Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Suivi avifaune de plaine 2015 - cnrs

27 views

Published on

Premiers bilans (2014-2015) des suivis Oiseaux dans le cadre des mesures compensatoires liées à la LGV-SEA

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Suivi avifaune de plaine 2015 - cnrs

  1. 1. 20 novembre 2014 Premiers bilans (2014-2015) des suivis Oiseaux dans le cadre des mesures compensatoires liées à la LGV-SEA Vincent Bretagnolle CNRS Chizé Sophie Duhautois LPO France Alexandre Villers CNRS Chizé © Michel Caupenne
  2. 2. Evaluer l’impact de la LGV et des mesures compensatoire sur l’avifaune de plaine Un suivi repose sur des méthodes, qui dépendent de questions précises. La méthodologie doit être en mesure d’éliminer des scénarios alternatifs (par exemple, déclin général indépendamment des MC), ce qui repose sur des tests contrôles Quel est l’impact local de l’infrastructure (lorsqu’elle sera en fonctionnement) sur les différentes espèces d’oiseaux ? Quel est l’impact régional de l’infrastructure sur les différentes espèces d’oiseaux ? Quel est l’impact des mesures compensatoires sur les espèces cibles ? Questions Trois échelles spatiales analysées : une échelle très locale : la ligne et son fuseau; une échelle plus large : territoire dans lequel les mesures de compensation sont mises en place; une échelle régionale : Poitou-Charentes. Méthodes Contraintes Les oiseaux sont longévifs, mobiles, et dépendants d’autres contraintes (migration, hivernage)
  3. 3. Localisation LPO Touraine PCN LPO France CentrePoitou- Charentes CNRS Chizé Liste de propositions de suivi Elaboration des protocoles Mise en œuvre des suivis LISEA COSEA ETAT (DREAL) LPO Vienne, GODS, Charente Nature Coordinatio n régionale Coordination inter- régionale
  4. 4. •La stratégie d’échantillonnage est destinée à mesurer l’impact des mesures compensatoires indépendamment des effets confondants ( « décorréler » au sens statistique): distance à l’infrastructure, proportion de prairies en voisinage et présence de MAE déjà contractualisées. •Grille de carreaux de 1 km², 100 sont sélectionnés par fenêtre glisante •Méthode de points d’écoutes
  5. 5. Résultats
  6. 6. DONNEES BRUTES: nombre d’individus contactés lors des deux passages, et des deux années (2014 a gauche)
  7. 7. DONNEES BRUTES 20152014 Commentaire: compte tenu du fait que 25% de carrés supplémentaires ont été réalisés en 2015 par rapport à 2014, les deux espèces mais surtout l’alouette des champs sont en déclin.
  8. 8. 1/ construire des modèle statistiques expliquant les abondances obtenues (grâce à différentes covariables), et estimer en particulier l’effet de la mise en place de la LGV sur la distribution / l’abondance des oiseaux. 2/prédire, à partir de ces modèles et de co-variables environnementales appropriées, les abondances sur l’ensemble de la zone d’intérêt. OBJECTIFS de la MODELISATION STATISTIQUE
  9. 9. Le modèle inclut un: - Effet ‘session’ - Effet ‘point/quadrat’ - Effet ‘temps depuis lever de soleil’ - % de milieux pérennes (RPG) - Distance à la LGV Analyses 2015 Commentaire: on détecte un effet positif de la distance à la LGV pour alouettes ; or c’était l’inverse en 2014, d’où l’impérative nécessité d’avoir plusieurs années pour le point zero….
  10. 10. Comparaison des données modélisées en 2014 et 2015
  11. 11. Premiers constats *La méthodologie proposée est réaliste d’un point de vue pratique (correctement calibrée a priori) *Les données collectées sont analysables et produisent des résultats (certes très préliminaires et contradictoires) *Il faut continuer l’effort en 2016: -150 carrés en Poitou-Charentes -Ne rien changer au protocole -Adaptation des carrés aux acquisitions -Etendre celui-ci aux autres régions?? En 2016-7: -L’effet régional sur les outardes -Une analyse plus fouillée sur les 3 années (2014-2016) de point « Zéro » (avant mise en service) -Un premier bilan de l’effet des contractualisations (3 ans)

×