Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Le cerveau aime se faire raconter des histoires

  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

Le cerveau aime se faire raconter des histoires

  1. 1. Le cerveau aime se faire raconter des histoires Utilisation de la littérature en enseignement du français au secondaire
  2. 2. Plan1) Amygdale, émotions et littérature2) L’humain : une espèce narrative ou l’importance du sens3) La mémoire épisodique friande de narrativité4) Réaffirmer l’utilisation de la littérature dans la classe de français
  3. 3. Émotions et littérature : apport des neurosciences Depuis ARISTOTE, on associe les arts littéraires aux émotions * CATHARSIS *Source : http://lecerveau.mcgill.ca/Fragonard, « Jeune fille lisant »
  4. 4. L’humain : une espèce narrative« La narrativité s’est développée en notre espèce comme technique de survie. Elle est inscrite dans les circonvolutions mêmes de notre cerveau. Plus faible que les autres grands primates, sur des millions d’années d’évolution, l’Homo sapiens a compris l’intérêt vital qu’il y avait pour lui à doter, par ses fabulations, le réel de Sens. »Nancy Huston, L’espèce fabulatrice, 2008
  5. 5. Mémoire à long terme : explicite et implicite Mémoire à long terme Mémoire Mémoire non déclarative déclarative Condition- Mémoire Mémoire Aptitudes nement Apprentissage et habiletés «Priming» non associatifépisodique sémantique simple Source : Rossi, 2005
  6. 6. Mémoire déclarative : épisodique et sémantiqueMémoire épisodique :Elle stockerait pendant quelques minutes lesévénements vécus ou représentés (contexte,lieux, moments, circonstances).Ces souvenirs seraient intégrés dans la mémoireautobiographique. On retient les événements qui sont associés à de fortes émotions.Mémoire sémantique :Ensemble des schémas de connaissancesNoyau le plus important de la mémoire à longtermeElle est construite en dégageant les invariantsdes événements vécus (mémoire épisodique)
  7. 7. Mémoire épisodique friande de narrativité Mémoire déclarative Où : Hippocampe et cortexSource : http://lecerveau.mcgill.ca
  8. 8. Dans la classe : hypothèse Utiliser la littérature en enseignement du français pour favoriser le stockage des apprentissages en français dans la mémoire à long terme! Impact du récit littéraire sur la mémoire Visées Compétencesdu PFEQ transversales Affect Mémoire à Récit long terme littéraire Mémoire Connais- Compétences Sens épisodiquesances en en françaisgrammaire Mémoire sémantique
  9. 9. Dans la classe : prudence• La mémoire est une faculté qui oublie!• D’autres processus interviennent pour le stockage dans la mémoire à long terme.• LECTURE OBSTACLE ?
  10. 10. Dans la classe : utilisation de la littérature L’élève doit expliquer une règle de grammaire à Conte, Monter une pièce l’intérieur d’un conte nouvelle, de théâtre avec fable les élèves – projet complet Théâtre Poésie et Littérature et jeux créativité et élève de rôleLire de la poésie aux élèves etles laisser jouer Roman et avec les mots cinéma Utiliser l’intérêt des élèves pour le cinéma
  11. 11. Conclusion : Roland Barthes• La littérature? N’enseignez que cela! (si les autres disciplines disparaissaient…)

×