Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

créativeshare

213 views

Published on

Le projet Créative Share est une plateforme de crowdsourcing sur laquelle chacun pourra proposer des idées et des projets qu’il souhaite concrétiser. Fonctionnant sur un principe proche du crowdfunding, le but de cette plateforme est de mettre en relation des porteurs de projets et des contributeurs, doués de connaissances et de compétences complémentaires, au profit de projets innovants. Ce projet a donc pour but de créer du lien entre créateurs et favoriser le développement de projets en co-création.

Published in: Design
  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

créativeshare

  1. 1. Julien BIDET-EMERIAU
  2. 2. Le crowd, traduit par «foule», est un principe de participation par un grand nombre de personne à un projet. On distingue deux grandes mouvances de type crowds. Vous avez dit crowd ?
  3. 3. Source : APCE - Le financement participatif ou «crowdfunding» http://www.apce.com/pid14215/crowdfunding.htmlsee&pagination=1 Très en vogue depuis quelques années, le crowdfunding ne s’arrête pas uniquement à la création d’entreprises. Il est aujourd’hui utilisé pour financer toutes sortes de projets sociaux, culturels, artistiques ou innovants. Le crowdfunding Le crowdfunding, appelé également financement participatif, est une technique de financement de projets de création d’entreprise utilisant internet comme canal de mise en relation entre les porteurs de projet et les personnes souhaitant investir dans ces projets.
  4. 4. La plateforme de crowdfunding se rémunère par un pourcentage de la somme récoltée par chaque projet qui atteind son but. L’intérêt du crowdfunding pour le contributeur est la possibilité d’investir dans un projet qui lui plaît, en lequel il croit. A la frontière entre le dont et l’investissement, il existe différents types de contributions. Porteur de projet Contributeurs Idée de projet Plateforme de crowfunding Récolte de fonds Projet concrétisé Comment ça marche ?
  5. 5. Quelques plateformes de finacement participatif La contribution la plus courante est appelée «don modique». C’est une particpation de financement peu élvevée, presque symbolique. Selon la hauteur de la contribution, la rétribution peut se faire sous forme d’objets «goodies», d’invitation à un évènement... La participation aux fonds propres est une contribution plus élevée, c’est une forme investissement au capitale de l’entreprise par exemple. Elle est rémunérée sous forme de dividendes ou par la plus-value réalisée lors de la cession des titres par le contributeur. Suite aux changements en octobre 2014 de la règlementation concernant les prêts rémunérés (étant jusqu’ici le monopole des établissements de crédits agréés), le contributeur peut prêter jusqu’à 1 000€euros par projet, et être rémunéré par les intérêts. Dans le cadre d’un financement par prêt, le porteur de projet peut emprunter jusqu’à 1 000 000 d’euros par projet. Les différents types de contributions https://www.mymajorcompany.comhttp://fr.ulule.com https://www.kickstarter.comhttp://www.kisskissbankbank.com
  6. 6. Source : Wikipédia «crowdsourcing» https://fr.wikipedia.org/wiki/Crowdsourcing Pratique collaborative émergente, le crowdsourcing met donc la connaissance et l’intelligence collective au profit de projets souvent innaccecibles par d’autres procédés. Le crowdsourcing Le crowdsourcing, ou externalisation ouverte ou production participative, est l’utilisation de la créativité, de l’intelligence et du savoir- faire d’un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur.
  7. 7. L’intérêt du crowdsourcing pour le contributeur est la possibilité de particper à un projet d’ampleur, faisant ainsi de lui un acteur du monde dans lequel il évolue. Les projets de crowdsourcing sont ouverts et consultables par tous, ce qui leur confère une certaine crédibilité. Comment ça marche ? Porteur de projet Contributeurs Idée de projet Outil de corwdsourcing Récolte de données Projet accessible par tous
  8. 8. Il est difficile de parler de crowdsourcing sans siter ceux que vous consultez et alimentez parfois quotidiennement. Ainsi, Google se pose en figure du proue en ce qui concerne le crowdsourcing. Les géants du crowdsourcing Google s’est donné comme mission « d’organiser l’information à l’échelle mondiale et de la rendre universellement accessible et utile » Source : Wikipédia «google» https://fr.wikipedia.org/wiki/Google
  9. 9. Google collecte et diffuse continuellement les données présentes sur internet, les sites, les images, les vidéos, les actualités... Wikipédia est une encyclopédie également basée sur un principe de crowdsourcing. Alimentée uniquement par les internautes, elle est un très bon exemple de l’intelligence collective par tous et pour tous. Un autre acteur intéressant est Openstreetmap. Cet organisme a pour but de créer une carte libre du monde, consultable et modifiable par n’importe qui via la plateforme https://www.openstreetmap.org. L’intérêt de cette démarche réside tant dans la précision des informations que dans l’actualisation continue de la carte, à l’image du monde dans lequel nous évoluons. Plus d’informations sur le site http:// openstreetmap.fr.
  10. 10. Ce projet s’inscrit dans une démarche globale sur les nouveaux outils du designer, théatique que je souhaite développer durant cette année dans le cadre de mon projet de design d’évènement, de mon projet professionnel et de mon mémoire. Ma démarche dans le cadre du projet d’outil de veille s’oriente vers la création d’une plateforme de crowdsourcing sur laquelle chacun pourra proposer des idées, des projetsqu’ilsouhaiteconcrétiser.Fonctionnantsurunprincipeprocheducrowdfunding, le but de cette plateforme est de mettre en relation des porteurs de projets et des contributeurs, doués de connaissances et de compétences complémentaires, au profit de projets innovants. Un crowdsourcing pour les créatifs ?
  11. 11. Ce projet s’inscrit dans une démarche globale sur les nouveaux outils du designer, théatique que je souhaite développer durant cette année dans le cadre de mon projet de design d’évènement, de mon projet professionnel et de mon mémoire. Ma démarche dans le cadre du projet d’outil de veille s’oriente vers la création d’une plateforme de crowdsourcing sur laquelle chacun pourra proposer des idées, des projetsqu’ilsouhaiteconcrétiser.Fonctionnantsurunprincipeprocheducrowdfunding, le but de cette plateforme est de mettre en relation des porteurs de projets et des contributeurs, doués de connaissances et de compétences complémentaires, au profit de projets innovants. Un crowdsourcing pour les créatifs ?
  12. 12. Ce projet baptisé CRÉATIVESHARE a donc pour but de créer du lien entre créateurs et favoriser le développement de projets en co-création. CRÉATIVESHARE, comment ça marche ? Porteur de projet ContributeursIdée de projet Plateforme de corwdsourcing Partage de connaissances & compétences Projet co-créé concrétisé
  13. 13. La maquette de site qui va suivre n’est qu’une proposition en amont pour permettre de se porjeter.
  14. 14. La plateforme de crowdsourcing CRÉATIVESHARE est un projet qui demande un travail conséquent. Le but est de proposer ce projet sur une plateforme de crowdfunding afin de réunir une somme suffisante pour le développer. Il m’est diffcile d’évaluer le coût de développement d’un tel projet. En prenant en compte le travail de marketing, de communication, de web design, l’incrémentation du site et de l’application, on peut imaginer une fourchette allant de 30 000 à 70 000 euros. Toutefois, certaines considérations sont à prendre en compte en amont. Une telle plateforme peut-elle être vraiment bénéfique pour des créatifs ? A-t’elle un intérêt réel ? Comment la plateforme peut-elle se rémunérer ? Comment protéger la propriété intellectuelle des projets publiés ? CRÉATIVESHARE, le bilan
  15. 15. J’envisage donc de poursuivre ce projet dans le cadre de mon projet pro et de l’alimenter, le référencer, le documenter par l’intermédiaire de mon mémoire de fin d’étude. Je prévois de lancer a campagne de crowdfunding au début du mois de mai, ce qui me laisse environ 4 mois pour déterminer les enjeux de ce projet et constituer tous les éléments nécessaires à sa promotion. L’idée serait de fixer un premier objectif accessible (environ 10 000 euros), ce qui pourrait consituer un premier apport, conséquent malgrés tout, à la création de CRÉATIVESHARE. Le but sera d’utiliser le maximum de médias numériques possibles (mailing, linked, facebook...) pour permettre la réussite de la campagne de crowdfunding. Si ce projet s’avère réalisable, je tenterais de le développer à la fin de mon Master. CRÉATIVESHARE, la suite
  16. 16. Sources : http://www.leguideducrowdfunding.com http://www.apce.com/pid14215/crowdfunding.htmlsee&pagination=1 https://fr.wikipedia.org/wiki/Crowdsourcing http://openstreetmap.fr http://www.kisskissbankbank.com/fr/pages/guide/promote_your_project http://www.bilan.ch/juliette-ancelle/droit-et-medias-sociaux/mini-guide-juridique- pour-les-adeptes-du-crowdfunding http://creativecommons.fr

×