Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
 Je tiens à vous préciser que le support
pédagogique de ce cours a été conçu et
réalisé par Dr. A. Louail avec quelques
m...
Allergies
May
29 she
n
fe.
ob as a
r in the
s on
h
ng the
y of
ard
o she
lear
uldn't
oods
ything
uts.
Allergies
Autoimmuni...
BIOTECHNOLOGIE DES ANTICORPS
Ogden bruton June 1952 Max Cooper in the mid-1960s.
Seth Lane
DavidVetter
Seth Lane
1. Les lymphocytes B sont issus de progéniteurs hématopoïétiques
et se différencient dans
a. la moelle osseuse
b. Le thymu...
LesLes lymphocytes B l’immunité humorale.lymphocytes B l’immunité humorale.LesLes lymphocytes B l’immunité humorale.lympho...
 Chez l’homme, les cellules B se développent à partir des
cellules souches hématopoïétiques:
Lymphocytes B
Avant la naiss...
)))
Progéniteur
Lymphoïde Pro-B Pré-B B immature B transitionnel B mature B mémoire Plasmocyte
commun
Lymphocytes B
Différ...
Lymphocytes B
Lymphocytes B
HSC MPP CLP
Pré-
pro-B Pro-B
Pré-B
Large
CMP
Lymphopoïèse B
CD34+CD34+ CD34+
C-kit high
Flt3+
CD34+
C-kit hi...
Au cours de la lymphopoïèse B :
1. Le microenvironnement médullaire joue un rôle important:
Les cellules stromales jouent ...
Lymphocytes B
Expression d’un pré-BCR dont la spécificité et la structure diffèrent de celles du BCR
Au stade du LB pré-B ...
Conséquence de l’engagement du préBCR
Différentiation et prolifération des cellules pré-B.
Lymphocytes B
Différentiation e...
Lymphocytes B
En fait, chaque BCR est un complexe membranaire comprenant:
- une Ig (M, D, G A ou E) monomérique ancrée dan...
Lymphocytes B
CD19
CD21
CD40
CD79b
CD79a
IgM de surface
IgD de surface
BCR
TLR1
TLR2
NOYAU
B7-1
B7-2
CXCR5
CMH I
CMHII
CD1...
Les LB immatures quittent la moelle osseuse pour gagner la périphérie.
Le LB immature exprimant un BCR-IgM va subir une pr...
Éducation splénique (tolérance périphérique) :
Dans la zone marginale de la rate (ZMG) , les interactions BCR -Ag spléniqu...
LBs
folliculaires
LB de zone
marginale
Moelle osseuse LB2
Ag TD
Lymphocytes B
LB de zone
marginale
LB1b ( CD5 -)
Foie Fœta...
Population mineure
des lymphocytes B
5% des LBs
mais capable d’auto
renouvelement
Les lymphocytes B1
Lymphocytes B
Localis...
LB1a LB1b
Phénotype CD5+ CD5 -
Protection contre les pathogène
(parasites, bactéries)
Lymphocytes B
Protection contre les ...
Lymphocytes B
DifférenciationActivation Prolifération
antigène
Antigènes thymo-indépendants
(AgTI)
Antigènes thymo-dépenda...
Lymphocytes B
Lymphocytes B
Les lymphocytes B folliculaires
Représentent la plus grande majorité des LBs
Phénotype: sIgM+, sIgD+++, CD21low , CD23 Hig...
• Réponse primaire relativement longue à se mettre en place:
latence 4-7j et pic 10-13 jours (IgM>>IgG). Faible affinité p...
Lymphocytes B
Les follicules lymphoïdes au repos, sont composés d'un réseau de CFD qui sont
en contact avec les cellules B folliculaires...
Activation B dans le centre germinatif
Ces centroblastes montrent un taux de mutation dans les gènes des Ig
extrêmement élevé (hypermutation somatique) qui perme...
LE CENTRE GERMINATIF EST LE SIEGE DE 03 EVENEMENTS
IMPORTANTS
LE CENTRE GERMINATIF EST LE SIEGE DE 03 EVENEMENTS
IMPORTANT...
Production de 2 types d’effecteurs:
Plasmocytes à longue durée de vie
Les LB mémoires
A toutes les étapes: dépendance fort...
Dire qu’encore récemment, on pensait
que la fonction unique des lymphocytes B
était de sécréter des anticorps !
Le lymphoc...
Les anomalies du lymphocytes B peuvent aboutir aux 4 grands types
de maladies observés en immunopathologie :
les déficits ...
1. Les lymphocytes B sont issus de progéniteurs hématopoïétiques et
se différencient dans la moelle osseuse
2. Le réarrang...
1. La rencontre avec l’antigène induit l’activation des lymphocytes B,
par le BCR et par des molécules accessoires
2. Le l...
‫ﺗﺠﺮﻳﺒﻲ‬ ‫اﻣﺘﺤﺎن‬
CD34 CD20 CD19 CD138
N’hésitez pas à me contacter par
Messenger si vous trouvez des difficultés
Auditorium du Campus IGMO
Dimanche 29-10-2017 à 11H45
4ème année Pharmacie d’Oran
Innovative Tool for Cancer Therapy Decis...
Lymphocytes  B 2017
Lymphocytes  B 2017
Lymphocytes  B 2017
Lymphocytes  B 2017
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Lymphocytes B 2017

1,027 views

Published on

4eme année de Pharmacie Oran 2017

Published in: Health & Medicine
  • Be the first to comment

Lymphocytes B 2017

  1. 1.  Je tiens à vous préciser que le support pédagogique de ce cours a été conçu et réalisé par Dr. A. Louail avec quelques modifications et ajout de planches introductives et à la fin.  Je tiens à vous préciser que le support pédagogique de ce cours a été conçu et réalisé par Dr. A. Louail avec quelques modifications et ajout de planches introductives et à la fin.
  2. 2. Allergies May 29 she n fe. ob as a r in the s on h ng the y of ard o she lear uldn't oods ything uts. Allergies Autoimmunité Syndrome lymphoprolifératifs May 29 she n fe. ob as a r in the s on h ng the y of ard o she lear uldn't oods ything uts.
  3. 3. BIOTECHNOLOGIE DES ANTICORPS
  4. 4. Ogden bruton June 1952 Max Cooper in the mid-1960s.
  5. 5. Seth Lane DavidVetter Seth Lane
  6. 6. 1. Les lymphocytes B sont issus de progéniteurs hématopoïétiques et se différencient dans a. la moelle osseuse b. Le thymus c. Les ganglions lymphatiques 2. La diversité énorme des anticorps impliqués dans l’immunité est issue de a. l’expression somatique des gènes b. Recombinaison aléatoires de plusieurs segments géniques c. Modifications de la conformation spatiale des anticorps 3. Sur une échelle de 10 ma motivation pour étudier le système immunitaire est de:………./10 1. Les lymphocytes B sont issus de progéniteurs hématopoïétiques et se différencient dans a. la moelle osseuse b. Le thymus c. Les ganglions lymphatiques 2. La diversité énorme des anticorps impliqués dans l’immunité est issue de a. l’expression somatique des gènes b. Recombinaison aléatoires de plusieurs segments géniques c. Modifications de la conformation spatiale des anticorps 3. Sur une échelle de 10 ma motivation pour étudier le système immunitaire est de:………./10
  7. 7. LesLes lymphocytes B l’immunité humorale.lymphocytes B l’immunité humorale.LesLes lymphocytes B l’immunité humorale.lymphocytes B l’immunité humorale. Lettre de désignationLettre de désignation bource de Fabriciusbource de Fabricius Lymphocytes B Deux grandes phases:Deux grandes phases: Phase indépendante de l’Ag La lymphopoïèse Phase indépendante de l’Ag La lymphopoïèse Phase dépendante de l’Ag L’ immmunopoïèse Phase dépendante de l’Ag L’ immmunopoïèse lymphocytes B matures immunocompétents lymphocytes B matures immunocompétents plasmocytesplasmocytes lymphocytes B mémoires lymphocytes B mémoires
  8. 8.  Chez l’homme, les cellules B se développent à partir des cellules souches hématopoïétiques: Lymphocytes B Avant la naissanceAvant la naissance Après la naissanceAprès la naissance le foie fœtalle foie fœtal la moelle osseusela moelle osseuse la moelle osseusela moelle osseuse la ratela rate Selon Carssetti Et Coll la CSHla CSH Multiples stadesMultiples stades Les lymphocytes B maturesLes lymphocytes B matures 60 à 90 Jours avant la naissance…
  9. 9. ))) Progéniteur Lymphoïde Pro-B Pré-B B immature B transitionnel B mature B mémoire Plasmocyte commun Lymphocytes B Différenciation indépendante de l’Ag -LYMPHOPOEISE- Moelle osseuse Différenciation dépendante de l’Ag -IMMUNOPOEISE- Organes lymphoïdes périphériques Circulation (RATE) )))
  10. 10. Lymphocytes B
  11. 11. Lymphocytes B HSC MPP CLP Pré- pro-B Pro-B Pré-B Large CMP Lymphopoïèse B CD34+CD34+ CD34+ C-kit high Flt3+ CD34+ C-kit high Flt3+ CD34+ CD 10⁺ CD34+ CD 10⁺ CD34+ CD 10+ CD19 + CD45R+ Notch1 + CD34+ CD 10+ CD19 + CD45R+ Notch1 + CD34+ CD 10+ CD19 + CD45R+ CD79a/b RAG+ TdT+ CD34+ CD 10+ CD19 + CD45R+ CD79a/b RAG+ TdT+ CD 10+ CD19 + CD45R+ Cµ+ SLC+ Pré BCR+ CD 10+ CD19 + CD45R+ Cµ+ SLC+ Pré BCR+ La moelle osseuseLa moelle osseuse Immature B cell CD34+ C-kit high Flt3+ CD34+ C-kit high Flt3+ CD34+ CD 10+ CD19 + CD45R+ Notch1 + CD34+ CD 10+ CD19 + CD45R+ Notch1 + CD34+ CD 10+ CD19 + CD45R+ CD79a/b RAG+ TdT+ CD34+ CD 10+ CD19 + CD45R+ CD79a/b RAG+ TdT+ CD 10+ CD19 + CD45R+ Cµ+ SLC+ Pré BCR+ CD 10+ CD19 + CD45R+ Cµ+ SLC+ Pré BCR+ IgM+IgM+ Pré-B Small CD10 + CD19 + CD20 + CD45R+ Cµ+ SLC- RAG+ TdT- CD10 + CD19 + CD20 + CD45R+ Cµ+ SLC- RAG+ TdT- Clones auto réactifs Clones auto réactifsReceptor editing Anergie Délétion Annu. Rev. Immunol.2006. 24:287–320
  12. 12. Au cours de la lymphopoïèse B : 1. Le microenvironnement médullaire joue un rôle important: Les cellules stromales jouent 2 rôles importants:  Elles entrent directement en interaction avec les cellules pro-B. La chimiokine SDF-1 (stem cell derived factor 1 ou CXCL 12) qui contribue au maintien des précurseurs B au niveau de la moelle osseuse. 2. L’expression du pré-BCR est indispensable pour la poursuite de la maturation: Le récepteur B à l’antigène ou BCR (pour B-cell receptor en anglais) est l’équivalent duTCR des lymphocytesT. Le BCR est uniquement exprimé par les lymphocytes B (LB). Lymphocytes B Au cours de la lymphopoïèse B : 1. Le microenvironnement médullaire joue un rôle important: Les cellules stromales jouent 2 rôles importants:  Elles entrent directement en interaction avec les cellules pro-B. La chimiokine SDF-1 (stem cell derived factor 1 ou CXCL 12) qui contribue au maintien des précurseurs B au niveau de la moelle osseuse. 2. L’expression du pré-BCR est indispensable pour la poursuite de la maturation: Le récepteur B à l’antigène ou BCR (pour B-cell receptor en anglais) est l’équivalent duTCR des lymphocytesT. Le BCR est uniquement exprimé par les lymphocytes B (LB).
  13. 13. Lymphocytes B Expression d’un pré-BCR dont la spécificité et la structure diffèrent de celles du BCR Au stade du LB pré-B I, Une pseudo-chaine L: RégionVL remplacée par VpreB (CD179a) Région CL remplacée par λ5 ou λlike (CD179b)
  14. 14. Conséquence de l’engagement du préBCR Différentiation et prolifération des cellules pré-B. Lymphocytes B Différentiation et prolifération des cellules pré-B. Arrêt des réarrangements de la chaine μ. Réarrangement des gènes de la chaine légère
  15. 15. Lymphocytes B En fait, chaque BCR est un complexe membranaire comprenant: - une Ig (M, D, G A ou E) monomérique ancrée dans la membrane - un module de transmission du signal qui est un hétérodimère CD79α (Igα) / CD79β (Igβ Chaque LB exprime environ 100 000 copies d’un même BCR, chaque LB est spécifique d’un motif Ag Augmenter la diversité des BCR pour étendre le répertoire B: être en mesure de reconnaître un maximum d’Ag
  16. 16. Lymphocytes B CD19 CD21 CD40 CD79b CD79a IgM de surface IgD de surface BCR TLR1 TLR2 NOYAU B7-1 B7-2 CXCR5 CMH I CMHII CD19 CD40 LB au reposLB après activation TLR4 TLR6 TLR1
  17. 17. Les LB immatures quittent la moelle osseuse pour gagner la périphérie. Le LB immature exprimant un BCR-IgM va subir une première phase de sélection contre les Ag médullaires du soi puis les LB survivants –dits: LB Transitionnels de type 1 (T1) entrent dans la circulation et migrent vers la zone marginale de la rate où ils poursuivent leur maturation. Lymphocytes B
  18. 18. Éducation splénique (tolérance périphérique) : Dans la zone marginale de la rate (ZMG) , les interactions BCR -Ag splénique « du soi » déterminent si un LB T2 va se différencier en LB mature folliculaire (IgM+ IgDhi) ou en LB de la ZMG (IgMhi IgD+) qui exercent des fonctions différentes lors de la réponse humorale : •Les LB de la ZMG sont responsables de la réponse dite Thymo- ou T-indépendante (TI). • Les LB naïfs folliculaires sont responsables de la réponse T-dépendante (TD), vont coloniser les divers organes lymphoïdes secondaires et sont les seuls à conférer une mémoire immunologique. Lymphocytes B Éducation splénique (tolérance périphérique) : Dans la zone marginale de la rate (ZMG) , les interactions BCR -Ag splénique « du soi » déterminent si un LB T2 va se différencier en LB mature folliculaire (IgM+ IgDhi) ou en LB de la ZMG (IgMhi IgD+) qui exercent des fonctions différentes lors de la réponse humorale : •Les LB de la ZMG sont responsables de la réponse dite Thymo- ou T-indépendante (TI). • Les LB naïfs folliculaires sont responsables de la réponse T-dépendante (TD), vont coloniser les divers organes lymphoïdes secondaires et sont les seuls à conférer une mémoire immunologique.
  19. 19. LBs folliculaires LB de zone marginale Moelle osseuse LB2 Ag TD Lymphocytes B LB de zone marginale LB1b ( CD5 -) Foie Fœtal Ag TI LB1a (CD5+ ) LB1
  20. 20. Population mineure des lymphocytes B 5% des LBs mais capable d’auto renouvelement Les lymphocytes B1 Lymphocytes B LocalisationLocalisation Sous populationsSous populations 5% des LBs mais capable d’auto renouvelement Cavités séreusesCavités séreuses B1aB1a B1bB1b CD5+CD5+ CD5 -CD5 - Nature Immunology/ volume 7/ Mars 2006
  21. 21. LB1a LB1b Phénotype CD5+ CD5 - Protection contre les pathogène (parasites, bactéries) Lymphocytes B Protection contre les pathogène (parasites, bactéries) ++ ++++++++ Production d’anticorps anti phosphatidylcholine (ACs Naturels) + - Réponse aux cytokines IL4 et IL5 IL9 Montecino Rodriguez et col; 2006
  22. 22. Lymphocytes B DifférenciationActivation Prolifération antigène Antigènes thymo-indépendants (AgTI) Antigènes thymo-dépendants (AgTD) Antigènes protéiques AgTI de type 1 Activateurs polyclonaux (mitogènes) Ex: LPS AgTI de type 2 Molécules à motifs répétitifs Ex: flagelline bactérienne
  23. 23. Lymphocytes B
  24. 24. Lymphocytes B
  25. 25. Les lymphocytes B folliculaires Représentent la plus grande majorité des LBs Phénotype: sIgM+, sIgD+++, CD21low , CD23 High. Lymphocytes B Phénotype: sIgM+, sIgD+++, CD21low , CD23 High. Circulent en permanence dans le sang et les zones B des organes lymphoïdes périphériques jusqu’à la rencontre de l’Ag essentiellemnt de nature protéique Circulent en permanence dans le sang et les zones B des organes lymphoïdes périphériques jusqu’à la rencontre de l’Ag essentiellemnt de nature protéique Formation des centres germinatifs.Formation des centres germinatifs. Plasmocytes LB mémoires Réponse aux antigène thymo dépendants
  26. 26. • Réponse primaire relativement longue à se mettre en place: latence 4-7j et pic 10-13 jours (IgM>>IgG). Faible affinité pour l’Ag mais LB mémoires Réponse 2aire rapide (1-3 jours, IgG ouA>>IgM) et Ig produites ayant une affinité 100 à 1000 fois plus grande pour l’Ag que celles produites lors de la réponse 1aire Lymphocytes B • Réponse primaire relativement longue à se mettre en place: latence 4-7j et pic 10-13 jours (IgM>>IgG). Faible affinité pour l’Ag mais LB mémoires Réponse 2aire rapide (1-3 jours, IgG ouA>>IgM) et Ig produites ayant une affinité 100 à 1000 fois plus grande pour l’Ag que celles produites lors de la réponse 1aire
  27. 27. Lymphocytes B
  28. 28. Les follicules lymphoïdes au repos, sont composés d'un réseau de CFD qui sont en contact avec les cellules B folliculaires exprimant IgM et IgD à leur surface. Suite aux contacts avec un antigène: des follicules lymphoïdes secondaires caractérisés par l'existence de centres germinatifs sont formés. 03 j après, une croissance exponentielle de cellules B dans le centre des follicules est observée ; ces cellules se développent d'abord en grandes cellules (blastes B primaires), Quelques jours plus tard, les blastes s'accumulent dans la région basale du follicule, c’est la zone sombre du centre germinatif. Les blastes (centroblastes) se divisent en moyenne une fois toutes les 07 heures. Lymphocytes B Les follicules lymphoïdes au repos, sont composés d'un réseau de CFD qui sont en contact avec les cellules B folliculaires exprimant IgM et IgD à leur surface. Suite aux contacts avec un antigène: des follicules lymphoïdes secondaires caractérisés par l'existence de centres germinatifs sont formés. 03 j après, une croissance exponentielle de cellules B dans le centre des follicules est observée ; ces cellules se développent d'abord en grandes cellules (blastes B primaires), Quelques jours plus tard, les blastes s'accumulent dans la région basale du follicule, c’est la zone sombre du centre germinatif. Les blastes (centroblastes) se divisent en moyenne une fois toutes les 07 heures.
  29. 29. Activation B dans le centre germinatif
  30. 30. Ces centroblastes montrent un taux de mutation dans les gènes des Ig extrêmement élevé (hypermutation somatique) qui permet de produire des anticorps d'affinité variable, de plus ces cellules n’expriment pas d’Ig membranaire. Ils se transforment en petites cellules (centrocytes) et quittent la zone foncée. Ces centrocytes forment la zone claire du centre germinatif dans laquelle ils entrent en contact avec un réseau dense de cellules dendritiques. Une grande des centrocytes meurt par apoptose. La réaction du centre germinatif dure environ 3 semaines; après deux à trois mois, un faible nombre de blastes B (blastes B secondaires) se trouve dans le centre d'un follicule «vide». Ces centroblastes montrent un taux de mutation dans les gènes des Ig extrêmement élevé (hypermutation somatique) qui permet de produire des anticorps d'affinité variable, de plus ces cellules n’expriment pas d’Ig membranaire. Ils se transforment en petites cellules (centrocytes) et quittent la zone foncée. Ces centrocytes forment la zone claire du centre germinatif dans laquelle ils entrent en contact avec un réseau dense de cellules dendritiques. Une grande des centrocytes meurt par apoptose. La réaction du centre germinatif dure environ 3 semaines; après deux à trois mois, un faible nombre de blastes B (blastes B secondaires) se trouve dans le centre d'un follicule «vide».
  31. 31. LE CENTRE GERMINATIF EST LE SIEGE DE 03 EVENEMENTS IMPORTANTS LE CENTRE GERMINATIF EST LE SIEGE DE 03 EVENEMENTS IMPORTANTS Lymphocytes B MATURATION D’AFFINITE LA COMMUTATION ISOTYPIQUE FORMATION DE LB MEMOIRE ET PC A LONGUE DUREE DEVIE
  32. 32. Production de 2 types d’effecteurs: Plasmocytes à longue durée de vie Les LB mémoires A toutes les étapes: dépendance forte vis à vis du trafic/homing B - Les plasmoblastes (CD27high,CD38highCD20-,CD19+/-) quittent le CG et migrent vers la moelle où ils achèveront leur maturation en plasmocytes sécréteurs d’Ig (CD19-,CD27highCD38high CD138+). Ces Ig ou Ac (G,A, M ou E) sont de haute affinité pour l’Ag. Les LB mémoires (CD19+ CD20+ CD27+ SIgG/A+) quittent les CG et migrent dans la ZMG et les tissus non-lymphoïdes où ils « guettent » les pathogènes. Mémoire Immunologique Lymphocytes B Production de 2 types d’effecteurs: Plasmocytes à longue durée de vie Les LB mémoires A toutes les étapes: dépendance forte vis à vis du trafic/homing B - Les plasmoblastes (CD27high,CD38highCD20-,CD19+/-) quittent le CG et migrent vers la moelle où ils achèveront leur maturation en plasmocytes sécréteurs d’Ig (CD19-,CD27highCD38high CD138+). Ces Ig ou Ac (G,A, M ou E) sont de haute affinité pour l’Ag. Les LB mémoires (CD19+ CD20+ CD27+ SIgG/A+) quittent les CG et migrent dans la ZMG et les tissus non-lymphoïdes où ils « guettent » les pathogènes.
  33. 33. Dire qu’encore récemment, on pensait que la fonction unique des lymphocytes B était de sécréter des anticorps ! Le lymphocyte B : une excellente cellule présentatrice Sécrétion de cytokines : IL-2, IL-4, IL-6, IL-10, IL-12, IL-16, MIP-1 et MIP-1, IFN-, lymphotoxines,TGF-béta Rôle des B dans la diversification du répertoire lymphocytaireT et activation lymphocytaireT Rôle dans le maintien de l’organisation lymphoïde Participation à la cascade inflammatoire et aux lésions tissulaires
  34. 34. Les anomalies du lymphocytes B peuvent aboutir aux 4 grands types de maladies observés en immunopathologie : les déficits immunitaires, les allergies, les proliférations lymphoïdes et les maladies auto-immunes Lymphocytes B Les anomalies du lymphocytes B peuvent aboutir aux 4 grands types de maladies observés en immunopathologie : les déficits immunitaires, les allergies, les proliférations lymphoïdes et les maladies auto-immunes
  35. 35. 1. Les lymphocytes B sont issus de progéniteurs hématopoïétiques et se différencient dans la moelle osseuse 2. Le réarrangement aléatoire des gènes codant pour la partie variable des chaînes lourdes et légères des immunoglobulines s’effectue dans la moelle osseuse et aboutit à la constitution d’un récepteur B pour l’antigène (BCR) spécifique pour chaque lymphocyte B 3. L’ensemble des réarrangements productifs des gènes des immunoglobulines constitue le répertoire B, sélectionné pour éliminer les clones auto-réactifs 4. Les lymphocytes B naïfs sortent de la moelle osseuse et gagnent la rate avant les organes lymphoïdes secondaires 1. Les lymphocytes B sont issus de progéniteurs hématopoïétiques et se différencient dans la moelle osseuse 2. Le réarrangement aléatoire des gènes codant pour la partie variable des chaînes lourdes et légères des immunoglobulines s’effectue dans la moelle osseuse et aboutit à la constitution d’un récepteur B pour l’antigène (BCR) spécifique pour chaque lymphocyte B 3. L’ensemble des réarrangements productifs des gènes des immunoglobulines constitue le répertoire B, sélectionné pour éliminer les clones auto-réactifs 4. Les lymphocytes B naïfs sortent de la moelle osseuse et gagnent la rate avant les organes lymphoïdes secondaires
  36. 36. 1. La rencontre avec l’antigène induit l’activation des lymphocytes B, par le BCR et par des molécules accessoires 2. Le lymphocyte B qui a reconnu l’antigène peut le présenter à un lymphocyteT 3. Après avoir rencontré l’antigène les lymphocytes B activés forment des centres germinatifs dans lesquels ils prolifèrent et se différencient en plasmocytes à longue durée de vie sécréteurs d’immunoglobulines de classe IgG, IgA et IgE, ou en cellules B mémoire 4. Dans le centre germinatif, les gènes des immunoglobulines subissent des hypermutations somatiques et la commutation de classe 5. Les lymphocytes B issus des centres germinatifs sont les plus affins car ils ont été sélectionnés grâce à leur rencontre avec les antigènes portés par les cellules folliculaires dendritiques, 1. La rencontre avec l’antigène induit l’activation des lymphocytes B, par le BCR et par des molécules accessoires 2. Le lymphocyte B qui a reconnu l’antigène peut le présenter à un lymphocyteT 3. Après avoir rencontré l’antigène les lymphocytes B activés forment des centres germinatifs dans lesquels ils prolifèrent et se différencient en plasmocytes à longue durée de vie sécréteurs d’immunoglobulines de classe IgG, IgA et IgE, ou en cellules B mémoire 4. Dans le centre germinatif, les gènes des immunoglobulines subissent des hypermutations somatiques et la commutation de classe 5. Les lymphocytes B issus des centres germinatifs sont les plus affins car ils ont été sélectionnés grâce à leur rencontre avec les antigènes portés par les cellules folliculaires dendritiques,
  37. 37. ‫ﺗﺠﺮﻳﺒﻲ‬ ‫اﻣﺘﺤﺎن‬ CD34 CD20 CD19 CD138
  38. 38. N’hésitez pas à me contacter par Messenger si vous trouvez des difficultés
  39. 39. Auditorium du Campus IGMO Dimanche 29-10-2017 à 11H45 4ème année Pharmacie d’Oran Innovative Tool for Cancer Therapy Decision Making Dr. Kheir Eddine KERBOUA ComplementComplement Score®Score®

×