Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Deroulement de-la-rencontre-le-monde devient plus beau

493 views

Published on

Le pardon avec l'aveugle de Siloé et des témoins de la foi
déroulement intégral sur http://catechismekt42.blogspot.com/2011/04/cate-le-pardon-avec-laveugle-de-siloe.html

Published in: Spiritual
  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

Deroulement de-la-rencontre-le-monde devient plus beau

  1. 1. Découverte du sacrement individuel du pardon - KT42 - catéchèse 2007-2008 Pardon : Le monde devient plus beau en faisant le bien 1ère étape : => Un monde à rendre encore plus beau (2 heures) Objectif : Constater qu’en faisant ce qui est bien, ceux qui luttent contre le mal rendent le monde encore plus beau. Dieu a trouvé beau et bon ce qu’il a fait. Cela est raconté dans le livre de la Genèse au chapitre 1. Dieu nous a donné ce monde pour que nous vivions heureux. Il veut notre bonheur parce qu’il nous aime. Démarche : Observer les hommes autour de nous qui font du bien. La Création est belle, les hommes la rendent encore plus belle quand ils œuvrent pour la sauvegarde de la nature ; quand ils s'aiment les uns les autres et bâtissent la paix ; quand ils rendent grâce à Dieu pour sa Création. Des témoins ont achevé le monde Objectif : Aider les enfants à découvrir que beaucoup de choses peuvent « achever » le monde : la science, l’art, aussi bien que l’entraide ou la joie partagée. Les aider à découvrir qu’un monde inachevé, c’est un monde qui laisse place à leur imagination, à leur liberté ; à leur activité créatrice. Parler de quelques témoins : Haroun Tazieff : Tazieff, Haroun (1914-1998), volcanologue belge. Biographie sur Wikipedia1 L’observation du mont Kitouro en 1948 lui permet de se découvrir une passion pour la volcanologie. Ces livres, écrits entre deux expéditions, font de lui une figure majeure de la volcanologie, qu’il a largement contribué à populariser. L’Abbé Pierre : (1912-2007 ), fondateur de la communauté d’Emmaüs en 1949. Biographie sur Wikipedia2 Labbé Pierre a créé la communauté Emmaüs des chiffonniers-bâtisseurs, « compagnons » qui se consacrent à la construction d'abris provisoires pour les sans-domicile (« cités d’urgences »), dont il partage le quotidien. 1 "Haroun Tazieff - Wikipédia." 2004. 8 Jan. 2014 <http://fr.wikipedia.org/wiki/Haroun_Tazieff> 2 "Abbé Pierre - Wikipédia." 2004. 8 Jan. 2014 <http://fr.wikipedia.org/wiki/Abb%C3%A9_Pierre>
  2. 2. Découverte du sacrement individuel du pardon - KT42 - catéchèse 2007-2008 Mère Teresa (1910-1997) Biographie sur Wikipedia3 En 1948, elle s’installe toute seule dans un quartier pauvre de Calcutta. Elle ouvre une école pour les enfants pauvres, leur apprend à écrire, à rendre l’eau potable… . Des jeunes filles indiennes ont rejoint Térésa, elles forment un groupe qu’elles ont décidé d’appeler les « Missionnaires de la Charité ». Térésa est devenue Mère Térésa de Calcutta. François d’Assise En savoir plus sur Wikipedia4 Né en 1186, fils d’un riche marchant drapier, François dépense beaucoup d’argent et aime faire la fête. Mais un jour il entend le Christ lui dire « François, va et répare ma maison qui tombe en ruines »Il décide alors de tout quitter et de suivre Jésus. Pauvre et vagabond, il part annoncer l’Evangile et répand la paix et la joie autour de lui. Aimant la nature, il compose un cantique pour louer Dieu. Il aime à chanter la joie de Dieu. Il annonce que Dieu est bon, que la création est bonne. Jeanne d’Arc En savoir plus sur Wikipedia5 La France connaît depuis 1337 une guerre qu’on appelle la Guerre de Cent Ans. Jeanne d’Arc, fille d’un laboureur, dans la vallée de la Meuse, en 1412. Alors que le pays est divisé, Jeanne en tant que bonne chrétienne entend l’appel de Dieu à rétablir la paix dans le royaume de France. Elle est faite prisonnière en tentant de libérer Compiègne. Elle est jugée et condamnée pour hérésie. Elle est brûlée vive. Vingt ans plus tard on reconnaîtra qu’elle a été injustement été condamnée. Au cours de son procès, elle a impressionnée ses juges par sa foi, par sa droiture. Louis Pasteur (1822-1895) : Biographie sur Wikipedia6 Chimiste et biologiste français né à Dole. Il étudia la maladie des vers à soie, puis après une étude sur les vins, il réalisa une méthode de conservation des bières : la pasteurisation. Il réalisa le vaccin contre la maladie du charbon, contre la rage qui lui valut la gloire en 1886. Ses travaux furent couronnés par la création de l’Institut Pasteur en 1888. Jean-Sébastien Bach (1685-1750) En savoir plus sur Wikipedia7 Ses œuvres de musiques religieuses vocales ou instrumentales sont très connues. Et nous ? pouvons-nous achever le monde ? Dire aux enfants : “Toi aussi tu peux faire comme eux”. ● En apprenant à connaître la nature et en la protégeant. ● En essayant de partager avec les plus pauvres ; le Carême est une période privilégiée pour le partage. 3 "Mère Teresa - Wikipédia." 2004. 8 Jan. 2014 <http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A8re_Teresa> 4 "François d'Assise - Wikipédia." 2004. 8 Jan. 2014 <http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_d'Assise> 5 "Jeanne d'Arc - Wikipédia." 2003. 8 Jan. 2014 <http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_d'Arc> 6 "Louis Pasteur - Wikipédia." 2003. 8 Jan. 2014 <http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Pasteur> 7 "Johann Sebastian Bach - Wikipédia." 2003. 8 Jan. 2014 <http://fr.wikipedia.org/wiki/Johann_Sebastian_Bach>
  3. 3. Découverte du sacrement individuel du pardon - KT42 - catéchèse 2007-2008 ● En remerciant Dieu pour ce qu’il te donne : le soleil, les fleurs, l’amitié, la joie… . Quand tu fais cela, tu fais ce qui plaît à Dieu ; tu construis et tu édifies le Royaume de Dieu Jésus a montré l’exemple Jésus a passé sa vie à rendre le monde plus beau. L’apôtre Pierre a dit de lui « Il est passé en faisant le bien ». Jésus a toujours agi en faisant le bien autour de lui : accueil des plus pauvres, considération pour chacun. Il a pardonné, il a écouté, il a guéri des malades, il a apporté du réconfort… . Donner aux enfants une BD sur le ministère de Jésus. Regarder ensemble les images. Laisser les enfants s’exprimer sur ce qu’ils voient. 2ème étape : => ça va mal Objectif : Découvrir que le monde voulu par Dieu est seulement en cours de réalisation et que cette réalisation se heurte à des obstacles importants. Le monde souffre Démarche : A partir d’articles et photos de journaux, montrer que le monde est confronté à la souffrance et au malheur. Entamer le dialogue avec les enfants. Coller sur le cahier des enfants de images ou réaliser un panneau commun. Echange : Oui, ça va mal. Dans ce monde si beau créé par Dieu, on voit bien que tout ne va pas bien. La terre est remplie de violence et de haine. Les choses vont mal. (Ne pas sombrer dans le catastrophisme. Ne pas oublier l’étape précédente et la suivante : Dieu veut nous sauver du mal).
  4. 4. Découverte du sacrement individuel du pardon - KT42 - catéchèse 2007-2008 Réfléchir à ce qui nous touche chaque jour. Donner une liste de mots aux enfants. Dans la liste, souligner les mots qui dans leur vie évoquent une souffrance. (Rester discret pour ne pas trop entrer dans la vie privée des enfants). Liste non exhaustive de mots : famille – santé – école – handicap – frère – sœur - grand-mère – chômage – logement – divorce – mort – argent – grand-père – vol – incendie – hôpital – vacances – régime – moquerie – examen – pauvreté – solitude – cafard – jalousie – prison – voiture – 3ème étape : => Dieu veut nous sauver du mal Objectif : A partir de l’aveugle de Siloé Jean chapitre 9, 1-11 découvrir l’Alliance éternellement fidèle de Dieu en Jésus. Jean 9, 1-11 http://bible.catholique.org/evangile-selon-saint-jean/3272-chapitre-9 1 Jésus vit, en passant, un aveugle de naissance. 2 "Maître, lui demandèrent ses disciples, est-ce que cet homme a péché, ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle?" 3 Jésus répondit : "Ni lui, ni ses parents n'ont péché, mais c'est afin que les oeuvres de Dieu soient manifestées en lui. 4 Il faut, tandis qu'il est jour, que je fasse les oeuvres de celui qui m'a envoyé; la nuit vient, où personne ne peut travailler. 5 Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde." 6 Ayant ainsi parlé, il cracha à terre, fit de la boue avec sa salive, puis il l'étendit sur les yeux de l'aveugle, et lui dit: 7 "Va, lave-toi dans la piscine de Siloé (mot qui se traduit: Envoyé)." Il partit, se lava, et s'en retourna, voyant clair. 8 Les voisins, et ceux qui l'avaient vu auparavant demander l'aumône, disaient: "N'est-ce
  5. 5. Découverte du sacrement individuel du pardon - KT42 - catéchèse 2007-2008 pas là celui qui était assis et mendiait?" 9 Les uns répondaient: "C'est lui"; d'autres: "Non, mais il lui ressemble." Mais lui disait: "C'est moi." 10 Ils lui dirent donc: "Comment tes yeux ont-ils été ouverts?" 11 Il répondit: "Un homme, celui qu'on appelle Jésus, a fait de la boue, il l'a étendue sur mes yeux, et m'a dit: Va à la piscine de Siloé et lave-toi. J'y ai été, et, m'étant lavé, j'ai recouvré la vue." Démarche : Lire le chœur parlé de l’aveugle de Siloé Jean 9,1-38 à 8 voix (le narrateur, les disciples, Jésus, les parents, les voisins, les pharisiens, les juifs, l’aveugle). Echange : Essayer de comprendre le sens du texte. Faire ressortir que : ● Les juifs croyaient que l’aveugle avait un handicap parce que ses parents ou lui avaient péché. Bien sûr ce n’est pas le cas. ● Qu’est-ce que le péché ? ○ commettre une faute envers Dieu ○ manquer d’amour envers Lui et les autres ○ faire le mal consciemment ○ c’est aussi ce qu’on ne fait pas comme par exemple refuser d’aider quelqu’un qui a besoin de nous => c’est un refus d’alliance avec Dieu. ● Que répond Jésus aux propos des gens ? => Que ce ne sont ni ses parents, ni lui qui ont péché. C’est pour qu’en lui se manifestent les œuvres de Dieu. ● Pourquoi est-il aveugle ? => C’est comme ça, personne n’y peut rien, on naît comme on naît. Il n’est pas aveugle à cause du mal qu’il a fait ou que ses parents auraient fait. Ce n’est pas non plus à cause de Dieu. Au contraire, la volonté de Dieu est de nous délivrer du mal. {Mais, on peut tout de même faire attention de ne pas trop polluer la nature, nos déchets toxiques sont
  6. 6. Découverte du sacrement individuel du pardon - KT42 - catéchèse 2007-2008 la cause de nombreuses maladies, malformations…}. ● Qu’a fait Jésus ? => Il a guéri cet aveugle, il lui a rendu la vue. ● Qu’est-ce que cela signifie ? => Jésus agit, guérit au nom de Dieu. En lui, se manifestent les œuvres de Dieu, c'est-à-dire que par Jésus, Dieu recréé à partir de ce qui est imparfait, un monde tout neuf, solide, où le malheur n’a plus de place. Jésus vient de Dieu. Jésus est la lumière du monde. Chant : « Je suis aveugle » réf.14309 8 4ème étape : Les signes du Christ Matériel : 12 fiches où l’on écrit 6 verbes : TOUCHER – ORDONNER DE SE LAVER – ALLER – NE PAS FAIBLIR – CROIRE et 6 attitudes de foi : TENDRESSE - OBÉISSANTE - ESPÉRANCE - JOIE - PERSEVERANCE – FOI. Objectif : Comprendre que les signes donnés par Jésus sont des signes de vie et des signes de la tendresse de Dieu. Démarche : Reprendre le texte de l’aveugle de Siloé Jean n9,1-38 Repérer 2 transformations vécues par l’aveugle : ● Il est aveugle et il renaît « voyant » à la piscine de siloé. ● S’ouvrant à la lumière du jour, il voit Jésus et le reconnaît comme Seigneur. => En faisant ce travail, insister sur l’importance de la foi de l’homme et sur les signes faits par Jésus : une parole et un geste pour que l’homme voit. Cela nous rappelle les sacrements où il y a toujours un geste du prêtre accompagné d’une parole. => A quel sacrement cela nous fait-il penser ? => Le baptême. Le signe de l’eau est le signe d’une nouvelle naissance. Comme pour le baptême, cet aveugle naît à une nouvelle vie, celle d’un voyant. Activités : Mettre les 6 fiches attitudes en vrac sur la table et demander aux enfants quelles attitudes de foi peuvent être rapprochées des actes. Toucher => Tendresse Ordonner de se laver => Obéissance Aller => Espérance Voir => Joie Ne pas faiblir => Persévérance 8 "Chantons en Eglise - L'année à travers chants - ed.SM." 2010. 8 Jan. 2014 <http://www.chantonseneglise.fr/album.php?album=179>
  7. 7. Découverte du sacrement individuel du pardon - KT42 - catéchèse 2007-2008 Croire => Foi 5ème étape : Notre relation aux autres. Et nous, ne sommes-nous pas quelquefois fois aveugles ? Objectif : Se découvrir pécheur. Reconnaître ses fautes : parfois on fait le mal. Démarche : A partir d’une silhouette, repérer les parties du corps avec lesquelles nous nous rendons pécheurs. Activités : Demander aux enfants de dessiner une silhouette sur leur cahier.
  8. 8. Découverte du sacrement individuel du pardon - KT42 - catéchèse 2007-2008 1/ Aider les enfants à reconnaître les fautes qu’ils peuvent commettre : (Cette proposition a été prise sur le site Idées caté) 1. Avec leur bouche 2. Avec leurs mains 3. Avec les yeux 4. Avec leurs oreilles 5. Avec leurs pieds 6. Avec leurs corps 7. Avec leurs pensées A chaque énumération, les écrire autour du petit bonhomme sur le cahier. ● Avec la bouche: je peux mentir ( à mes parents lorsque je ne veux pas avouer une bêtise, à mes frères et soeurs quand je veux être tranquille, à la maîtresse pour ne pas me faire gronder...); je peux médire ( dire du mal de quelqu'un pour le "détruire" aux yeux des autres) ; je peux me moquer ("Tu as vu celui-là comment il est habillé ?") ; je peux être impoli ( être grossier, ne jamais dire s'il te plaît, merci, pardon) ; je peux blesser l'autre ("Tu es vraiment nul !", "Pauvre idiot !", "Imbécile !" ...). ● Avec les mains: je peux être égoïste (refuser de partager ma colle, mes disques, mes jeux ...); je peux voler (prendre ce qui n'est pas à moi) ; je peux me battre (donner des coups) ; je peux abîmer volontairement le bien des autres (crayonner les tables à l'école, chiffonner le beau dessin de ma soeur,...). ● Avec les yeux : je peux tricher (à l'école, aux jeux,...), lancer des regards moqueur. ● Avec les oreilles : je peux refuser d'écouter. ● Avec les pieds : je peux donner des coups ou taper lorsque je suis en colère. ● Avec le corps: je peux manquer de respect en bousculant les autres... ● Avec la pensée : je peux être jaloux ( d'un cadeau qu'ont eu mes frères et soeurs, d'un copain qui a d'autres amis que moi, de la bonne note du voisin alors que je n'ai pas beaucoup travaillé) ; je peux refuser de pardonner (quelqu'un qui m'a fait du mal et qui s'excuse) ; je peux refuser d'aider, toujours penser à moi et oublier les autres ; je peux avoir envie de posséder beaucoup de choses juste pour moi ; je peux avoir envie de commander, de dominer les autres et oublier de rendre service ou de recevoir les conseils d'autrui ; je peux aussi aimer recevoir des autres ( des cadeaux, de l'amitié, du courrier, des invitations, une visite,...) et ne jamais rien leur donner ; et inversement, je peux refuser de recevoir un cadeau, ne pas accueillir ce qui vient d'un autre (et cela peut blesser profondément une personne) ; je peux avoir aussi envie de demander beaucoup à Dieu pour mon profit personnel et ne jamais faire avancer d'un pas le Royaume de l'Amour. Faire la différence entre péché et bêtise • Bien leur dire que le péché, c'est le mal commis volontairement. Casser un verre n'est pas un péché si on ne le fait pas exprès...
  9. 9. Découverte du sacrement individuel du pardon - KT42 - catéchèse 2007-2008 • Le péché, c'est tout ce qui peut blesser l'autre, tout ce qui peut couper les liens entre les hommes, tout ce qui va à l'inverse de la communion. • Dans la vie, il y a des règles et des lois différentes : règles du jeu, code de la route… Mais il n’y a qu’une loi parfaite, la Loi de l’amour de Dieu. Les erreurs de calcul, les fautes d’orthographe, et lorsque on ne fait pas exprès de faire mal ne sont pas des péchés. Mais refuser la loi de l’amour de Dieu, décider de faire mal à qq’un c’est un péché. Le péché est le refus de vivre en relation avec Dieu. Toutes ces choses nous rendent aveugles et nous empêche de voir l’amour de Dieu. C’est le pardon qui nous fait passer de l’obscurité à la lumière. 2/ Faire le jeu des mots entremêlés 3/Échanger sur les mots trouvés : pardon – pardonner – pénitence… en insistant sur pardonner et recevoir le pardon. ● Pardonner : c’est donner par-dessus, totalement gratuitement. Ce n’est pas seulement renoncer à punir une offense, c’est proposer à celui qui nous a fait du mal de se réconcilier. Ce n’est pas non plus oublier le mal qu’il nous a fait, car on n’est pas amnésique. C’est lui dire « je t’aime quand même » et repartir dans une relation de confiance. ● Recevoir le pardon : C’est demander pardon à celui à qui on a fait du mal et accepter qu’il nous donne son pardon. Notre relation à Dieu est touchée quand on a brisé notre relation aux autres. Cette relation de « pardonner et recevoir le pardon » doit donc se vivre dans une relation à Dieu. Dieu nous pardonne quand nous demandons son pardon. Les hommes qui ont
  10. 10. Découverte du sacrement individuel du pardon - KT42 - catéchèse 2007-2008 accueilli le pardon de Dieu deviennent capables de pardonner à leur tour 4/ Donner la marguerite du pardon aux enfants Sur chaque pétale est notée une phrase: est-ce que je pense à mes parents ? est-ce que je frappe les autres ? est-ce que je méprise les autres ? etc Les enfants colorient le pétale qui correspond au péché qu’ils peuvent commettre. Cette marguerite sera apporté au prêtre lorsqu’ils recevront individuellement le sacrement du pardon. C’est un outil de dialogue, car il n’est pas toujours facile pour les enfants de voir de quelle façon ils font peut être le mal. 6ème étape : recevoir le sacrement du pardon

×