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017  Quelques données
  11. 11. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 La durabilité de la bioéconomie : un impératif écologique, économique, social (3) 2. Le respect des limites La biomassen’est pas un gisement. Sesconditionsdeproductionconstituent unélément incontournabledeladurabilitédelabioéconomieet doiventdoncrépondre àuncertainnombredecritères. Cette productiondoitenparticulierviseràentretenir la fertilitédessols(agricolescommeforestiers), respecter lescyclesbio-géochimiques etnepas contribuer auchangement climatique.
  12. 12. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 3. L’utilisation efficiente des ressources. La bioéconomie, en contribuant au bouclage des cycles, s’inscritdansune logique d’économiecirculaire : - un despremiersrequisest l'usage « en cascade »de la matière - Il s’agit deprojeterle passaged’une économiede stock à une économie de flux 4. La sobriété : cesprojectionsrequièrentune baissesignificativede l’empreinteglobale de nossociétés. La durabilité de la bioéconomie : un impératif écologique, économique, social (4)
  13. 13. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 • Les pouvoirspublics ont un rôle essentielà jouer : la construction d’une vision de long terme,l’élaborationde scénarios prospectifs et l’harmonisationdesstratégieset programmesexistants,la définition de règles pour l’accès aux ressources qui ne peuvent être laisséesau seul mouvementdesmarchés,nécessitentl’interventionde l’Etat. • Pour se déployer,la bioéconomiea besoind’un horizonclair, de règlesstables, d’une priorisationdesinvestissements,d’un cadre politiquequi tientcomptedesdéfis économiques,sociaux,environnementaux,technologiques,sociauxet institutionnels. L’intervention indispensable de la puissance publique
  14. 14. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 • Etablir des critères de durabilité environnementaux, économiques et sociaux en matière de production de bioressources, à l'échelle locale et globale, ainsique l'évaluation des interactions avec les marchés alimentaires • Approfondir les études sur les changements d'affectation des sols et la prise en compte des émissions de carbone indirectes imputables aux changements d’affectationdes sols dans le calcul des émissions Recommandations / Durabilité
  15. 15. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 • Etablir une collaboration entre l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et l’Agence française pour la biodiversité (AFB) • Orienter prioritairement les financements publics vers les usages les plus efficients selon le type de biomasse • Porter au niveau européen les objectifs d’adoptiond’une stratégie européenne bioéconomie intégrant davantage des critères de durabilité. Recommandations / Durabilité (2)
  16. 16. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 • La miseen œuvre desSRADDET et desschémasrégionauxbiomasseest une réelle opportunité • Un schémarégionalbioéconomiepeut être efficacementmisen œuvre, avecun plan d’actionsincluantdespossibilitésd’expérimentations,concerté au seind’un « Comité RégionalBiomasse» regroupant toutesles partiesprenantes • L’harmonisationentreles dispositifsrégionauxet la convergenceentreles plans, programmeset stratégiesnationalesqui traitentde bioéconomiedevra être recherchée. Recommandations / Rôle des territoires
  17. 17. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 • Réaliserdesétudessur l’évolutionquantitativeet qualitativedes emploisactuels vers la bioéconomie • Dansles biocarburants,la transition1G/2G nécessiteaussi une concertationentreles acteurs concernés • Le développementdesbioraffineriesest une opportunités’ilest conduitselon descritères de durabilité,intègrantsystématiquementles objectifsde préservationde la biodiversité et dessols, supports de la production • Mobiliserl’enseignementagricolevis-à-visdesspécificitésd’emploiet de formationqui sont liésà la bioéconomie. Recommandations / Emploi
  18. 18. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 • Sécuriser le développementdesbiotechnologies,Elaborerune feuillede route pour la rechercheen bioéconomie • CréerunGIPRecherchepourfédérerercoordonnerlarecherche • Et envisagerà terme,la miseen placed’un Institut Françaisde la Bioéconomieà l’instar de l’Institut Françaisdu Pétroleet desEnergiesNouvelles. Recommandations / Recherche et risques technologiques
  19. 19. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 • Passer d’une économie de stock à une économie de flux • Expérimenter la méthode comptable « CARE » au regard de son intérêt et afinde pouvoir en évaluer la portée. Recommandations / Comptabilité environnementale
  20. 20. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 L’organisationd’instancesdeconsultationetd’appuiauprèsdel’Etatestindispensable,avec l’instaurationd’unegouvernancestructuréeetpluraliste.LeCESEproposeenparticulier: • L’approfondissementdurôledel’actuelComitéstratégiquedelabioéconomieparlacréationd’un ConseilNationaldelaBioéconomie • Lanécessaireévaluationenvironnementaleduschémanationalbioéconomieetdelapartiedes SRADDETdédiéeàlabioéconomie • Laconstitutionde«chambresrégionales»autraverslacréationdecomitésrégionauxdela bioéconomie • Miseenplaced’une«taskforce»afind’élaborerdes scénariosprospectifsetchiffrés. Recommandations / Gouvernance
  21. 21. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 Perspectives • Selon RenéPasset,l’objectifde fondconsisteraità “ouvrir l’économiesur la biosphère“,en d’autrestermesà intégrerdansle raisonnementéconomiquele faitque le système économiqueest un sous-systèmedu mondevivantet de son environnement,dont il doit prendre en comptela finitudeet les capacitésde régénération. • Les sociétésmodernesentamentune série de mutationssansque celles-cisoienttoujours appréhendéesdanstoutesleurs conséquences.Le CESE, au regard de sesorientations stratégiques,doitcontribueraux réflexionsqui permettrontde dessinerla sociétéde demain. • Il appellela société contemporaineà porterun regard exigeantsur les évolutionsà venir et leurs effetspotentielsen matièred’utilisationdesressources issuesde la nature.
  22. 22. VERS UNE BIOÉCONOMIE DURABLE 28 mars 2017 - « Assez avec la réduction de notre empreinte carbone, Stevens. -Wilson,quelles chances de découvrir une nouvelle planète ? » (dessinde W.B.Parker / New Yorker)
  23. 23. www.lecese.fr

×