Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Suivi Mares - 2017 - SEPANT

12 views

Published on

Ce suivi vise à évaluer la colonisation et la fonctionnalité de ces mares créées. L'objectif principal est d'attester de l'efficience de ces entités pour les espèces à compenser.

Pour effectuer le suivi de la colonisation des mares, trois groupes taxonomiques sont étudiés : les amphibiens, les odonates et la flore, ce conformément au protocole transmis aux services de l'Etat pour validation.

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Suivi Mares - 2017 - SEPANT

  1. 1. Vinciane Leduc – chargée de mission Biodiversité vinciane.leduc@sepant.fr 02 47 27 23 23
  2. 2. .
  3. 3. Code mares PRA Communes Lieu-dit Création Suivi 2014 Suivi 2015 Suivi 2016 Suivi 2017 37/FosseSeche/M1 Champeigne Veigné Fosse sèche 2015 - - X X 37/FosseSeche/M2 Veigné Fosse sèche 2015 - - X X 37/FosseSeche/M3 Veigné Fosse sèche 2015 - - X X 37/FosseSeche/M4 Veigné Fosse sèche 2015 - - X X 37/LonguePlaine/M1 Monts Longue Plaine 2013 X X X - 37/LonguePlaine/M2 Monts Longue Plaine 2015 - - X / 37/LesRuaux/M1 Sorigny Les Ruaux 2012 X X X - 37/LesRuaux/M2 Sorigny Les Ruaux 2012 X X X - 37/LesRuaux/M3 Sorigny Les Ruaux 2012 X X X - 37/LesRuaux/M4 Sorigny Les Ruaux 2014 - X X X 37/PotMoreaux/M1 Sorigny Pot aux Moreaux 2012 X X X - 37/Cochetière/M1 Sainte Maure de Touraine Sainte Maure de Touraine La Cochetière 2014 - X X X 37/Cochetière/M2 Sainte Maure de Touraine La Cochetière 2014 - X X X 37/Cochetière/M3 Sainte Maure de Touraine La Cochetière 2016 - - - X 37/Cochetière/M4 Sainte Maure de Touraine La Cochetière 2016 - - - X 37/Crosneraie/M1 Sainte Maure de Touraine La Crosneraie 2016 - - - X 37/Crosneraie/M2 Sainte Maure de Touraine La Crosneraie 2016 - - - X 37/GrandeBarangeraie/M1 Sainte Maure de Touraine La Grande Barangeraie 2016 - - - X 37/GrandeBarangeraie/M2 Sainte Maure de Touraine La Grande Barangeraie 2016 - - - X 37/GrandeBarangeraie/M3 Sainte Maure de Touraine La Grande Barangeraie 2016 - - - X 37/GrandeBarangeraie/M4 Sainte Maure de Touraine La Grande Barangeraie 2016 - - - X 37/Joumeraie/M1 Sainte Maure de Touraine La Joumeraie 2016 - - - X 37/Séguinière/M1 Sainte Maure de Touraine La Séguinière 2016 - - - X 37/LesGachaux/M1 Draché Les Gachaux 2013 X X X - 37/LesGachaux/M2 Draché Les Gachaux 2013 X X X - 37/Réveillon/M1 Maillé Les Forgeais 2014 - X X X 37/Réveillon/M2 Maillé Les Forgeais 2014 - X X X 37/Réveillon/M3 Maillé Les Forgeais 2014 - X X X Nombre total de mares suivies 7 13 18 20
  4. 4. En projet
  5. 5. En projet
  6. 6. En projet
  7. 7. En projet
  8. 8. En projet
  9. 9. En projet
  10. 10. « »
  11. 11. En projet
  12. 12. ée
  13. 13. « » 0 10 20 30 40 50 60 70 80 V(m²) 2015 V(m²) 2017 V(m²) 2016
  14. 14. 0 1 2 3 4 5 6 S Amphibiens 2015 S Amphibiens 2016 S Amphibiens 2017
  15. 15. 0 5 10 15 20 25 S Odonates 2015 S Odonates 2016 S Odonates 2017
  16. 16. .
  17. 17. D1 SUIVI DES MARES DE SUBSITUTION ET DE COMPENSATION Suivi des mesures compensatoires 1-FINALITE Taxon(s) concerné(s) Flore, amphibiens, odonates Contexte réglementaire Ce suivi s'inscrit dans le cadre de l'article 23 des arrêtés inter-préfectoraux des 24 février et 21 décembre 2012 : "Un suivi des populations et des habitats d'espèces protégées impactées par la construction et l'exploitation de la Ligne à Grande Vitesse Tours-Bordeaux devra être réalisé pendant la durée de la concession." "Les protocoles de suivi pour les mesures de compensation [...][seront] fondés notamment sur des indicateurs biologiques [...]." Objectif(s) Evaluer la portée des actions de création de mares sur les populations d'amphibiens, d'odonates et sur les cortèges floristiques Suivre la vitesse de colonisation par la faune et la flore des mares créées et éventuellement proposer des actions d'ajustement en cas de dysfonctionnement Hypothèse(s) Les mares crées sont fonctionnelles.  Les mares seront favorables à l'accueil des espèces visées. Indicateurs de suivi  Nombre de mares créées et suivies ;  Nombres d'espèces d'amphibiens et d'odonates ;  Evolution des effectifs ; évolution du cortège floristique ;  Surface colonisée par les habitats. Zone d’étude Toute la ligne 2-MODALITES DE MISE EN ŒUVRE Maîtrise d'ouvrage LISEA Opérateur(s) Vienne Nature/ DSNE/ Charente Nature/ Nature Environnement 17/ SEPANT/ CEN Centre/ CEN Aquitaine Partenaires CEN Poitou-Charentes
  18. 18. Synergies et mise en réseau d'action / 3-MODALITES OPERATIONNELLES 3.1. Protocole 3.1.1. Description des mares Un code est affecté pour chaque mare : département/ commune/M N° de la mare (exemple : 86/Marcay/M1).  Repérage des mares Lors de la première année de suivi, il est prévu d’effectuer un repérage des mares de jour en janvier. On profitera également de ce passage pour vérifier la présence de la Grenouille rousse qui en Poitou-Charentes se reproduit à cette période.  Description de l’environnement de la mare De manière à connaitre et suivre l’évolution de l’environnement proche de la mare, une description des entités paysagères situées dans un rayon de 150 m autour de la mare sera réalisée. Cette description est réalisée lors de l’inventaire floristique en juin et sera mise à jour chaque année. Ce descriptif sera complété à partir des orthophotoplans et retranscrit sous SIG. Référentiel des unités paysagères : Boisements Ruisseau (< 3m de largeur) Route nationale/Autoroute Landes Rivière (3m < largeur < 10m) Route départementale Pelouses sèches Fleuve / rivière large (> 10m) Route communale Tourbière Fossé inondé (< 2m de largeur) Chemin Roselière Prairies Voie ferrée Zone humide Friches/jachères LGV Haies Grandes cultures Autre : …… Mares Vergers / vignes / cultures maraîchères Etangs Jardin Réservoir (berges non naturelles) Zone urbaine résidentielle Carrières Zone urbaine industrielle  Description morphologique Lors de la première année de suivi, un plan précis de la mare sera réalisé, ce qui permettra de : - connaitre précisément sa surface, - définir son contour (forme), - pouvoir localiser les herbiers aquatiques (habitats naturels). Pour cela, la méthode est la suivante : choisir deux points fixes représentant les points A et B (que l’on localise également au GPS) à partir desquels on réalise une triangulation sur des points localisés
  19. 19. au bord de la mare (Fig. 1). Ceci permet de connaître précisément les dimensions de la mare et d’en dessiner le contour (Fig. 2). On mesure également la distance entre les points A et B. Figure 1 : Mesure des dimensions de la mare. (D’après BORREMANS Y. et al, 1997) Figure 2 : Dessin du contour de la mare. (D’après BORREMANS Y. et al, 1997) Les mesures sont reportées dans le tableau (ci-dessous) de la fiche de terrain. Plus la mare sera sinueuse et plus les mesures seront nombreuses. Le plan de la mare est ensuite reporté sous SIG. Ces mesures pourront également être réalisées à l’aide de GPS par les structures ayant du matériel suffisamment précis. Plan de la mare : N° du point 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Distance au point A (m) Distance au point B (m) Distance (A-B) : Parallèlement à la réalisation du plan de la mare, un profil en long sera également fait sur la largeur la plus caractéristique, ce qui pourra permettre : - d’expliquer la répartition de la végétation, - de vérifier et mesurer les zones profondes de la mare. Deux mesures seront prises : la hauteur d’eau au moment de la visite, mais également la hauteur plein bord de la mare. Ces mesures seront réalisées à l’aide d’une canne à pêche munie d’un mètre ruban plombé. Profil en travers de la mare : Transect 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Distance (m)
  20. 20. Hauteur plein bord (m) Hauteur d'eau (m) Pour des raisons pratiques, ces mesures se font plus facilement à 2 personnes. Il est proposé de les réaliser en juin lors du premier passage odonate qui peut être couplé à l’inventaire botanique. Ces inventaires sont généralement réalisés par 2 personnes différentes. 3.1.2. Suivi de la flore et des habitats naturels Un relevé botanique et une caractérisation des habitats naturels seront réalisés chaque année au mois de juin. Chaque habitat sera cartographie de manière schématique sur le plan de la mare. Cela permettra de suivre l’évolution des surfaces occupées par chaque habitat (ou mosaïque d’habitats) au sein de la mare. La première année de suivi, l’inventaire floristique et la description morphologique de la mare se feront le même jour. Le suivi de la flore et des habitats visent plusieurs objectifs : - Suivre l’évolution de la colonisation floristique (diversité spécifique), - Suivre l’évolution de la répartition des habitats naturels (herbiers aquatiques). Pour cela, la méthode consiste à effectuer des relevés floristiques. Une cartographie schématique des herbiers aquatiques sera également réalisée. Ce suivi nécessite 1 passage par an en juin. 3.1.3. Observatoire photographique Chaque année une photographie de la mare sera réalisée lors de l’inventaire floristique. Le point de vue sera répertorié sur le plan de la mare. Cela permettra un suivi visuel de l’évolution de la mare. 3.1.4. Suivi des populations d’amphibiens  Objectifs Suivre l’évolution de la diversité spécifique dans les mares créées.  Méthode Recherche nocturne des amphibiens, Écoute des chants (anoures), Les visites seront réalisées hors pleine lune (+/- 3 jours), sans pluie, avec un vent faible et à une température supérieure à 10°C, Les prospections commencent 20 min après le coucher du soleil (heure légale). Protocole lors de chaque passage (inventaire nocturne) : Point d’écoute de 5’ au bord de la mare (noter heure début) en arrivant sur le site (lampe éteinte), Comptage visuel exhaustif à l’aide d’une lampe des individus en parcourant la totalité de la berge (20’). Un deuxième tour de la mare pourra être effectué rapidement. Dans ce cas seul seront notés les observations et nombres d’espèces non observé lors du premier passage.
  21. 21. Une pêche (facultative) à l’épuisette peut être recommandée pour la capture des larves et têtards repérés à vue, permettant leur détermination spécifique. Il s’agit de captures opportunistes qui amèneront une information sur l’identification d’espèces (ex : Triton de Blasius). Les individus capturés seront relâchés sur place après détermination. Les captures nécessitent d’avoir une autorisation préfectorale (tous les amphibiens sont protégés). Pour le matériel utilisé pour la capture on appliquera le protocole d’hygiène pour limiter la dissémination de la Chytridiomycose lors d’interventions sur le terrain préconisé par la Société Herpétologique de France (Bull. Soc. Herp. Fr. (2010) 134 : 47-50). Lors de chaque passage, il sera noté : - Le nombre de mâle chanteur (anoures), - Le nombre d’individu de chaque espèce (avec distinction des mâles et des femelles pour les urodèles), - Le nombre de ponte pour chaque espèce, - Le nombre de larves pour la salamandre tachetée, - La présence de larves pour chaque espèce. Hormis pour la Salamandre tachetée, les larves ne seront pas comptabilisées. On notera seulement leur présence (diversité spécifique).  Périodicité Trois passages annuels seront réalisés sur chaque mare : - Passage 1 : février - Passage 2 : mars - Passage 3 : avril/mai En fonction de la phénologie de certaines espèces, ce calendrier pourra être légèrement modifié. Par exemple, en Poitou-Charentes, la Grenouille rousse se reproduit en janvier. Sur les secteurs ayant une problématique Grenouille rousse, le premier passage initialement prévu en février sera avancé à janvier (sauf en année 1 on l’on profite du passage de repérage pour vérifier la présence de l’espèce). 3.1.5. Suivi des populations d’odonates  Objectifs Suivre l’évolution de la diversité spécifique dans les mares créées.  Méthode Recherche des odonates et identification des imagos. Recherche et récolte des exuvies. Les visites seront réalisées lors de conditions climatiques favorables à l’observation des odonates. Protocole lors de chaque passage : Parcourir la berge (30’) et noter la présence des espèces ainsi que leur comportement (ponte, accouplement, immature, etc.). Recherche et récolte des exuvies sur la moitié du linéaire de la berge de la mare. Les exuvies seront déterminées en laboratoire. Lors de chaque passage, il sera noté :
  22. 22. - Le nombre d’individu par stade (classe d’abondance), - Le comportement.  Périodicité Trois passages annuels seront réalisés sur chaque mare : - Passage 1 : juin - Passage 2 : juillet - Passage 3 : août 3.1.6. Autres observations Lors des 3 passages de l’inventaire des odonates, l’observateur prendra le temps de noter les autres groupes et taxons observées dans la mare. L’objectif est de mesurer la vitesse de colonisation de la mare par les autres groupes faunistiques, mais également de noter si des espèces indésirables s’installaient. 3.2. Plan d’échantillonnage Toutes les mares créées devront être suivies. 3.3. Calendrier d’intervention annuel J F M A M J J A S O N D Repérage site X Description environnement passa ge 1 Description morphologique passa ge 1 Observatoire photographique passa ge 1 Flore et habitats passa ge 1 Amphibiens X pass age 1 pass age 2 passage 3 Odonates passa ge 1 passa ge 2 passa ge 3 3.4. Fréquence et durée du suivi Tous les ans pendant 3 ans (soit 2014, 2015, 2016 pour les mares crées en 2012, 2013 et hiver 2014) puis tous les 5 ans sur la durée de la concession. 3.5. Droits et procédures administratives Même si les captures ne seront pas nécessaires, des autorisations de capture pour les Amphibiens et les Odonates pourront être envisagées.
  23. 23. 3.6. Evaluation du temps Pour 1 lot de 5 mares : Flore 1,5j + Amphibiens 3j+ Odonates 3j + bilan 1j = 8,5j/an pour 5 mares Pour 1 mare : Flore 0,5j + Amphibiens 1,5j + Odonates 1,5j + bilan 1j = 4,5j/an 0,5 jour supplémentaire pour 5 mares la première année pour repérage
  24. 24. ² « »
  25. 25. / / / / / / / / / / / / / /
  26. 26. / / / / / / / / ² « »
  27. 27. ²
  28. 28. ²
  29. 29. ²
  30. 30. 10 m 10 m 0 - 60 cm - 150 cm 0
  31. 31. ²
  32. 32. ²
  33. 33. ²
  34. 34. ²
  35. 35. ²
  36. 36. ²
  37. 37. ²
  38. 38. ²
  39. 39. ²
  40. 40. ²
  41. 41. ²
  42. 42. 0 cm - 100 cm 0 cm - 100 cm 10 m 10 m Coupe de principe Plan schématique
  43. 43. ²
  44. 44. Contours mare Contours mare
  45. 45. ²
  46. 46. ²
  47. 47. ²

×