Bulletin d'information internationale - Printemps 2014

281 views

Published on

Notre bulletin sur les entreprises lavalloises qui exportent - Édition Printemps 2014

Published in: Business
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Bulletin d'information internationale - Printemps 2014

  1. 1. INTERNATIONALE B U L L E T I N D ’ I N F O R M A T I O N V O L U M E 2 3 , NO 0 1 P R I N T E M P S 2 0 1 4 Centre des affaires internationales LAVAL TECHNOPOLE L’EXPERTISE LAVALLOISE AUX JEUX OLYMPIQUES DE SOTCHI Jean Labadie fonde Show Canada en 1999 et émerveille le monde depuis avec des projets de calibre international. L’entreprise lavalloise est notamment connue pour la conception scénique de certains spectacles du Cirque du Soleil et pour sa performance technique lors des Jeux olympiques de Vancouver et de Londres. Cette année, Show Canada a conçu les éléments scénique des cérémonies d’ouverture et de fermeture des Jeux olympiques et paralympiques de Sotchi ; une belle réussite technique qui propulse Show Canada sur le devant de la scène mondiale ! UN PROJET OLYMPIQUE À la suite de son succès incontestable aux Jeux olympiques de Londres, Show Canada s’est vue confier son plus important contrat à ce jour avec les jeux de Sotchi. L’entreprise lavalloise réalise d’ailleurs 80 % de son chiffre d’affaires à l’exportation de son expertise et de ses concepts. Show Canada a conçu la plupart des éléments scéniques pour l’aménagement du sol du Stade olympique Fisht, soit une surface de 13 000 m2 . Les îles flottantes de 30 m de long, les élévateurs de scène, les colonnes déployées… tout a été un défi technique pour offrir un spectacle grandiose au monde entier. Dans un délai rapide, dix mois seulement, Show Canada a fait preuve d’ingéniosité et de créativité pour relever le défi. À Laval, près de 200 personnes ont mis leur talent et leur rigueur à contribution pour fabriquer et tester les matériaux qui ont ensuite été assemblés en toute discrétion dans les usines de l’ancienne Dominion Bridge à Lachine. Tous les éléments nécessaires à la construction des décors et des scènes ont été acheminés à Sotchi par conteneurs et par avions-cargos. TRAVAILLER EN RUSSIE Pour les besoins du projet olympique, Jean Labadie a ouvert la division Show Canada Russie. L’entreprise lavalloise dispose désormais d’un bureau à Moscou et d’un autre à Sotchi. Le Centre des affaires internationales a été d’une grande aide pour Show Canada puisqu’il a notamment facilité et accéléré les démarches de visas pour les employés, avec l’appui du service de mobilité internationale du Centre local de développement (CLD) de Laval, et l’a conseillée pour l’ouverture d’un compte bancaire et pour les aspects légaux. Jean Labadie envisage d’ailleurs de profiter de la présence de Show Canada en Russie pour y développer ses activités commerciales dans les prochaines années. Les conditions météorologiques à Sotchi ont rendu la tâche difficile pour les quelque 80 employés de Show Canada. À titre d’exemple, l’eau de pluie s’est accumulée par le toit ouvert du stade ce qui a nécessité de remplacer du matériel. « Je suis très fier de mes employés qui n’ont jamais relâché leurs efforts, peu importe les conditions de travail » précise d’ailleurs Jean Labadie. Le président de Show Canada conseille toutefois aux entrepreneurs canadiens de prendre en considération le marché russe qui offre de grandes occasions d’affaires dans le domaine manufacturier. Depuis sa prestation remarquable et remarquée à Sotchi, Show Canada est sollicitée pour de nombreux projets… et pas des moindres : Jeux olympiques d’été de Rio de Janeiro en 2016 et Coupe du monde de la FIFA en 2018. L’entreprise lavalloise compte en plus développer ses activités en Chine où elle ouvre une usine de 13 006 m2 en juin. Grâce à ses prouesses techniques, Show Canada a fait rayonner l’expertise québécoise en Russie. L’entreprise lavalloise émerveille la scène internationale de son savoir-faire et de sa créativité : Show Canada, c’est plus qu’une réussite, c’est un spectacle. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec Industrie Show Canada inc. au 450 664-5155 ou par courriel à info@show-canada.ca. www.show-canada.com SHOW CANADA
  2. 2. BULLETIN D’INFORMATION INTERNATIONALE PRINTEMPS 2014– 02 – ENTRE DE BONNES MAINS J’ai le plaisir de vous annoncer que Bruno Séguin, conseiller au Centre des affaires internationales de Laval Technopole depuis huit ans, assurera l’intérim à la direction du service pendant mon congé de maternité. Je suis convaincue que M. Séguin, qui occupera ces fonctions pendant un an à compter d’avril 2014, réalisera ce mandat avec brio. Il sera accompagné d’une équipe professionnelle, dynamique et qui se dévoue à votre succès en exportation. Ensemble, ils poursuivront la mission du Centre des affaires internationales : soutenir les entrepreneurs lavallois en leur donnant accès à tous les outils et contacts nécessaires au rayonnement international de leur entreprise. D’ailleurs, ce bulletin présente des entreprises exportatrices que nous avons le plaisir d’accompagner dans leur conquête de nouveaux marchés au‑delà des frontières. L’année 2014-2015 est également celle de notre planification stratégique triennale durant laquelle vous aurez l’occasion, une fois de plus, d’être consulté et de nous faire part de vos besoins et attentes. Bonne lecture et au plaisir de vous revoir dans un an ! MOT DE LA DIRECTRICE VÉRONIQUE PROULX EMBA La Colombie offre de belles occasions d’affaires dans une multitude de secteurs pour les PME québécoises. Ce pays se classe d’ailleurs au troisième rang des économies de la région latino-américaine derrière le Brésil et le Mexique, comme l’a annoncé sur Twitter le président colombien M. Juan Manuel Santos le 24 janvier dernier lors du Forum de Davos. UN MARCHÉ PROMETTEUR La Colombie figure parmi les pays émergents les plus prometteurs en raison d’un ensemble de facteurs favorables, tels que la stabilité économique et politique, la modernisation de son économie, la croissance de sa classe moyenne, une stratégie de sécurité menée de main de maître, une économie diversifiée et un vaste marché intérieur. Les PME québécoises ont d’ailleurs un meilleur accès au marché colombien grâce à l’accord commercial préférentiel signé entre le Canada et la Colombie qui est en vigueur depuis le 15 août 2011. Voici, selon Exportation et développement Canada (EDC), les secteurs clés pour les entreprises d’ici : • Construction et infrastructure • Électricité • Infrastructure environnementale et eaux usées • Machines – appareils industriels, de conditionnement et d’analyse • Pétrole et gaz naturel • Télécommunications Au niveau démographique, l’âge moyen des Colombiens est de 30 ans. Par contre, le nombre de personnes âgées de plus de 50 ans atteint aujourd’hui 9,5 millions, et les prévisions tablent sur 11,8 millions en 2020. C’est un marché encore peu exploité susceptible d’intéresser les entreprises offrant des produits et services aux aînés, particulièrement celles dans les secteurs du logement, de la santé, du tourisme et des services financiers. Autre fait intéressant : les consommateurs âgés présentent une fidélité accrue aux marques et ont tendance à acheter des produits classiques et faciles à manipuler. Lors de mon dernier déplacement en Colombie, dans le cadre d’une mission commerciale organisée par le Centre des affaires internationales, j’ai été agréablement surprise de constater que les entrepreneurs colombiens perçoivent très favorablement les entrepreneurs lavallois. En affaires, les Colombiens semblent favoriser les pays du nord au détriment des pays européens et asiatiques. De plus, les similitudes entre nos deux cultures favorisent grandement les échanges. DES DÉFIS À RELEVER Ce marché est donc très porteur, mais y assurer une croissance soutenue n’est pas évident actuellement compte tenu de l’état des infrastructures. Par exemple, selon l’économiste en chef d’EDC, les coûts du transport des biens à l’intérieur du pays sont cinq fois supérieurs aux taux de fret entre l’Asie et la Colombie. Pour contrer cette problématique, le gouvernement a décidé d’injecter 27 milliards de dollars dans les infrastructures. De plus, la faiblesse des institutions, en particulier le processus réglementaire et les problèmes persistants de sécurité et de corruption, soulève de grandes préoccupations malgré les initiatives gouvernementales. Il existe néanmoins de nombreuses solutions pour relever ces grands défis. En raison de l’immense potentiel de ce marché et de ses avantages pour nos entreprises, EDC a officiellement inauguré, en février 2014, une nouvelle représentation à Bogotá – sa 16e à l’étranger – pour répondre aux besoins actuels et futurs des acteurs économiques du Canada dans ce marché. Profiterez-vous de cet essor ? Si ce marché vous intéresse, contactez-moi. LA COLOMBIE, POURQUOI PAS ? LE COIN DU BLOGUEUR LA COLOMBIE SE CLASSE D’AILLEURS AU TROISIÈME RANG DES ÉCONOMIES DE LA RÉGION LATINO-AMÉRICAINE. Caroline Bouchard Visitez notre blogue : www.lavaltechnopole.org/cailt
  3. 3. BULLETIN D’INFORMATION INTERNATIONALE PRINTEMPS 2014– 03 – Louis Leclair est à la tête de l’entreprise Fourgons Transit qui a été fondée à Laval par sa mère en 1978. La société familiale compte 200 employés et dispose d’une usine de 11 613 m2 pour fabriquer une grande variété de boîtes de camion destinées à divers secteurs d’activités. Fourgons Transit produit annuellement 2 000 unités et poursuit sa croissance dans l’ensemble du Canada. L’entreprise lavalloise exporte ses boîtes de camion en Ontario, marché de proximité, depuis l’automne 2013. Fourgons Transit souhaite d’ailleurs réaliser 5 % de son chiffre d’affaires à l’exportation d’ici la fin de l’année 2014. C’est dans ce but que l’entreprise a fait partie du programme « Internationalisez votre PME » élaboré par le Centre des affaires internationales en collaboration avec Mercadex : cet accompagnement personnalisé vers l’exportation lui permet de développer une stratégie d’affaires hors Québec en suivant des démarches structurées, basées sur des études de marché. Louis Leclair précise qu’il ne faut pas sous-estimer les démarches d’exportation et qu’il est nécessaire de se préparer au marché ciblé. À long terme, l’entreprise envisage d’exporter ses boîtes de camion au nord-est des États-Unis, un autre marché de proximité à fort potentiel. C’est dans le but de révolutionner les industries de l’habitation et de la construction que Marc-André Bovet fonde BONE StructureMD en 2005 à Laval. Le concept ? Des structures d’acier qui s’assemblent rapidement pour créer des espaces de vie contemporains écoénergétiques. Inspirée des industries automobile et aérospatiale, la technologie BONE Structure « change le monde de l’habitation et change l’habitation à travers le monde ». BONE Structure est déjà très active au Canada et a pour objectif de conquérir le reste du monde. Marc‑André Bovet prévoit réaliser 80 % du chiffre d’affaires de l’entreprise hors Québec en 2014, tout en favorisant la production et la création d’emplois au Québec. Pour atteindre son but, BONE Structure a participé au programme « Internationalisez votre PME » organisé par le Centre des affaires internationales en collaboration avec Mercadex. BONE Structure a notamment été aidée dans l’élaboration de son plan d’action pour pénétrer divers marchés, tels que l’Ontario et la Colombie‑Britannique, où l’entreprise a commencé ses premiers assemblages en début d’année. BONE Structure envisage d’ouvrir des bureaux de vente à Toronto, à Calgary, à Vancouver et en Californie d’ici 2015. Le président conseille aux entrepreneurs lavallois de connaître la culture du marché cible et d’être bien accompagnés tout au long des démarches d’exportation. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec M. Marc-André Bovet, président, au 450 978-0602 ou par courriel à bovet@BONEstructure.ca. www.bonestructure.ca FOURGONS TRANSIT BONE STRUCTURE BÂTIR UNE SOLIDE RÉPUTATION EN TECHNOLOGIE DE L’HABITATION CHEF DE FILE DANS LA FABRICATION DE BOÎTES DE CAMION AU CANADA POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec M. Louis Leclair, président, au 514 382-0104 ou par courriel à lleclair@transit.ca. www.transit.ca
  4. 4. BULLETIN D’INFORMATION INTERNATIONALE PRINTEMPS 2014– 04 – PRINTEMPS 2014 BULLETIN D’INFORMATION INTERNATIONALE PUBLIÉ PAR : LAVAL TECHNOPOLE 1555, boul. Chomedey, bureau 100, Laval (Québec) H7V 3Z1 Téléphone : 450 978-5959 I Télécopieur : 450 978-5970 I info@lavaltechnopole.com I www.lavaltechnopole.com/cailt Le Centre des affaires internationales de LAVAL TECHNOPOLE reçoit l’appui financier de : Fondée à Laval en 2010, Devrun est une agence spécialisée en Web analytique. L’entreprise qui compte huit personnes offre des services de conception et d’optimisation de sites Internet, aussi bien aux petites structures qu’aux gros joueurs sur les marchés québécois et américain. Devrun réalise d’ailleurs 30 % de son chiffre d’affaires à l’exportation aux États-Unis. L’entreprise lavalloise a pour objectif d’accroître sa notoriété et de poursuivre son développement aux États-Unis. Pour y arriver, Devrun a participé en décembre 2013 à la mission commerciale en Californie organisée par le Centre des affaires internationales. Cette expérience a permis aux dirigeants de Devrun d’obtenir un premier contrat du géant de l’énergie solaire SunPower Corporation Sotech Nitram est une entreprise familiale fondée en 1981. Jacinthe Martin, fille du fondateur, dirige la société dont le siège social est situé à Laval depuis 2002. Cet intermédiaire en transport (3PL) offre des services de transport terrestre, aérien, maritime et ferroviaire, quelque soit l’origine ou la destination à travers l’Amérique du Nord. Grâce à ses différents partenaires basés au Canada et aux États‑Unis, l’entreprise réalise plus de 95 % de son chiffre d’affaires en transports transfrontaliers. Elle s’est donné l’objectif d’accroître sa clientèle américaine. Pour y arriver, Sotech Nitram a participé à la mission commerciale en Californie organisée par le Centre des affaires internationales en décembre 2013. Jacinthe Martin a pu y rencontrer de potentiels partenaires dont des dirigeants de firmes 3PL pour envisager des alliances stratégiques. D’ailleurs, la présidente conseille de se faire accompagner par des spécialistes, par exemple par le Centre des affaires internationales, lors de démarches d’exportation pour accélérer le démarchage et minimiser la perte de temps que peut occasionner le manque de connaissances des nouveaux marchés. Forte de plus de 30 ans d’expérience et d’une équipe expérimentée, Sotech Nitram offre des solutions de transport à la hauteur des exigences de sa clientèle. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec Mme Jacinthe Martin, présidente, au 514 975-2100, poste 530, ou par courriel à j.martin@sotechnitram.com. www.sotechnitram.com et d’établir sur place les premières étapes de leur mandat. Le marché californien présente de belles occasions d’affaires pour Devrun puisqu’il regorge d’entreprises innovantes, à la fine pointe de la technologie. Selon Jonathan Roy, président, ce sont les premiers contacts avec de potentiels clients qui sont les plus difficiles. C’est pour cette raison qu’il recommande à ses pairs d’être bien préparés, de réaliser des études de marché et de bien mettre en valeur leur offre de services avant de se lancer dans l’exportation. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec M. Jonathan Roy, président, au 514 323-2992, poste 100, ou par courriel à jonathan.roy@devrun.com. www.devrun.com DEVRUN UNE JEUNE ENTREPRISE QUI VOIT GRAND SOTECH NITRAM DESTINATION : L’AMÉRIQUE DU NORD 30 POS

×