Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

La Suisse

79 views

Published on

c'est un travail de français.

Published in: Travel
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

La Suisse

  1. 1. Laura Andrés Eslava 2 Bach
  2. 2. Index 1. La Suisse. 1.1 Descriptiondu pays. -Histoire. - Géographie et Poblation. - Langues. - Climat. - Changements climatiques. -Économie (Monnaie, Energie, Education, Transport). - Géographie et Poblation. -Politique. - Fête nationale. -Cuisine. 1.2 Guide touristique. -Les cinq jours. 1.3 Commentaire. 2. Bibliographie.
  3. 3. La Suisse La Suisse est un pays européen qui a Berne pour capitale, parfois appelée « ville fédérale ». Elle est bordée par l'Italie au sud, la France à l'ouest, l'Allemagne au nord, et l'Autriche et le Liechtenstein à l'est. La Suisse est un pays sans côte océanique, mais dispose d'un accès direct à la mer par le Rhin (Convention de Mannheim). Il y a beaucoup de raisons pour visiter la Suisse, car il est un pays avec une grande diversité dans tous les sens: En Suisse, tout marche à la perfection. Fiabilité, ponctualité, stabilité politique et économique, authenticité et une nature intacte vous offrant à la fois les palmiers et les glaciers. La Suisse est fière de faire tout pour que votre évènement soit un succès inoubliable. Une des plus faible TVA de l'Europe, petit déjeuner et transport public généralement compris dans les hôtels, multilinguisme exceptionnel, excellentes infrastructures et services. La Suisse a l'un des meilleurs réseaux de transport. d'aller et venir d'un endroit est extrêmement facile. De plus suisse propose plusieurs offres qui facilitent le séjour des touristes. Le matin vos participants slaloment dans la poudreuse et à midi ils déjeunent en tee- shirt sous des palmiers au soleil. La Suisse est un pays plein de contrastes - 8 millions d'habitants se partagent quatre langues et cultures, délices gastronomiques et paysages multiples à chaque saison. La Suisse a le développement durable dans son ADN. Grâce à sa démocratie directe, la population se sent engagée et s’implique depuis toujours dans la politique locale. Elle sait qu’elle peut et doit agir sur sa qualité de vie. La Suisse est un Pays Pionnier du Développement Durable. Pour toutes ces raisons, je pense que la Suisse est un bon endroit pour passer des vacances et se détendre et profiter. Description du pays -Histoire- La date de 1291 est choisie à la fin du XIIIe siècle comme date de naissance de la Suisse, car c'est celle du pacte fédéral, le plus vieux document écrit connu parlant du renouvellement d'une précédente alliance entre des cantons suisses : Uri, Schwytz, qui
  4. 4. donnera son nom au pays, et Nidwald (vallée inférieure d'Unterwald). Ces cantons confirment en 1315 leur alliance par le pacte de Brunnen, conclu après la bataille de Morgarten qu'ils remportent contre l'armée du Saint-Empire romain germanique. La domination française exercée après l'invasion de 1798, réforme la Suisse en la transformant en un État unitaire appelé République helvétique. En effet, devant les troubles intérieurs incessants, Napoléon impose l'Acte de médiation en 1803, par lequel il crée plusieurs nouveaux cantons. Après le départ de l'armée napoléonienne et presque deux ans de tractations, 1815 voit la création d'un État de 22 cantons reconnu comme neutre par l’« Acte de reconnaissance de la neutralité perpétuelle de la Suisse » rédigé par Charles Pictet de Rochemont et signé lors du congrès de Vienne. En 1847 cependant, les luttes entre les conservateurs et les libéraux-radicaux aboutissent à la guerre du Sonderbund et à la victoire de ces derniers qui profitent de leur victoire pour créer, en 1848, un État fédéral qui abolit les frontières intérieures, impose une monnaie unique et une armée de milice fédérale. La première constitution fédérale, acceptée le 12 septembre 1848 met en place les bases politiques de la Suisse. Elle est ensuite révisée en 1874 pour y ajouter le droit de référendum puis en 1891 celui d'initiative populaire. Le début du xxe siècle voit la suite du travail législatif : un code pénal, puis un code civil fédéral sont créés. La Suisse échappe aux deux guerres mondiales et devient peu à peu le siège de nombreuses organisations internationales. -Géographie et Poblation- La Suisse est habituellement divisée en trois grandes zones géographiques. Du nord au sud, ainsi que par superficie croissante, sont inclus le Jura, le plateau suisse et les Alpes suisses. Le plateau constitue par sa densité de population la zone la plus importante en matière démographique et économique. Les habitants de la Suisse sont les Suisses. Les habitantes sont appelées Suissesses ou, préférentiellement, Suisses. La population totale de la Suisse à la fin de l'année 2008 s'élevait à 7 701 856, dont 3 915 181 femmes et 3 786 675 hommes ; 6 032 141 citoyens suisses et 1 669 715 étrangers (22 %)56. Parmi la population étrangère, 39 % résident en Suisse depuis 10 ans ou plus et 21 % sont nés en Suisse57. En 2008 l'espérance de vie à la naissance était 84,4 ans pour les femmes et 79,7 ans pour les hommes pour une moyenne de 82,1 ans. Le taux de fécondité est remonté à 1,48 ; les Suisses ont un taux de 1,37 et les étrangères 1,8558. Densité de populationen Suisse (2015)
  5. 5. -Langues- La Suisse est à la croisée de plusieurs grands pays européens qui ont influencé ses langues et ses cultures. La Suisse a quatre langues nationales réparties en quatre zones linguistiques reconnues, en principe unilingues : l’allemand au nord et au centre, le français à l’ouest, l’italien au sud, et enfin le romanche qui est parlé principalement par une minorité montagnarde au sud-est. La population résidente utilisant principalement l'allemand représente 63,5 % de la population totale, le français 22,5 %, l'italien 8,1 % et le romanche moins de 0,5 %. Environ 9 % de la population issue notamment de l'immigration utilise principalement une langue non nationale. Le français est parlé dans l’ouest du pays, région généralement appelée Suisse romande. Quatre cantons sont unilingues français (Genève, Jura, Neuchâtel et Vaud), trois sont officiellement bilingues français-allemand : Fribourg, Valais et Berne. -Climat- Le climat de la Suisse est un climat tempéré de transition, influencé par le climat océanique d'Europe de l'Ouest, le climat continental humide d'Europe centrale, le climat méditerranéen et le climat montagnard. Les précipitations sont réparties tout au long de l'année, souvent sous forme de neige en hiver. Les quatre saisons sont bien marquées, avec une différence d'environ 20 °C entre la température moyenne du mois le plus chaud (juillet) et le mois le plus froid (janvier). La température moyenne diffère en fonction de l'altitude du lieu et de la période de l'année, du fait du relief accidenté, il peut exister plusieurs étages avec des climats et des milieux naturels différents sur les façades d'une montagne. -Changements climatiques- La Suisse, selon un rapport officiel de 200716, est un pays notamment exposé aux conséquences du changement climatique, en raison de l'importance de ses glaciers, lesquels reculent et vont encore reculer et peut-être disparaître d'ici 100 ans. Le risque d'inondation, coulée de boue, glissement de terrain ou chute de pierre augmente. Des cartes de danger sont faites (fin 2007) pour 30 % du territoire. Le nombre de jours de canicule (température > 30 °C) a fortement augmenté, passant au Tessin d'une moyenne d'un à deux jours par an dans les années 1960 à presque 15 aujourd’hui. De même sur le plateau, avec une augmentation encore plus forte à Zurich et à Genève (4 fois plus de jours de canicule depuis les années 1960). Les hivers se réchauffent aussi, Les différenteslanguesde la Suisse :  allemand (63,5 %)  f rançais (22,5 %)  italien (8,1 %)  romanche (0,5 %)
  6. 6. avec moins de jours d’enneigement, surtout à moins de 1 500 mètres. Les chutes de neige sont plus tardives, y compris à haute altitude, ce qui peut avoir un impact sur le tourisme et les sports d'hiver. -Économie (Monnaie, Energie, Education, Transport) - L’économie suisse figure parmi les plus prospères et les plus développées du monde74 bien que la Suisse soit très pauvre en matières premières et ne dispose pas d'énergies fossiles. Orientée vers les services avec les banques et les assurances, le tourisme, le transport, ainsi que vers l'industrie avec notamment la mécanique de précision et des spécialités industrielles, le pays produit surtout des biens à forte valeur ajoutée. Le secteur tertiaire représentait en 2005 72,4 % du PIB et 295 622 entreprises, il emploie 72,5 % de la population active ; en 1960, il en occupait 40 %. Le secteur secondaire représentait en 2005 26,3 % du PIB (18% du PIB de l'UE en 2006) et 76 927 entreprises, il emploie 23,7 % de la population active (17,9% dans l'UE); en 1960, il occupait 25 % de la population environ76. Le secteur primaire représentait en 2005 1,3 % du PIB et 68 050 entreprises, il emploie 3,8 % de la population active ; en 1960, il occupait environ 15 % de la population . -Monnaie- Le franc suisse (en allemand Schweizer Franken, en italien Franco svizzero, en romanche Franc svizzer) est la monnaie utilisée en Suisse et au Liechtenstein. Il est composé de 100 centimes (Rappen (RP.) en allemand, centesimi (c.) en italien + et rap (rp.) en romanche). En equivalence un franc suisse correspond à 0,918193 euros. -Énergie- La Suisse n'est pas autosuffisante sur le plan énergétique. En 2006, 85% de l'énergie finale consommée dans le pays provient d'importations : produits pétroliers, gaz naturel ou combustible nucléaire. La principale source d'énergie indigène est l'énergie hydraulique. Elle fournit plus de la moitié de l'électricité produite dans le pays. -Education- Les compétences des autorités fédérales suisses sont limitées en ce qui concerne l'école obligatoire, comprenant le primaire et le secondaire pour la partie qui concerne des élèves jusqu'à 16 ans. Dans ces secteurs, il est en conséquence peu approprié de parler d'un système éducatif suisse. En effet, même si des tentatives d'harmonisation ont d'ores et déjà abouti, avec notamment un projet appellé Harmos, il est légitime de considérer que la Suisse compte 26 systèmes éducatifs, soit un par canton.
  7. 7. Concernant l'enseignement supérieur, l'offre de formation en Suisse est très importante. Elle se divise principalement en deux domaines, celui des hautes écoles et celui de la formation professionnelle supérieure. -Transport- Par sa position géographique au centre de l'Europe, la Suisse possède un réseau routier et de chemin de fer dense (5 053 km de voies ferrées et 71 059 km de routes revêtues, dont 1 638 km d'autoroutes). La traversée des Alpes constitue un enjeu stratégique pour les transports européens puisque les Alpes (qui recouvrent une bonne partie du pays) séparent le Nord et le Sud de l'Europe. Depuis les débuts de l'industrialisation des pays européens, la Suisse a dû constamment améliorer son réseau transalpin et le fait encore mais avec une moindre intensité. -Politique- La Suisse est depuis 1848 une fédération de cantons, aujourd'hui au nombre de 26. Chaque canton est divisé en communes. De nombreux cantons ont une subdivision intermédiaire nommée district. Chaque canton dispose de sa propre constitution. La Constitution fédérale garantit leur autonomie : ils prélèvent des impôts et adoptent des lois dans tous les domaines qui ne relèvent pas de la compétence de la Confédération. Un certain nombre de domaines sont ainsi gérés uniquement au niveau cantonal. On y trouve par exemple l’éducation, la gestion des hôpitaux, la construction et l’entretien de la majorité des routes, et la police. Les cantons ont tous leur propre parlement (appelé dans la plupart des cantons francophones Grand Conseil) et leur gouvernement (appelé dans la plupart des cantons francophones Conseil d’État). La structure politique de la Suisse est composée du pouvoir législatif, du pouvoir exécutif et du pouvoir judiciaire. Chaque canton définit la composition et le fonctionnement des trois pouvoirs. La plupart des fêtes sont locales ou régionales. Certaines fêtes sont célébrées dans toute la Suisse comme la fête nationale suisse, le Jeûne fédéral (à part Genève et dans les cantons catholiques) ou les principales fêtes religieuses. De différentes fêtes fédérales sont également trouvées ; Rassemblements associatifs avec un caractère patriotique plus ou moins prononcé selon l'époque, ce sont des concours ayant lieu tous les trois ans environ. - Fête nationale- La fête nationale suisse est célébrée le 1er août. C'est un jour férié officiel dans toute la Suisse depuis 1994 seulement. Les jours fériés en Suisse sont de la compétence des cantons, qui déterminent eux-mêmes leur propres jours fériés, jusqu’à huit dans l’année. Légalement, les jours fériés sont assimilés à des dimanches. Les jours fériés
  8. 8. varient donc beaucoup d’un canton à l’autre. Seuls Noël, le Nouvel An et le 1er août sont communs à tous, les autres fêtes (Vendredi saint et Lundi de Pâques, Ascension, lundi de Pentecôte et Fête-Dieu, Assomption et Toussaint, Jeûne fédéral) étant reconnues par les cantons selon leur tradition principalement religieuse (catholique ou protestante). Seule la fête nationale, le 1er août, est ancrée dans la constitution fédérale. -Cuisine- Il y a peu de plats nationaux. Les nombreuses spécialités locales reflètent la diversité linguistique et géographique de la Suisse. Les traditions culinaires d'origine paysannes proposent des plats robustes et riches en calories, justifiés en partie par la nature montagneuse de la Suisse avec ses hivers longs et rudes. Les plats représentatifs du pays sont les röstis ainsi que ses repas traditionnels au fromage comme la fondue au fromage et la raclette. Parmi les spécialités locales connues dans l'ensemble du pays, on trouve les Basler Läckerlis, la tarte aux noix des Grisons, la tourte au Kirsch de Zoug, l'émincé de veau à la zurichoise, le gratin de cardons genevois, le totché jurassien, la taillaule neuchâteloise, le papet vaudois ainsi que la polenta et le risotto à la tessinoise. Les produits typiques sont le chocolat dont les variantes au lait et fondant ont été créées respectivement par Daniel Peter en 1875 et Rudolf Lindt en 1879 ; de nombreuses formes de fromages tels que l'Emmental, le Gruyère, la Raclette, le Sbrinz, la Tête de Moine, le Vacherin fribourgeois ou le Vacherin Mont d'Or ; la viticulture, principalement concentrée à l'ouest et au sud du pays ; ainsi que de nombreuses variétés de saucisses. Guide touristique La première chose c'est comment arriver à la Suisse. Le moyen le plus économique de transport est l'avion. De cette manière nous arriverons par exemple a Zürich. De là, nous commençons à voir le pays. -Premier jour- Le premier jour, pour le matin nous pouvons visiter le Flieger Flab Museum, qui se trouve dans Zurich et qui est dédié à l'histoire de l'aviation militaire suisse et la défense aérienne. Après la visite nous pouvons manger au restaurant (appellé Holding) qui se trouve dans le même lieux. Launcher avec 2 Kriens Lenkwaffen Oerlikon
  9. 9. Pendant l'après-midi nous irons à L'arboretum de Zurich pour faire un pique-nique. Il a été créé dans le cadre de la mise en valeur du quai dans les années 1883-1887. À l'origine, il devait se présenter comme un parc public classique ; cependant, en 1885 soit peu de temps avant le début de la construction, un groupe de professeurs de botanique et de géologie ont présenté à la direction des travaux un projet enrichissant le concept de parc pour le transformer en arboretum. Le reste de l'après-midi nous pouvons le passer regardent différentes statues importants de la ville comment la statue de Ganymède qui est situé dans le Burkliplatz, près du lac de Zurichet qui symbolise le désir des êtres humains pour atteindre l'Olympe des Dieux. Nous pouvons trouver aussi le mémorial à Alfred Escher qui est situé dans le Bahnhofplatz Zurich, et a été élevé en 1889 par Richard Kissling. Cet homme était un homme politique, industriel et pionnier suisse des chemins de fer. Pour finir le jour nous pouvons aller au un discothèque pour dancer et avoir un bonne temps. Il y a beucoup de possibilités comment Labor Schiffbaustrasse ou le Soul Cafe. La statue de Ganymède Le mémorial à Alfred Escher
  10. 10. -Deuxiéme jour- Dans le matin nous visitons L'Opernhaus qui se situe au centre de la ville, sur la rive du lac de Zurich, près de la place Bellevue. Avec une capacité de 1 100 places, le public y assiste principalement à des représentations d'opéra, mais aussi de ballets. Il fut aussi une place de théâtre par le passé. D'ici nous irons au Gèneve pour passer le reste du jour. Nous mangerons au quelque restaurant dans la place Neuve (qui est une des principales places de la ville) comment au Dorian. L'après-midi nous irons au Le Grand Théâtre, situé sur la place Neuve, il prend place parmi les plus importants théâtres européens en matière lyrique et sa renommée contribue grandement au rayonnement culturel de Genève. Au le soire nous pouvons jouir du cinéma (parce que en Gèneve le cinéma est très representative) comment par exemple au cinéma les Scala. Gèneve est aussi la ville où Jean-Luc Bideau (un acteur célèbre) est né, dont carrière a commencé avec le réalisateur suisse Alain Tanner. -Troisième jour- Dans le matin nous pouvons visiter de nombreux musées parce que la ville est pleine. Par exemple, nous pouvons aller à le Musée international de la Réforme (MIR) qui met en scène l'histoire de la Réforme protestante, née de la protestation de l'allemand Martin Luther en 1517 et reprise par Jean Calvin à Genève en 1536, un mouvement religieux encore présent aux quatre coins du monde.
  11. 11. L'après-midi nous pouvons alle au le Victoria Hall qui est une salle de concert de consacrée à la musique classique où nous nous pouvons relaxer et jouir. Égalemnt Il se trouve à proximité du Grand Théâtre et du conservatoire de musique. Nous pouvons compléter le soir si nous voyageons au Lucerne. Quand nous arrivons nous pouvons visiter le Gran Casino le quel est luxueusement aménagé, qui est unique en son genre et où nous pouvons profiter d'un somptueux dîner. -Quatrième jour- Pour le matin nous pouvons visiter le Palais de la Culture et des Congrès qui est un édifice culturel multifonctionnel. Il est doté d'une salle de concert à l'acoustique considérée comme exceptionnelle laquelle montre des concerts de qualité. Pour manger nous pouvons aller au hotel Wilden Mann, a l'interior du quel il y a un restaurant appelle Sauvage où nous pouvons trouver une bonne ambience pour se relaxer et très bonne nourriture aussi.
  12. 12. L'après-midi nous pouvons aller au le pont de la chapelle qui est un des coins les plus célèbres et les plus connus de Lucerne. Ce pont a été construit durant la première moitié du XIVe siècle. A l'intérieur, on trouve des peintures qui illustrent l'histoire locale de la suisse, comme par exemple les biographies de Leodegar et de Maurice (saints patrons de la ville). Pour completer l'après-midi et le soire nous pouvons aller au le KKL Luzern qui est un lieu privilégié pour accueillir les meilleurs musiciens du monde. Vous pouvez découvrir une trilogie de plaisir composée de rencontres palpitantes, de gastronomie raffinée et d'espaces fascinants. -Cinquième jour- Nous irons au Lausanne pour finir notre séjour. Ici, nous commençons à visiter le musée et jardins botaniques cantonaux qui comprend le musée et le Jardin botanique de Lausanne, ainsi que le Jardin alpin la Thomasia, près de la ville de Bex. Le Jardin alpin la Thomasia Le Jardin botanique de Lausanne
  13. 13. L'après-midi nous pouvons aller au le Comité international olympique (CIO) qui est une organisation créée par Pierre de Coubertin en 1894, pour réinstaurer les Jeux olympiques antiques puis organiser cet événement sportif tous les quatre ans, puis en alternant tous les deux ans à partir de 1994, Jeux olympiques d'été et Jeux olympiques d'hiver. Il est autorité suprême du mouvement olympique, désigne lors de sa session annuelle les villes hôtes pour les Jeux olympiques d'été comme d'hiver. L'élection de la ville hôte requiert la majorité absolue des suffrages exprimés. Si à un tour donné, aucune ville n'obtient la majorité absolue des suffrages exprimés, un nouveau tour est effectué en éliminant la ville ayant reçu le moins de voix. A côté nous trouvons le Musée Olympique le quel nous pouvons visiter aussi. Pour finir le jour nous irons a la Tour Sauvabelin à partir de laquelle nous pouvons voir une grande partie de la ville et de nuit toutes les lumières illuminent la ville faisant une vue spectaculaire. Commentaire La Suisse est un pays immense, que nous ne pouvions pas le visiter toute jamais. Avec ce travail, je ai beaucoup appris sur la culture du pays, leur amour pour la musique, le cinéma et l'art en général. La vérité est que m'a impressionné les nombreux musées et lieux dédiés à la musique: concerts, chanteurs et musiciens nouveaux et déjà célèbres ... La Suisse, par sa situation géographique et son histoire, est imprégnée des cultures latines et germaniques pour ça elle a traditions de toutes sortes et différentes les unes des autres. Enfin, je voudrais faire des observations sur le sujet de l'art en Suisse. Au travail, je l'ai considiré dans toutes sortes de musées d'art, des sculptures et des endroits différents
  14. 14. car la Suisse n'est pas noté pour ses peintures d'art. Bien qu'il existe quelques musées d'art d'une valeur de visite en Suisse comment le Musée des beaux-arts de Berne, le Centre d'art contemporain (Genève) ou Le Musée de l'Elysée. Bibliographie - https://www.gsk.ch/fr - https://fr.wikipedia.org/wiki/Suisse -https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae/entree-sejour- suisse/informations-sujet-suisse.html - http://www.ville-ge.ch/culture/nuitdesmusees/ - http://www.ville-geneve.ch/ - http://www.myswitzerland.com/fr/lucerne.html -https://www.credit-suisse.com/ch/en/careers/campus-recruiting/our- business/locations/switzerland/region-zurich.html L'Adoration des Mages

×