Successfully reported this slideshow.

Cours les cytokines médecine 2016 quizz

11

Share

Loading in …3
×
1 of 9
1 of 9

Cours les cytokines médecine 2016 quizz

11

Share

La bonne compréhension des cytokines permet de bien choisir les Interventions thérapeutiques sur les Cytokines dans les maladies dys-immunes
1. En renforçant le système immunitaire par la prescription de cytokines injectables
2. En neutralisant les cytokines par des médicament bloquants en cas de
I- DÉFINITIONS ET NOMENCLATURE
PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES
III - RÉCEPTEURS
IV - CLASSIFICATION FONCTIONNELLE

La bonne compréhension des cytokines permet de bien choisir les Interventions thérapeutiques sur les Cytokines dans les maladies dys-immunes
1. En renforçant le système immunitaire par la prescription de cytokines injectables
2. En neutralisant les cytokines par des médicament bloquants en cas de
I- DÉFINITIONS ET NOMENCLATURE
PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES
III - RÉCEPTEURS
IV - CLASSIFICATION FONCTIONNELLE

More Related Content

Viewers also liked

More from Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.

Related Books

Free with a 14 day trial from Scribd

See all

Cours les cytokines médecine 2016 quizz

  1. 1. ‫اﻟﺗﺣﺿﯾر‬ ‫اﻣﺗﺣﺎن‬ ‫اﻟﺳﯾﺗوﻛﯾﻧﺎت‬ ‫اﻟﻌﺎم‬ ‫ﻣن‬ ‫اﻟﺛﺎﻟث‬ ‫اﻟﻌﺎم‬ ‫اﻟطب‬ ‫طﻼب‬2016 ‫اﻟﺗﺣﺿﯾر‬ ‫اﻣﺗﺣﺎن‬ ‫وﺣدة‬‫اﻟﻣﻧﺎﻋﺔ‬ Corresponding: K.K.Eddine@gmail.com Dr. KERBOUA K.
  2. 2. La bonne compréhension des cytokines permet de bien choisir les Interventions thérapeutiques sur les Cytokines dans les maladies dys-immunes IFN-a Erythropoietin GM-CSF G-CSF IL11 1. En renforçant le système immunitaire par la prescription de cytokines injectables Hépatite C Anémies Stimuler la moelle Neutropénie Thrombopénie 2. En neutralisant les cytokines par des médicament bloquants en cas de Inhibiteurs du TNF Inhibiteurs IL6 Inhibiteurs IL17 A-Une exagération dans le fonctionnement des cytokines B- Secrétion des mauvaises cytokines Inhibiteurs de IL-1 Polyarthrite Rhumatoide Maladie de Crohn Polyarthrite Rhumatoide Psoriasis 2. En neutralisant les cytokines par des médicament bloquants en cas de
  3. 3. KineCyto IV - CLASSIFICATION FONCTIONNELLE III - RÉCEPTEURS II - PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES I- DÉFINITIONS ET NOMENCLATURE KineCyto
  4. 4. 1. Les cytokines a. Sont des protéines non spécifiques de l'antigène b. Peuvent avoir une ou plusieurs sources cellulaires. c. Ne sont pas produites par des cellules au repos. d. Leur synthèse nécessite un signal d'activation. e. Ne peuvent avoir qu’une seule cible cellulaire 2. Les cytokines peuvent prendre le nom de a. IL (Interleukine) b. kinase c. TNF (Facteur Nécrosant la Tumeur) d. IFN (Interférons) e. CSF (facteurs de croissance hématopïétique) 1. Les cytokines a. Sont des protéines non spécifiques de l'antigène b. Peuvent avoir une ou plusieurs sources cellulaires. c. Ne sont pas produites par des cellules au repos. d. Leur synthèse nécessite un signal d'activation. e. Ne peuvent avoir qu’une seule cible cellulaire 2. Les cytokines peuvent prendre le nom de a. IL (Interleukine) b. kinase c. TNF (Facteur Nécrosant la Tumeur) d. IFN (Interférons) e. CSF (facteurs de croissance hématopïétique) 3. Les cytokines a. sont produites pendant les phases effectrices de l'immunité naturelle et adaptative b. servent à médier et réguler les réponses immunitaires et inflammatoires. c. Certaines jouent un rôle très important en tant que facteur de croissance d. Leur sécrétion est brève e. Produites de façon continue indépendamment de toute stimulation
  5. 5. 4. Les cytokines fonctionne en mode a. autocrine, lorsque la cytokine agit localement sur des cellules du même type que la cellule productrice b. autocrine, lorsque la cytokine agit localement sur un autre type cellulaire que la cellule productrice c. paracrine, lorsque la cytokine agit localement sur un autre type cellulaire que la cellule productrice d. paracrine, lorsque la cytokine agit localement sur des cellules du même type que la cellule productrice e. endocrine, lorsque la cytokine agit à distance sur sa cellule cible. 5. Les cytokines se caractérisent par a. Un fonctionnement en cascade b. Le pléiotropisme des cytokines ou différentes cytokines peuvent avoir des actions identiques c. La redondance avec même effet biologique sur plusieurs types cellulaires d. La synergie une combinaison de cytokines produitsantun effet plus important que la somme des effets de chacune d'elles e. L’antagonisme lorsque la cytokine bloque l’activité d’une autre cytokine 4. Les cytokines fonctionne en mode a. autocrine, lorsque la cytokine agit localement sur des cellules du même type que la cellule productrice b. autocrine, lorsque la cytokine agit localement sur un autre type cellulaire que la cellule productrice c. paracrine, lorsque la cytokine agit localement sur un autre type cellulaire que la cellule productrice d. paracrine, lorsque la cytokine agit localement sur des cellules du même type que la cellule productrice e. endocrine, lorsque la cytokine agit à distance sur sa cellule cible. 5. Les cytokines se caractérisent par a. Un fonctionnement en cascade b. Le pléiotropisme des cytokines ou différentes cytokines peuvent avoir des actions identiques c. La redondance avec même effet biologique sur plusieurs types cellulaires d. La synergie une combinaison de cytokines produitsantun effet plus important que la somme des effets de chacune d'elles e. L’antagonisme lorsque la cytokine bloque l’activité d’une autre cytokine 6. Les récepteurs de cytokines a. sont des complexes membranaires multiprotéiques b. constitués de une chaîne qui confère l'affinité et la spécificité de la liaison c. constitués de une chaîne en association avec le TCR d. constitués de une chaîne qui permet la transduction du signal e. chaîne qui permet la transduction du signal peut être commune à plusieurs récepteurs
  6. 6. 7. Les grandes familles de récepteurs des cytokines sont en nombre de a. 7 b. 17 c. 3 d. 13 e. 6 8. La transduction du signal cytokinique passe par les étapes suivantes: a. Activation de JAK (tyr osine kinase) pur la Phosphorylation du récepteur b. Recrutement de STAT c. Tyrosine phosphorylation de STAT par JAK d. Dimérisation du STAT phosphorylé et translocation dans le noyau e. Liaison aux promoteurs et transcription (cytokines etc.) 8. La transduction du signal cytokinique passe par les étapes suivantes: a. Activation de JAK (tyr osine kinase) pur la Phosphorylation du récepteur b. Recrutement de STAT c. Tyrosine phosphorylation de STAT par JAK d. Dimérisation du STAT phosphorylé et translocation dans le noyau e. Liaison aux promoteurs et transcription (cytokines etc.) 9. Les cytokines sont classées fonctionnellement en a. Cytokines des réponses immunitaires, b. Cytokines anti-virales c. Cytokines de l'inflammation et de la fibrose d. Cytokines de l'hématopoïèse e. Chimiokines
  7. 7. 10. Les sous-populations de LT CD4 se définissent selon leur synthétise de cytokines en a. TH0, produisant à la fois de lIFNγ, de l'IL-4 b. TH2 sécrétant l'IL-4 et l’IL-6 c. TH1 produisant l'IL-10 et TGFβ, d. TH17 produisant l'IL-17 e. T régulateurs sécrétant de l’IFNγ et de TNF, 11. Les sous-populations de LT CD4 se définissent selon a. La morphologie b. La granulation cytoplasmique c. L’expréssion différentielle de récepteurs de cytokines d. De sécrétion de cytokines e. L’expréssion de TCR de spécificités différentes 11. Les sous-populations de LT CD4 se définissent selon a. La morphologie b. La granulation cytoplasmique c. L’expréssion différentielle de récepteurs de cytokines d. De sécrétion de cytokines e. L’expréssion de TCR de spécificités différentes 12. La quantification de l’IFNg séctrété par les TH1 permet de diagnostiquer a. Les allergies à IgE b. Les allergies aux métaux c. Une tuberculose ancienne d. Un cancer latent e. Une anémie hémolytique autoimmune
  8. 8. 13. Le facteur nécrosant les tumeurs (TNF) a. est le médiateur principal des réponses de l'hôte vis-à-vis des bactéries Gram négatif b. active les neutrophiles, c. entraîne la fièvre, d. induit l'apparition des protéines dites de la phase aiguë dont la CRP (C-réactive protéine) e. Responsable du Switch des immunoglobulines vers l’isotype IgE 14. Les Interférons de type 1 (IFNα et β) a. Induisent un état de résistance à la multiplication virale. b. Sont prescrits dans les hépatites C c. augmentent le potentiel lytique des cellules NK d. augmentent l'expression des molécules HLA de classe I, e. Sont prescrits dans les maladies autoimmunes 15. Les chimiokines sont des médiateurs de l'inflammation de faible poids moléculaire a. définis par leur capacité à recruter des cellules immunocompétentes selon un gradient chimiotactique. b. Elles exercent cette fonction par liaison à des récepteurs spécifiques. c. Compte parmi elles la famille des CXC-chimiokines d. Compte parmi elles la famille des CC-chimiokines e. L’IL8 est une cytokine mais pas une chimiokine 15. Les chimiokines sont des médiateurs de l'inflammation de faible poids moléculaire a. définis par leur capacité à recruter des cellules immunocompétentes selon un gradient chimiotactique. b. Elles exercent cette fonction par liaison à des récepteurs spécifiques. c. Compte parmi elles la famille des CXC-chimiokines d. Compte parmi elles la famille des CC-chimiokines e. L’IL8 est une cytokine mais pas une chimiokine 16. Les cytokines IL-1, TNF et IL-6 sont a. anti-inflammatoires b. pro-inflammatoires c. Facteurs de croissance hématopoïétique d. Chimiokines e. pyrogènes
  9. 9. Gagner un CERTIFICAT MÉDICAL gratuitement sur http://www.medscape.org/ Un exercice avec Certificat sur la cytokine IL17 Avec des Prof Numéro 1 au Monde de ce domaine

×