Business bavaria 7_8-2012_fr

475 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
475
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Business bavaria 7_8-2012_fr

  1. 1. BUSINESS BAVARIA The Business Promotion Agency of the State of BavariaNUMÉRO 07/08 | 2012 SOMMAIRE 5 MINUTES AVEC ... Manfred Stefener a été sacré inventeur de l‘année par l‘office européen des brevets grâce sa pile à combustible portable Page 2 FOCUS : CLUSTERS DE POINTE L‘exemple de trois clusters bavarois et leur importance pour la branche Page 3 BAVARIA IN YOUR BRIEFCASE 200 ans de Biergarten Page 4 ÉDITION D’ÉTÉ Juillet/ Août 2012CONGRÈS SUR LA CLUSTER INITIATIVEUN PROJET D’EXCELLENCE D’AVENIRLa Cluster Initiative a déjà démontré qu’elle les entreprises et les centres de recherche, les La Bavière dresse un bilan intermédiaire lors durenforçait l’économie bavaroise. Lors d’un prestataires de service et les investisseurs. congrès – et définit les objectifs innovants pourcongrès de clusters, le land à l’économie la les années à venir. Des représentants expérimen-plus puissante d’Allemagne définit de nou- Le succès est indéniable. Plus de 5 000 entrepri- tés des différents clusters présentent quelquesveaux objectifs – et entretient le succès. ses participantes profitent désormais des services uns des succès des équipes. Au cours de forums des équipes de clusters portant sur la recherche spécialisés, des experts discutent et distillentÀ l’occasion du congrès de clusters, la Bavière va et l’économie. Pour eux, l’Initiative est une clé leurs conseils sur des sujets aujourd’hui incon-accueillir le mercredi 25 juillet plus d’un millier du succès, les dix-neuf clusters bavarois de bran- tournables pour les PME et synonymes de nouvel-d’entreprises et d’organisations de l’économie ches diverses leur offrant des avantages lucratifs les perspectives. Les technologies de production,bavaroise. L’événement se tient à l’université face à la concurrence mondiale  : ils établissent le virage énergétique en entreprise, les nouveauxtechnique de Munich (TUM), à Garching, sous le des contacts avec d’importants fournisseurs, des matériaux, le futur de la mobilité, les technologiesthème, toujours plus important pour l’économie et clients, des prestataires de service et des centres de l’information et le financement d’entreprisesla recherche, « réussir grâce au réseau ». de recherche, ce que des PME notamment pour- ne sont que quelques exemples. raient difficilement établir d’elles-mêmes.Avec la Cluster Initiative, lancée il y a six ans, la http://bayern-innovativ.de/clusterkongress2012/programmBavière instaure des relations fructueuses entre http://bayern-innovativ.de/clusterLE NOUVEAU CENTRE FRAUNHOFER RENFORCE LA RECHERCHE ÉNERGÉTIQUEAfin d’accélérer la recherche dans le domaine du tournant énergétique, la et développeront des stratégies et des procédés pratiques, afin de répondreBavière investit 20 millions d’euros dans l’intégration du centre de dévelop- aux exigences du recul des ressources sur le marché des matières premières.pement ATZ dans la société Fraunhofer. Fondé en 1990 à Sulzbach-Rosenberg La première opération commune porte sur le développement du centre Fraun-(Haut-Palatinat), l’établissement intégrera, sous le nom UMSICHT-ATZ, l’ins- hofer pour le stockage de l’énergie (CES) sur les sites bavarois de Sulzbach-titut Fraunhofer UMSICHT à Oberhausen. Ils réaliseront ensemble des études Rosenberg et de Straubing.W W W. I N V E S T- I N - B A V A R I A . C O M PA G E 1
  2. 2. 5 MINUTES AVEC ...MANFRED STEFENER,FONDATEUR DE LA SMART FUEL CELL AG (SFC) À BRUNNTHAL ET DEL’ELCOMAX GMBH À MUNICH.Chaque année, l’office européen des brevets (installé à Munich) récompense les meilleurs inventeurs de la planète. La remise des prix enjuin a fait le bonheur d’un entrepreneur bavarois particulièrement inventif : Manfred Stefener a été sacré dans la catégorie « PME » pouravoir créé la première pile à combustible portable. Nous avons rencontré l’inventeur. nologie et de sciences. Elle encourage ainsi le il y a cinq ans l’entreprise Elcomax qui est une développement de nouvelles technologies. plateforme technologique pour les piles à com- bustible à performance maximale à destination de COMMENT DEVIENT-ON INVENTEUR D’UNE l’industrie. Trois ans plus tard, en 2010, j’ai fondé PILE À COMBUSTIBLE ? l’entreprise Elcore, qui avec son produit «  Elcore J’ai étudié le génie des procédés à Dortmund. 2400 » propose aujourd’hui sur le marché un appa- Entre 1997 et 2000, j’ai travaillé comme chercheur reil de production combinée de chaleur et d’élec- dans le domaine des piles à combustible à l’uni- tricité particulièrement compact et efficace avec versité de Duisburg, au centre de recherche de une technologie de pile à combustible. Celui-ci est Jülich puis à la TU de Munich. J’ai ensuite passé capable de fournir en énergie une maison indivi- mon doctorat à la TU de Munich sur le thème des duelle écologique. Les piles à combustible peuvent « structures d’électrodes pour piles à combustible jouer un grand rôle dans le délestage des réseaux à méthanol direct » que j’ai obtenu avec mention électriques, les économies d’énergie primaire et la bien. La TU de Munich m’a particulièrement aidé réduction des rejets de CO2. à associer technologie et économie. En 1999, j’ai gagné le concours « Münchner Business Plan » et DANS QUELS DOMAINES EN PARTICULIERÀ QUOI RESSEMBLE VOTRE PILE À COMBUS- j’ai pu fonder un réseau porteur d’investisseurs et VOTRE PILE À COMBUSTIBLE PORTABLETIBLE PORTABLE  ? TIENT-ELLE DANS UNE de business angels. J’ai ensuite fondé l’entreprise EST-ELLE UTILE ET IMPORTANTE ?VALISE ? SCF Energy en 2000. Les applications de la pile à combustible portableLe produit EFOY Comfort de SFC Energy peut être sont variées. Celle-ci peut certainement être trèsutilisé dans des situations de tous les jours ou pen- C’EST EN TANT QUE DIRECTEUR ET FONDA- utile en camping, sur un bateau ou dans des expé-dant les loisirs – par exemple sur un bateau, dans TEUR DE LA SFC ENERGY AG QUE VOUS AVEZ ditions. Mais aussi pour des usages industriels. Ouun camping-car ou un gîte de montagne. INVENTÉ LA PILE À COMBUSTIBLE PORTABLE. encore pour soutenir des missions publiques pour MAIS VOUS AVEZ ENSUITE FONDÉ À MUNICH lesquelles il est d’important de ne pas dépendreEN QUOI LA RÉGION DE BAVIÈRE VOUS AT- DE NOUVELLES ENTREPRISES AVEC ELCOMAX du réseau électrique ou d’avoir une solution deELLE SERVI DANS L’INVENTION ET LE DÉVE- ET ELCORE. POURQUOI ? secours en cas de panne d’alimentation.LOPPEMENT DE LA PILE À COMBUSTIBLE Une fois SFC sur les rails, j’ai identifié de nouveauxPORTABLE ? procédés industriels potentiels pour la technologie www.elcore2400.comLa Bavière est très dynamique en matière de tech- des piles à combustible. Voilà pourquoi j’ai fondéCHIFFREDUMOIS 7,1 MILLIARDS D’EUROSC’est la valeur du volume des échanges commerciaux entre la Bavière direct, l’Autriche. La Bavière peut également se féliciter d’une demandeet la Chine au premier trimestre 2012. L’Empire du Milieu est ainsi devenu nettement accrue pour les produits « made in Bavaria ». La croissance estle partenaire économique le plus important de la région. La totalité du principalement fournie par l’industrie automobile (+7,4%), la constructionvolume des échanges commerciaux entre la Chine et la Bavière dépasse mécanique (+12,9%) et les fabricants de produits chimiques (+11,7%).ainsi le volume des échanges commerciaux entre la Bavière et son voisinW W W. I N V E S T- I N - B A V A R I A . C O M PA G E 2
  3. 3. FOCUS : LES CLUSTERS DE POINTELE BON RÉSEAU POUR LE BON SITE évolutions graves de maladies – et, au mieux, de les guérir », explique Georg Kääb, porte-parole de m4. Deux tiers des entreprises composant le cluster biotechnologique munichois m4 sont des PME. Nombre d’entre elles résultent de l’essaimage des établis- sements académiques de l’université Ludwig-Maximilian (LMU), de l’université technique de Munich (TUM), des instituts de biologie Max-Planck et du centre Helmholtz de Munich. Les avantages sont nombreux. « Ce n’est qu’après le recentrage de la spécifica- tion du cluster que nous avons été confrontés à la thématique de la médecine spécialisée. Depuis, celle-ci influe fortement notre stratégie de projet », expli- que le directeur d’une entreprise de biotechnologie munichoise participante. Medical Valley EMN – Mettre en réseau l’innovation Le vécu à la Medical Valley EMN est similaire. Les plus de 500 membres du cluster, employant 4  500 personnes dans la ville de Franconie, développent des produits et des services destinés à améliorer l’impact des soins de santé.Les trois clusters de pointe de la Bavière montrent l’exemple : inno- On recense notamment des idées innovantes dans les domaines de l’imagerievation scientifique et expertise économique favorisent le succès, médicale, de l’évaluation sensorielle intelligente, des systèmes de thérapie etd’innombrables emplois et de nouvelles perspectives. Le succès des de l’ophtalmologie. Le cluster – auquel participent également des universités,clusters M·A·I Carbon, m4 et EMN démontre l’importance de la mise des instituts universitaires de technologie mais aussi des centres de recher-en réseau – et le rôle que jouent les caractéristiques locales de la che non universitaires – développent par exemple des concepts de services,Bavière. permettant aux patients souffrant de démence sénile de rester plus longtemps dans leur maison.Recherche, développement, innovation – et production haut de gamme : la Ba-vière est l’une des régions les plus plébiscitées au monde en matière d’inves- En Bavière, les conditions sont idéales pour les entreprises du domaine médi-tissements. Pas étonnant puisque le land dispose de branches de haute tech- cal. Outre quelque 250 PME, les sociétés pharmaceutiques et de technologienologie particulièrement bien développées. Avec la Cluster-Initiative la Bavière médicale les plus performantes au monde y sont présentes : des global playersrenforce à l’échelle régionale les réseaux entre les entreprises, les instituts tels que Siemens Healthcare, Baxter, BeckmanCoulter, Fresenius Medical,universitaires et les centres de recherche, les prestataires de services et les GlaxoSmithKline, Viasys, Roche et General Electric avec son centre de recher-investisseurs. Et ceci au sein de dix-neuf champs de compétence centraux dans che européen basé à Garching. « Au cours des prochaines décennies, le thèmeles domaines de la mobilité, du développement de matériels, de la personne et des soins de santé améliorera durablement la technologie médicale », assurede l’environnement, des technologies de l’information et de l’électronique, des Jörg Trinkwalter d’EMN.services et des médias. M·A·I Carbon – Un cercle d’experts des matièresLe résultat de ce soutien régional est depuis longtemps très fructueux  : le Le M·A·I Carbon est à la construction automobile pour usagers, l’aéronautiqueministère fédéral de la Recherche a déjà récompensé il y a deux ans le cluster et l’astronautique ainsi que la construction de machines et d’équipements cede biotechnologie munichois m4 et la Medical Valley EMN. Cette année, c’est qu’EMN est aux soins de santé. Implanté dans le triangle Augsbourg-Munich-le cluster M·A·I Carbon qui a remporté le concours national des clusters de Ingolstadt, ce cluster appartient au cluster principal « Neue Werkstoffe », danspointe. le domaine du développement de matières. Celui-ci rassemble, entre autres, des acteurs de la construction légère renforcée aux fibres et du Sicherheitsclus-m4 - La médecine du futur ter de Munich. Au total, 72 partenaires composent cette initiative de cluster deLe cluster de biotechnologie munichois m4 est le parfait exemple de la dyna- pointe. Le but est d’établir sur le marché les composites renforcés aux fibresmique continue des clusters. Fondé au cours des années 90, il fait partie du haute performance afin de contribuer à une utilisation efficace des ressources.réseau de biotechnologie bavarois. Pas moins de 262 entreprises et organi- M·A·I Carbon dispose d’appuis de poids : parmi les partenaires fondateurs, onsations (employant 90 000 personnes) de l’ensemble de la branche des bio- retrouve des entreprises comme Audi, BMW, Premium AEROTEC, Eurocopter,technologies se sont rassemblées dans l’association. Actuellement, le cluster Voith et le groupe SGL ainsi que la chaire de Carbon Composites (LCC) del’uni-se consacre particulièrement au thème de «  la médecine personnalisée et versité technique de Munich.des thérapies adaptées », car chaque thérapie ne fonctionne pas aussi bienchez tous les patients et les effets secondaires sont différents. L’important est www.mai-carbon.ded’établir un diagnostic approfondi et de mettre en place des thérapies adap- www.medical-valley-emn.detées à chacun. S’appuyant sur des conclusions scientifiques fondées, le cluster www.m4.desélectionne des méthodes adaptées « afin de soigner de manière optimale desW W W. I N V E S T- I N - B A V A R I A . C O M PA G E 3
  4. 4. BAVARIA IN YOUR BRIEFCASELA BAVIÈRE CÉLÈBRE 200 ANS DE BIERGARTEN repos. Des stocks de bière étaient donc faits en préparation de l’été. Cette bière qui était brassée en mars fut baptisée « Märzen ». Il fallait conserver au frais cette bière très forte, sous peine qu’elle ne devien- ne imbuvable. Voilà pourquoi les propriétaires de brasserie construisirent des caves froides – à l’instar des caves de Löwenbräu ou Hofbräu à Munich. Ils plantèrent des arbres aux grands feuillages touffus, bien souvent des châtai- gniers, au-dessus des voûtes de leurs caves. Ils y ajoutèrent des gravillons. Le tout favorisait des températures fraîches. Ne manquaient plus que quelques Le Biergarten Augustiner tables et des bancs ainsi qu’une bière fraîchement tirée et les Biergärten pouvaient naître. Bientôt de petits mets vinrent rejoindre la bière fraîche surD’imposants châtaigniers se dressent sous le ciel bleu. Des bancs les tables. Ce ne fut cependant pas du goût des restaurateurs qui virent leuret de longues tables sont recouverts par leurs ombres. Les oiseaux clientèle migrer vers les brasseries. Leur protestation ne se fit pas attendre,gazouillent, les gens rient et l’entrechoquement des chopes, emplies poussant le roi Maximilien Ier de Bavière à proclamer le décret du Biergarten.de bière fraîche, résonnent dans l’air. Une scène reproduite maintes Les brasseries purent continuer à servir de la bière, mais pas de mets. Dèsfois en été dans les Biergärten de Bavière. Et ce depuis plus de lors, les hôtes furent autorisés à amener leur propre repas. Une règle ayant200 ans, l’âge des Biergärten connus et appréciés dans le monde entier. encore cours dans de nombreux Biergärten.Le 4 janvier 1812, le roi Maximilien Ier de Bavière proclama le décret du Bier- « 200 Jahre Biergarten » : exposition temporaire, jusqu’au 1er septem-garten. On peut y lire : « Sa majesté le roi accorde par un haut rescrit que les bre 2012, Musée de la bière et de l’Oktoberfest, Munich,brasseurs locaux tirent dans leurs caves, pendant les mois de juin, juillet, août www.bier-und-oktoberfestmuseum.deet septembre, la bière brassée par eux-mêmes et la servent avec du pain àleurs hôtes. Il leur est cependant toujours explicitement interdit de servir des « Fest der Blasmusik und Tracht » : célébration historique avecmets et d’autres boissons… » tonneliers, claqueurs de fouet et bière servie à partir de cruches de terre, le 21 juillet 2012, La cave AugustinerMais comment ce décret vit-il le jour ? Un décret du XVIe siècle avait dégrisé www.augustinerkeller.de et le Biergarten au Viktualienmarkt,tout le monde. Pour brasser la bière, les cuves doivent être portées à très tous deux à Munichhaute température. Les risques d’incendie étaient alors particulièrement éle-vés en été. Le brassage de la bière était donc interdit entre avril et septembre. « Hofbräu-Dult » avec grande kermesse : visite de la brasserie etLe décret de brassage de 1539 fixa le début de cette interdiction au jour de étals de marché, le 21 juillet 2012 à la brasserie de Munich-Riemla fête de saint George (le 23 avril) et sa fin au jour de la fête de saint Michel www.hofbraeu-muenchen.de(le 29 septembre). Pendant cette période, les cuves devaient être laissées auSALONS ET ÉVÉNEMENTS… À MUNICH … À NUREMBERG … DE ET AVEC INVEST IN BAVARIAISPO BIKE 2012 GALABAU 2012 INVEST IN BAVARIA INVEST IN BAVARIA16 – 19/08/ 2012 12 – 15/09/2012 A L‘IBC 6 – 11/09/2012 AU ILA AIR SHOW 11 – 16/09/2012Salon du vélo 20e salon international professionnel À AMSTERDAM | PAYS-BAS À BERLIN | EXPOCENTER AIRPORT www.ispo.com/prj_54/view/index. des espaces verts urbainscfm?LNG=2&nv=0&elb=&clb= www.galabau.info-web.de/en Votre interlocuteur : Votre interlocuteur : Monsieur Peter Englert Monsieur Bernd Buchenberger Tél. : +49 89 24210-7520 Tél. : +49 89 2162-2582 peter.englert@invest-in-bavaria.com bernd.buchenberger@invest-in-bavaria.comVOTRE PORTE D’ENTRÉE POUR LA BAVIÈRE EDITEUR BUSINESS BAVARIAInvest in Bavaria – The Business Promotion Agency of the Bavarian Ministry of DR. JOHANN NIGGL COORDINATION : ALEXANDRA SCHMIDHUBEREconomic Affairs, Infrastructure, Transport and Technology and Bayern International. PRINZREGENTENSTR. 28 RÉDACTEUR : WWW.TEXTBAU.COM 80538 MUNICH | GERMANY TRADUCTION : WWW.TRANSLATE-ME.INFOIMAGE SOURCES P. 1: Dirkauskiel / photocase.com | P. 2: www.elcore2400.com TÉL.: +49 89 24210-7500 ART DIRECTION | INTERNET : ALEX PODOLAYP. 3: MMchen / photocase.com | P. 4: © www.augustinerkeller.de FAX: +49 89 24210-7557 DESIGN : WWW.TREIB-STOFF.COM INFO@INVEST-IN-BAVARIA.COMW W W. I N V E S T- I N - B A V A R I A . C O M PA G E 4

×