Creations Lingerie 2010 by Juliette Dekeyser

489 views

Published on

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Creations Lingerie 2010 by Juliette Dekeyser

  1. 1. Lingerie Post 2010:Gabarit 230 x 300 28/07/10 15:59 Page 2 collector Quelles tendancesepour 2010 ? la lingeri post Q ue nous réserve la lingerie féminine ces prochaines années ? Quelles formes, quelles matières, quelles couleurs et quels usages seront à l’honneur ? Deux bureaux de style internationaux nous dévoilent les tendances lingerie de demain avec en porte-parole, Pascale Briand, styliste lingerie pour Carlin International et Florence Peyrichou, coordinatrice style-lingerie pour Nelly Rodi. réations Lingerie : La lingerie « dite bio » apparaît de plus en plus dans les collections, pensez-vous qu’elle représente l’enjeu majeur des années à venir ? Pascale Briand : La lingerie verte n’a pas le même enjeu que dans l’alimentaire et la santé : le bénéfice produit n’est pas très évident en lingerie. On peut, en effet, tenter de recycler des matières synthétiques, en revanche, il est difficile d’utiliser des matières bio en lingerie car elles sont très peu flatteuses et certainement trop basiques. Il est important que la lingerie dite « éco-friendly » ne soit pas une punition pour la cliente et qu’elle fournisse un choix de produits qui plaisent avec des matières séduisantes. Je pense donc que l’enjeu des prochaines années est davantage « éthique » que « vert » et ceci essentiellement dans le processus de fabrication. La diminution de l’empreinte carbone et la lutte contre les délocalisations répondent à C cette ambition éthique, alors que les délocalisations vont à son encontre. Il est vrai que certaines marques se sont lancées dans la production verte, mais « l’éco-friendly » en lingerie se développe surtout grâce à des personnalités fortes, comme Stella McCartney qui crée sa première ligne bio en 2008 (coton biologique, culottes brodées en soie) et à des petits créateurs. Jours après Lunes propose ainsi des produits antibactériens et bio pour ses collections mères-filles ; et la marque Aniélina des produits pour femmes enceintes au coton d'origine biologique. Avec ces marques, on comprend What trends for post 2010 lingerie? What has feminine lingerie in store for us over the next years? What shapes, fabrics, colours and uses will have the place of honour? Two international style forecasters reveal tomorrow’s lingerie trends through their spokespersons, Pascale Briandan, lingerie designer at Carlin International, and Florence Peyrichou, lingerie-style coordinator at Nelly Rodi. Pascale Briand, styliste lingerie pour Carlin International. Pascale Briand, lingerie designer at Carlin International. 60 Créations Lingerie: So-called “organic” lingerie is increasingly appearing in collections, do you think that it will be a major trend for the coming years? Pascale Briand: “Green” products in lingerie do not have the same implications as in food and health: the benefit of the product is not very obvious in lingerie. We could, admittedly, try and recycle synthetic fabrics. As for organic fabrics, it is difficult to use them in lingerie since they are not very flattering and most certainly too basic. It is important that so-called “eco-friendly” lingerie is not a punishment for customers and that it offers a choice of articles that please in attractive fabrics. I therefore think that the trend over the next years is more likely to be “ethical” than “green” and mainly in the manufacturing process. Reducing the carbon footprint and combating relocation are ways of achieving this goal of ethical production, whereas relocation goes against it. It is true that some brands have launched out into green production but eco-friendly products in lingerie are developing mainly thanks to strong personalities, such as Stella McCartney who created her first organic range in 2008 (organic cotton, silk-embroidered panties) and small designers. Jours après Lunes proposes anti-bacterial and organic products for its mother-daughter collections; and the Anilina brand proposes products for expectant mothers in organic cotton. With these brands we Créations Lingerie G n°163 / Collector G Août-septembre-octobre 2010
  2. 2. Lingerie Post 2010:Gabarit 230 x 300 28/07/10 15:59 Page 3 bien le message écologique passé. La lingerie « éco-friendly » doit donc répondre à une certaine éthique et avoir un message fort et légitime. Florence Peyrichou : « Le bio » est une orientation nouvelle qui se développe chez les marques en lingerie, essentiellement en lingerie de nuit, quoique maintenant aussi en corseterie. Les marques cherchent à utiliser des fibres naturelles pour le côté « green » et confortable, comme les fibres de hêtre, le bambou ou même la soie. La marque anglaise Poule de Luxe a ainsi créé plusieurs lignes de lingerie de nuit en lin et en satin pur soie. Punto Blanco s’est aussi engagé dans la « lignée verte » avec des produits en coton bio. J’ai donc l’impression que les marques se tournent vers le « green », non pas forcément pour faire un « buzz marketing », mais surtout par pure conviction. Par ailleurs, la baisse des prix des produits bio amène une certaine démocratisation de l’offre verte sur le marché de la lingerie, au grand plaisir des consommatrices qui sont plus en plus sensibles à de produits intimes et bio. Créations Lingerie : Vers quelles tendances, la lingerie va-t-elle se tourner demain, au niveau du style, des formes et des couleurs ? Pascale Briand : Aujourd’hui, la féminité est associée à une force, les femmes se sentent fortes si elles sont féminines. La lingerie doit donc s’adapter à cette nouvelle perception féminine. Deux grandes tendances en lingerie vont ainsi se développer : une corseterie très féminine et une lingerie à « effet lissant ». Nous croyons au retour de la lingerie glamour des années 50’s avec en plus une remise en perspective de la confiance en soi. La corseterie séductrice est désormais liée à la notion de pouvoir et de force. On a un retour aux formes obus qui projettent la poitrine en avant et soulignent une silhouette conquérante. Après 15 ans de bonnets moulés qui effacent, can see that the eco-friendly message has got through. “Ecofriendly” lingerie must therefore comply with certain ethics and have a strong, legitimate message. Florence Peyrichou: “Organic” is a new trend that is developing among lingerie brands, mainly in night lingerie, although now also in corsetry. The brands are seeking to use natural fibres for their “green”, comfortable side, such as beech fibres, bamboo and even silk. The English brand, Poule de Luxe, has created several night lingerie lines in linen and pure silk satin. Punto Blanco is also following the “green” lingerie trend with organic cotton products. My impression is that that the brands are turning towards “green” not necessarily for a marketing buzz but more by pure conviction. Moreover, the drop in the prices of organic products is leading to a certain democratisation of the green offer on the lingerie market, to the great pleasure of consumers who increasingly appreciate intimate articles in organic fabrics. « Le bio » est une nouvelle orientation qui se développe principalement en lingerie de nuit. “Organic” is a new trend that is developing among lingerie brands, mainly in night lingerie. Août-septembre-octobre 2010 G n°163 / Collector G on va aujourd’hui dans le sens d’une réaffirmation des rondeurs avec beaucoup de découpes. L’invisibilité n’est plus la valeur dominante de demain, la silhouette s’affirme et se montre. De plus, les grandes tailles sont sorties de leur niche, on veut faire valoir ses formes avec plus de décorum et de fantaisie. Parallèlement à cette corseterie, une lingerie à esprit lissant et galbant se développe. Les matières sont en perpétuelle transformation et permettent aux sous-vêtements de « lisser » les formes grâce à des matières légères et gainantes. On revient aux robes moulantes en maille, il n’est pas possible de montrer le moindre défaut ! La culotte haute et couvrante succède ainsi aux strings et shorties. En revanche, le produit doit être de plus en plus séduisant. Pour ce faire, on joue avec des effets voile, des incrustations en dentelle, des jeux de surpiqûres, de la transparence et des rendus satiné. Grâce aux innovations technologiques, on a une vraie technicité au niveau du produit, on peut par exemple avoir une gaine avec zéro couture, des zones plus renforcées, des transparences et « un maintien plus relâché ». Les belles découpes sont l’avenir de la lingerie. Au niveau des couleurs, on cherche une alternative au duo noir rouge et on privilégie davantage les dégradés de violets, de verts et de bleus, amenant des couleurs prune, bleu canard, bleu nuit et Florence Peyrichou, coordinatrice style-lingerie pour Nelly Rodi. Florence Peyrichou, lingeriestyle coordinator at Nelly Rodi. Créations Lingerie: Which trends will influence the lingerie of tomorrow, as regards style, shapes and colours? Pascale Briand: Today femininity is associated with power, women feel strong if they are feminine. Lingerie must therefore adapt to this new perception of femininity. Two major trends will therefore develop in lingerie: very feminine corsetry and lingerie with a “smoothing” effect. We believe that the glamour lingerie of the 1950s will make a come back with a new perspective on self-confidence. Seductive corsetry is now linked to the concepts of power and strength. There is a return to bombshell shapes that push the bust forward and underline a conquering silhouette. After 15 years of moulded cups that erase shapes, today the trend is towards a reaffirmation of curves with a lot of cut outs. Invisibility is no longer the dominant value for tomorrow, the silhouette asserts and shows itself. In addition, fuller figures have come out of hiding and want to show their curves with more decorum and imagination. Alongside this corsetry, lingerie that smoothes and shapes is de- Créations Lingerie 61
  3. 3. Lingerie Post 2010:Gabarit 230 x 300 28/07/10 15:59 Page 4 collector “ On note un retour aux formes obus qui projettent la poitrine en avant et soulignent une silhouette conquérante. There is a return to bombshell shapes that push the bust forward and underline a conquering silhouette. La corseterie séductrice est désormais liée à la notion de pouvoir et de force. ” Pascale Briand La lingerie glamour des années 50’s fait un retour en force. The glamour lingerie of the 1950s will make a come back. ies. veloping. The fabrics are constantly changing and allow underwear to “smooth” shapes, with light, supporting fabrics. We are returning to clinging, knitted dresses and the slightest defect must be hidden! High-waisted, covering panties therefore replace strings and shorties. On the other hand, the product must be ever more appealing. For this, there is a play on effects of netting, lace incrustations, topstitching, transparencies and satin effects. Thanks to technological innovations, we have real hi-tech products, for instance a seamless girdle, reinforced areas, transparencies and “gentler support”. Beautiful cut-outs are the future of lingerie. As regards colours, we are seeking an alternative to the black-red duo and focusing more on shaded tones of violets, greens and blues, introducing prune, peacock blue, midnight blue and emerald green colours in the winter 2011/2012 collections. As regards floral motifs, we wished to break with bouquets of pink flowers and chose yellow shades and vanilla tones. In short, the years of moulding and total invisibility are behind us. We are seeking cut-outs, intricate work and ergonomic fits in an article that continues to be very appealing. Florence Peyrichou: A real sculpting trend and a natural side is developing so that body shape can be sculpted without constraint and pushing the limits of the body. We can now gently shape the body to erase imperfections and magnify the silhouette. Eventhough women are rounder than before, they have ever greater self-confidence and are no longer ashamed to wear a garment to flatten their stomach. Alongside these correcting products we will see, over the next years, seduction lingerie with masses of details and tulle. Women are seeking added value for their underwear, that is to say lingerie with 62 Créations Lingerie G n°163 / Collector G Août-septembre-octobre 2010
  4. 4. Lingerie Post 2010:Gabarit 230 x 300 28/07/10 15:59 Page 5 vert émeraude dans les collections hiver 2011/2012. En ce qui concerne les motifs floraux, on a voulu rompre avec les bouquets de fleurs roses et on s’est tourné vers des nuances jaunes et des tons vanille. En bref, les années moulages et invisibilité totale sont derrière nous. On cherche des découpes, du travail et de l’ergonomie, tout en restant très séduisant. Florence Peyrichou : Une réelle tendance au sculptant et au côté naturel se développe, afin de sculpter ses formes sans les contraindre et de repousser les limites de son corps. On arrive désormais à galber le corps en douceur pour supprimer les imperfections et magnifier la silhouette. Même si elles sont plus rondes qu’auparavant, les femmes ont de plus en plus confiance en elles et n’ont plus honte de porter un article qui leur assure un ventre plat. Parallèlement à ces produits correcteurs, on verra pour les prochaines années une lingerie séduction avec beaucoup de détails et de tulles. La femme recherche de la valeur ajoutée pour ses sous-vêtements, c’est-à-dire une lingerie de finitions et de détails, et cela à la fois pour le haut de gamme mais aussi pour les petits prix. Dorénavant, on n’utilise plus de dentelles hyper épaisses mais des matières légères qui produisent un effet aérien tout en restant couvrant. La lingerie de demain se démarquera par son caractère travaillé avec des volumes, des formes pointues et de nouvelles matières. Quant aux couleurs, on verra beaucoup de tons « peau », des couleurs vives et des imprimés à toutes petites fleurs. Enfin, la lingerie reprend le style des années 50’s en réactualisant des produits d’archives à taille haute et dont les soutiens-gorge sont pointus, mais que l’on travaille avec davantage de finitions. Il y aura tout de même un décalage entre l’arrivée de ces produits sur le marché et l’engouement des femmes pour en acheter, car tout nouveau style nécessite un changement de mentalités. Il faut donc activer le changement par petites touches. Créations Lingerie : Avec une conjoncture économique difficile, quelles sont les principales motivations d’achat en lingerie de la femme aujourd’hui ? Le « made in » notamment a t-il un impact sur l’achat ? Florence Peyrichou : On voit une réelle évolution de l’acte d’achat : la lingerie, qui a avant tout un rôle fonctionnel, doit en plus répondre aujourd’hui à un véritable rôle émotionnel. Désormais, on peut trouver de la lingerie à tous les prix et se faire plaisir à moindre coût. Tant mieux, car les femmes souhaitent acheter leurs dessous moins chers que leurs vêtements. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les femmes jouent avec les parures et mixent soutiens-gorge hauts de gammes et culottes à petits prix. Les consommatrices prêtent également de plus en plus attention au « made in » et comparent les prix en fonction de l’origine des produits. La femme est ainsi sensible aux étiquettes et a l’impression de se faire avoir en achetant un produit à 91 euros alors qu’il provient de Chine. La consommatrice a besoin de constater la valeur de son achat et préfèrera se tourner vers un produit européen qu’asiatique. finishings and details, and this applies both to upmarket and low-priced articles. We now no longer use very thick laces but light fabrics that produce an airy effect whilst still covering. Tomorrow’s lingerie will mark the difference by being finely worked with volumes, pointed shapes and new fabrics. As for colours, we will see lots of “skin” tones, bright colours and prints with tiny little flowers. Finally, lingerie will reinterpret the 1950s style with updated archive products with high waists and pointed bras, but worked with more finishings. There will, nonetheless, be a time lag between the arrival of these products on the market and women’s desire to buy them, since any new style implies a change in mentalities. The change must therefore be activated by small touches. La culotte haute et couvrante succède ainsi aux strings et shorties. Highwaisted, covering panties therefore replace strings and shorties. “ Seductive corsetry is now linked to the concepts of power and strength. Créations Lingerie: In a difficult economic climate, what are the main motivations behind the purchase of lingerie for the woman of today? Has, in particular, the “made in” label an impact on purchases? Florence Peyrichou: We are seeing a real evolution in the act of purchasing: lingerie, whose primary role is functional, must increasingly play an emotional role today. At present lingerie can be found at all prices and women can treat themselves without paying a fortune. So much the better, Août-septembre-octobre 2010 G n°163 / Collector G Créations Lingerie ” Pascale Briand since women want their underwear to cost less than their outerwear. Indeed, this is the reason why women play with sets and mix expensive bras with cheap panties. Consumers are also increasingly paying attention to the “made in” label, comparing prices according to the products’ origin. Women look at the labels and have the impression of being “had” if they pay 91 Euros for a product made in China. Consumers need to see the value of their purchases and prefer to choose a European rather than an Asian product. Pascale Briand: The desire for femininity is obviously the 63
  5. 5. Lingerie Post 2010:Gabarit 230 x 300 28/07/10 15:59 Page 6 collector Pascale Briand : Le désir de féminité est évidemment le premier stimuli d’achat en lingerie. La corseterie en est le symbole, avec ses dentelles, ses jeux de transparence et ses couleurs flatteuses. Les femmes veulent aussi par le biais de leur lingerie répondre à leurs envies de réussites sociales à la « business woman ». Une lingerie qui va bien est une lingerie qui donne une force et influence l’état d’esprit. En effet, la lingerie a un véritable impact psychologique sur la femme et peut même jouer sur son état moral de la journée. On achète de belles parures pour se sentir bien. L’affirmation de soi passe donc aujourd’hui par de beaux sous-vêtements. La lingerie est considérée comme un véritable atout et n’est plus du tout anecdotique. Quant au « made in », il est plus que jamais d’actualité et représente certainement l’enjeu majeur de la corseterie européenne. Les femmes françaises aiment le haut de gamme et sont fanatiques de la corseterie. C’est pourquoi les marques produites en France, en Italie ou en Europe de l’Est font la différence au niveau de leurs étiquettes. La lingerie fait moins rêver quand elle est issue de fabrications asiatiques et cela impacte l’achat. I On note une réelle tendance à une lingerie sculptante au naturel afin de magnifier les formes sans les contraindre et de repousser les limites du corps. We see a real sculpting trend where body shape can be sculpted without constraint and pushing the limits of the body. Une tendance aux découpes séduisantes où le bleu sera un des coloris privilégiés. Blu will be one of the privileged colors. first stimulus for a lingerie purchase. Corsetry is the symbol of this, with its laces, play on transparency and flattering colours. Women also wish, through their lingerie, to respond to their desire for social success, to feel like a “business woman”. Lingerie that flatters them is lingerie that gives power and influences their state of mind. Indeed, lingerie has a real psychological impact on women and can even affect their morale during the day. We buy beautiful lingerie to feel good. Beautiful underwear is therefore today an expression of 64 self-assertion. Lingerie is considered to have a value in itself and not to be trivial at all. As for the “made in” label, it is more than ever topical and certainly represents a major challenge for European corsetry. French women like upmarket articles and are fanatic about corsetry. This is why the brands produced in France, Italy or Eastern Europe mark the difference by their labels. Lingerie is less the stuff of dreams when it is produced in Asia and this has an impact on the purchase. I Créations Lingerie G n°163 / Collector G Août-septembre-octobre 2010

×