Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Analyser les commentaires numériques

316 views

Published on

« L’intervention analysera les commentaires numériques comme un élément structurant de la construction d’une identité professionnelle numérique dans les métiers de la communication, rapportée à la professionnalisation de la fonction. Pour ce faire, j’évoquerai un ensemble de concepts permettant de clarifier cette problématique : de la visibilité, jusqu’à la reconnaissance, en passant par la présence, l’e-réputation et l’autorité. Afin d’analyser la circulation des commentaires numériques, une approche sociotechnique sera proposée, prenant en compte l’évolution des dispositifs, en termes d’architecture technique et de structurations des interactions sociales. Mais au-delà des enjeux méthodologiques, l’analyse des commentaires numériques pose également un ensemble d’enjeux éthiques liés aussi bien à l’éthique de la recherche en ligne qu’à l’éthique en communication. »

Published in: Social Media
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Analyser les commentaires numériques

  1. 1. Analyser les commentaires numériques : enjeux identitaires, sociotechniques et éthiques Jean-Claude DOMENGET Maître de conférences HDR en SIC Elliadd, Université de Bourgogne Franche-Comté 30 mars 2018 – Toulouse Document diffusable et modifiable sous licence copyleft - GFDL Séminaire de recherche « COMUИ » organisé par l’IDETCOM (Institut du Droit, de l’Espace, des Territoires et de la Communication) consacré aux commentaires numériques et aux organisations
  2. 2. Analyser les commentaires numériques Domenget – Analyser les commentaires numériques 2 ● Comme élément structurant de la construction des identités professionnelles numériques dans les métiers de la communication, participant à la professionnalisation de la fonction Domenget, J-C. (2017, juin). Des usages des dispositifs socionumériques à la reconfiguration des identités professionnelles. Une approche des temporalités en SIC (Mémoire d'HDR inédit), Université Lille III.
  3. 3. Analyser les commentaires numériques ● Enjeux identitaires – De la visibilité à la reconnaissance, en passant par la présence, l'e- réputation et l'autorité, en fonction des publics visés ● Enjeux méthodologiques – Approche sociotechnique de l'évolution des dispositifs numériques de communication (architecture technique, structuration des interactions sociales, expérience de l'utilisateur, qualité des contributions) ● Enjeux éthiques – Ethique de la recherche en ligne et éthique en communication Domenget – Analyser les commentaires numériques 3
  4. 4. Analyser les commentaires numériques : enjeux identitaires Domenget – Analyser les commentaires numériques 4
  5. 5. La construction des identités professionnelles numériques ● Une nouvelle problématique pour les SIC – La reconfiguration des identités professionnelles dans les métiers de la communication – « Les identités professionnelles sont des manières socialement reconnues, pour les individus, de s'identifier les uns les autres, dans le champ du travail et de l'emploi » (Dubar, 2010, p.95) – = questionner les normes professionnelles = qu'est-ce qu'être « un professionnel de la communication » à l'ère du numérique? [« crise des identités » (Dubar, 2010), Usages professionnels des médias socionumériques (Domenget, 2015)] ● La professionnalisation des métiers de la communication – Lien entre communication et professionnalisation (au sein du Resiproc) Domenget – Analyser les commentaires numériques 5
  6. 6. Une Myriade conceptuelle ● 2 approches distinctives – De la visibilité à la confiance, systèmes de valeurs pour analyser l'e-répuation (Merzeau, 2015) – De la reconnaissance à la notoriété, formes de réputation + ou – étendues, + ou – soumises à l'évaluation (Beuscart, Chauvin, Jourdain, Naulin, 2015) ● 3 « échelles de temps » : court / moyen / long terme – Visibilité // écrasement de la durée, présentisme (Hartog, 2003), urgence généralisée (Aubert, 2003) # visibilité sur la longue durée (Thompson, 2005, Voirol, 2005) – Réputation (Origgi, 2007) sur la durée / tend à se réduire avec l'e-réputation Concepts autour des identités professionnelles numériques, à travers les « échelles de temps » Domenget – Analyser les commentaires numériques 6
  7. 7. La construction de l'e-réputation ● Des approches sociologiques de la réputation à l'e-réputation – Questionnement classique de la réputation (idéologie de la réputation, travail réputationnel, circulation de la réputation, etc.) (Chauvin, 2013; Chauvin, Beuscart, 2013) ● Le rôle essentiel des dispositifs réputationnels (classements, votes) (Beuscart, Chauvin, Jourdain et Naulin, 2015) – Dimension calculée des identités numériques et place des commentaires dans les algorithmes ● Le rôle de certains usagers dans la construction de l'e-réputation : les agents facilitateurs (Alloing, 2016) et les animateurs de communauté (Cordelier et Galibert, 2017) – rôle des commentaires dans l'évaluation par les autres et la réflexivité sur soi, recentrant les questions identitaires sur les interrelations entre les individus ● L'instrumentalisation des pratiques en ligne – Emprise de logiques marketing (massification, automatisation, recherche d'efficacité, tests et expérimentations) et place des commentaires dans les mesures Domenget – Analyser les commentaires numériques 7
  8. 8. Les commentaires numériques dans la construction de l'é-réputation ● Les commentaires numériques renvoient à un idéal conversationnel – « Certains experts ne discutent pas » – Un suivi spécifique des commentaires (via @/RT/#) – Outils de programmation et d'automatisation / dimension relationnelle Domenget – Analyser les commentaires numériques 8 Cartographie usages professionnels de Twitter Exemple de commentaire programmé suite à un abonnement
  9. 9. Étude de cas : le live tweeting comme moment particulier de fabrication de l'autorité (Domenget, Segault, 2016) ● Objectif : Au-delà des questions « qui mentionne qui ? », « qui retweete qui ? » autant que « qui retweete quoi ? », existe-t-il une ambition de la part des acteurs de travailler l'autorité non seulement à un niveau individuel mais aussi au sein de collectifs ? Dans ce cas, quels peuvent être les recoupements observables entre collectifs, groupes informels et publics dans les modalités de fabrication de l'autorité ? ● Méthodologie plurielle : observation participante, recueil en direct puis a posteriori des tweets échangés, ARS (théories des graphes) avec prise en compte des mentions (et des RT) et analyse compréhensive de quelques tweets Graphe filtré de mentions Domenget – Analyser les commentaires numériques 9
  10. 10. Les commentaires numériques comme éléments de reproduction de l'autorité ● Les commentaires numériques n'ont pas la même visibilité et ne produisent pas la même autorité selon les contextes d'usage : ici Live Tweeting ● 3 formes d'autorité à distinguer (Wilson, 1983; Broudoux, 2007; Merzeau, 2013) ● Autorité cognitive = influence choisie (peu repérable sans resocialisation des données) ● Autorité informationnelle = mettre en forme (in-former) « Le régime attentionnel de Twitter en fait surtout un vecteur d'autorité informationnelle » (Merzeau, 2013, p. 43) – Importance de l'autorité énonciative = liée à l'émetteur qui énonce Ex : recherche de légitimité du tweet en s'appuyant sur l'autorité énonciative du conférencier (Cf capture) – Autorité institutionnelle ou de groupe Ex : monstration du « réseau » « Nice pic dudes @Seoblackout @512banque @Missiz_Z RT @cubilizer: Aucune animosité entre BH/GG la preuve #seocampus http://t.co/g50iOXya1L » Ex de tweet mixant autorités énonciatives et de contenu Domenget – Analyser les commentaires numériques 10
  11. 11. Les commentaires numériques comme éléments de reproduction de l'autorité – Autorité de contenu = types, qualités, formes de contenu Ex : tweet s'appuyant sur la forme et le fond du contenu #seocampus Scoop ! Google annonce un blog français pour les webmasters. http://t.co/79OkXtgYGL #referencement #seo ● Autorité calculée = autorité comme grandeur mesurable (score) – Mixer les formes d'autorité pour être repris par l’algorithme Ex : tweet mixant autorité énonciative et autorité de contenu « Autre outil sympa pour améliorer son ref. Il fonctionne en FR - Local Citation Finder https://t.co/j6w3rWSKTg via @aleyda #seocampus [@olek_tron à 14h45] Domenget – Analyser les commentaires numériques 11
  12. 12. Analyser les commentaires numériques : enjeux méthodologiques Domenget – Analyser les commentaires numériques 12
  13. 13. Intérêt d'une approche sociotechnique ● Analyser la complexité de ces dispositifs – « Ces médias sont sociaux parce que la nature même de ce qui les constitue est faite du répertoire des interactions entre tous ces êtres singuliers, membres des multitudes, qui construisent, ce faisant, l’organisation du social » (Proulx & al., 2012 : 4). ● Une différence des formes d'interaction selon les dispositifs – Approche sociotechnique = tenir compte des contextes, de la diversité des  usages, de la variété des formes d'appropriation par les usagers (Cf  cartographie des médias sociaux, Stenger et Coutant, 2013) – Une grille d'analyse des plateformes du web social (Proulx, 2012) Domenget – Analyser les commentaires numériques 13
  14. 14. Cartographie des médias sociaux (Stenger et Coutant, 2013, Domenget, 2017) Domenget – Analyser les commentaires numériques 14
  15. 15. L'architecture technique ● Elle intègre le design de l'interface et les fonctionnalités proposées – Les 2 sont issus de choix techniques de la part des concepteurs (avec dimensions éthique et politique) Ex : la possibilité de publier des commentaires ● Architecture technique analysée à partir liste de critères (Di Gangi et Wasco, 2009) – La granularité des informations échangées - La flexibilité de l'interface - La facilité d'usage du dispositif - La capacité du site à intégrer des contenus externes - La facilité du dispositif à s'auto-ajuster au fur et à mesure du souhait des usagers - La transparence des décisions techniques relatives au site - Le contrôle de l'utilisateur sur ce qui sera montré de lui dans les réseaux ● Design de la visibilité (Cardon, 2008) = manières, de se rendre visible aux autres, contraintes par le dispositif = « assignations identitaires » Domenget – Analyser les commentaires numériques 15
  16. 16. Les commentaires numériques dans l'architecture technique de Twitter ● Un suivi facilité de la discussion au sein de la timeline ● Une granularité à l'origine de sa renommée conduisant à un style d'écriture incisif + Polémique suite au passage de 140 à 280 caractères ● Un contrôle social accru dans les commentaires du fait du régime de la visibilité (phare) Domenget – Analyser les commentaires numériques 16 Architecture technique de Twitter Discussion sur Twitter Module d'ajout d'un commentaire
  17. 17. Les interactions entre membres ● La structure des interactions entre les utilisateurs inscrits sur une même plateforme (Di Gangi et Wasco, 2009) – La nature et la qualité des dialogues - La facilité d'une accessibilité à l'autre - La possibilité d'une transparence affichée - La liberté d'une prise de risque dans l'interaction - Le contenu des échanges pour évaluer s'ils sont suffisamment signifiants pour les usagers ● Significations : routine d'interaction, plaisir voire « dépendance » ● Régime de communication : attention continue ● Formes de lien à partir des différents contextes : écoles, travail, famille, loisirs, univers numérique... Domenget – Analyser les commentaires numériques 17
  18. 18. Les commentaires numériques et les interactions entre membres ● Un élément d'ajustement des interactions entre membres (intérêt / rectification du profil, etc.) ● Le commentaire contribue à la dépendance d'utilisateurs au sein du dispositif (voir logiques de participation : « activités prétextes », « traîner ensemble », etc.) ● Logiques d'usage autour de l'amitié reproduisent des normes relationnelles hors ligne (Cadec et Proulx, 2015) Domenget – Analyser les commentaires numériques 18 Avis sur une page dans Facebook Dimension phatique de certains commentaires / significations de l'activité Normes dans les relations d'amitié hors ligne / en ligne
  19. 19. L'expérience de l'utilisateur ● L'usage comme expérience = Nature de l'expérience (Jauréguiberry et Proulx, 2011) oscille entre usages passifs des fonctionnalités et comportements proactifs ● Formes d'injonction à la présentation de soi (Denouël et Granjon, 2010) renouvelée sans cesse = prescription entre pairs (Stenger, 2011) basée sur un argument relationnel ● Force sociale des médias sociaux = causalité circulaire entre expérience significative (= plaisir) et engagement dans les normes du dispositif Domenget – Analyser les commentaires numériques 19
  20. 20. Les commentaires numériques et l'expérience de l'utilisateur ● L'usage des commentaires numériques comme expérience complexe (cf Jauréguiberry) – Une logique d'intégration et de reconnaissance (culture numérique cf Le Crosnier) – Une logique de gain dans un système de concurrence (ex : tactiques lors d'un live tweeting) – Une logique de prise de distance et d'autonomie dans un système de subjectivation (ex : se présenter en tant qu'expert) ● L'usager gère l'hétérogénéité de ces logiques d'usage par des conduites d'ajustement – Passer au suivant (appel à la fluidité, immédiateté, etc.) – Filtrer (prise de recul rusée) – Préserver (défense d'une authenticité) Domenget – Analyser les commentaires numériques 20 Culture numérique – GIF animé Conccurence entre comptes sur Twitter
  21. 21. La qualité de la contribution ● Différentes formes de contribution – En fonction du dispositif et du contexte d'usage (professionnel, personnel), différentes formes de contribution Ex : Les blogs professionnels comme média privilégié d'expression individuelle / « quadrillage disciplinaire » de l'organisation du travail (Auray, 2009) Ex : écriture collaborative d'un article sur Wikipedia comme objet de discussions, de négociations voire de marchandages entre membres ● Niveaux de prestation – Légère (commentaires) – Intermédiaire (articles, création de groupes) – Expert (application proposée) – Professionnelle (logique marchande) Domenget – Analyser les commentaires numériques 21
  22. 22. Les commentaires numériques et la qualité de la contribution ● Selon les espaces de partage et les collectifs auxquels on s'adresse, la qualité de la contribution attendue varie énormément. Ex : communautés de pratique et Q/A comme retours d'expériences ou niveau expert ● Une prestation (légère) qui va au-delà de celle minimale (emoticônes) voire de la simple consultation du message ● L'animateur de communautés doit souvent naviguer entre les différents niveaux de prestations. Domenget – Analyser les commentaires numériques 22 Emoticônes sur Facebook Communauté d'entre-aide
  23. 23. Analyser les commentaires numériques : enjeux éthiques Domenget – Analyser les commentaires numériques 23
  24. 24. Ethique de la recherche en ligne ● Les transformations de la recherche en SHS liée à des données numériques (Bourdeloie, 2013 ; Diminescu et Wievorka, 2015 ; Le Deuff, 2014 ; Woodfield, 2018) – Méthodologies mixtes, changement d'échelles avec les big data vs thick data, interrogation sur big data et numérique (CNIL, 2017) et RGPD 2018… – Une spécificité de la réflexion éthique sur les données numériques (commentaires numériques)? ● De nombreux enjeux éthiques – Au-delà de la dichotomie public/privé, la visibilité des pratiques numériques et ses enjeux éthiques (Latzko-Toth et Pastinelli, 2013) – Le traitement des données personnelles et/ou sensibles – Le consentement éclairé comme condition nécessaire mais non suffisante d'une démarche éthique – Le degré de publicité des informations lors de l'étude des traces, et sa modification par la recherche – L'épistémologie de la preuve dans la phase de diffusion des résultats et des données, tout en maintenant l'anonymat des participants – Etc. Domenget – Analyser les commentaires numériques 24
  25. 25. Ethique de la recherche / éthique en communication ● La prise de conscience des principes éthiques de la responsabilité du chercheur – Mais l'application de ces principes dépend des situations ● L'encadrement et la régulation – Encadrement par les comités éthiques, les chartes éthiques et les codes déontologiques – Un nouveau cadre réglementaire (la RGPD en mai 2018) ● Sans oublier une interrogation spécifique aux pratiques informationnelles et communicationnelles Domenget – Analyser les commentaires numériques 25
  26. 26. Conclusion ● 3 éclairages complémentaires : enjeux identitaires, méthodologiques et éthiques de l'analyse des commentaires numériques – Intérêt pour comprendre l'évolution de la stratégie des acteurs cherchant à construire leur identité professionnelle numérique = du chiffre à la dimension relationnelle – Intérêt pour tenir compte du cadrage des interactions par des dispositifs comme les médias socionumériques – Intérêt pour questionner les enjeux éthiques liés au numérique en tant que catalyseur d'un questionnement éthique, ancien mais aussi nouveau, lié à la démarche de recherche en SHS Domenget – Analyser les commentaires numériques 26
  27. 27. Bibliographie indicative ● Bourdeloie, H. (2013). Ce que le numérique fait aux sciences humaines et sociales. Épistémologie, méthodes et outils en question. tic&societé, 7(2). Repéré à http://ticetsociete.revues.org/1500 ● Chauvin, P-M. (2013). La sociologie des réputations : cinq questions et une définition, Communications, (93), 131-145. ● CNIL. (2017). Comment permettre à l'homme de garder la main ? Les enjeux éthiques des algorithmes et de l'intelligence artificielle (Rapport). Repéré à https://www.cnil.fr/sites/default/files/atoms/files/cnil_rapport_garder_la_main_web.pdf ● Di Gangi, P. M. et Wasco, M. (2009). The Co-creation of Value : Exploring User Engagement in User-Generated Content Websites. Sprouts: Working Papers on Information Systems, 9(50). Repéré à http://sprouts.aisnet.org/9-50 ● Domenget, J-C. (2017, juin). Des usages des dispositifs socionumériques à la reconfiguration des identités professionnelles. Une approche des temporalités en SIC (Mémoire d'HDR inédit), Université Lille III. ● Dubar, C. (2010). La crise des identités. L'interprétation d'une mutation (4e éd.). Paris : PUF. ● Jauréguiberry F. et Proulx S. (2011). Usages et enjeux des technologies de communication. Toulouse : Éditions Érès. ● Latzko-Toth, G. et Pastinelli, M. (2013). Par-delà la dichotomie public/privé : la mise en visibilité des pratiques numériques et ses enjeux éthiques, tic&société, (7) 2, doi : 10.4000/ticetsociete.1591 ● Proulx, S. (2012). L’irruption des médias sociaux : enjeux éthiques et politiques. Dans S. Proulx, M. Millette et L. Heaton (dir.), Médias sociaux : enjeux pour la communication (p. 9-31). Domenget – Analyser les commentaires numériques 27
  28. 28. Merci de votre attention, vos questions? Contact : jcdomenget@gmail.com Jean-Claude Domenget Laboratoire Elliadd, Université de Bourgogne Franche-Comté 28

×