Successfully reported this slideshow.

Lecture 2 Quiz Complement System for 2nd Year DMD Students

3

Share

Loading in …3
×
1 of 7
1 of 7

Lecture 2 Quiz Complement System for 2nd Year DMD Students

3

Share

Although the complement system is centrally involved in host defense, its overactivation or deregulation (e.g., due to inherent host genetic defects or due to pathogen subversion) may excessively amplify inflammation and contribute to immunopathology. Periodontitis is an oral infection-driven chronic inflammatory disease which exerts a systemic impact on health.

Although the complement system is centrally involved in host defense, its overactivation or deregulation (e.g., due to inherent host genetic defects or due to pathogen subversion) may excessively amplify inflammation and contribute to immunopathology. Periodontitis is an oral infection-driven chronic inflammatory disease which exerts a systemic impact on health.

More Related Content

More from Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.

Related Books

Free with a 14 day trial from Scribd

See all

Lecture 2 Quiz Complement System for 2nd Year DMD Students

  1. 1. Test your knowledge of Dental & Oral Immunology and receive one point for each completed quiz ‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬!! ‫اﻟﻤﻜﻤﻞ‬‫ﺟﻬﺎز‬‫اﻟﻤﻜﻤﻞ‬‫ﺟﻬﺎز‬ ‫اﻟﺜﺎﻧﻴﺔ‬‫اﻟﻤﺤﺎﺿﺮة‬‫اﻟﺜﺎﻧﻴﺔ‬‫اﻟﻤﺤﺎﺿﺮة‬ BJKA Consulting Tel. Innate Immunity and Repruductive Immunology, Immunology Unit, HMRUO, Oran, Algeria. Email : K.K.Eddine@gmail.com 2017 TakeTake the quizthe quiz nownow Kheir Eddine KERBOUA, Pharm.D, ‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬!!
  2. 2. ABONNERABONNER à cette PAGE pour recevoir les liens de Quiz et du matériel pédagogique supplémentaireQuiz et du matériel pédagogique supplémentaire DANS VOTRE MURDANS VOTRE MUR de facebook
  3. 3. 1. l’exudat inflammatoire qui baigne dans l’espace entre la muqueuse genigivale et la surface de la dent (sulcus) Contient a. Que des anticorps er pas de complément b. les protéines du complement à 80% de leurs concentrations sanguines c. Et plus de 90% de neutrophiles 2. les fragements peptidiques formés par l’activation d’un composant: a. Les grands fragments: se fixent proche du site d’activation b. Les petits fragments: induisent une inflammation locale c. Les petits fragments : se fixent proche du site d’activation d. Les grands fragments : induisent une inflammation locale 3. Les proteines du complement sont synthetisees principalement par a. La ligné myeloide (90% des protéines solubles sauf le C1q, fD, C7 et le facteur P) b. les hépatocytes et Les adipocytes (Le C1q) c. Les neutrophiles et les cellules endothéliales sous préssion de flux sanguin (Le facteur P properdine) d. Les monocytes/Les macrophages pour le Facteur D. 3. Les proteines du complement sont synthetisees principalement par a. La ligné myeloide (90% des protéines solubles sauf le C1q, fD, C7 et le facteur P) b. les hépatocytes et Les adipocytes (Le C1q) c. Les neutrophiles et les cellules endothéliales sous préssion de flux sanguin (Le facteur P properdine) d. Les monocytes/Les macrophages pour le Facteur D. 3. L'activation du complément conduit à a. LYSE CELLULAIRE par le complexe d’attaque membranaire qui est la première fonction biologique du complément b. L’inflammation et par la suite l’Opsonisation qui est la première fonction biologique du complément c. LYSE CELLULAIRE par le complexe d’attaque membranaire qui est la première fonction découverte historiquement et non pas biologiquement d. RÉGULATION DE LA RÉPONSE ADAPTATIVE
  4. 4. 5. La voie classique est activée par a. CRP liant le soi ou le non soi b. Complexe immun formé d’une IgM ou deux IgG avec un Antigene c. Les bactéries riches en mannose d. Levures riches en zymosan e. Bacteries gram négatif riches en lipolysaccharides (LPS) f. Bacteries gram pos riches en acid teichoique 6. La voie alterne est activée par a. Levures riches en zymosan b. Bacteries gram négatif riches en lipolysaccharides (LPS) c. Bacteries gram pos riches en acid teichoique d. CRP liant le soi ou le non soi e. Complexe immun formé d’une IgM ou deux IgG avec un Antigene f. Les bactéries riches en mannose 6. La voie alterne est activée par a. Levures riches en zymosan b. Bacteries gram négatif riches en lipolysaccharides (LPS) c. Bacteries gram pos riches en acid teichoique d. CRP liant le soi ou le non soi e. Complexe immun formé d’une IgM ou deux IgG avec un Antigene f. Les bactéries riches en mannose 7. La voie des lectines est activée par a. Les bactéries riches en mannose b. Levures riches en zymosan c. Bacteries gram négatif riches en lipolysaccharides (LPS) d. Bacteries gram pos riches en acid teichoique e. CRP liant le soi ou le non soi f. Complexe immun formé d’une IgM ou deux IgG avec un Antigene
  5. 5. 8. Lequel des propos ci-dessous est faux a. les complexes immuns uniquement et pas les anticorps seuls activent la voie classique b. Chaque molecule C1 doit fixer au moins DEUX tetes globulaires de C1q pour une interaction stable c. La formation de complexes Ag-Ac induit un changement conformationnel dans la portion Fc de l’IgM qui expose au moins TROIS sites de fixation de C1q d. Chaque molecule C1 doit fixer au moins DEUX tetes globulaires de C1q pour une interaction stable e. Un complexe immun formé de deux IgM ou d’une seule IgG peut activer la voie classique 9. La régulation du systéme du complément peut ere assurée par a. Inactivation Spontanée: la demie vie tres courte des fragemets du complément b. La Regulation Proteique de l’activation du Complément c. La Regulation Par Inactivation des facteurs de complement d. Des régulateurs solubles comme le Facteur I et facteur H e. Des régulateurs Membranaire comme le CR1, MCP (CD46), DAF 9. La régulation du systéme du complément peut ere assurée par a. Inactivation Spontanée: la demie vie tres courte des fragemets du complément b. La Regulation Proteique de l’activation du Complément c. La Regulation Par Inactivation des facteurs de complement d. Des régulateurs solubles comme le Facteur I et facteur H e. Des régulateurs Membranaire comme le CR1, MCP (CD46), DAF 10. Le systéme du complément joue un Rôle dans la défense anti infectieux a. en réponse IMMÉDIATE par activation directe de la voie alterne b. par activation de la voie classique déclenchée par la CRP (C-réactive protéine) c. EN SYNERGIE AVEC L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE, après activation par des complexes immuns (Ac IgM ou IgG)
  6. 6. 11. Le systéme du complément facilite la phagocytose a. Par le phénomene appélé “OPSONISATION” b. Par le Dépôt de fragments « b » sur les particules étrangères (Opsonins: C3b, C4b, iC3b) c. En impliquant les Récepteurs au C3b exprimés sur les phagocytes 12. L’ELIMINATION DES COMPLEXES IMMUNS de la circulation sanguine par le complément a. Se fait via les récepteurs CR1 (CD35) exprimés à la surface des érythrocytes (90% de CR1 du sang). b. L’élimination de ces complexes immuns se déroule au niveau du foie et la rate c. Elimination se fait par phagocytose via la liaison des IgG aux récepteurs FcγRI (CD64) et des fragments du complément (iC3b) aux récepteurs CR3 et CR4 (CD11b et CD11c) 13. la parodontite nécessite la mise en œuvre de traitements nouveaux et efficaces car a. Le coût annuel de la thérapie parodontale aux États-Unis dépasse 14 milliards de dollars b. Associée avec certaines maladies systémiques (l'athérosclérose, le diabète) c. Associée à des complications de la grossesse d. nécessite une meilleure compréhension de l'immunopathologie sous-jacente 14. Le mécanisme physiopathologique des parodontites implique a. Le déséquilibre de la flore commensale b. une activation anormale du système du complément c. Un angioodeme héréditaire d. Un déficit en protéines régulatrices membranaire e. Le dépôt de complexes immuns par déficit de clearance par le complément 13. la parodontite nécessite la mise en œuvre de traitements nouveaux et efficaces car a. Le coût annuel de la thérapie parodontale aux États-Unis dépasse 14 milliards de dollars b. Associée avec certaines maladies systémiques (l'athérosclérose, le diabète) c. Associée à des complications de la grossesse d. nécessite une meilleure compréhension de l'immunopathologie sous-jacente
  7. 7. 15. Le Porphorymonas gingivalis induit un cercle vicieux dans la parodontite en provoquant a. Une subversion immune b. La perturbation des défenses de l’hote c. La perturbation du microbiote augmente l’activiation du complément d. La destruction de l’os 16. Les Immunologistes ont mis au point un traitement pour bloquer l’inflammation des parodontite a. Ce médicament porte le nom de COMPSTATIN b. Il s’agit d’un Inhibiteur du C3 c. Il vise à ROMPRE LE CERCLE VICIEUX inflammatoire d. Il bloque le C4 e. Il fonctionne en synergie avec le facteur H 17. L’angioodeme héréditaire est caratérisé par a. Œdèmes récidivants et transitoires, non inflammatoires, b. affectant la peau, les muqueuses gastrointestinales, et les muqueuses des VOIES RESPIRATOIRES SUPÉRIEURES. c. Peut etre déclenché par une extraction dentaire 17. L’angioodeme héréditaire est caratérisé par a. Œdèmes récidivants et transitoires, non inflammatoires, b. affectant la peau, les muqueuses gastrointestinales, et les muqueuses des VOIES RESPIRATOIRES SUPÉRIEURES. c. Peut etre déclenché par une extraction dentaire 18. Afin de protéger les patients de toute crise d’angioodeme en cas d’intervention chirurgicale ou de soins dentaires. le danazol (dose maximale 600 mg/j), est utilisé pour augmenter le taux de C1Inh à plus de 50 % du taux normal et ainsi Un dosage du C1Inhibiteur avant l’intervention est conseillé afin de vérifier que le patient est répondeur au danazol : Le dentiste ne peut pas procédé à l’acte avant que le patient atteint un taux de C1Inh 60 % de la normale.

×