Les Français  et les  plateformes communautaires de marques<br />Synthèse des résultats<br />Septembre 2009 – Janvier 2010...
Les Français et les plateformes communautaires de marques<br />Des résistances identifiées<br />Une adhésion de principe<b...
01	02	03	04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques :<br />Une pratique marginale<br />Seuls 17% de...
01	02	03	04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques :<br />Une méconnaissance de l’existence des di...
01	02	03	04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques :<br />Un manque de visibilité des dispositifs<...
01	02	03	04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques :<br />La Critique comme motif principal de par...
Il existe un petit public de passionnés mobilisables
La motivation communautaire (partage, rencontre) n’est pas le premier moteur de la participation
La curiosité et la nouveauté ne sont pas un motif de participation</li></ul>Base : Personnes qui se sont déjà exprimées à ...
01	02	03	04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques :<br />Une Expérience globalement satisfaisante...
Un outil perçu comme pouvant enrichir / améliorer la relation avec l’entreprise</li></ul>Base : Personnes qui se sont déjà...
01	02	03	04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques :<br />Les français plébiscitent l’expression d...
01	0203	04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques : <br />Prédominance de l’attitude consumériste<...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Les français et les plateformes communautaires de marques

1,172 views

Published on

Le discours sur l’entreprise 2.0 est volontiers prophétique. L’internaute serait un nouveau consommateur citoyen, avide d’expression en réseau, que l’on pourrait mobiliser, appeler à la participation, à la co-création.

Et dans la réalité ?

Où en sont les Français ? Que font-ils quand ils s’expriment en ligne, à l’égard des entreprises ? Se rendent-ils sur les plate-formes proposées par les marques ? Sont-ils prêts à participer ? A quelles conditions ? Nous sommes allés les interroger avec OpinionWay; voici déjà quelques enseignements :

Published in: Business, Technology
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,172
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
33
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Les français et les plateformes communautaires de marques

  1. 1. Les Français et les plateformes communautaires de marques<br />Synthèse des résultats<br />Septembre 2009 – Janvier 2010<br />
  2. 2. Les Français et les plateformes communautaires de marques<br />Des résistances identifiées<br />Une adhésion de principe<br />Une pratique à (ré)inventer<br />Méthodologie<br />01<br />02<br />03<br />04<br />
  3. 3. 01 02 03 04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques :<br />Une pratique marginale<br />Seuls 17% des français se sont déjà exprimés à propos d’une entreprise<br />7% ont déjà participé sur une plateforme de marque<br />
  4. 4. 01 02 03 04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques :<br />Une méconnaissance de l’existence des dispositifs<br />Seuls 19% des français connaissent l’existence des « plateformes communautaires  de marque »<br />Base: Personnes s&apos;étant déjà exprimées à propos <br />d&apos;une entreprise sur internet<br />
  5. 5. 01 02 03 04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques :<br />Un manque de visibilité des dispositifs<br />Un manque de centralité dans la stratégie de communication globale<br />Une faible autonomie des dispositifs (pas de viralité propre)<br />Importance de la communication traditionnelle<br />Base: Personnes s&apos;étant déjà exprimées à propos<br /> d&apos;une entreprise sur internet<br />
  6. 6. 01 02 03 04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques :<br />La Critique comme motif principal de participation<br /><ul><li>L’insatisfaction comme motif de participation pour 38% des internautes participants
  7. 7. Il existe un petit public de passionnés mobilisables
  8. 8. La motivation communautaire (partage, rencontre) n’est pas le premier moteur de la participation
  9. 9. La curiosité et la nouveauté ne sont pas un motif de participation</li></ul>Base : Personnes qui se sont déjà exprimées à propos d’une entreprise sur Internet<br />
  10. 10. 01 02 03 04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques :<br />Une Expérience globalement satisfaisante<br /><ul><li>70% des utilisateurs de plateformes participatives sont satisfaits de l’expérience
  11. 11. Un outil perçu comme pouvant enrichir / améliorer la relation avec l’entreprise</li></ul>Base : Personnes qui se sont déjà exprimées à propos d’une entreprise sur Internet<br />
  12. 12. 01 02 03 04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques :<br />Les français plébiscitent l’expression de leurs pairs<br />La confiance des Français dans l’information délivrée par leurs pairs en ligne est confirmée<br />30% des français jugent l’expression de leurs pairs « très utile »<br />Seul un Français sur huit ne trouve pas utile l’information donnée par des internautes<br />
  13. 13. 01 0203 04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques : <br />Prédominance de l’attitude consumériste<br />Le citoyen critique s’efface derrière l’expression du consommateur<br />70% des expressions concernent les produits, services, ou la relation client<br />Base: Personnes s&apos;étant déjà exprimées à propos <br />d&apos;une entreprise sur internet<br />
  14. 14. 01 02 03 04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques : Une attitude d’ouverture, pour obtenir des bénéfices concrets<br />L’exigence d&apos;uneinformation précise et personnalisée<br />La logique transactionnelle : la participation contre une compensation<br />L’espoir de la réponse de l’entreprise<br />
  15. 15. 01 0203 04<br />Les Français et les plateformes communautaires de marques : une Pratique à (ré)inventer<br />Augmenter la notoriété et l’utilité perçue des dispositifs<br /><ul><li>Peu de participants (7%) mais…
  16. 16. … un a priori favorable (50%)
  17. 17. Une utilité et un bénéfice d’usage à démontrer </li></ul>Repenser l’offre de dialogue pour mieux toucher les Français<br />Faire connaitre et communiquer<br />Identifier les besoins réels de ses publics<br />Définir son univers de concurrence<br />Réaliser la promesse d&apos;interaction avec la marque <br />
  18. 18. 01 02 03 04<br /><ul><li>Étude réalisée auprès d’un échantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
  19. 19. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.
  20. 20. Mode d’interrogation : L’échantillon a été interrogé en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview).
  21. 21. Dates de terrain :les interviews ont été réalisées entre septembre 2009 et janvier 2010.
  22. 22. OpinionWay rappelle par ailleurs que les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des marges d'incertitude : 2 à 3 points au plus pour un échantillon de 1000 répondants.</li></ul>Méthodologie de l’étude<br />
  23. 23. Rendez-vous le 9 mars 2010 pour <br />la sortie du Livre Blanc<br />« Plateformes communautaires de marques <br />et stratégies de communication en ligne ».<br /> <br />Contacts<br />Justin Poncet – Tél : 01 43 14 31 17 – Email : Justin@spintank.fr<br />Julian Dufoulon – Tél : 01 43 14 39 33 – Email : julian@spintank.fr<br />Philipe Alberola – Tél : 01 78 94 89 98 – Email : palberola@opinion-way.com<br /> <br />www.spintank.fr<br />www.opinion-way.com<br />

×