Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Concertation entre parties prenantes et développement économique

1,562 views

Published on

Dans de nombreux domaines, la France doit conserver, entretenir, valoriser et développer son patrimoine. Pour cela, il faut innover, proposer des formes nouvelles d’activités économiques et de « vivre ensemble ». Or, de nombreux projets de toute nature, font l’objet de controverses non abouties, voire de blocages.
La pratique d’une concertation entre toutes les parties prenantes dans un esprit constructif, associée à un processus de prise de décision lisible et présent sur la durée du projet sont les deux conditions indissociables pour créer un climat de confiance et d’intelligence partagée au profit d’un développement de projets créateurs de valeur.


Si les frontières avec d’autres modes d’interaction entre parties prenantes sont floues, la concertation se distingue de la délibération, de la négociation ou du dialogue social. Les uns et les autres ont leurs règles, et répondent à des modalités spécifiques d’organisation, de temporalité, etc.
Si la concertation s’affirme comme un élément spécifique du système français de décision, elle n’échappe pas à la critique de principe ou sur les modalités de mise en oeuvre : coût, délais, rôle de l’expertise, difficultés à identifier les porteurs de projets, rôle de l’État, liaison entre concertation et prise de décision. C’est une forme de démocratie participative complémentaire de la démocratie représentative qui éclaire la prise de décision.
Les Français aspirent à une participation plus large à la concertation alors qu’on constate un retrait des citoyens par rapport aux modalités de la participation politique (dont l’abstention est un symptôme). Cela traduit une attention particulière à l’évolution de leur cadre de vie et aux affaires locales. Ce souhait peut également se traduire par une demande d’être contributeur et donc responsabilisé dans la définition et le suivi des objectifs.
La concertation peut conduire à revisiter un projet. Elle met à l’épreuve sa fiabilité et permet souvent de les améliorer et de les enrichir. C’est un moyen de veiller à la cohérence et à la durabilité du développement territorial.
Enfin, la concertation peut accompagner la réflexion sur le développement technologique et sur les perspectives ouvertes par les avancées de la science et de la technique.

Published in: News & Politics
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Concertation entre parties prenantes et développement économique

  1. 1. Concertation entre parties prenantes et développement économique Avis présenté par Laurence Hézard et Brigitte Fargevieille Au nom de la Section des activités économiques Conseil économique, social et environnemental Assemblée plénière – 25 mars 2014
  2. 2. •Contexte •Recommandations Sommaire
  3. 3. •Une demande forte •Une histoire – un contexte •Les craintes •Les conditions du succès •Les exigences Pourquoi ce sujet ?
  4. 4. Les controverses des territoires
  5. 5. Un essai de définition Délibérer Consulter Informer Négocier Décider
  6. 6. Un engagement local dans les territoires
  7. 7. Pour une intelligence collective …. la pluralité plutôt que la neutralité
  8. 8. La concertation : un cercle vertueux comme règle du jeu claire Décideur légitime Sensibilisation des parties prenantes Formation Irrigation par les nouvelles technologies Retours d’expériences Suivi Contrôle Compensation
  9. 9. Les recommandations • Les instances • Les outils • Les compensations • Les TIC • La formation • Les retours d’expériences
  10. 10. Des institutions pour une meilleure synergie Des institutions pour une meilleure synergie Des institutions pour une meilleure synergie
  11. 11. L’écosystème du projet • Un suivi, un contrôle • Un rétroplanning • Un retour d’expériences
  12. 12. Créer une culture de la concertation  Qui est concerné  Les enseignements  Le planning  La formation
  13. 13. Méthodes….et capitalisation
  14. 14. Concerter au risque de changer La stratégie de projet • Fonctionner par anticipation • S’adapter sans se contredire • Savoir prendre en compte les attentes territoriales sans sacrifier les intérêts du collectif Le projet du maître d’ouvrage Le projet « Idéal » négocié
  15. 15. Du oui mais au …OUI ET Crédits photos: CESE: Nelly Stul.Photothèque EDF : Patrice Normand, Bastien Pascal, Thierry Mouret, William Beaucardet, Toma, Eric Matheron- Balay.
  16. 16. www.lecese.fr

×