Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Syriza — Retour sur les élections grecques

191 views

Published on

Exposé • L3 Science politique • Politiques européennes

Published in: News & Politics
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Syriza — Retour sur les élections grecques

  1. 1. S Y R I Z AR E T O U R S U R L E S É L E C T I O N S G R E C Q U E S
  2. 2. INTRODUCTION
  3. 3. D E S E N J E U X I M P O R TA N T S S U I T E AU X É L E C T I O N SI I I S Y R I Z A : U N S I M P L E P RO G R A M M E U TO P I Q U E E T D É M AG O G U E ? I I S Y R I Z A : U N E É VO LU T I O N C O M P L E X E , M A I S S A LVAT R I C E I S Y R I Z A U N B O U L E V E R S E M E N T D E L A V I E P O L I T I Q U E G R E C Q U E E T E U RO P É E N N E ?
  4. 4. S Y R I Z A : U N E É VO LU T I O N C O M P L E X E , M A I S S A LVAT R I C E A. La négociation de la dette fait débat B. Un effet "domino" en Europe ? A. Le temps des coalitions et l'émergence d'un leader B. L'affirmation du parti I A L E X I S T S I P R A S
  5. 5. L E T E M P S D E S C O A L I T I O N S E T L ' É M E R G E N C E D ' U N L E A D E RA L ’ascension de Syriza
  6. 6. L ' A F F I R M AT I O N D U PA R T IB Nombre de sièges à la Vouli Première apparition aux législatives Création Victoire !
  7. 7. L ' A F F I R M AT I O N D U PA R T IB Élections législatives en Grèce
  8. 8. S Y R I Z A : U N S I M P L E P RO G R A M M E U TO P I Q U E E T D É M AG O G U E ? I I A. Un catalogue de bonnes intentions pour les observateurs européens B. Mais des dirigeants compétents et réalistes
  9. 9. U N C ATA L O G U E D E B O N N E S I N T E N T I O N S P O U R L E S O B S E R VAT E U R S E U R O P É E N SA •Effacer la plus grande partie de la dette publique (qui s'élève à plus de 177% du PIB). •Inclure un moratorium, soit un délai dans le paiement de la dette pour relancer la croissance. •Conditionner le remboursement du reste de la dette au retour de la croissance. •Créer 300 000 emplois Sur la dette et la relance économique1
  10. 10. U N C ATA L O G U E D E B O N N E S I N T E N T I O N S P O U R L E S O B S E R VAT E U R S E U R O P É E N SA • Porter le salaire minimum de 580 à 751 euros • Rétablir le 13e mois de retraite pour les retraites inférieures à 700 euros • Offrir l'électricité et des coupons d'approvisionnement à 300.000 ménages au moins • Protéger les habitations principales des saisies • Assurer l'accès gratuit aux soins • Augmenter le nombre de bénéficiaires de l'assurance chômage Sur la justice sociale2
  11. 11. U N C ATA L O G U E D E B O N N E S I N T E N T I O N S P O U R L E S O B S E R VAT E U R S E U R O P É E N SA •Réduire le remboursement de la dette •Lutter contre la fraude fiscale et la contrebande •Réaffecter des fonds européens •Bénéficier des retombées du plan de relance de la croissance Sur les moyens de financement3
  12. 12. Un programme politique donc forcément utopique et démagogue. Mais il y a quelques avancées idéologiques intéressantes, menées par des gens compétents et réalistes. M A I S , D E S D I R I G E A N T S C O M P É T E N T S E T R É A L I S T E SB C H E F D E G O U V E R N E M E N T A L E X I S T S I P R A S F I N A N C E S YA N I S VA R O U FA K I S É C O N O M I E YA N N I S S AT H A K I S D É F E N S E PA N O S K A M M E N O S I N T É R I E U R N I K O S V O U T S I S
  13. 13. D E S E N J E U X I M P O R TA N T S S U I T E AU X É L E C T I O N S I I I A. La négociation de la dette fait débat B. Un effet "domino" en Europe ?
  14. 14. L A N É G O C I AT I O N D E L A D E T T E FA I T D É B ATA • L'opposition du FMI et de l’UE • Une prise de position des États (États-Unis, Allemagne, France) • Ironie du débat : demande de Tsipras presque acquise
  15. 15. U N E F F E T " D O M I N O " E N E U R O P E ?B • Lancement de la campagne de Podemos qui espère les mêmes résultats que Syriza pour les prochaines élections législatives • Jean-Luc Mélenchon espère aussi des retombées, mais la gauche radicale en France reste un échec par rapport à la Grèce et l'Espagne
  16. 16. CONCLUSION Athènes, 5 février Élysée, 4 févrierRome, le 3 février

×