Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Fost Plus dossier de presse

236 views

Published on

Fost Plus en quelques mots

Published in: Environment
  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

Fost Plus dossier de presse

  1. 1. Dossier de presse Fost Plus en quelques mots… Créée en 1994, Fost Plus est une asbl dont la fonction consiste à prendre en charge la promotion, la coordination et le financement des collectes sélectives, du tri et du recyclage des déchets d’emballages ménagers en Belgique. Elle a développé un système de collecte/tri/recyclage axé sur des flux d’emballages présents en grande quantité et répondant aux spécifications des recycleurs. Les déchets d’emballages ménagers suivants font l’objet d’une collecte sélective : - Les bouteilles et flacons en plastique comme les bouteilles de boisson, les flacons de shampooing, les produits d’entretien ménagers, etc. - Les emballages métalliques comme boites de conserve, canettes, aérosols alimentaires et cosmétiques, plats et barquettes en aluminium, couvercles métalliques et capsules - Les cartons à boisson de type « tetra pak » (cartons à jus, à lait, à soupe) - Les bouteilles, bocaux et flacons en verre transparent (verre incolore ou verre coloré) - Les papiers et cartons, c’est-à-dire les sacs en papier et boîtes en carton, les journaux, les revues, les dépliants, les livres ou encore le papier à lettre et pour imprimantes Pour de plus amples informations : www.trionsmieux.be Fost Plus vise à stimuler la coopération entre tous les acteurs concernés de près ou de loin par la gestion des déchets d’emballages ménagers en Belgique afin d’engendrer un système performant. Par acteurs concernés, on entend les citoyens, les producteurs et distributeurs de produits emballés, les pouvoirs publics et le monde politique, les communes et intercommunales, les entreprises de collecte, de tri et de recyclage mais également les experts académiques et scientifiques. La gestion des déchets étant une compétence régionale, Fost Plus est agréée par les Régions et reçoit son mandat de celles-ci. En effet, afin de permettre une gestion cohérente et unifiée des déchets sur l’ensemble du territoire belge, les trois Régions ont créé la Commission interrégionale de l’Emballage. Cette dernière détermine une politique commune au travers de l’Accord de Coopération Interrégional de l’Emballage, transposition de la directive européenne relative aux emballage en droit belge. En outre, cette commission délivre les agréments (d’une durée de 5 ans) qui définissent le cadre légal de fonctionnement de Fost Plus et contrôle les résultats obtenus.
  2. 2. Dossier de presse Pour une description imagée et concrète du travail réalisé par Fost Plus, en un coup d’oeil : « Fost Plus en 11 minutes chrono ». Historique En 1992, sur fond de prise de conscience grandissante des enjeux écologiques et d’une volonté d’anticiper la législation et les ambitions de l’Europe, un groupe d’une cinquantaine d’entreprises, composé d’acteurs importants et plus modestes issus des secteurs de la distribution, de l’alimentation, des boissons et des détergents ainsi que des producteurs de matériaux et d’emballages, prennent l’initiative de se mettre ensemble afin de réfléchir à une solution durable pour la gestion des déchets d’emballages ménagers en Belgique. Dès 1994, Fost Plus voit le jour en tant qu’organisation privée financée par ses adhérents, dits les responsables d’emballages (les entreprises qui mettent des emballages sur le marché via la commercialisation de leurs produits emballés). Le rôle de Fost Plus est dès lors d’organiser et de gérer au nom de ces entreprises, la gestion des déchets d’emballages. La même année, la directive emballage voit le jour qui impose aux Etats membres d’atteindre des taux de recyclage et de valorisation pour leurs déchets d’emballages. En 1996, le cadre légal belge est mis en place, via un Accord de Coopération interrégional et la mise en place de la Commission Interrégionale de l’Emballage. Celui-ci impose aux responsables d’emballages de prendre en charge la reprise des déchets d’emballages qu’ils mettent sur le marché. Dès lors, tant les grandes entreprises que les PME responsables d’emballages, soutenues activement par les fédérations professionnelles, se rallient au système de Fost Plus. Aujourd’hui, vingt ans après sa création, les parties sont unanimes pour reconnaître que l’initiative est une réussite. La Belgique est le pays d’Europe où l’on trie et l’on recycle le plus d’emballages. Aucun des initiateurs du système n’aurait pu supposer à l’époque que le recyclage se développerait en l’industrie innovante et dynamique qu’elle est aujourd’hui ni qu’il était possible de recycler et de valoriser 90% des emballages ménagers mis sur le marché par les membres de Fost Plus. Le déchet d’emballage, jugé nuisible et sans valeur il y a 20 ans, est désormais considéré comme une véritable matière première secondaire recherchée et demandée. Mission et responsabilités de Fost Plus Fost Plus remplit une mission de service économique d’intérêt public qui consiste à promouvoir un système durable et efficace pour la collecte sélective, le tri et le recyclage des déchets d’emballage ménagers afin que ceux-ci soient ensuite transformés en nouvelles matières premières de qualité. Concrètement, toute entreprise qui commercialise des produits emballés sur le marché belge est soumise à une obligation légale de reprise et d’information quant à ces emballages1 . Depuis la révision de l’Accord de Coopération interrégional en 2008, la loi prévoit d’atteindre 90% de taux de valorisation2 des déchets, dont 80% de recyclage. 1 Directive européenne relative aux emballages établie en 1994 et revue en 2004 et Accord de Coopération interrégional établi en 1996 et revu en 2008. 2 Par valorisation des déchets, on entend un certain nombre de procédés qui permettent de ne pas simplement éliminer les déchets, mais de leur donner une fonction utilitaire. Le recyclage est considéré comme une forme de valorisation. La valorisation énergétique en est une autre Il peut s’agir ici de déchets utilisés comme combustibles dans une unité d’incinération munie de système de récupération d’énergie ou encore dans des procédés industriels de production comme, par exemple, dans les cimenteries.
  3. 3. Dossier de presse Afin d’atteindre les objectifs élevés en matière de recyclage, la grande majorité des entreprises adhèrent à Fost Plus. Ceci se fait via une contribution financière, calculée en fonction de la quantité et du type d’emballage que l’entreprise met sur le marché. Une fois membre, l’entreprise est en ordre avec la loi et peut bénéficier de l’ensemble des services offerts par Fost Plus. Fost Plus remplit sa mission en exerçant les responsabilités suivantes : - La promotion et la sensibilisation à la gestion responsable des déchets à travers des campagnes d’affichage, des spots radio et TV, des articles de presse –mais aussi la sensibilisation lors des festivals, une application mobile (Recycle !), des animations dans les écoles, etc. - La coordination des différents acteurs le long de la chaine, depuis la mise sur le marché, jusqu’au recyclage - Le financement de ces campagnes de sensibilisation, de la collecte, du tri et du recyclage des déchets ménagers. Chiffres-clés sur Fost Plus et sur les déchets d’emballages ménagers Fost Plus Plus de 20 ans d’existence 5.176 entreprises membres soit 92% du marché belge de l’emballage 2.361 emplois directs et 205 emplois indirects 130 millions d’euros de budget annuel de Fost Plus issu des cotisations des membres et la commercialisation des matériaux collectés auprès des recycleurs) Chiffres d’affaires : 146 millions d’euros Numéro 1 : Fost Plus a permis à la Belgique d’afficher le taux de recyclage le plus élevé d’Europe, voire du monde Plus de 200.000 téléchargements de l’application Recycle! Déchets d’emballages ménagers en Belgique 589 communes : toutes les communes de Belgique appliquent un système de collecte sélective 700.000 tonnes d’emballages sont recyclées annuellement, soit environ 30 kg de verre, 16 kg de PMC et 65 kg de papier-carton (dont 16 kg d’emballages) par an et par habitant. 91% des Belges déclarent trier leurs déchets 90% des emballages déclarés sont recyclés et 92% valorisés. Ceci équivaut à une économie de 417.000 tonnes de CO2 par an. Plus de 10 millions de tonnes de CO2 évitées depuis la création de Fost Plus Un coût net du système de 70 millions d’euros soit un peu plus de 6 euros par an et par habitant Un coût brut de 191 euros par tonne recyclée Un revenu moyen de la vente des matériaux collectés aux recycleurs de 92 euros par tonne Organigramme Comité de direction
  4. 4. Dossier de presse Conseil d’administration Le conseil d’administration est présidé par Pierre van Hentenrijk et composé de 27 personnes dont des représentants d’entreprises qui mettent des produits emballés sur le marché, des représentants de fédérations, d’entreprises d’emballages, … Parties prenantes du système Fost Plus Dans un domaine aussi complexe que le traitement des déchets d’emballages, l’implication de tous les acteurs, a permis de faire évoluer le système et d’obtenir les excellents résultats affichés par la Belgique en matière de gestion des déchets d’emballages. Cette implication a été renforcée au fil des ans par un dialogue permanent entre les partenaires, dans une démarche de co-création, d’innovation et d’amélioration constante. Les entreprises membres Les activités de Fost Plus ont pour but de soutenir ses membres dans la réalisation de leurs objectifs dans le domaine du développement durable. Les entreprises ne sont pas que des contributeurs financiers. Avec leurs fédérations, elles ont construit le système, siègent au conseil d’administration et participent aux différents groupes de travail qui influent dans les prises de décisions de Fost Plus (communication, législation, prévention, activités opérationnelles ...). Elles travaillent également à l’écoconception de leurs emballages, pour en assurer notamment la meilleure fin de vie possible que ce soit par le biais du recyclage ou d’autres modes de valorisation. Les trois Régions et les responsables politiques Les trois Régions ont soutenu un partenariat avec le monde de l’entreprise ainsi qu’une approche harmonisée pour tout le pays à travers l’action de la Commission Interrégionale de l’Emballage, qui délivre notamment les agréments, cadre légal de fonctionnement d’un organisme de gestion, d’une durée de 5 ans, et contrôle les résultats de ces organismes (Fost Plus et VALIPAC en l’occurrence). La Commission Interrégionale de l’Emballage, où siègent des responsables politiques, définit une approche cohérente qui garantit une gestion durable à long terme des déchets d’emballages ménagers. Les citoyens
  5. 5. Dossier de presse Fost Plus propose aux citoyens un système de collecte sélective efficace et désormais ancré dans les habitudes de comportement, elle les aide à trier correctement et garantit un recyclage optimal des emballages qu’ils trient. Tout part du geste de tri à la maison, au bureau, à l’école, au club de sport... Les citoyens sont réceptifs à l’importance d’un tri efficace et considèrent désormais les déchets différemment. Par ailleurs, le tri des déchets d’emballages ménagers a également favorisé la mise en place d’autres tris sélectifs, comme celui des piles et batteries, des déchets électriques et électroniques, des huiles et graisses … Les communes et intercommunales Fost Plus aide les administrations locales à proposer un service optimal à leurs habitants en restant attentifs aux besoins locaux et spécifiques et en cherchant la solution la plus adéquate, en étroite concertation. Les communes et intercommunales sont des partenaires incontournables car elles sont responsables de la gestion des déchets sur leurs entités. Elles forment le pont entre les citoyens et les collectes sélectives puisqu’elles informent et sensibilisent les citoyens et assurent le suivi des opérations. Les filières, des experts pour une veille technologique continue Fost Plus a construit des relations de confiance avec des experts techniques pour chaque type de matériau, organisées en « filières ». Celles-ci suivent les dernières avancées technologiques en termes de matériaux et de recyclabilité, afin que les instructions de tri et les spécifications soient adaptées aux réalités du terrain, tout en tenant compte des meilleures pratiques en la matière. Les opérateurs Les entreprises de collecte, les centres de tri et les recycleurs jouent un rôle central dans le système Fost Plus. Ils améliorent continuellement leurs modes de fonctionnement pour optimiser les différentes étapes de traitement et produire des matériaux recyclés de qualité : camions bi-compartimentés, stations de transfert, usage de logiciels de routage, automatisation des centres de tri ... Les médias Les médias jouent un rôle-clé de relais d’information et de sensibilisation des citoyens. Les collaborateurs Le système mis en place par Fost Plus génère pas moins de 2.361 emplois directs et 205 emplois indirects. Le secteur du recyclage est ainsi un moteur de progrès, non seulement environnemental et économique, mais aussi social. Des initiatives d’économie sociale ont par ailleurs été soutenues afin de remettre au travail des personnes qui étaient complètement déconnectées de la vie active. Fost Plus emploi pour sa part une cinquantaine de personne et entend offrir à ses collaborateurs un environnement de travail motivant et agréable, au sein duquel ils sont à même de réaliser leurs ambitions. Le réseau EXPRA Fort de l’expérience accumulée et des résultats obtenus, Fost Plus est considérée sur la scène internationale comme une organisation faisant autorité, qui partage son expertise. Fost Plus joue aussi de plus en plus fréquemment un rôle de conseiller dans des pays désireux de mettre sur pied leur propre système pour les déchets d’emballages ménagers. C’est pourquoi, en 2013, Fost Plus fût à la base de la création d’EXPRA (Extended Producer Responsibility Alliance). Il s’agit d’une organisation européenne qui milite pour une interprétation durable et authentique de la responsabilité des producteurs. Fin 2013, EXPRA comptait déjà 17 organisations qui, tout comme Fost Plus, sont responsables de la gestion des déchets d’emballages ménagers dans leur pays. Ces organisations sont préoccupées par les nouvelles évolutions susceptibles d’ébranler la bonne marche de la responsabilité des producteurs à long terme. Elles se sont rassemblées afin de défendre une dizaine de principes garantissant un système durable. Entre-temps, EXPRA est parvenue à se positionner en tant qu’interlocuteur privilégié pour les institutions européennes et joue un rôle de plate-forme d’échange d’expertise et de bonnes pratiques vis-à-vis de toutes les parties concernées (plus d’informations sur www.expra.eu)
  6. 6. Dossier de presse Le Point Vert Les ambitions de Fost Plus De façon globale, l’ambition de Fost Plus est de mettre en œuvre une gestion performante du système de recyclage des emballages ménagers dans les trois Régions afin de répondre aux défis écologique et sociétal d’une économie circulaire (où l’output de l’un devient l’input de l’autre) dite « bas carbone » (faible émission de CO2). Concrètement, Fost Plus envisage de se concentrer sur plusieurs chantiers dans l’avenir proche : 1. Le tri aussi en dehors du domicile La priorité de Fost Plus pour les années à venir est de faciliter encore davantage le tri hors du domicile. Si les citoyens belges ont intégré le principe du tri à la maison, Fost Plus va poursuivre ses efforts de sensibilisation en se concentrant sur l’importance de trier en tout lieu et à tout moment (à l’école, au travail, en déplacement, lors d’activités sportives, à l’hôpital, dans les festivals ou les parcs d’attraction, etc.) 2. Des matériaux collectés de qualité La qualité des matériaux collectés et triés influe fortement sur les prix proposés par les recycleurs, prix qui, par ailleurs, varient également en fonction de l’offre et de la demande ou de l’évolution du coût des matières premières. La priorité est de maintenir un niveau élevé de qualité des matériaux, en étroite collaboration avec les opérateurs. Pour atteindre cet objectif, il conviendra de mettre en place le cadre motivant nécessaire pour que tous les partenaires oeuvrent dans cette voie (système de bonus-malus par exemple) et de tester des initiatives novatrices afin de s’inscrire dans le cercle vertueux de l’amélioration continue (type de poubelles utilisé et signalétique qui l’accompagne). 3. Des opérations de tri et de collecte davantage optimisées Fost Plus et ses partenaires ont l’ambition d’aller encore plus loin dans l’optimisation des opérations de collecte. Il s’agit de garder les coûts sous contrôle et de réduire davantage les émissions de CO2, l’encombrement du réseau routier mais aussi les nuisances du trafic pour les riverains. Un travail de réflexion, en partenariat avec des experts d’autres horizons, devrait ouvrir la voie à l’innovation dans ce domaine. Des projets pilotes sur le recyclage d’autres emballages plastique que ceux de la fraction P (bouteilles et flacons en plastique) seront également réalisés. 4. Une informatisation accrue des opérations Une informatisation accrue permettra d’augmenter la fiabilité des données dans le cadre de processus internes et externes optimisés, tout en accentuant la simplification administrative. De plus, l’exploitation des données recueillies en sera facilitée et permettra de la sorte d’identifier avec acuité et pertinence d’éventuelles anomalies ou incohérences, ainsi que de procéder à toutes les analyses souhaitées. 5. Des coûts maîtrisés et stables Inventé au début des années 90 à l’initiative de DSD (Duales System Deutschland GmbH), le logo Point Vert sur un emballage indique que l’entreprise qui met le produit sur le marché contribue au financement de la collecte sélective, du tri et du recyclage des déchets d’emballages ménagers. Cela ne signifie pas que le produit ou l’emballage est composé de matières recyclées ou recyclables et ce n’est pas une instruction de tri.
  7. 7. Dossier de presse La durabilité d’un système se mesure aussi à sa pérennité économique. Bien que les entreprises et les citoyens soient de plus en plus sensibles aux enjeux environnementaux du traitement des déchets, ils restent aussi très attentifs au facteur coût et attendent de la stabilité. Fost Plus compte dès lors rester très attentifs à la maîtrise de ses coûts, en rationnalisant les processus internes pour offrir le meilleur service aux parties prenantes et en travaillant encore plus avec les opérateurs sur l’optimisation des activités de collecte de tri et de recyclage. 6. Des emballages repensés Les outils et services développés par Fost Plus ne se limitent pas à la recyclabilité. D’autres actions, d’écoconception garantissant la meilleure utilisation du produit et la meilleure fin de vie de son emballage, sont également proposées. Ces outils ont été créés en collaboration avec les entreprises et leurs fédérations. Afin de poursuivre dans cette voie, une plateforme d’expertise axée sur l’optimisation des emballages sera développée, afin de stimuler le partage des connaissances et les projets de co-création dans le domaine de l’écoconception. 7. Le développement de l’expertise au-delà des frontières Le système belge de traitement des déchets d’emballages jouit d’une belle reconnaissance internationale grâce à ses résultats et son excellent rapport coût/efficacité. Fost Plus veut rester une référence internationale et, via EXPRA, pérenniser un principe de Responsabilité Élargie des Producteurs au niveau européen qui garantit la gestion durable, transparente et efficace des emballages. Fost Plus est d’ailleurs parmi les premiers à adopter le code de conduite préconisé par EXPRA. 8. Des collaborateurs compétents et engagés 74% des emplois générés par le système mis en place par Fost Plus sont accessibles à des personnes peu qualifiées qui, grâce à des formations pratiques, peuvent élever leur niveau de compétences et faire évoluer leur carrière (étude RDC Environnement, avril 2014). Des initiatives d’économie sociale ont été soutenues afin de remettre au travail des personnes qui étaient complètement déconnectées de la vie active. Fost Plus ambitionne d’élargir l’éventail des formations proposées pour soutenir les activités de collectes hors domicile (équipes de nettoyage, opérateurs …). Le facteur de pénibilité continuera à être pris en compte, par exemple via des projets pilotes de collectes en conteneurs. Les formations à l’assertivité seront intensifiées pour les collecteurs ou gardiens de parcs à conteneurs, pour que ceux-ci puissent mieux communiquer avec la population. Contacts presse FOST PLUS Youri Sloutzky youri.sloutzky@fostplus.be T +32 2 775 04 98 M +32 494 91 80 77 Whyte Corporate Affairs Marine Catlin mc@whyte.be T +32 2 738 06 20

×