Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Workshop Biomimicry: Thibault Prévost - MEDDE

1,071 views

Published on

Démarche de normalisation internationale de la "biomimétique"

Published in: News & Politics
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Workshop Biomimicry: Thibault Prévost - MEDDE

  1. 1. Ministère de l'Écologie, du Développement durable, et de l’Énergie www.developpement-durable.gouv.fr Démarche de normalisation internationale de la « biomimétique » Ateliers innovation responsable Centre francilien de l’innovation Jeudi 18 avril 2013 Thibault Prévost Commissariat Général au Développement Durable Direction de la recherche et de l’innovation
  2. 2. ISO/TC 266 « Biomimetics » •  Démarche de normalisation portée à l’ISO par l’Allemagne (DIN) •  Création d’un nouveau comité technique international – « ISO/TC 266 Biomimetics » – en 2011 •  Domaine d’activités de normalisation proposé : « méthodes et approches de la biomimétique, incluant les résultats les plus récents des projets de R&D » •  Principaux objectifs visés : clarifier la terminologie ; explorer le potentiel et les limites de la démarche biomimétique en tant qu’outil d’innovation •  3 groupes de travail constitués sur : concept et stratégie, structures et matériaux, optimisation biomimétique •  Pays participants : Allemagne, Belgique, Chine, Corée du Sud, France, Israël, Japon, République Tchèque, Royaume-Uni
  3. 3. La « biomimétique » : de quoi s’agit-il ? •  Approche fondée sur l’observation du monde vivant et visant le développement d’applications techniques (produits, processus) •  Démarche pluridisciplinaire par construction, à l’interface des sciences du vivant et des autres champs du savoir, reposant principalement sur : •  l’analyse d’un (ou de) modèle(s) biologique(s) identifié(s) •  la conceptualisation de ce(s) modèle(s) •  le transfert des concepts obtenus vers une application donnée •  Démarche ambitionnant de mobiliser à la fois chercheurs et industriels •  Méthodologie non nécessairement soutenable dans ses résultats
  4. 4. Soutenir la démarche de normalisation au CGDD, c’est… •  Encourager la diffusion de la méthode biomimétique en tant qu’outil potentiel d’innovations durables •  Accompagner les activités des PME œuvrant sur des sujets prospectifs dans ce domaine •  Renforcer les liens entre communautés de chercheurs et d’industriels et faciliter la traduction de résultats de recherche en « produits » de marché •  Promouvoir l’interdisciplinarité en recherche et développement •  Assurer une veille à l’international, susceptible d’alimenter la réflexion de l’État sur les travaux de recherche et développement à stimuler dans ce domaine
  5. 5. La biomimétique (« Bionik ») outre-Rhin •  Est assimilable à une discipline technique, à l’interface de la recherche et du développement •  Est promue par une communauté d’experts structurée en société savante (« Société de biologie technique et de biomimétique ») et réseaux de chercheurs et d’entrepreneurs (« Biokon » et réseau de compétences « Biomimetik ») •  S’appuie sur des éléments de langage et un corpus de connaissances techniques diffusés via des publications scientifiques dédiées (e.g. « Journal de génie bionique », « Biomimétique et bioinspiration ») •  Donne matière à enseignement
  6. 6. Réseaux d’acteurs institutionnels en R&D biomimétique en Allemagne •  Association « Biokon » au niveau fédéral •  Créée avec le soutien du ministère fédéral de l’éducation et de la recherche (BMBF) •  Comprend une trentaine d’institutions de recherche/ enseignement et une dizaine d’entreprises •  Assume des missions de mise en réseau, formation, conseil, dissémination et communication, « lobbying » •  Réseau de compétences « Biomimetik » au niveau régional (Bade- Wurtemberg) •  Créé sous l’impulsion du ministère de la science, de la recherche et des arts du Bade-Wurtemberg •  Axé initialement sur la biomimétique des plantes •  En étroit lien avec « Biokon »
  7. 7. Soutien public allemand à la R&D en biomimétique •  Formalisation d’éléments de stratégie politique au niveau fédéral en soutien à l’innovation dans le domaine (« Innovationen aus der Natur / Förderkonzept Bionik ») •  Appui à la constitution de réseaux dédiés aux niveaux fédéral et régional (cf. « Biokon » et « Biomimetik ») •  Développement de recherches et de démonstrateurs biomimétiques au travers de dispositifs de financement spécifiques (e.g. concours d’idées « Biomimétique – innovations issues de la nature », programme BIONA) •  Octroi de bourses à jeunes chercheurs •  Attribution occasionnelle de prix à des chercheurs ayant développé une approche biomimétique (cf. prix de l’Environnement de la fondation fédérale allemande pour l’environnement)
  8. 8. Normalisation de la biomimétique : rappel des principaux jalons •  Décembre 2011 : lancement du comité ISO/TC 266 •  Juin 2012 : réunion d’information sur la démarche ISO biomimétique au siège d’AFNOR •  Septembre 2012 : élaboration d’une première position française en préparation de la réunion du comité ISO •  Octobre 2012 : première réunion du comité ISO à Berlin (participation d’une délégation française mandatée par AFNOR) •  Janvier 2013 : lancement des activités de la Commission miroir française •  Avril 2013 : deuxième réunion de la Commission miroir française •  Mai 2013 : deuxième réunion ISO à Paris Responsable AFNOR/BIOMIM : M. Trabelsi (mohamed.trabelsi@afnor.org)

×